Les artistes NFT, les millionnaires de demain?

On peut se poser la question, en effet.

Est-ce que les artistes NFT sont les prochains millionnaires de la blockchain? Hum, la question à du sens aujourd’hui avec des oeuvres de l’artiste 3D Beeple vendu à plus de 60 millions d’euros…

Les NFT semblent clairement changer le fonctionnement de l’art numérique au moins. Et, pour les artistes, cela s’avère être une véritable opportunité à saisir.

Les artistes qui utilise le jeton non fongible deviennent riches du jour au lendemain. Et, demain, les golden boy ne seront plus les traders de WallStreet mais les artistes de la toile.

Quelle belle perspective. Mais, est-ce vraiment le cas ? Ou ne serait-ce là qu’une mode de plus dans l’univers des cryptos?

Que va-t-il advenir des artistes et est-ce que la blockchain est-elle vraiment entrain de rendre ce métier bankable?

Telle est la question du jour et je vais tenter d’y répondre du mieux que je peux.

Les artistes sur la blockchain, les millionnaires de demain?

Pour un artiste aujourd’hui qui vendrait ses œuvres sur des places de marché NFT, alors, il trouverait un public avide de nouveauté et de ce type de produit. De même, il trouverait par là, un public acheteur. Ce n’est pas pour rien que les places de marchés NFT pour acheter et en vendre gagnent toujours plus d’utilisateurs. OpenSea par exemple est devenu en peu de temps la première marketplace en terme de volume de transactions.

Avec les NFT, c’est un nouveau monde qui s’ouvre aux artistes. C’est déjà plus facile pour eux de vendre leur travail.

Jusque là, le travail des artistes avaient même souffert d’Internet. On perdait les droits d’auteurs, on utilisait, copiait et utilisait leurs travail de manière illimité. Dur de pouvoir en vivre réellement et seuls les Freelance ou les artistes confirmés ont pu jusqu’à alors trouver leurs voies.

artiste NFT Grassetto
Grassetti, un artiste qui fait fureur avec des oeuvres très remarqués et qui se vendent (très) chères.

Maintenant, un artiste NFT pourra enfin trouver une manière de rémunérer son travail. Sans que ce soit compliqué. Sans qu’il ait à travailler pour une agence ou autre. Non, maintenant, il peut vendre directement ses oeuvres, sur la toile, sans intermédiaire. Et, le tout, en profitant d’une visibilité comme jamais auparavant.

Les places de marchés NFT sur lesquelles on peut créer, vendre et acheter des NFT sont en pleine explosion comme OpenSea ou Rarible.

Un exemple d’un NFT d’une oeuvre numérique

Le grand avantage pour les artistes c’est qu’il peut fixer une commission sur toutes les prochaines reventes qu’il y aura. Le montant des royalties sont d’ailleurs fixés par l’artiste lui-même.

Ainsi, c’est une sorte de revenu passif à vie que l’artiste peut créer. Vous imaginez? Ce serait alors un métier rentable au plus haut point.

La blockchain aura servi à mettre en valeur et à remettre l’artiste sur un pied d’estale en lui permettant d’être rétribué de façon honorable.

Quelle merveille que cette technologie, n’est-ce pas?

artiste NFT
Zombie Stars #019 – Dikasso (Collab)

Est-ce qu’un détenteur de NFT possède la propriété de l’œuvre?


Là, c’est peut-être la première question que l’on se pose lorsqu’on découvre le concept des tokens non fongible. De prime abord, on penserait que l’oeuvre nous appartient entièrement. Pourtant, comme ce fût le cas avec la vidéo NyanCat, c’est une vidéo acheté plus de 500 000 dollars pourtant tout le monde la possède déjà. Elle circule sur le net depuis 10 ans et on peut la télécharger de façon illimitée..

En fait, ce n’est pas ça qui intéresse le propriétaire, ce n’est pas tant le fait d’avoir l’acte de propriété exclusive. Son oeuvre circule sur le net certes, mais il n’empêche que c’est lui le propriétaire de son NFT. On peut tracer l’historique de son oeuvre.

On a donc un mix de tous les avantages possibles : l’artiste NFT est rémunéré pour son oeuvre et le collectionneur peut éventuellement revendre son NFT à un autre acheteur qui le voudrait.

Il faut comprendre que pour ce type de NFT, c’est vraiment une mentalité de collectionneur qui agit ici. De la même manière que dans la vie réelle, des amateurs d’art peuvent dépenser des fortunes pour posséder l’objet de leurs stars ou pour acheter un tableau de maitre.

C’est le même mécanisme sauf que là, l’objet en question est un token sur la blockchain, un NFT unique.

