La crypto-monnaie au service du dévelopement en Afrique

bitcoin afrique

On parle de la blokchain comme la véritable panacée du monde contemporain. On se devait d’écrire un article sur la performance attendue de la blokchain. Plus précisément, en terme de dévelopement. Plus encore que la blokchain en soi, les crypto-monnaies peuvent avoir un impact positif sur l’économie et le dévelopement en Afrique.  On vous avait déjà parler des meilleurs crypto-monnaies en Afrique et même des projets de blokchain en Afrique. Maintenant, on va s’intéresser plus concrétement à leurs impacts sur l’économie africaine.

Les crypto-monnaies peuvent potentiellement améliorer la vie de certaines des populations les plus pauvres  du monde. Plus encore pour les pays en voie de dévelopement; les crypto-monnaies peuvent aider les pays à sortir de la pauvreté. Sérieusement? Oui, oui, lisez l’article jusqu’au bout pour vous faire votre propre opinion.

L’hyperinflation, la pauvreté, le manque d’emplois, le manque d’accès aux banques, le manque de capitaux et un accès insuffisant aux marchés font partie des problèmes que les pays en dévelopement rencontrent. C’est même ces problèmes qui sont souvent à l’origine de la pauvreté. Ainsi, les cyrpto-monnaies  peuvent aider les habitants des pays en développement à résoudre “facilement” ces problèmes.

Ces objectifs seront atteint plus rapidement en donnant à tout le monde accès aux services bancaires et financiers modernes grâce à  la blockchain.

De nombreux entrepreneurs, économistes, responsables d’instituts de dévelopements et hommes d’affaires croient désormais qu’une combinaison de crypto-monnaie avec l’utilisation des smartphones est l’opportunité économique qu’il faut saisir aujourd’hui.

 

Comment les smartphones et les cryptomonnaies peuvent émanciper les pays d’Afrique?

 

Le micro-crédit en crypto-monnaie

Micro-Money

Les startups de la blockchain s’intéresse aussi beaucoup à la blokchain. Par exemple, elles fortifient les fintech déjà en place. Certaines proposent ainsi des services bancaires, mais cette fois-ci  en crypto-monnaie. En Asie, une société s’est spécialisée dans le prêt bancaires aux plus démunis : MicroMoney affirme avoir contracté 40 000 prêts au Myanmar (Birmanie), au Cambodge, en Thaïlande, en Indonésie et au Sri Lanka via son système basé sur la blockchain. Le système comprend aussi une application téléphonique disponible sur Google Play.

crypto-monnaie afrique

L’objectif de MicroMoney est de mettre à la disposition des 2,5 milliards de personnes non bancarisées dans le monde des services bancaires difficiles à obtenir, tels que des prêts. Ainsi, un emprunteur peut emprunter de l’argent en moins de 15 minutes seulement. Il est possible d’emprunter pour des délais de 1 semiane à 1 mois. Et, les fonds prêtés relèvent plus du micro-crédit. C’est alors une superbe opportunité pour les personnes non-bancarisés. Il faut quand même rappeler qu’il faut des fonds pour monter une entreprise par exemple et le fait qu’il n’y est pas de financement peut empêcher toute initiative. Vous voyez par là comment des sociétés comment microMoney sont importantes. Il faudrait même encourager de type de société.

MicroMoney est l’une des rares sociétés qui à suivi la roadmap de son ICO qui fut très concluante. De même, le succès en Asie l’a amené à ouvrir aussi une filiale en Afrique: https://www.micromoneyafrica.com.

 

Nebeus: la banque crypto

Dans la même lignée que MicroMoney, Nebeus se définit comme une crypto-banque. Nebeus offrent tous les services d’une véritable banque : un portefeuille en ligne et sur smartphone ( wallet), une plateforme d”échange de crypto contre des fiat, une carte bancaire de crypto-monnaie et aussi des prêts d’argents. C’est donc une entité bancaire tout à fait complète que Nebeus. Ce sont des projets comme cela que nous devons encourager à travers tout les pays dont l’inclusion financière fait défaut.

