zonebitcoin 3 ans super blog crypto

Zonebitcoin fête ses 3 ans…Voici le petit bilan

Petit article pour vous annoncer que le journal sur lequel vous êtes actuellement vient tout juste de fête sa 3ème année d’existence.

Le tout premier article ( qui présentait les faucets de bitcoin ) date du 05 Novembre 2018. À l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes le 18 novembre 2021 et je fais malgré moi un petit bilan. Et, j’ai envie de vous partager les grandes lignes de ma réflexion…

3 ans, c’est à la fois peu pour un business et à la fois beaucoup. Bon, en disant ça je défonce des portes ouvertes, certes mais 3 ans, très souvent, c’est un cap dans la création d’un projet, quel qu’il soit. Pour le dire légèrement, si l’amour dure 3 ans, un business commence à prendre forme (sérieusement) au bout de 3 ans 😉

Les premières années sont certes les plus difficiles, d’autant plus que nous avons des confrères qui ont des journaux cryptos de très bonne qualité. C’est alors moins évident de se distinguer.

Oui, j’ai bien dit “confrère” et non concurrent car dans cette aventure, et cela va vous sembler naif et puéril de dire ça, mais nous sommes tous des soldats dans la même bataille. Nous travaillons pour faire découvrir cette technologie au plus grand nombre. Nous ne sommes pas des concurrents mais bien des alliés, des partenaires et des collègues, si l’on prend de la hauteur.

La première chose qui m’a saisi c’est en fait l’intitulé du premier article publié en 2018 donc. Nous avions délibérément voulu publier sur les faucets Bitcoin ( des sites qui vous offrent des bitcoins gratuitement) pour attirer nos premiers lecteurs.

Nous ne sommes pas dupes et savons très bien que la grande majorité des personnes qui s’intéressent aux cryptos le font par le biais de l’incitation financière. Il n’y a là aucune critique, c’est en fait le meilleure moteur et la motivation qui à fait grandir la cryptosphère. C’est souvent le premier attrait avant de découvrir toute la beauté de la technologie. L’important, c’est la finalité donc : faire découvrir les avantages de la blockchain.

La fin justifie les moyens? Ce n’est pas le débat ici, vous comprendrez…

De fait, ce qui m’étonne dans cet article c’est qu’à cette époque ( il n’y a pas si longtemps que ça, donc, 3 ans seulement), il n’y avait pas beaucoup de méthodes pour gagner de l’argent avec les cryptomonnaies. Il y a tellement de méthodes aujourd’hui que plus personnes ne parlent des faucets.

C’est juste incroyable de voir comment la DeFi s’est développé depuis. En l’espace de 3 ans, cet univers à tellement évolué et s’est développé à une vitesse fulgurante.

Nous avons assisté en 3 ans, à l’essor de nouvelles blockchains toujours plus évolutive, à des protocoles toujours plus sophistiquées et à l’appréciation toujours plus forte de l’establishment. On a vu l’envolée des NFT et l’inclusion des cryptos dans le gaming et dans l’immobilier, entres autres. On a surtout vu des banquiers d’affaire et des hedge fund investir dans les cryptos. C’est peut-être même ce point qui a été le plus révélateur du changement. Ça vous fait certainement penser à du hollandisme de bas étage mais nous avons pu voir en 3 ans comment les institutions ont finalement reconnus le bien-fondé du bitcoin et de la blockchain.

C’est peut-être là la plus grande victoire. Sérieusement.

Sinon, l’article pourrait être tellement plus long mais de peur de vous ennuyer, on va aller à l’essentiel.

Nous savons que notre journal est encore un bébé. Oui, nous sommes une toute petite équipe et la très grande majorité des articles sont écrit par moi…

Nous n’écrivons pas beaucoup d’article et cela peut être un défaut. C’est un fait. Nous évoluons lentement d’un point de vue du business pur. Nous ne sommes pas très “monnayables” non plus car notre audience est encore faible. Nous ne cherchons pas non plus à nous enrichir grassement. Nous faisons des bons investissements de façon personnel et c’est ce qui nous permet d’auto-financer ( entres autres) ce journal. Ce n’est pas grave, en fait. Nous avons aussi choisi une ligne éditoriale qui se refuse de publier trop d’articles juste pour publier.

Nous ne voulons pas non plus publier des informations à chaud car cela encombre l’esprit plus qu’autres choses.

Nous connaissons beaucoup de gens qui pensent s’y connaitre en cryptomonnaies simplement parce qu’ils ingurgitent tout un tas de connaissances. Ils ne se rendent pas compte que leur connaissance est un ramassis d’infos non cohérente. Il n’y a pas d’explications juste des descriptions. Pas de vision, pas de hauteur, juste de l’info chaude du cours du bitcoin ou d’une autre crypto au moment t.

Nous préférons clairement les articles de fond et les analyses plus profondes ou inscrite dans une pensée systémique….Cela implique donc de réduire la quantité au profit de la qualité. Une équation des plus élémentaires, en effet.

Pour nous démarquer, nous avons choisis de le faire avec un ton léger. C’était même le but de la création de ce journal. On voulait être le premier journal crypto qui parle avec un langage léger et qui se veut même drôle, quand c’est possible. Nous voulions proposer des articles à lire que nous aurions aimé lire : sympa et instructif.

Autre point important, nous avons aussi en 3 ans développé notre chaine YouTube. Cela a même été la raison qui nous a empêché d’écrire souvent sur Zonebitcoin d’ailleurs.

Cela demande énormément de temps et clairement nous avions sous-estimé ce travail. Il faut savoir que je fais tout toute seule, pour le moment. La recherche, le script, le tournage, le montage et même la vignette. C’est aussi ce qui explique pourquoi je ne publie qu’une seule vidéo par semaine. Là encore, beaucoup de youtubeurs publient à une fréquence bien plus importante et c’est tout à leur honneur.

Dès que je le pourrais, j’engagerais un monteur pour réduire la charge de travail et pouvoir me consacrer à ce que je préfère le plus : l’écriture. Je sais que beaucoup délèguent la rédaction du script, cela me parait inconcevable. Déléguer la rédaction de contenu et me contenter de lire le script écrit par un autre me parait une démarche trompeuse.

C’est comme cela que je finirais cet article, en précisant mon opinion sur le sujet. Je pense personnellement que nous avons la fâcheuse tendance à vouloir apprendre surtout via des vidéos et seulement via des vidéos. Or, je pense que le medium même (vidéo) et le canal (YouTube) possèdent des défaut inhérent qui peuvent entraver la bonne compréhension de cette discipline.

C’est ici mon avis ( et non pas une conclusion d’un raisonnement intellectuel poussé, qu’on soit clair). Je pense qu’on comprend mieux des concepts avec l’écrit. Un bon article ou un bon livre pour moi ne pourra remplacer la vidéo en terme de compréhension et de pédagogie.

Youtube nous pousse à réduire nos phrases, à être dynamique de façon disproportionné et à condenser le savoir en quelques minutes. La population y est jeune et impatiente. On veut savoir la prochaine crypto qui va exploser sans se demander le pourquoi du comment. La vignette seule peut être à l’origine du succès d’une vidéo. Mettez un visage d’une personne avec les yeux écarquillés et une main devant la bouche ( le visage de l’émotion de l’étonnement fait toujours cliquer) et vous avez là une bonne vignette. C’est pourquoi vous voyez autant de vignette de ce type. Ça marche.

Je m’efforce de rester dans la course avec mes vignettes et des titres plus aguicheurs que ce que je ferais dans un cadre normal. C’est le jeu et il n’y a pas de mal à cela.

J’aime rappeler que la vidéo se doit être un complément à un écrit. Je pense qu’il faut s’appuyer sur les deux mediums pour apprendre et comprendre réellement.

Je me permet d’écrire cela car je vois tellement de personnes qui se lancent dans cet univers sans en connaitre ni les fondements, les technicités ni la philosophie. Ils s’intéressent à la surface des choses et sont là uniquement pour spéculer sur des tokens plus débiles les unes que les autres. Ils ne savent pas faire la différence entre eth et barbecuetoken par exemple. Ni trader, ni analyste de la fondamentale, c’est une sorte de bouilli entre les deux…

Heureusement qu’il y a de très bonnes chaines cryptos comme celle de Cryptoast, Journal du Coin ou celles de hasheur pour ne citer qu’eux. Il y a aussi des chaines anglophones quand à elles qui sont stupéfiantes en terme de finesse de raisonnement ( je pense à la chaine Finematics entres autres, je suis personnellement fan).

Pour conclure, pour les 3 ans, je suis ravie de l’évolution du site et de la chaine YouTube. Ce qui est sûre, c’est que nous allons continuer sur ce chemin.

Nous nous améliorerons en terme technique, c’est souhaitable 😉

Et, nous voulons remercier les premiers lecteurs, les viewer de la chaine, les personnes qui sont encore là et ceux qui viennent de nous découvrir.

Faites toujours vos propres recherches DYOR ( Do You Own Research), qu’importe la source sur laquelle vous vous renseignez. Aiguisez votre esprit critique et votre curiosité pour trouver les informations qui vous seront utiles.

Total
0
Shares

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
un NFT n'est pas JPEG

Non, les NFT ne sont pas des JPEG mais les startups de demain!

Article suivant
taproot bitcoin c'est quoi?

Comprendre le fameux "Taproot" de Bitcoin

Les articles qui peuvent vous intéresser