choisir ICO
ICO,  Investir bitcoin

Comment investir dans la bonne ICO : le 5 éléments à observer

Partagez à vos amis!

Choisir une ICO peut être chose difficile compte tenu du nombre toujours plus grand sur le marché. Pas facile de trouver la bonne pépite aujourd’hui. Il y a cependant quelques critères qui vous aideront à choisir une bonne ICO. De même, évitez les 10 erreurs fréquement commises par les débutants qui veulent investir dans le bitcoin.

Vous savez ce que c’est qu’une ICO, mais parmi les nombreuses arnaques, vous voulez savoir comment repérer un bon ICO? Cet article est écrit pour vous!

 

Les 5 critères pour bien investir dans une ICO

 

1. Vérifiez les membres et l’équipe

Personnellement, c’est le premier élément que je regarde. C’est même pour moi ( encore!) l’élément déclencheur avant ma prise de décision. C’est logique, en fait. Un escroc ne va jamais mettre sa vraie identité, il va se cacher. Donc, il ne pas pas mettre son vrai nom et surtout pas sa vraie photo. Alors systématiquement, je regarde les photos et surtout je vérifie le nom des membres. S’il n’y aucun lien sur Linkedin ou Github par exemple, c’est sûr que c’est pas fiable.

D’ailleurs, sachez que certains escrocs de bas étage n’hésitent pas à remplir des faux profils. Ils savent en effet que beaucoup de personnes se bases sur l’équipe. Mais là encore on peut voir quand c’est fake.

N’oubliez pas de vérifier le statut,  le CV, l’historique, ceux qu’ils ont fait auparavant ailleurs etc. Retenez que s’il n’y a pas de vrais profils, c’est clairement un fake.

Si ce sont de vrais profils, il faut aussi voir à quel point ils sont impliqués dans le projet. Plus les personnes seront re-connus dans le milieu, plus l’ICO sera gagnante. Là encore c’est logique. On peut penser à la formidable levée de fond en 30 secondes du fondateur de Mozilla quand il a sorti l’ICO de Brave.

2. Comprendre le rôle du token

C’est selon moi le second point le plus important. Pourquoi donc ce projet? Est-ce que c’est un projet qui vous intéresse? Est-ce faisable? Réalisable? Beau? Grand? Il faut essayer de comprendre le concept du token. Oui, en général, une ICO répond à un problème existant. Par exemple, l’ICO de TéléMiracle veulent mettre fin aux problèmes d’itinérantes et des frais de réseaux. Ils ont donc créer un token pour pouvoir passer des appels partout dans le monde. Là, dans ce projet, on voit bien le problème et en quoi le token peut le résoudre.
C’est ce qu’il faut essayer de faire à chaque fois que vous devez choisir une ICO. En gros, demandez-vous si ça vaut vraiment le coup?
Pour cela, lisez bien le livre blanc qui est le fondement écrit du projet. Cela reste la manière directe et brute de bien choisir une ICO.

3. L’utilisation de l’ICO et du token

Là encore c’est un point capital. Il faut comprendre pourquoi les fondateurs cherchent à lever des fonds. Quelle est l’utilité derrière cette levée? Que vont-ils faire avec l’argent levée? Généralement, les projets sont très transparents. Une roadmap est toujours ( s’il n’y en pas , partez en courant) visible sur le site ou dans le livre blanc.
Dans la roadmap de l’ICO, tout est inscrit. Vous verrez le nombre de jetons à vendre, l’utilisation à différentes étapes, les différents echelons etc.
Essayez de voir la logique derrière la roadmap. Il faut que celle-ci soit cohérente avec l’ensemble du projet. Si une roadmap n’affiche que quelques étapes avant des rendements mirobolants. Alors là, c’est sûre qu’il s’agit d’une arnaque.
Le but n’est pas de faire de l’argent à tout prix. Le but doit rester de résoudre le problème. Il faut donc que les actualités du projet concerne l’état d’avancement de la société. Il ne s’agit pas que de montrer les retours sur investissements.
D’ailleurs, on reconnaît aussi un projet d’arnaque quand il y’a beaucoup trop de chiffres de rendements. Là, ils veulent clairement que vous mettiez votre fric en vous attirant de façon malsaine.

4.  Analyser le code source

Bon, c’est vrai que c’est le coeur d’une ICO. Il faut aussi avouer que c’est un peu technique. Selon son niveau, on peut s’y atteler et vérifier la solidité du code. Tout d’abord sachez que le code est toujours publique. N’hésitez pas à voir si des personnes expertes du domaine ont vérifié le code. Il faut aussi que ce soit objectif. Il ne s’gait pas de suivre bêtement les conseils d’un gourou du web.

D’ailleurs, si vous ne savez pas comment faire, il y a  une astuce. Regardez sur quelles plate-formes d’échanges, on peut échanger le token. Si la crypto n’est pas reconnu par des plateformes solides comme Kraken ou Binance, alors ce n’est pas vraiment bon signe.

Personnellement, pour moi Binance est le nec plus ultra dans mes critères. C’est en effet comme ça que je base ma crédibilité  des tokens lors des ICO. J’ai aussi la certitude que je pourrais échanger, revendre et acheter les tokens achetés sur la plateforme.
Note: Au début d’une ICO, les tokens ne sont pas encore listées sur les plateformes d’échanges.

5. Analyser la communauté et les advisors

En général, les membres d’une ICO s’entourent de personnalités reconnus. C’est une très bonne manière d’asseoir leurs crédibilité. D’ailleurs, souvent les grandes ICO l’ont été par le fait que des personnalités étaient derrière. Encore une fois, on peut citer le cas de Brave avec des advisors très connus comme les fondateurs de Mozilla. Bref, vous l’avez compris, plus l’ICO est soutenu par des personnalités, plus le projet serait solide. D’ailleurs, c’est aussi parce que c’est des personnalités investissent beaucoup. Cet investissement lourd peut fortement influencer le cours et la valeur d’un token. C’est donc un bon moyen de voir son token prendre de la valeur. Une seule personnalité avec les moyens financiers peut en un investissement faire lever le cours d’un token.
—-
Voilà les 5 points les plus importants à prendre en compte quand vous voulez choisir une ICO. Chaque critère est important et une moyenne vous fera bien choisir.
Les ICO étant pas mal controversé en ce moment, on a écrit un article dessus:
Investir dans les ICO: bonne ou mauvaise idée?
Attention toutefois à faire très attention et à ne jamais investir un montant que vous n’avez pas. Investir dans les ICO est un investissement sur un terme moyen. Ne vous attendez pas non plus à gagner des millions dès le lendemain. Apprenez à garder vos tokens, à les utiliser à bon escient et à les vendre au moment opportun.
—————–
Pour vous donner un exemple:
choisir ICO
Pour ce qui est de mon cas, j’ai choisi d’investir dans l’ICO de TéléMiracle par exemple. J’ai investi parque les 5 critères étaient réunis. La team existe bel et bien et elle est solide avec un background pour dans le secteur de la télé-communication. Le support client est très réactif.
Surtout, j’adore le projet. Il s’agit de créer une carte sim international. On peut avoir un numéro de téléphone de n’importe quel pays et passer des coups de fil partout! Hyper pratique. Hyper novateur. J’a-do-re.
En plus l’équipe est top. Les news reçus sont cohérentes et on a reçu notre carte en 4 jours! En plus, le token a déjà pris de la valeur et on a déjà gagné quelques kopecks. Donc voilà, par exemple, une ICO qu’on a choisi et que si ça vous intéresse, on peut écrire un sujet dessus!
Voilà à bientôt pour un prochain article!
——
crypto tab

Partagez à vos amis!

Suivez-moi

Zone Bitcoin

Rédacteur en chef chez ZoneBitcoin
Passionnés par les crypto-monnaies, nos rédacteurs tentent de balayer toute l'actualité du monde fascinant du Bitcoin et de la blockchain en général.
Zone Bitcoin
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.