banque crypto-monnaie afrique

Ainsi, dans les pays africains tolérants aux crypto-monnaies et aux projets blokchain ( Ghana, Afrique du Sud, Rwanda…pays anglophones d’Afrique), il est possible de souscrire à Nebeus. Pour le dire franchement, en termes d’inclusion financière, Nebeus est juste génial. Permettre à tout le monde de pouvoir posséder un compte bancaire crypto sans documents et proécdures administratives, c’est déjà un exploit. Ouvrir le crédit aux popultions les plus démunis, c’est encore génial. Bref, vous l’avez compris, ce sont des projets comme des banques crypto qui font avancer le processus de bancarisation et donc, de financements. Cela permet donc à des entrepreneurs de pouvoir bénéficier de capitaux rapidement pour leurs projets entreprenariales par exemple.

transfert d'argent crypto-monnaie afrique

 

Améliorer le transfert d’argent

Les transferts d’argent ont souvent été la priorité des startup de la fintech. En effet, des millions en dollars sont envoyés de la diaspora vers les pays d’origine. Les services de transfert d’argent traditionnels comme Western Union prennent des comissions relativement elevés ( jusqu’à 20%) et les procédures sont complexes. En effet, il faut se déplacer en agence, remplir des formulaires etc pour envoyer de l’argent.

Avec les crypto-monnaies, cela peut grandement faciliter les transfert d’Argent. C’est par exemple, le cas de BitPesa  qui est sur la même voie de succès que M-Pesa. BitPesa est conçu pour aider les importateurs au Kenya, au Nigeria, en Tanzanie et en Ouganda à recevoir des paiements ou à envoyer de l’argent en Europe, aux États-Unis et même en Chine. Là, cela permet de faciliter le commerce international grâce à l’envoie d’argent facilité.

BitPesa prétend avoir 6 000 utilisateurs dans plus de 85 pays. Il affirme également que ces utilisateurs ont effectué plus de 17 000 transactions via sa blockchain.

L’espoir est d’encourager l’esprit d’entreprise en permettant aux hommes d’affaires de recevoir des paiements dans plusieurs devises. BitPesa tente d’éliminer l’un des plus gros obstacles à l’entrepreneuriat dans les pays en développement qui est le manque d’accès aux services de paiement internationaux.

Un autre avantage des systèmes tels que BitPesa est qu’ils envoient de l’argent directement aux populations des pays en développement. Ainsi, cela peut être un bon boost pour la croissance économique du continent. Cela peut limiter les aides aux devlopement qui se sont avérés limités sinon inefficace.

Des solutions telles que BitPesa permettent d’envoyer de l’argent directement aux populations locales qui le dépenseront dans leurs communautés locales pour les entreprises locales. Les avantages à long terme peuvent inclure la création d’emplois et l’élévation de la recette commerciale du pays.

Un Nigérian à Londres qui veut envoyer de l’argent à sa mère chez lui pourrait être obligé de se rendre dans un magasin de transfert d’argent. Là, il doit payer plusieurs livres pour un transfert. Pour le recevoir, sa mère devra peut-être se rendre à pied dans un magasin avec virement bancaire et aller chercher l’argent en espèces. Les deux les magasins de transfert d’argent; et le réseau qui les relie, facturera des frais pour le transfert, ce qui peut augmenter le prix.

D’ailleurs, des crypto-monnaies africaines comme “Afro” ont aussi cette ambition de réduire les frais de transfert d’argent.

Aider les réfugiés et les ONG

Même le Programme alimentaire mondial des Nations Unies utilise la crypto-monnaie pour aider les pays les plus en besoin. D’ailleurs, d’autres ONG suivent cette voie tant les crypto-monnaies s’avèrent efficaces. Le programme a commencé à utiliser l’Ethereum pour envoyer des fonds à 10 000 réfugiés en Jordanie en mai 2017, a annoncé Market Mad House.

Le responsable financier du programme,  espère utiliser la crypto-monnaie Ethereum pour envoyer des paiements à 500 000 réfugiés en 2018. Les premiers paiements Ether ont été versés sous forme de bons, mais l’ONU prévoit de commencer à effectuer des paiements directs par crypto-monnaie à l’avenir.