Il faut savoir qu’il existe également des oeuvres d’art qui ont été tokénisé et qui possèdent leurs NFT. Dans ce cas, le propriétaire jouit de la possession physique de l’oeuvre.


Les NFT sont-ils (déjà) entrés dans le secteur de l’art classique?

En fait, jusque là, on parlait plutôt des oeuvres d’art digital.

Seulement, vous pensez bien que le secteur de l’art ne peut pas éviter de s’y intéresser.

C’est là pour l’art le moyen de se moderniser tout comme les services financiers se sont modernisés avec l’apparition du bitcoin et des cryptomonnaies.

Il y a déjà des artistes reconnus qui font déjà usage des NFT, en fait. On peut citer par exemple le fameux tableau block 21 de l’artiste Robert Alice qui a été vendu dans une vente aux enchères de Christie’s à plus de 131 000 dollars. D’ailleurs, l’oeuvre est liée à l’univers de la crypto et contient également un clé opendime.

Les artistes NFT font fureur et sont (enfin) considérés dans le monde de l’art classique.

l'artiste NFT robert alice

Donc, que ce soit l’art numérique pure ou l’art classique qui serait vendu via des NFT, cela est parfaitement compatible.

Des artistes commencent à émerger et gagnent des sommes confortables comme le fameux artiste Pak Pak qui à vendu quelques ouvres à plus de 530,000 dollars en ETH.

Et, bien sûr, ce n’est pas le seul dans ce cas. On voit de plus de plus d’artistes NFT qui gagnent des sommes très intéressantes.

Quand on se demandait si les artistes NFT ne sont pas les millionnaires de demain, ce n’est pas qu’une simple question vague…


Pourquoi les gens se ruent sur les NFT ?

Vous savez, au final, ce qu’il se passe en ce moment dans le miellée de l’art numérique dans la blockchain, c’est en fait, ce qu’il se passe dans le monde de l’art déjà.

Finalement, on était même habitué à ce que des oeuvres ou des tableaux de maitre soient vendus des millions d’euros, n’est-ce pas?

La frénésie des collectionneurs d’art va selon toute vraisemblance passer du monde réel au monde numérique. Rien de plus étonnant que ça.

Enfin, il y a quatre grandes raisons qui semblent expliquer cet engouement incroyable pour les NFT et l’art digital en général :

  • La situation du covid-19 avec le confinement à l’échelle de la planète à fait fermer la majorité des musées et des expositions culturelles. L’art nous aurait manqué mais surtout l’art a été davantage “consommé” sous sa forme numérique. Une tendance liée donc à la situation du lock down tout comme on a consommé plus de contenu numériques de manière général.
  • L’excitation de la nouveauté : Les médias en parlent beaucoup et tout le monde en parle…Cela fait partie de la nouvelle excitation que de participer à quelque chose qui se produit devant nos yeux ébahis. On révolutionne l’art et la cryptomonnaie trouve un autre secteur que celui de la finance. C’est fun, c’est cool, on y va!
  • La possibilité de posséder une oeuvre d’art qui nous plait; Tout le monde peut devenir aujourd’hui un collectionneur d’art. L’aristocratie ultime des cryptodétenteurs peut-être, mais en tous les cas, là encore, on ne fait que reproduire un comportement déjà présent dans la vie réelle.
  • La spéculation. Avec les ventes records, il y a tout aussi bien les amateurs d’art que les spéculateurs avisés qui achètent des NFT et des oeuvres dans l’unique but de pouvoir les revendre par la suite. Finalement, là encore, ça se fait aussi dans le milieu traditionnel.

Voilà comment je finirais cet article. Cela dit, on peut aussi émettre quelques critiques et penser que c’est une bulle spéculative et rien de plus. Une bulle qui n’est pas sans rappeler celle de l’art contemporain, au final. Les artistes NFT n’y échappe pas. On pourrait aussi débattre des heures et se rappeler le discours de ceux qui disaient que le bitcoin n’avait pas de futur…Cela fait 10 ans qu’il nous prouve le contraire et il montre aussi que la génération qui lui succède s’immisce toujours plus et toujours mieux dans les aspects de notre vie quotidienne.

Et en entant dans l’art, la blockchain permet de lui redonner un coup de jeunesse inespéré et bénéfique pour l’humanité toute entière…Car oui, finalement, qu’est-ce qui fait de l’homme, l’ homme si ce n’est cette irrésistible appétence pour l’Art…?

👉 Voir les autres articles qui parlent des NFT.

👉 Voir les vidéos NFT sur Youtube.


——————–

👉 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)

👉 Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

👉 Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

👉 Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet 

Total
25
Shares

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Découvrez le projet CREAM et le projet The Iron Bank

Article suivant

Airdrop : Réclamez vos tokens gratuits de Chainge!

Les articles qui peuvent vous intéresser