double dépense bitcoin

La “double dépense” invoquée par les détracteurs du bitcoin est-elle nulle?

Après que le bitcoin ait atteint un nouveau record historique ( +40,000$) durant le début du mois de janvier, son cours va vers la baisse. Il est descendu sous la barre des 30,000 dollars et suit toujours sa correction après le pic atteint le 8 janvier.

En gros, à l’heure où nous écrivons cet article, le bitcoin à baissé de 30%. C’est tout de même énorme. Alors, cela peut s’expliquer simplement par une prise de profit de la part de baleine, ou suivre simplement le discours de Janet Yellen, la candidate de Joe Biden. Son discours énonce qu’il faudrait réduire l’utilisation du bitcoin. Forcément, les marchés paniques et vendent.

Cela dit, l’hypothèse se concentre sur le phénomène de la “double dépense”.

Beaucoup d’analystes affirment, en effet que la chute subite du bitcoin s’explique par ce qu’on appelle “double dépense”. C’est le rapport de BitMex Research qui a été le premier à suggérer cette hypothèse. C’est donc le moment opportun pour parler de ce concept.

Définition de la double dépense

Comme l’expression l’indique, on parle de “double dépense” quand on peut dépenser deux fois le même montant. Là, en l’occurrence, c’est ce qui se serait passé dans la blockchain Bitcoin. C’est clairement un aberration pour le concept même de blockchain tant tout a été justement pensé pour éviter une telle situation.

La double-dépense est un problème informatique essentielle qui fait que chaque cryptomonnaie est légitime. Sans cela, la cryptomonnaie est caduque. Tout le monde pourrait alors dupliquer infiniment des transactions. On pourrait dépenser deux fois pour le même montant. Ce serait une aberration économique et mathématique.

D’ailleurs, ce qui a rendu possible – ne serait-ce qu’en théorie, le Bitcoin, c’est bien le fait de pouvoir envoyer du bitcoin et non pas une copie de bitcoin. Mais, bel et bien, un actif d’un expéditeur à un destinataire. Sans qu’il ait de doublon donc.

En fait, il faut savoir que le problème de la double dépense ne vient pas de sortir des annales. À la conception même du Bitcoin, on avait pensé à ce problème pour le moins épineux.

double dépense bitcoin
Ici l’illustration de BitPanda qui reprend parfaitement bien le problème de la double-dépense

En fait, le problème de la “double dépense” renvoie au fameux « problème des généraux byzantins ». Celui-ci est une métaphore qui montre comment de multiples parties, si elles ne se font pas confiance, ne peuvent pas réussir sans coopérer ensemble.

Ce raisonnement intellectuel montre clairement les désaccord possibles dans un système décentralisé. Le problème des généraux byzantins est aussi une analogie pour mieux comprendre l’impact des erreurs faites pas des interlocuteurs dans un système donné.

Cette métaphore, apparue pour la première fois en 1982 est en fait, extrêmement utile dans le domaine des cryptomonnaies. La cryptomonnaie, par définition, doit intégrer le protocole de la tolérance aux pannes byzantines ( Byzantine Fault Tolerance ».

La tolérance aux pannes byzantines (BFT) affirme qu’un système informatique doit quand même fonctionner maintenant un seuil de satisfaction s’il y a des erreurs ou des pannes. Cela est valable si les membres du réseau se comportent en juda et tentent de détruire le système.

La double dépense n’a pas eut lieu

Si nous vous parlons des généraux byzantins, ce n’est pas pour étaler notre science. Grand Dieu nous garde de tant d’arrogance.

Non, c’est simplement pour vous dire que le Bitcoin à pensé à tout, même au cas de double dépense, par exemple.

En fait, il s’avère qu’aucun expéditeur ou destinataire n’a subit les failles d’une double dépense. Pour beaucoup, il s’agit en fait, d’un bug informatique, rien de plus…

D’ailleurs, chaque mineur sait très bien que même si le problème de “double spending” se produirait, alors cela signifierait qu’une personne (ou une institution) posséderait plus de 51% de la puissance de calcul global. Possible en théorie mais en pratique…quasiment impossible.

Tout ça pour dire, finalement, que la chute du bitcoin n’est pas à craindre outre mesure. Cela reste relativement normal après une telle hausse.

On peut aussi se dire que peut-être c’est une idée colportée par les détracteurs du bitcoin (il y en a, oui!) qui y voient là la faille ultime…Dommage pour eux…

Le cours du bitcoin suit simplement une correction et que le seuil de 30,000 $ semble donc à suivre.

———————————–

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur BitPanda ( Plateforme simple et accessible)
  • Sur Coinbase ( Gagnez 10 € en achetant 100 euros de cryptos)
  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet

——————

Total
0
Shares

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
carte bancaire bit panda

On peut désormais payer son café en bitcoin avec la carte BitPanda !

Article suivant
acheter du bitcoin au togo

On peut acheter du bitcoin au Togo depuis son mobile avec La Maison du Digital!

Les articles qui peuvent vous intéresser