Sans les femmes, le Bitcoin ne peut devenir une “monnaie universelle”

8 mars 2024

Le Bitcoin attire de plus en plus d’investisseurs et d’utilisateurs à travers le monde. Cependant, il existe un déséquilibre de genre dans cet écosystème, avec une participation majoritairement masculine. Bien que ce déséquilibre semble bien moins marquée que ce que l’on peut voir dans la finance traditionnelle, il n’empêche qu’il reste encore à long chemin à parcourir pour une inclusion équilibrée des femmes. Bitcoin ne fait aucune distinction de genre, ni de nationalité, ni d’âge et en ce sens, il est important que les femmes y soient davantage inclues.

De surcroit, il est théoriquement inconcevable de penser à une monnaie d’échange universelle si cette dernière n’est pas adoptée par la moitié de la population. En fait, ce serait là un non-sens qui aboutirait en définitive à exacerber les inégalités financières entre les hommes et les femmes, et in fine à écorcher l’universalisme inscrit dans les principes fondamentaux du Bitcoin. L’inclusion des femmes dans le Bitcoin n’est pas une question ou une problématique anodine, il est va de l’avenir et de l’acceptation du bitcoin comme monnaie d’échange internationale reconnue et légitime.

De fait, il est essentiel d’impliquer davantage les femmes dans le monde du bitcoin, non seulement pour favoriser l’égalité des genres, mais aussi et surtout pour rendre encore plus efficient le concept de monnaie d’échange universelle du Bitcoin.

Dans cet article, nous rappellerons les raisons pour lesquelles les femmes ont besoin du Bitcoin tout comme le Bitcoin a besoin des femmes, en explorant les obstacles qui les empêchent de s’engager pleinement.

Une adoption du bitcoin par les femmes toujours plus importante

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’il est difficile d’obtenir des informations précises sur le nombre de femmes qui détiennent du bitcoin. De par la nature même du bitcoin qui n’exige pas la déclaration d’identité, il est par principe difficile d’obtenir des chiffres précis sur le sujet. Cependant, il est possible d’estimer le nombre de femmes qui sont engagés dans l’écosystème bitcoin selon les recherches effectuées sur internet, et d’autres méta-données similaires. Ainsi, en ce qui concerne uniquement l’engagement social des femmes dans le Bitcoin exclusivement le site de statistiques Coindance indique que seulement 14% des femmes seraient engagées et impliquées.

coin dance women gender
Source : Coindance

Toutefois, pour les études qui concerne plus globalement bitcoin et les autres cryptomonnaies, il existe davantage d’études avec des chiffres plus précis. Cela s’explique par le fait que les cryptomonnaies sont aussi échangées et obtenues sur des plateformes d’échanges qui exigent une procédure d’identification (KYC).

Une étude américaine conduite par CNBC et Acorn en 2021, 16% des hommes avaient investis dans les cryptomonnaies contre 7% des femmes. Même si ces chiffres indiquent clairement une sous-représentation des femmes dans le secteur de la cryptomonnaie, il est important de souligner la progression de l’adoption au cours du temps.

En effet, selon un récent rapport datant de 2023 les femmes représentaient environ 37% de tous les utilisateurs de cryptomonnaie.

Certes, les statistiques élaborées par différents organismes montrent en général qu’il existe toujours un déséquilibre entre les hommes et les femmes dans le monde de la cryptomonnaie. Cependant, ce déséquilibre tend à diminuer au cours du temps, notamment, par l’adoption importante des femmes dans les pays en voie de développement, comme l’Inde, les Philippines ou le Vietnam.

Ainsi, de la même manière que pour la population masculine, l’adoption du bitcoin s’explique pour les opportunités financières que cela représente, notamment dans les pays où le taux de bancarisation est faible. Tout comme les hommes, les femmes alors sont alors toujours plus enclines à utiliser bitcoin, comme monnaie d’échange et comme épargne face à une monnaie nationale souvent en prise à l’inflation.

Qu’est-ce qui poussent les femmes à utiliser le bitcoin?

Le bitcoin présente de nombreux avantages aux hommes mais aussi en femmes. Globalement, les avantages sont identiques pour les deux types de populations. Qu’il s’agisse de protection de la vie privée, de la protection contre l’inflation ou des opportunités d’investissement, la population dans son ensemble est attirée par le bitcoin pour les mêmes raisons.

Selon une étude CBD Consulting, plus de 57% des femmes interrogées ont déclaré que le désir d’augmenter leur richesse était la principale raison de leur engagement dans la cryptomonnaie. Tout comme les hommes, la recherche de prospérité financière est une motivation puissante pour de nombreuses femmes.

femme bitcoin
Source : BDC Consulting : Bitcoin under female thumb : Global study of women in the cryptosphere

Cependant, considérant l’histoire économique des femmes et leurs faibles implication dans le monde financier traditionnel, le bitcoin offre des avantages supplémentaires aux femmes.

Le premier grand avantage est certainement l’indépendance financière. De nombreuses se sentent exclues du système financier classique, et sont alors davantage autorisés à rejoindre le monde du Bitcoin, qui -encore une fois- ne fait pas de distinction de genre. C’est alors la possibilité aux femmes de pouvoir un contrôle direct sur leurs fonds, sans avoir besoin de l’approbation ou de l’autorisation d’une tierce partie. Cela peut être particulièrement utile dans les contextes où les femmes ont un accès limité aux services financiers traditionnels ou dans les pays où les droits des femmes sont limités.

Ainsi, de plus en plus de femmes en Afrique par exemple, comme on a pu le voir au Sénégal par exemple, utilisent bitcoin dans leurs entreprises. Cela ouvre de nouvelles opportunités pour les femmes de participer à des activités économiques à l’international via le commerce en ligne, le freelancing, ou le micro-entrepreneuriat.

Dans certains pays comme l’Iran ou l’Irak, l’utilisation du bitcoin par les femmes constitue une forme d’émancipation politique. n utilisant Bitcoin, les femmes peuvent effectuer des transactions en ligne sans divulguer d’informations personnelles sensibles telles que leur identité ou leur adresse. Elles peuvent alors envisager des activités qui seraient autrement inaccessibles.

En comprenant et en adoptant Bitcoin, les femmes peuvent prendre le contrôle de leurs finances, protéger leur richesse contre l’inflation, et participer activement à l’économie numérique mondiale.

En quoi le Bitcoin pourrait aussi bénéficier de l’inclusion des femmes?

En encourageant la participation des femmes dans l’écosystème Bitcoin, nous pouvons créer un écosystème plus diversifié et inclusif. Leurs expériences et leurs connaissances peuvent contribuer à l’innovation et à la croissance de l’industrie. C’est alors l’apport de nouvelles perspectives et champs de lecture qui pourraient être profitable au bitcoin. Cela favoriserait l’innovation en introduisant de nouvelles idées, ce qui peut conduire à des solutions plus créatives et efficaces pour les défis auxquels le réseau Bitcoin est confronté. On sait par exemple à quel point le travail et les vues d’Elisabeth Stark ont été important pour le développement du Lightning network. On peut imaginer que l’inclusion de plus de femmes multiplierait le nombre d’innovation dans le domaine.

Les femmes représentent une part importante de la population mondiale, et leur inclusion dans l’écosystème Bitcoin peut contribuer à élargir l’adoption du bitcoin dans le monde. Plus le bitcoin est adopté dans le monde, plus on renforce la résilience et la robustesse du réseau Bitcoin. Cela peut accroître sa stabilité et sa durabilité à long terme.

Plus généralement, une communauté diversifiée, composée de personnes de différents horizons ayant différentes perspectives, permet à Bitcoin de faire face aux défis et aux évolutions du marché, ce qui peut contribuer à une croissance saine et équilibrée du réseau.

Les obstacles à l’implication des femmes dans la cryptomonnaie

Malgré les avantages potentiels de l’implication des femmes dans le bitcoin, il existe encore des obstacles qui les empêchent de s’engager pleinement. On peut classer ces catégories selon qu’ils soient jugés systémiques ( liés à la construction sociale, l’histoire etc) et les obstacles que l’on peut considérer comme superficiels et propre aux parcours personnels des femmes.

Les obstacles systémiques sont profondément enracinés dans la société et sont plus difficiles à surmonter. Par exemple, l’éducation financière limitée des femmes peut les empêcher de comprendre les concepts du bitcoin. Si le bitcoin est présenté comme un actif financier, certaines femmes peuvent le percevoir comme un objet d’un monde financier connu historiquement pour être très masculin. Cela peut se conforter avec l’idée que le bitcoin appartient à un monde d’hommes dont les femmes ne sont pas les bienvenues.

Ainsi, lorsque certains hommes revendiquent la “culture bro” du bitcoin, ils construisent ( inconsciemment ou sciemment) une barrière à l’entrée des femmes dans la culture du bitcoin, qui n’a rien à voir avec le genre (encore une fois, n’ayons pas peur d’insister sur ce point).

De même, sous un angle qui se situe entre la frontière du sociologique et psychologique, on peut également mentionner la misogynie de certains hommes qui peut empêcher de faire découvrir le bitcoin à des femmes. Ces derniers jugeant a priori que les femmes ne s’intéressent pas au bitcoin et ne prennent donc pas le soin de leurs expliquer, alors qu’ils le feront volontiers pour leur homologues masculins par exemple. Certains vont aussi délibérément tenter de décrédibiliser les femmes engagées dans le secteur, en reproduisant des comportements nocifs qui peuvent repousser les femmes.

Il existe bien d’autres raisons, parfois subtiles, qui expliquent que les femmes ne sont pas impliquées davantage dans le bitcoin. Cependant, loin de vouloir toutes les énumérer ici, il nous apparait plus important de rappeler que les origines et causes proviennent autant des hommes que des femmes elles-mêmes.

Il s’agit alors que chacun d’entres nous prennent ses responsabilités et tentent (s’il le souhaite) d’aider les femmes à surmonter ces obstacles.

« Je pense qu’il y a une chose importante qui empêche les femmes de rejoindre les crypto-monnaies : la façon dont les crypto-monnaies sont communiquées et ont été présentées, non seulement dans la presse, mais aussi au sein des entreprises qui permettent aux femmes d’acheter/vendre des crypto-monnaies, et comment elles les décrivent. eux-mêmes. Parce que la technologie est de toute façon une industrie dominée par les hommes. Je pense que la communication n’a tout simplement pas été accessible.

Participante à l’étude de BDC Consulting

Les manières de pousser l’adoption des femmes dans le Bitcoin

Pour surmonter les obstacles à l’implication des femmes dans le monde du bitcoin, il y a plusieurs façons de faire dont voici quelques suggestions :

  1. Éducation et sensibilisation : Il est essentiel de fournir des ressources éducatives adaptées aux femmes, en mettant l’accent sur les avantages financiers et sociaux du bitcoin. Il n’est pas nécessaire pour autant de créer du contenu exclusivement pour les femmes, mais de les inclure dans les représentations et dans les situations par exemple.
  2. Représentation des femmes : Il est important de mettre en avant des exemples de femmes qui réussissent dans le monde de la cryptomonnaie, afin de montrer aux autres femmes qu’elles peuvent également y réussir et s’engager dans ce secteur.
  3. Participation des femmes aux conférences et aux événements : Il est important d’encourager la participation des femmes en tant que conférencières et panélistes lors des événements liés à la cryptomonnaie. Cela contribuera à créer un environnement plus inclusif et diversifié. En voyant d’autres femmes dans les conférences, cela incite d’autres femmes à s’intéresser à cet univers.
  4. Soutien aux femmes dans le secteur : Les femmes jouent un rôle essentiel dans la promotion de la cryptomonnaie auprès des femmes. Certains sujets vont être traités différemment selon le point de vue d’un homme ou d’une femme. Il est important de les soutenir et de les encourager dans leurs efforts. Si certains hommes aiment confondre leur combat masculiniste avec le bitcoin, il est important de ne voir là qu’une appropriation incongrue d’un groupe minoritaire et débonnaire qui ne représente pas la majorité.

En mettant en œuvre ces mesures, nous pouvons surmonter les obstacles à l’implication des femmes dans la cryptomonnaie et créer un écosystème plus égalitaire et inclusif.

Mot final

Comme on a pu le voir, l’implication des femmes dans le monde du bitcoin pourrait être avantageuse également pour le bitcoin et son adoption dans le monde. En surmontant les obstacles qui empêchent les femmes de s’engager pleinement, nous pouvons créer un écosystème plus diversifié, inclusif et prospère pour tous.

Et si une petite minorité revendique la culture “crypto bro” proprement masculine ( voire masculiniste), il n’en est pas moins vrai qu’il s’agit là d’une lecture biaisée du Bitcoin. En effet, le bitcoin ne saurait appartenir à un aucun groupuscule, quelle que soit sa nature.

Bitcoin ne comporte aucune restriction de genre, ni de nationalité, ni d’âge non plus. Bitcoin est une monnaie pour tous et toutes.

Total
0
Shares

Ines Aissani

Éditrice du journal ZoneBitcoin, tombée dans le terrier du Bitcoin et farouchement convaincue qu'il peut apporter une solution aux problématiques liée à l'inclusion financière.

1 Comment

  1. Bonjour,
    Les Cryptomonnaies et les femmes
    Voilà un petit commentaire que j’avais écrit (à la date de la journée de la femme) suite à un sondage sur 5 000 personnes qui révélait que 92 % des gens n’était pas prets à faire le pas pour acheter du BTC. (Référence chaine crypto pour tous du 4 mars) Avec un désintérêt majeur de la part des femmes.

    En cette journée de la femme 8 Mars 2024 ♀️🙋‍♀️♀️

    Petite réflexion sur le choix d’investir ou pas ne serait-ce qu’une somme modique sur les Cryptomonnaies.

    Cette réflexion n’est en AUCUN CAS un conseil financier mais un sujet à méditer.
    A lire jusqu’à la FIN

    Le CHOIX ou L’ENVIE d’investir ou pas dans les CRYPTOS est multifactoriel.

    1) L’ INCULTURE FINANCIÈRE RENTRETENUE (L’argent c’est tabou et ‘sale’ quand ce n’est pas le fruit de son travail). Et les MENSONGES entretenus par les pouvoirs et les Banques sur les CRYPTOS ( Comme autrefois à l’arrivée d’internet), dont nous étions les PRECURSEURS avec le MINITEL.

    2) La GÉNÉRATION les ‘Anciens’ dont la famille à peut-être été victime des Emprunts Russes et dont les générations précédentes ont vecues l’un des 10 défauts de la nation France

    3) La génération née avec la carte bancaire et qui ne connait même pas la couleur de NOS billets de Banque.

    4) Le fait d’être un Homme ou un Femme

    Que l’on soit H ou F on est tous concernés par les 3 premiers points.
    Une chose est sûre, utiliser de moins en moins le LIQUIDE, c’est donner un PRETEXTE aux ETATS pour supprimer ce dernier et nous ENFERMER dans la PRISON des monnaies Numériques de Banques Centrales qui vous AUTORISERA ou PAS à dépenser votre ARGENT OU, QUAND et COMMENT vous Voulez.

    Pour les femmes qui ne voudraient rien entendre de la LIBERTÉ des CRYPTOMONNAIES et de la PRISON de L’€ NUMÉRIQUE (Sur lequel nous n’aurons plus AUCUN pouvoir)

    Je rappellerai à ces dernières que c’est comme si elles revenaient AVANT 1965, DATE à laquelle ELLES avaient BESOIN de L’ACCORD de LEUR MARI pour ouvrir un compte Bancaire.

    13 juillet 1965 : la loi qui a changé la vie des Françaises Autorisant les femmes mariées à ouvrir un compte bancaire en leur nom et à travailler sans le consentement de leur mari, les femmes deviennent une clientèle à part entière.

    Ps:
    Le 21 avril 1944 droit de vote des femmes.

    Le 13 juillet 1965 : la loi qui a changé la vie des Françaises Autorisant les femmes mariées à ouvrir un compte bancaire en leur nom et à travailler sans le consentement de leur mari.

    Le 31 janvier 2013, il y a tout juste 10 ans, les femmes ont officiellement obtenu le droit de porter un pantalon

    Bonne semaine
    François

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

mèmescoin

Les mème coins, des shitcoins comme les autres?

Vous connaissez certainement les mèmes coins, même si vous ne
bitcoin maximaliste

Est-ce que les maximalistes bitcoin sont (vraiment) toxiques pour l’écosystème?

Vous avez certainement entendu l’expression “maximaliste” ou “maximaliste bitcoin”, surtout