bitcoin initiaitve suisse

Quand un groupe de Bitcoiner Suisse pousse la Banque à intégrer le bitcoin

Un groupe de bitcoiners basé en Suisse fait aujourd’hui une nouvelle tentative pour convaincre la Banque nationale suisse (BNS) d’inclure le Bitcoin dans ses réserves. Ils ont lancé une pétition en ligne pour initier un référendum visant à modifier la constitution du pays. Cependant, cette initiative nécessite la collecte de plus de 100 000 signatures de citoyens suisses.

L’ajout de Bitcoin aux réserves de la banque centrale est considéré comme une mesure visant à protéger la souveraineté et la neutralité de la Suisse dans un monde de plus en plus incertain.

Plan du groupe 2B4CH pour faire inscrire Bitcoin dans la Constitution suisse

Le groupe à l’origine de l’“Initiative Bitcoin” est appelé 2B4CH, un groupe de réflexion sur le Bitcoin à but non lucratif, dont le représentant est Yves Bennaim. Leur objectif est de faire inscrire le Bitcoin dans l’article 99-3 de la Constitution fédérale suisse, qui concerne les réserves monétaires de la Banque nationale. Actuellement, cet article stipule que la banque doit constituer des réserves monétaires suffisantes, dont une part doit consister dans la possession d’or.

Pour atteindre cet objectif, ils ont lancé une consultation populaire appelée “Bitcoin Initiative”. Cependant, ils doivent d’abord recueillir plus de 100 000 signatures de résidents suisses pour présenter officiellement leur projet au gouvernement. D’autres membres de la communauté de bitcoiners dans le pays, tels que Luzius Meisser, directeur de “Bitcoin Suisse” soutiennent également cette initiative, rappelle le journal NZZ.

Défis liés à la collecte de signatures

La collecte de signatures n’est pas une tâche facile. Selon la constitution suisse, un référendum ne peut être organisé que si au moins 100 000 citoyens suisses signent une pétition dans les 18 mois. Cette exigence a posé des difficultés lors de la première tentative de 2B4CH en octobre 2021. Avec une population suisse de 8,77 millions d’habitants, environ 1,15 % de la population locale devra soutenir la pétition en la signant.

Avantages potentiels de l’ajout de Bitcoin aux réserves de la banque centrale

L’ajout de Bitcoin aux réserves de la Banque nationale suisse est considéré comme une mesure qui renforcerait l’indépendance de la Suisse vis-à-vis de la Banque centrale européenne. Luzius Meisser avait déjà proposé à la Banque nationale suisse d’acheter du Bitcoin en 2022, à raison d’un milliard de francs suisses par mois.

Selon lui, si la banque avait suivi cette suggestion, la Suisse serait actuellement plus riche de 30 milliards de francs suisses. Il met également en garde contre le retard dans cette décision, qui pourrait permettre à d’autres banques centrales d’acquérir du Bitcoin à des prix beaucoup plus élevés, plaçant ainsi la Suisse dans une position désavantageuse.

Réunion avec la Banque nationale suisse

Luzius Meisser aura l’occasion de présenter les avantages de l’ajout de Bitcoin au bilan de la Banque nationale suisse lors d’une réunion prévue pour le 26 avril. Cependant, il n’aura que trois minutes pour exposer son argumentaire.

Il convient de noter que le président de la Banque nationale suisse, Thomas Jordan, a précédemment déclaré que le Bitcoin ne remplissait pas les conditions requises pour être considéré comme une monnaie de réserve. Cependant, le groupe 2B4CH espère que les récentes approbations de fonds négociés en bourse de Bitcoin aux États-Unis et à Hong Kong pourraient influencer la décision de la banque centrale suisse.

Réactions et perspectives

L’initiative de 2B4CH a suscité des réactions positives, notamment celle de Joana Cotar, une politicienne allemande et militante du Bitcoin qui s’oppose fermement à une monnaie numérique soutenue par l’Union européenne.

Il est important de noter que la Suisse fait partie des pays d’Europe occidentale qui adoptent de plus en plus les crypto-monnaies et qui possèdent le plus d’entreprises crypto. L’engouement pour Bitcoin et d’autres crypto-monnaies en Suisse reflète la tendance mondiale, où de plus en plus de gouvernements et d’institutions financières intègrent les actifs numériques dans leur stratégie financière, à commencer par le Salvador.

Le groupe de bitcoiners suisses, 2B4CH, est déterminé à convaincre la Banque nationale suisse d’ajouter Bitcoin à ses réserves.

Le lien vers la pétition ici.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

bitcoin ekasi

Bitcoin Ekasi: Une économie circulaire à l’image de Bitcoin Beach au Salvador

Inspiré de “Bitcoin Beach” (El Zonte au Salvador), Bitcoin Ekasi
machankura afrique

Machankura: Envoyer des bitcoins par SMS avec un téléphone sans internet?

Machankura est un nouveau service opérable dans 6 pays africains