Elizabeth stark

Elizabeth Stark : Son engagement pour développer le Lightning Network

27 février 2024

Dans l’écosystème du Bitcoin, il existe des personnalités qui ont contribué de manière significative au développement de la technologie. Elizabeth Stark est l’une de ces figures clés qui a joué un rôle et en particulier dans le développement du réseau Lightning (LN).

En tant que cofondatrice et CEO de Lightning Labs, elle a apporté des solutions innovantes pour résoudre les problèmes de scalabilité, de lenteurs et de frais élevés auxquels le réseau Bitcoin était confronté.

Dans cet article, nous vous présentons le travail d’Elizabeth Stark, en explorant ses réalisations, ses idées et sa contribution au développement du Lightning Network.

Le début de carrière professionnel d’Elizabeth Stark

Elizabeth Stark est née à Brooklyn, New York. Elle a obtenu son diplôme de droit à l’Université de Harvard où elle a rejoint le centre d’étude Berkman Klein Center for Internet & Society. Sa passion pour la technologie et l’innovation l’a amenée par la suite à enseigner dans les prestigieuses universités de Stanford et de Yale. C’est là qu’elle a commencé à se faire un nom dans le milieu en partageant ses connaissances notamment sur l’avenir d’Internet, les logiciels open-source et la protection de la vie privée en ligne.

En plus de son engagement académique, Elizabeth a également été entrepreneure en résidence chez Stanford StartX et mentor pour la Thiel Fellowship, qui soutient financièrement les étudiants de moins de 23 ans qui souhaitent se consacrer à des activités telles que la création d’entreprises, la recherche scientifique, ou l’engagement sur un mouvement social.

Son engagement pour le développement et l’amélioration de Bitcoin

Elizabeth Stark a très rapidement voulu se confronter aux défis de scalabilité qui entravaient une adoption et un usage plus généralisés du Bitcoin. En effet, le réseau Bitcoin peut traiter un nombre limité de transactions par seconde, ce qui crée des problèmes de congestion et de délai de confirmation des transactions.

Un autre défi est le temps nécessaire pour confirmer une transaction Bitcoin. En raison de la nature du processus de validation des transactions par les mineurs, il peut parfois y avoir des délais importants avant qu’une transaction ne soit confirmée.

Enfin, les frais de transaction élevés du réseau peuvent également être un obstacle à l’utilisation généralisée de Bitcoin.

Toutes ces problématiques se posent car cela limite fortement l’utilité de Bitcoin pour les transactions quotidiennes. Afin de relever toutes ces problématiques liées au réseau bitcoin, la solution de la couche supplémentaire du Lightning Network s’est alors imposée progressivement.

La création de Lightning Labs

Le livre blanc du Lightning Network a été proposé par les chercheurs Thaddeus Dryja et Joseph Poon. Cependant, il s’agissait là d’une recherche théorique et tout l’enjeu était de le rendre opérationnel. Leur travail a donc ensuite été enrichi et implémenté sur le Lightning network LND développé par Lightning Labs.

Elizabeth Stark a cofondé Lightning Labs en 2016 avec Olaoluwa Osuntokun dont elle est aujourd’hui la CEO. Cette société a pour objectif de développer et de promouvoir le Lightning Network, une solution de mise à l’échelle pour Bitcoin et d’autres blockchains.

Depuis sa fondation, Lightning Labs a été à l’avant-garde du développement du Lightning Network, en travaillant sur des implémentations logicielles, des outils et des solutions pour rendre le réseau plus robuste, sécurisé et convivial pour les utilisateurs.

Le réseau Lightning a été largement adopté par la communauté Bitcoin et a ouvert de nouvelles possibilités pour les transactions rapides et peu coûteuses. Il a permis d’explorer de nouveaux cas d’utilisation, tels que les micro-paiements, les transactions en temps réel et les applications décentralisées construites sur et autour de la technologie Bitcoin.

Aujourd’hui, la liste des applications sur le Lightning Network ne cesse de s’agrandir pour le plus grand bonheur des bitcoiners.

Cependant, rappelons que le réseau Lightning est encore en développement et nécessite une adoption plus large pour atteindre tout son potentiel. La gestion des canaux de paiement et la nécessité de maintenir un solde suffisant dans ces canaux peuvent être des défis pour les utilisateurs moins techniques.

Mot final

Elizabeth Stark a joué un rôle essentiel dans le développement du réseau Lightning et continue de le faire grâce au Lightning Labs, véritable laboratoire d’idée pour le réseau LN. Grâce à son travail sur la scalabilité, les délais de confirmation et les frais élevés, elle a contribué à rendre Bitcoin plus accessible et utilisable dans la vie quotidienne.

Pour de nombreuses personnes, si le Lightning n’avait pas été développé, les cas d’usages et les paiements en bitcoin n’auraient pas été aussi simples qu’ils le sont aujourd’hui. En effet, le réseau Lightning a ouvert de nouvelles possibilités pour les transactions rapides et peu coûteuses, et a permis à Bitcoin de se positionner comme une alternative crédible aux monnaies traditionnelles.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

john mcafee mort

C’est triste, John McAfee n’est plus…

Le créateur du fameux antivirus a été retrouvé mort dans
oussama ammar escroc crypto

Oussama Ammar se lance dans les cryptos…Une nouvelle conversion?

Ah…La nouvelle est tombée il y a quelques jours  :