pires campagnes d'ico
ICO,  Zone Bitcoin

Les 5 pires campagnes d’ICO – Bad bitcoin stories

Partagez à vos amis!

On sait que vous aimez les histoires drôles et les histoires macabres. C’est pour cela qu’on vous a écrit un article tout beau tout flamme sur les 5 campagnes ICO les plus pourries de tous les temps.

Là, dans ce court article, on s’intéresse davantage aux personnes en charge de la communication. Toutes les personnes qui gèrent le marketing d’une manière plus large, du chargé de relations publiques jusqu’au community management.

Si vous voulez devenir millionnaire en crypto-monnaies, c’est clair qu’il vous faudra apprendre à éviter ces ICO.

On a voulu s’intéresser à ces ICO car elles montrent bien à quel point la communication est capitale pour toute ICO qui se respecte. Dans les ICO qu’on a choisi, on vous montre comment une mauvaise communication peut tout détruire : de la réputation des fondateurs à la crypto-monnaie elle-même.

Voici donc sans plus tarder, les plus gros échec dû à un marketing et une publicité médiocres.

Les 5 ICOs les plus ratées  de l’histoire:

Centra Coin

C’est l’histoire d’un bel echec que CentraCoin. Le projet a été lancé sur des chapeaux de roues alors que les ICO venaient tout juste de faire un tabac. Ce qui est intéressant avec CentraCoin, c’est les deux loulous derrière la campagne de com’. D’abord il y a  le boxeur plutôt connu qu’est Floyd Mayweather et  le sulfureux DJ Khaled avec ses 14 millions d’abonnés. Ça a plutôt bien marché  car CentraCoin visait le grand public et avait décidé de lancer une carte bancaire bitcoin. Mais, la belle histoire d’arrête là.

Les fondateurs ont grassement payés ces stars pour en faire la promotion. Mais vous savez quoi? Ça n’a pas suffit à masquer les troubles avec la justice des USA. L’un des fondateurs: Raymond Trapani, fut arrêté le 20 avril 2018 et inculpé de fraude liée au fait qu’il n’avait pas déclaré les 25 millions de dollars reçu pour son ICO.  Après cela, il n’y a pas eu beaucoup plus de nouvelles, voire aucune. Les deux stars n’ont plus jamais parlé de ce projet. Rien. Nada. Plus rien. Oh, et par là suite, ils ont prétendu avoir conclu un accord avec Visa, ce que même Visa à nié catégoriement….Bref, l’histoire d’une belle et grande loose.

 

Tezos

L’ICO de Tezos à généré  232 millions de dollars, mais tout est tombé lorsque l’équipe derrière a commencé à se chamailler entre elle. Selon Reuters, Tezos a réussi à être l’une des campagnes de vente de jetons les plus réussies de l’histoire d’ICO. Oui, c’est cela qui est dommage car le projet était bien ficelé. Cela dit, le conflit entre la direction a provoqué la panique parmi les investisseurs et la valeur de Tezos a subi une baisse nette de plus de 70% en quelques heures. Oui, le problème c’est que tous les investisseurs l’on su. Une dispute dans la direction est en effet un très mauvais, voire le pire signal à donner à ses clients.  Après avoir atteint les 11$, un token  Tezos ne vaut plus que quelques cents

Enigma

Enigma avait beaucoup fait parler d’elle car le projt voulait révolutionner les méthodes de cryptage. Cependant, le fameux magazine Techcrunch a révélé l’incident ultime d’un gros hackage à plus de 50,000$; L’équipe d’ Enigma avait été voléed’une valeur de 500 000 dollars juste avant que leur ICO soit sur le point de devenir opérationnelle après avoir soupçonné une escroquerie sur des investisseurs d’Enigma…C’est surtout ça qui à fait flancher le token. La communication a été affreuse et très légère. Personne n’a cherché à rassurer les investisseurs. Après avoir valu plus de 5$, le token aujourdh’ui vaut 0,30$…Oui, c’est une belle perte pour les investisseurs…

CoinDash

L’équipe avait collecté plus de 6 millions de dollars, mais a finalement avoué sa défaite lorsque le CoinDash a été piraté par une somme de plus de 6 millions de dollars. L’équipe à annoncé sa défaite et avoué être totalement fauché. Les tokens avaient complètement disparus. La communication sur le sujet à été des plus nulles. L’équipe à baissé les bras très rapidement donnant comme signal aux investisseurs d’abandonner eux-aussi.

Narrative Network

Cela ne vous dit peut-être rien mais sachez que cela fait grand bruit. En fait, si vous connaissez le réseau Steem, cela pourrait vous plaire. En effet, Narrative Network avait pour ambition d’être une sorte de Medium/Steem récompensant tous les contributeurs. Le hic, c’est qu’ils cherchaient plutot à se rétribuer eux-mêmes…si vous voyez ce que je veux dire. Oui, 50% des fonds levés ( soit plus de 7 millions de dollars) ont été distribués aux membres fondateurs et à l’équipe de dévelopement. Cele fait une sacré belle somme somme, n’est-ce-pas? Une si belle somme que le token fût irrévocablement dévalué…La cupidité, la cupidité!!


Voilà donc pour les campagnes d’ICO les plus foirées de l’histoire. Ce qu’on sait, c’est que la liste risque de s’allonger au cours du temps, ça c’est une certitude.

 

Si vous ne voulez pas subir les mêmes échecs, vous pouvez toujours lire notre article qui vous explique comment lancer une ICO dans les règles de l’art!

zonebitcoin

Partagez à vos amis!

Suivez-moi

Zone Bitcoin

Rédacteur en chef chez ZoneBitcoin
Passionnés par les crypto-monnaies, nos rédacteurs tentent de balayer toute l'actualité du monde fascinant du Bitcoin et de la blockchain en général.
Zone Bitcoin
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.