Faut-il investir dans le bitcoin pour se protéger de l’inflation ?

inflation

Au moment d’écrire ces lignes, l’inflation occupe une place importante dans les conversations. Tout le monde en parle, que ce soit dans les médias, dans l’espace politique ou encore dans les familles qui sont les plus touchées par ce fléau.

La hausse des prix touche tous les secteurs. Le pouvoir d’achat s’effondre. Les monnaies, l’euro en particulier, perdent de la valeur. Qu’est ce qui cause l’inflation ? Le bitcoin, dont l’une des promesses est de battre l’inflation, peut-il nous sortir de cette impasse ? Toutes les réponses dans cet article.

Une inflation galopante depuis le début de l’année

Depuis le début de l’année, plusieurs pays ne parviennent pas à stopper l’inflation. En Juin dernier, aux Etats-Unis, le taux d’inflation a battu un record jamais atteint depuis 41 ans. Le pays a enregistré une hausse des prix de 9,1%. Du côté de la zone euro pendant la même période, les indicateurs pointaient à 8,9%.

La crise économique actuelle, qui a tout d’une récession, est principalement portée par la hausse du prix de l’énergie, du logement mais aussi de l’alimentation. La pression s’accentue de plus en plus sur les ménages américains qui supportent une hausse des prix de l’alimentaire de 12,2% en un an. Il s’agit de la plus forte hausse depuis avril 1979.

Du côté européen, c’est la crise énergétique qui fait le plus mal. Le prix du gaz a atteint des niveaux records. A l’approche de l’hiver, la Russie a considérablement réduit ses exportations de gaz en Europe, en partie suite aux sanctions prises contre le pays suite à la guerre en Ukraine. Ainsi, étant très dépendant du gaz Russe, le vieux continent paie cher. 

Les conséquences ne se sont pas fait attendre. La monnaie européenne fond comme la glace. Elle a atteint la parité avec le dollars. Oui, l’euro en chute libre a atteint ses niveaux d’il y a plus de trente ans. Au moment d’écrire ces lignes, 1 euro s’échange à 0.98 dollar américain. Pourtant, il y a un an jour pour jour, 1 euro valait 1.18 dollars US. 

Source : google finance

L’europe plus touché que les Etats Unis 

Comme nous venons de le voir ci-dessus, l’économie européenne souffre énormément de la crise actuelle. Alors que l’hiver prochain menacé d’être plus froid que jamais, notamment suite à la hausse du prix de l’énergie, la monnaie perd également du terrain et. Le Figaro rapporte que la hausse des prix sur un an glissant a atteint un record de 8.9% au mois de juillet.  

Si la France enregistre un taux d’inflation qui lorgne autour des 6%, d’autres pays européens sont encore plus touchés. C’est notamment le cas de l’Estonie, la Lituanie et du Lettonie. Ces trois pays enregistrent un taux d’inflation dépassant les 20%.

Pourquoi les monnaies s’effondrent ?

La crise du Covid-19 a déclenché une série de réactions de la part des États des deux côtés de l’Atlantique. Avec une économie mondiale à l’arrêt, les banques centrales ont fait recours à la planche à billets. Des subventions sous forme de “chèques covid” ont été distribuées de part et d’autre pour aider les ménages et les entreprises à traverser la crise. 

Mais ce que nos très généreux hommes politiques et banquiers centraux n’ont pas expliqué c’est la provenance de cet argent. La réponse est pourtant simple. Cet argent ne venait de nulle part, telle une manne qui tombait du ciel.

Mais l’époque de miracles étant révolue, il faut comprendre que les banques ont juste imprimé de l’argent à partir de rien, espérant relancer de façon miraculeuse la si précieuse consommation. Pour cela, il fallait inonder l’économie de l’argent. Et c’est ce qui a été fait : le fameux helicopter money

🚁 La monnaie hélicoptère ( appelé aussi « hélicoptère monétaire ») est une politique monétaire dans laquelle une banque centrale, créer de la monnaie pour la distribuer directement aux agents économiques de façon ponctuelle. C’est l’économiste Milton Friedman en 1969 avait utilisé l’expression dans des expériences de pensée. Ce n’est pas un concept sur lequel il s’est attardé pour autant.

En première vue, l’on peut penser que les subventions de l’Etat étaient indispensables pour les familles. C’est bien réel mais tout cela était éphémère. De nombreux économistes, avec les défenseurs du bitcoin en première ligne, ont maintes fois tiré la sonnette d’alarme.