L’ONU expérimente l’Ethereum car il peut être envoyé via  des simples applications sur des téléphones mobiles. De nombreux réfugiés d’aujourd’hui ont un téléphone portable mais n’ont pas accès aux banques. Mettre en place un opérateur de téléphonie mobile pourrait être moins cher et plus rapide que les efforts de secours traditionnels. De même, l’Ethereum sert également à payer les fournisseurs locaux qui fournissent des services et des fournitures aux programmes des Nations Unies.

Les crypto-monnaies pour surmonter l’inflation

La crypto-monnaie peut résoudre l’un des problèmes les plus  difficiles auxquels sont confrontés les habitants de certains pays en développement: l’inflation. Dans certains pays, le pays est pauvre parce que leur monnaie ne vaut rien. Pour les détracteurs du Franc CFA, c’est aussi là le problème d’une telle monnaie au dlà du problème de la symbolique que cela pose. Dans le système traditionnel, les gouvernements peuvent créer de l’argent en faisant appel à la planche à billet. C’est d’ailleurs le cas de l’Algérie qui a décidé d’imrpimer plus de billets pour faire face à la crise financière. On sait que dans l’absolu, ce n’est pas la bonne méthode. Plus grave que l’Algérie, on peut aussi parler

C’est le cas au Venezuela. qui souffre de 1600% d’inflation ou d’hyperinflation, grâce aux politiques du président Nicholas Maduro. Sous le régime de Maduro; La monnaie ou Bolivar ne vaut rien et l’achat d’un Big Mac chez McDonald’s peut prendre jusqu’à un salaire d’un mois.

Le taux d’inflation au Venezuela a atteint 500% en décembre 2017, a rapporté Bloomberg. D’autres données indiquent que l’inflation au Venezuela pourrait atteindre 4 000%.

Des milliers de Vénézuéliens ont trouvé un moyen d’échapper à l’hyperinflation en minant eux-même du bitcoin ou d’autres crypto-monnaies, selon le journal The Atlantic. Les Vénézuéliens utilisent simplement l’électricité bon marché de leur pays pour miner des crypto. En retour, ils obtiennent une devise dont la valeur augmente alors que le Bolivar s’effondre.

Les meilleurs mineurs de Bitcoin peuvent gagner environ 500 dollars par mois, ce qui représente une fortune au Venezuela. C’est assez d’argent pour nourrir une famille de quatre personnes et acheter des fournitures de base comme des couches et des médicaments. Plus important encore, les Vénézuéliens peuvent acheter en ligne des objets dont ils ont besoin avec Bitcoin ou acheter des cartes-cadeaux Amazon pour acheter les fournitures dont ils ont besoin.

Sans surprise, toutes sortes de gens, y compris des politiciens, des officiers de police et des professeurs d’université, ont commencé à miner des cryptomonnaies. Pas même une répression policière n’a pu arrêter l’exploitation minière de Bitcoin et Ethereum au Venezuela. L’extraction de l’Ethereum gagne du terrain au Venezuela parce que c’est plus facile; et ne nécessite pas d’ordinateurs spéciaux, comme le demande le Bitcoin par exemple.

Certains économistes pensent maintenant que l’exploitation de la crypto-monnaie est le seul moyen de maintenir l’économie vénézuélienne.

Note: On rédigera prochainement un article dédié au Petro, qui est la crypto-monnaie du Vénézuela. Nous analyserons les effets et impacts sur l’économie du pays.

Les crypto-monnaies pour remplacer des systèmes financiers fragiles

Une autre utilisation de la crypto-monnaie dans les pays en proie à l’inflation reste l’épargne. Environ 37% des utilisateurs de la solution Golix ( anciennement BitFinance) au Zimbabwe utilisent leurs avoirs de Bitcoin comme compte d’épargne, a rapporté Quartz. Golix est une plateforme d’échange de crypto-monnaies en Afrique.

Le bitcoin sert à économiser car il est beaucoup moins vulnérable à l’inflation que le dollar zimbabwéen. Peu de personnes au Zimbabwe font confiance à la monnaie de papier de leur pays car le pays a connu une énorme inflation de 500 milliards de dollars en 2009.

Cela a conduit à l’effondrement du système financier du Zimbabwe. C’est certainement ce qui fait que la population est très ouvertes aux crypto-monnaies. Même si le gouvernement n’est pas pour son usage, le peuple ne fait plus cinfiance à cette monnaie gouvernemental qui peut s’effondrer du jour au lendement.

Contourner l’omniprésence des banques

Les crypto-monnaies font en sorte que les envois de fonds servent le peuple plutôt que les banques

En utilisant des systèmes tels que celui de Coins.ph, il est possible d’ envoyer les fonds à ses proches en appuyant simplement sur un bouton. La personne qui reçoit elle aussi, le reçoit directement. Plus d’intemédiaire, plus de comissions, plus de papier et moins de perte de temps.

Il est maintenant possible d’envoyer des crypto-monnaies sur l’adresse d’un destinataire. C’est aussi simple que ça.

La plupart des sociétés affirment que les frais sont inférieurs de 86% aux frais de virement bancaire. Cela peut donner aux personnes qui dépendent des envois de fonds une augmentation instantanée de leurs revenus, en éliminant les frais élevés des sociétés traditionnelles

Les crypto-monnaies peuvent aider les utilisateurs des envois de fonds en les aidant à conserver une plus grande part de leur argent. Les envois de fonds perdent souvent beaucoup de leur valeur lorsqu’ils sont convertis d’une monnaie plus précieuse des pays développés en monnaie locale moins précieuse.

Les fonds laissés dans la crypto-monnaie ne perdront pas autant leurs valeurs. On peut même espérer que la plupart des crypto-monnaies prendront de la valeur dans les années à venir. Un autre avantage est que la crypto-monnaie peut donner aux résidents des pays en développement est qu’elle peut être stockée dans des comptes numériques sur le cloud, accessibles avec des téléphones. Cela signifie qu’ils n’auront pas à compter sur des espèces pouvant être volées, perdues ou détruites. De même, qu’ils n’auront pas à se déplacer pour effectuer ou recevoir des paiements.

Conclusion

Ce qu’en pensent les économistes

Les commerçants et les activistes locaux au Nigeria et en Afrique du Sud estiment que les crypto-monnaies peuvent démocratiser l’économie en donnant à la population moyenne l’accès aux espèces, a déclaré Lorenzo Fioramonti de l’Université de Pretoria. Fioramonti est un économiste reconnu qui croit en l’économie sans croissance et à la cohésion sociale. Il s’est intéressé à la crypto-monnaie lorsqu’il a découvert que ses étudiants en Afrique du Sud l’utilisaient.

Fioramonti pense que la crypto-monnaie et d’autres technologies transforment les systèmes monétaires de systèmes centralisés en systèmes décentralisés. Dans un système centralisé, l’argent est acheminé via une chambre de compensation centrale, telle qu’une banque centrale ou un processeur de paiement tel que MasterCard.

Les réseaux décentralisés sont peer-to-peer, ce qui signifie que l’argent passe directement d’une personne à une autre. Cela permet aux citoyens moyens de contourner plus facilement les contrôles du gouvernement et aux fonctionnaires de voler ou de saisir de l’argent. C’est donc là l’innovation principale qu’il faut cultiver et se servir.

Fioramonti pense qu’il y aura une grande variété de devises à l’avenir; et que les crypto-monnaies ne seront qu’un des nombreux moyens d’échange disponibles pour les habitants des pays en développement. Il pense également que les solutions d’échange peer-to-peer telles que la crypto-monnaie mèneront à une économie meilleure et plus ouverte dans les pays en développement.

Réduire la population pauvre au XXIe siècle

Tout cela pointe vers ce qui pourrait être l’effet le plus important et le plus perturbateur de la crypto-monnaie. Une grande partie de la population pauvre du monde peut entrer dans le XXIe siècle en leur permettant de participer à l’économie mondiale.

Grâce à la crypto-monnaie, des centaines de millions de personnes peuvent économiser de l’argent, gagner des intérêts, investir, créer une entreprise, emprunter de l’argent, recevoir des fonds ou envoyer de l’argent à des amis et à la famille pour la première fois. Cela aura des effets énormes et peut générer des millions de nouvelles entreprises et de nouvelles richesses, grâce aux crypto-monnaies et à la blockchain. C’est aussi là que certain penses que l’Afrique- entres autres- peut vraiment saisir cette opportunité pour lancer son économie.

Total
5
Shares
Total
0
Shares
5 Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous allez certainement adorer