Cryptopolitics : Les NFT de Le Gorafi est une blague?

cryptopolitics

Vous connaissez peut-être Le Gorafi, je suppose. Mais si! Vous savez, c’est le journal parodique, qui à fait de la parodie sa marque de fabrique. D’ailleurs, le Gorafi reprend les lettres du journal très sérieux Le Figaro.

Le journal en soi est très agréable à lire et c’est bien le seul journal qui vous fera rire.

Eh bien, on ne sait pas si le Gorafi à voulu rire là aussi des NFT en lançant sa propre collection Cryptopolitics ou s’il s’est lui-même pris au jeu?

De prime abord, et étant lecteur du Gorafi, on a pensé dans un premier temps que c’était une blague, une manière de se “moquer” ou de rire de ce phénomène.

Vous savez, on comprend que lorsqu’on ne connaît pas les cryptomonnaies, on puisse penser que les NFT semble une vaste supercherie d’amateurs de Jpeg...On peut le comprendre, oui.

En tous les cas, Le Gorafi a sorti sa collection NFT alors qu’on ne les attendait pas. Et ce n’est pas une blague! ( On a l’habitude que la presse -américaine surtout- frappe des NFT représentant les grandes ouvertures de leurs magazines. Le New York Times a lancé la tendance suivi par Fortune ).

Bref, revenons à nos moutons, NFT, si vous le voulez bien.

La collection de NFT de Le Gorafi, c’est quoi?

Les élections présidentielles approchant à grand pas, la collection de NFT s’appelle “Cryptopolitics”. Plus qu’une simple collection de NFT, il s’agit plutôt d’un jeu vidéo. Le jeu n’est pas encore sortie d’ailleurs et c’est prévu pour le mois de février, apparemment.

Les NFT représentent alors des candidats potentiels ou avérés tels que Anne Hidalgo, Mélenchon, Valérie Pécresse ou encore Eric Zemmour. En fait, on retrouve aussi des élus locaux et autres politiciens plus ou moins connus. Pour couronner le tout, il y aura des cartes exclusives qui représenteront alors les grands noms de la vie politique française à savoir Charles DeGaulle, Jules Ferry et même Coluche. En réalité, il y a 4 types de cartes avec des niveaux de rareté différents.

Le jeu a été conçu par l’association CiviPower et reprend les règles des jeux de cartes de type Magic pour prendre le jeu le plus connu. En gros, les personnages pourront se battre ( Mélenchon contre Marine LePen), réussir des missions, participer à des duels, etc. Sympa non?

Le journaliste Julien Baldacchino conclut sur FranceInter, qu’on arrive à une sorte de “Metaverse Politique”.

En fait, c’est assez proche même si le mot ici métaverse peut être une extrapolation. Disons que le jeu a été néanmoins bien conçu de telle sorte à ce que l’expérience joueur soit complète. Les arènes de cryptopolitics par exemples seront des plateaux TV, l’Assemblée Nationale, etc, bref les champs de bataille politique habituels.

En gros, et sincèrement, nous, ça nous donne envie 😉

Mais, vous nous connaissez, nous, ce qu’on aime dans les jeux NFT, c’est le fait de gagner de l’argent, hein.

Alors, est-ce qu’on peut gagner de la thune sur Cryptolotics?

Hé bah oui!

C’est là qu’on a vu que Le Gorafi ne blaguait pas. Le jeu Cryptopolitic à prévu de sortir son propre token, le $CYP, sur Ethereum. C’est avec ce token que l’on peut acheter des personnages par exemple. Le $CYP s’achète exclusivement avec des $POWER( le token de Civicpower).

Ce qui est intéressant, et c’est un point qu’on a souvent mentionner dans notre blog, c’est que cela consiste en fait à une nouvelle ressource financière.

Bref, nous saluons Le Gorafi et c’est bien la première fois qu’on le prend au sérieux. Nous vous rappelons que le dogecoin lui-même était une blague à l’origine…

👋  Pour pouvoir acheter des NFT, il faut avoir un compte sur la plateforme Civicpower aussi appelé “civicID”. Nous n’avons pas pu trouver les dates précises du lancement. Apparement, les dates pour la whitelist sont déjà fermé ( fermé le 13 janvier).

Bref, même si ce n’est pas une blague, on peut voir qu’ils n’ont pas encore les habitudes du milieu…Nous nous permettons de le dire sans aucune méchanceté…Le process classique de la vente des NFT n’est pas suivi et cela peut perturber les investisseurs NFT… Mais bon, c’est pas grave, en soi. Nous avons essayé de nous inscrire , en effet, et n’avons pas vraiment réussi à participer au sondage, etc. Peut-être faudrait-il améliorer la participation directe via le site cryptopolitics?

Sinon, les NFT pourront être acheté sur des plateformes comme Opensea.


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Plateforme complète de trading crypto)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares
4 commentaires
  1. Bonjour, votre article est très bien écrit.
    Cela fait chaud au cœur de voir votre attrait pour un projet que je soutiens.
    Je vous invite à rejoindre le groupe telegram dédié si vous avez des questions et souhaitez aller plus avant de votre démarche de recherches sur le sujet.
    L’équipe est très proche de sa communauté et à l’écoute, c’est assez rare sauf pour les projets Fr de ma petite expérience en la matière.
    https://t.me/Oxcryptopolitics

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
okx

Okex devient OKX et lance son token OKB

Article suivant
ADA crypto

Le grand réveil de Cardano? 3 projets importants sur le point de sortir !

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :