Mise au point : La différence entre la CeFi et la DeFi

la différence entre la CeFI et la Defi finance décentralisée

On va voir de ce petit article de la catégorie “Education”, la différence entre la CeFi et la DeFi, car même si semble facile et qu’on a tous plus ou moins l’impression de connaitre la différence, il s’avère qu’il est toujours préférable de bien comprendre en profondeur ce qui les oppose.

On a commencé à parler de finance décentralisée avec l’avénement d’Ethereum surtout lorsque les applications décentralisées ont pu être mises en place. Dans la mesure où ces applications nous mettait à disposition des services financiers fonctionnant sur la la blockchain, il a bu fallut poser le distingo entre donc la finance centralisé et la finance décentralisée.

Ainsi, dans une explication simple, quand on parle de finance décentralisée, c’est pour marquer le fait que cela se passe sur la blockchain. La DeFi signifie en effet Decentralized Finance. À l’inverse, la finance classique et centralisé est donc dite Centralized Finance. ( CeFi).

Maintenant que la définition simple est posée, voyons voir les avantages et les inconvénients de la CeFi et de la DeFi, pour mieux en comprendre les enjeux.

Qu’est-ce que la finance centralisée ( CeFi)

Avant l’apparition de la DeFi, la finance centralisée était la ultime pour la finance, qu’on se le dise. Il n’y avait que la finance centralisé. En d’autres termes, tous les services financier reposaient sur la même infrastructure centralisé. Toutes les commandes, toutes les opérations sont traités et exécutés via un serveur central.

Les fonds et les capitaux des particuliers ou des sociétés privés sont gérés par une institution financière réglementée telle qu’une banque, une société de gestion etc. En d’autres termes, ce ne sont pas les personnes qui possèdent leurs propres accès aux portefeuilles. Ce sont ces institutions agrées qui vont exécuter toutes les opérations le concernant.

Le particulier ou la société n’a pas alors pleinement contrôle de ses avoirs, ni même des opérations qu’elle souhaite exécuter. Elle doit constamment se référé à l’intermédiaire institutionnel.

Note importante : Il faut savoir que ce n’est pas parce que nous parlons et utilisons des cryptomonnaies que nous sommes sur une plateforme décentralisée. C’est le fait que nous possédions ou non nos clés privés qui va déterminer en fait si on a affaire à une plateforme centralisé ou non.

Caractéristiques de la Finance Centralisée (CeFi)

On va s’intéresser plus en détail aux échanges centralisés, les CEX ( Centralized Exchange). Quand on utilise des plateformes d’échanges centralisés comme Binance, Kraken ou ProBit par exemple, il s’agit de plateformes centralisées. Effectivement, les fonds que l’on dépose sur la plateforme sont alors “gardés” et maintenus par la plateforme. C’est-à-dire que les utilisateurs n’ont pas leurs propres clés. Et d’ailleurs pour s’inscrire sur ces plateformes, il faut entrer son email et son mot de passe. On n’a pas ses propres clés privés comme c’est le cas lorsqu’on utilise une plateforme entièrement décentralisée.

On est donc sujet aux éventuels risques et hack que peut subir la plateforme. C’est d’ailleurs des événements qui se sont régulièrement produits sur les CEX même si aujourd’hui, cela devient toujours plus rare.

Aussi, une plateforme d’échange centralisé à la particularité de fonctionner comme une véritable entreprise, avec des services complets, des équipes de service client, des équipes dédiés à la sécurité, etc. On a affaire à une véritable entreprise, enregistrée légalement dans un pays et qui cherche à offrir le meilleur à ses clients. En effet, en cas de perte de capital ou de piratage quelconque, la responsabilité incombe à la plateforme de résoudre les problèmes rencontrés.

Les paiements en devises fiat


L’autre élément essentiel à comprendre et dans lequel on parvient mieux à comprendre comment aujourd’hui, les CEX s’avèrent indispensables, malgré tout. Cet élément, c’est la possibilité de déposer des fiat. C’est en fait, cela précisément qui rend les plateformes centralisés indispensables (pour le moment?) dans l’univers cryptographique.

Pour payer par carte bancaire, la plateforme doit alors être enregistrée et doit opérer au sein d’un ensemble légale qu’elle doit suivre.

On peut alors convertir du fiat/crypto de façon réciproque et c’est aussi cela qui rend les échanges aussi pratiques, contrairement, en tous les cas, aux plateformes décentralisées.

Les services inter-chaines:

L’autre point très utile des plateformes centralisés sont le fait qu’on peut facilement intégrer (notamment dans le trading) des cryptos de différentes blockchain. Même si cela commence à changer grâce au services de bridges qui permettent l’inter-opérabilité , il faut savoir que c’est pour le moment le grand avantage des plateformes centralisées, à savoir la possibilité d’obtenir différentes cryptos facilement, et sur, la même plateforme.

Voilà, la compréhension simplifié du fonctionnement de la finance centralisée et des plateformes centralisées également. Voyons voir, à présent ce qu’il en est de son homologue diamétralement opposée.

Qu’est-ce que la Finance Décentralisée? (DeFi)

La DeFi, ça renvoie à tout un écosystème très large de services financiers open source, sans autorisation et transparent. Dans la finance décentralisée, on retrouve tout ce qu’on a (ou presque) dans la finance classique comme des services de prêts/emprunts/ des services de dépôt bloqués pour des récompenses. En fait, avec la DeFI, les services financiers se sont même ouverts Le système financier décentralisé offre des services, y compris l’emprunt, l’agriculture de rendement, les prêts cryptographiques, le stockage d’actifs et plus encore.

Lorsqu’on parle de finance décentralisé, on parle aussi indirectement d’automatisation. En effet, les plateformes décentralisées fonctionnent avec des smart contract qui vont opérer et exécuter toutes les opérations. Ce sont des plateformes ouvertes à tout le monde. Ces plateformes sont donc par définition ouvertes aux personnes non bancarisés qui peuvent alors accéder aux services financiers les plus innovants qui soient.

Ainsi, le grand avantage de la DeFi sur la CeFi réside surtout en ceci que nous avons un contrôle total sur nos actifs et que nous sommes les seuls à connaitre d’une part le montant de notre capital et que nous sommes les seuls à décider de son usage. Nous maitrisons et réalisons nous-même les opérations.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la DeFi?

Finalement, ce qui résulte de la différence entre la CeFi et la DeFI, c’est la confiance qu’on accorde à l’une ou à l’autre. Vous allez voir que ce n’est pas du tout évident, lorsqu’on doit décider où placer ses fonds.

Lorsqu’on décide d’opérer sur un service décentralisé, on se repose entièrement à la technologie qui la sous-tend. On à pas d’autres choix, car il n’y a pas serveur central qui pourrait récupérer nos requêtes par exemple.

À l’inverse, lorsqu’on dépose ses fonds dans un service centralisé, alors, dans ce cas, la responsabilité est déplacée aux employés du service. Il y a un responsable et une responsabilité dans la finance centralisée. Si le site est piraté, la société va utiliser son assurance par exemple et va tenter de rembourser les montants piratés.

Ainsi, on peut vraiment dire que la grande différence tient dans la confiance qu’on veut accorder, mais, bien évidement, ce n’est pas la seule différence même si elle va en chapeauter beaucoup.

Les caractéristiques de DeFi

Sans permission (Permissionless)

C’est la caractéristique première de la DeFi. Cela signifie que les utilisateurs contrairement à la CeFi, n’ont pas besoin de compléter un process KYC pour accéder aux services. Ils n’ont pas à partager leurs informations personnelles pour utiliser les services. C’est ouvert et accessible sans permission à tout le monde qu’importe l’origine ou la nationalité d’une personne. C’est aussi cela qui fait la force ultime de la DeFi.

LegoMoney

C’est un terme qu’on retrouve souvent et qui renvoie à l’idée que les services financiers sont construits en rapport les uns avec les autres. On peut les intégrer, les accumuler même sur une plateforme. Ils communiquent entre eux et c’est pourquoi on parle légitimement de Lego money.

Sans confiance

Là encore, c’est une caractéristique essentielle de la DeFi. Vous n’avez pas besoin de croire que le service va fonctionner comme prévu. Vous ne faites pas confiance à une personne en charge des résultats, mais à un programme informatique. Vous avez des outils externes comme des blockchain explorer pour vérifier qu’une transactions a été effectuée par exemple.

Conclusion sur la DeFi vs CeFi

Voilà ce qu’il fallait retenir des différences entre la CeFi et la DeFi. On pourrait ajouter d’autres éléments indirects comme le fait que la DeFi s’avère bien plus innovante que sa consoeur. L’écosystème de la DeFi évolue tellement vite qu’on a pas encore ni le temps ni le recul pour écrire son économie propre ( tokenomics).

On peut vraiment dire et affirmer que la DeFi dans son principe est absolument révolutionnaire car elle se permet de démocratiser l’accès la finance à tout le monde, sans aucune discrimination.

Cela dit, à l’heure où j’écris cet article, je ne pense pas qu’il faille poser les différences entre la DeFi et la CeFi en terme qualitatif. Les deux univers ont pour l’instant leurs utilité propres. Les deux univers s’enrichissent l’un et l’autre et il y a du bon et du mauvais pour le dire grossièrement dans les deux modèles.

Chaque profil peut y trouver son compte, en réalité. Si vous préférez le modèle transparent, ouvert à tous et dans lequel vous êtes le seul responsable ( même en cas de perte). De l’autre côté, si vous souhaitez faire travailler votre capital de façon plus sereine et plus encadré alors, dans ce cas, la CeFi vous conviendra le mieux.

Dans mon cas personnel, je dois dire que j’aime utiliser les deux modèles et que selon le capital investi, je choisis parfois des plateformes centralisés tandis que pour d’autres services, j’opte pour la DeFi ( a-t-on vraiment le choix pour pratiquer du Liquidity Mining ou Yield Farming, hum?).

Voilà j’espère que maintenant, c’est plus clair pour vous 😉

Quitter la version mobile