Pour ces derniers, inonder les marchés d’argent magique ne pouvait pas rester sans conséquences sur le pouvoir d’achat. Ainsi, l’inflation était inévitable. Le temps semble leur donner raison. La quasi-totalité de monnaies partout à travers le monde s’effondrent, atteignant des niveaux d’il y a plusieurs décennies. 

Un ralentissement en vue ? 

Face à l’inflation galopante, la Federal Reserve (FED), la banque centrale américaine n’a pas eu d’autre choix que de remonter les taux d’intérêt. Ainsi, il est devenu beaucoup plus cher d’emprunter. Par conséquent, la masse monétaire sur le marché diminue et fait plonger  la demande sur les produits, ce qui a pour effet, en tout cas théoriquement, la stabilisation voire l’effondrement des prix et de facto la hausse du pouvoir d’achat. 

Un léger ralentissement a été décelé en juillet avec une légère baisse de certaines matières premières telles que le maïs, le blé, ou encore le cuivre. Tout n’est donc pas si noir. Dans quelques années les choses pourraient redevenir normales, selon un sondage de la FED de New York. D’après l’enquête de juin, les américains s’attendent à une inflation de 3,6% d’ici 3 ans. 

Mais ces affirmations, venant des institutions qui promettaient une inflation annuelle à 2%, sont à prendre avec des pincettes. En outre, si la FED maintient le resserrement de sa politique monétaire, la situation pourrait s’améliorer progressivement. Du côté de la Banque Centrale Européenne (BCE), le taux directeur a été remonté de 75 points. Avec cette mesure, le gardien de l’euro espère limiter la hausse des prix. 

Le Bitcoin saura-t-il protéger contre cette inflation galopante ?

Alors que le bitcoin s’échangeait autour de 68 000 au mois de novembre 2021, il n’est pas resté indemne face à l’accélération de l’inflation. En effet, la première cryptomonnaie en termes de capitalisation a perdu plus de deux tiers de sa valeur. Au moment d’écrire ces lignes, il s’échange autour de 21 000 euros, selon les données de CoinmarketCap.

Bien que l’inflation n’atteigne pas bitcoin en soi, le contexte économique complexe pèse lourd sur les portefeuilles des investisseurs. En effet, son cours est beaucoup influencé par plusieurs facteurs dont actuellement les conséquences du resserrement de la politique monétaire. Avec une masse importante d’investisseurs qui affluent vers les avoirs en cash, c’est les soldes pour tous les actifs financiers, y compris le bitcoin. 

Cependant, sur le long terme, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, le bitcoin a prouvé sa capacité à conserver la valeur. Bien qu’il soit très volatil à court terme, le bitcoin représente une meilleure alternative à la monnaie fiduciaire. Mais tout dépend de l’horizon de temps de chaque investisseur. 

Il faut garder à l’esprit que malgré son offre limitée, le bitcoin est un actif encore trop jeune. Comparée à la finance traditionnelle, sa capitalisation boursière ne représente qu’une petite goutte d’eau dans l’océan. Plus il est adopté par les masses, l’invention de Nakamoto aura tendance à retrouver une certaine stabilité. 

Quoiqu’il en soit, la nature désinflationniste du bitcoin en fait une réserve de valeur qui pourrait concurrencer l’or dans l’avenir. En acheter au prix actuel c’est comme faire un pari sur l’avenir. Un avenir qui s’annonce sombre pour votre épargne vu la capacité des banques centrales à répéter les mêmes erreurs.

Si l’invention de Nakamoto réussit son pari, les détenteurs du bitcoin feront certainement partie de rares survivants à la crise économique qui secouent nos économies.

Investir dans les “valeurs refuges”

Ainsi, pour se protéger de l’inflation galopante, certains vont investir dans l’or et dans le bitcoin comme des valeurs refuges. C’est une manière alors de se protéger de l’inflation en investissant dans des actifs qui prennent de la valeur au cours du temps.


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur ce blog. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

—————

Nos liens affiliés :

 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Evan selemani
Total
0
Shares
0 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
democracyforall

La Conférence Democracy4all se tiendra à Barcelone du 10 au 11 Novembre !

Article suivant
bitcoin au rwanda

Le Bitcoin au Rwanda : Le prochain hub bitcoin du continent?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :