afropolitan digital

Le projet Afropolitan veut créer une nation numérique pour l’Afrique et la diaspora


Le projet Afropolitan est un mouvement qui vise à créer une nation numérique pour les africains, la diaspora et pour tout ceux qui veulent créer une Afrique forte. Fondé par Eche Emole et Chika Uwazie en 2016, Afropolitan est un projet communautaire conçue en tant qu’organisation autonome décentralisée (DAO). L’idée étant de s’appuyer sur la technologie de la blockchain pour créer des opportunités économiques et financières sur le continent.

Avec une vision audacieuse de construire la première nation internet en Afrique, le projet Afropolitan a levé 2,1 millions de dollars pour concrétiser cette vision. Dans cet article, nous explorerons en détail ce qu’est le projet Afropolitan, pourquoi cette initiative est importante et quelles sont les étapes pour construire une nation numérique en Afrique.

Présentation du projet Afropolitan

L’Afropolitan est un réseau qui vise à créer une nation numérique pour les Africains et la diaspora. Il s’agit d’une communauté en ligne qui rassemble les meilleurs talents de l’Afrique et de la diaspora dans des domaines tels que l’art, la finance, la technologie, la santé, l’énergie, le sport et les médias. Le réseau Afropolitan se concentre sur quatre piliers principaux : le talent, la culture, le capital et les technologies de l’information.

Il vise à permettre aux Africains de construire un espace digital prospère en offrant des opportunités, en favorisant la culture, en fournissant des ressources financières et en partageant des informations aux membres de la communauté.

fondateur afropolitan
De gauche à droite : Chika Uwazie et Eche Emole (les co-fondateurs d’Afropolitan). Credits: Afropolitan (source : TechCrunch).

Le mot “afropolitan” n’a pas été choisit au hasard pour ce projet. En règle générale, le terme évoque les individus qui ont des racines africaines mais qui ont été élevés ailleurs dans le monde. Ils ont un intérêt pour le continent africain et cherchent à y avoir un impact positif. Nombreux sont ceux qui font le chemin inverse de leurs parents et s’installent en Afrique, afin d’y vivre.

Selon Afropolitan, si la diaspora africaine était un pays, il représenterait le 10ème pays le plus peuplé avec plus de 150 millions de personnes. Selon TechCrunch, l’ambition de créer une nation digitale est nourrie par le manque d’opportunité qui frappe “le continent le plus pauvre du monde ; neuf des 10 pays ayant les taux de pauvreté les plus élevés sont africains. Les problèmes de longue date du continent avec les guerres et les gérontocrates limitent les opportunités socio-économiques de sa population”.

Participer à l’émancipation de l’Afrique

Ce sont souvent des personnes riches de différentes cultures et politiquement conscientes. Selon Brendah Nyakudya, rédactrice en chef du magazine Afropolitan, “être Afropolitan signifie avoir un engagement pour l’amélioration du continent africain”.

Le terme “Afropolitan” peut également s’appliquer à des personnes non africaines qui ont un amour et un intérêt pour le continent africain. Selon Tolu Ogunlesi, journaliste nigérian basé à Lagos, le terme est souvent appliqué uniquement à ceux qui vivent dans la diaspora. Il estime que le terme devrait plutôt être utilisé pour décrire les personnes vivant dans des environnements urbains avec une vision tournée vers le monde. L’idée est que peu importe où vous êtes né, si vous vous trouvez sur le continent africain et que vous l’aimez, cela fait de vous un Afropolitan.

afropolitan idée

Minna Salami, blogueuse finlando-nigérianne qui a fondé elle magazine Msafropolitan, estime toutefois que l’Afropolitanisme ne se limite pas à la diaspora africaine. Selon elle, il s’agit d’un mouvement politique conscient qui utilise la culture africaine de manière créative pour changer les perceptions sur l’Afrique.

Elle souligne que les médias sociaux ont joué un rôle clé dans ce mouvement en créant une communauté mondiale de citoyens conscients des mêmes tendances culturelles et des mêmes problématiques politiques.

Ainsi, le mouvement Black Lives Matter (BLM) qui a émergé aux États-Unis en réponse aux brutalités policières et aux inégalités raciales ciblant spécifiquement les Afro-Américains, est devenu un phénomène mondial avec des manifestations à Paris, Londres, Berlin, etc…Le phénomène à montré la solidarité internationale sur les brutalités policières à l’encontre de la communauté noire à travers le monde.

Black Lives Matter
Rassemblement le 9 août 2015, un an après la mort de Michael Brown, devant le Barclays Center de Brooklyn. (Source : Wikipedia).

La création d’une nation numérique pour la diaspora africaine

Afropolitan a attiré l’attention de nombreux investisseurs, dont le fameux Balaji Srinivasan, ancien CTO de Coinbase, qui a écrit le livre “The Network State: How To Start a New Country“. Dans son ouvrage, Balaji Srinivasan explique qu’avec Internet, il est possible de créer des entreprises, des communautés mais aussi des nouvelles nations.

Selon Srinivasan, le Network State est une nation numérique qui existe d’abord en tant que communauté en ligne avant de se matérialiser physiquement après avoir atteint une population suffisante.

Ainsi, le projet Afropolitan s’inspire de cet ouvrage pour créer une nation numérique pour la diaspora africaine.

Afropolitan s’appuie sur la technologie de la blockchain pour développer des applications et des services pour faciliter la vie des membres de la communauté. L’idée étant d’accroître les possibilités et les opportunités qu’offre cette nouvelle économique pour les africains. Des applications comme MARA, Nestcoin ou encore Jambo seront alors sollicitées pour développer la nation numérique Afropolitan.

Les différentes phases de développement d’Afropolitan

Concrètement, Afropolitan a mis en place un plan en quatre phases pour réaliser sa vision de la nation numérique pour la diaspora africaine.

  • Dans la première phase, le réseau Afropolitan se concentre sur la sensibilisation autour de la communauté et de la nation numérique qu’elle cherche à construire. Ils ont lancé une campagne de tokens non fongibles (NFT) qui serviront de passeport numériques aux membres. Les NFTs Afropolitan permettent également aux membres d’accéder à des événements exclusifs et à des services à valeur ajoutée. L’objectif est de rassembler des membres passionnés et engagés qui sont déterminés à construire un monde meilleur pour les Africains.
  • La deuxième phase consiste à fournir aux membres de la communauté la plus grande valeur et utilité possible grâce à l’application Afropolitan Super App. Cette application regroupe toutes les différentes fonctionnalités et services de l’écosystème Afropolitan en un seul endroit, permettant aux membres de gérer leurs avoirs, d’envoyer de l’argent à l’étranger, de contribuer à la DAO et d’acheter des biens et services. L’application propose également un flux média natif permettant aux membres de rester informés des derniers développements au sein du réseau. L’objectif est de créer un sentiment de communauté et d’élan au sein du réseau, en faisant de lui un mouvement.
  • Dans la troisième phase, Afropolitan se concentre sur la transition du numérique vers le monde réel. L’objectif est d’établir la légitimité et la capacité de l’État en construisant un réseau d’institutions pour gouverner le réseau Afropolitan. Cela comprendra des fonds subsidiaires, des organisations et une économie interne en développement. L’objectif est de s’assurer que le réseau est bien équipé pour se gouverner et servir efficacement ses membres une fois qu’il aura migré du numérique au monde réel.
  • Enfin, dans la quatrième et dernière phase, Afropolitan utilisera le réseau, le capital et la légitimité qu’elle a accumulés au cours des phases précédentes pour acquérir des terres en partenariat avec des gouvernements. Ces terres créeront une présence physique pour le réseau Afropolitan, où les membres pourront établir leur présence physique et créer des opportunités économiques. L’État du réseau servira de “capitale numérique” qui gouvernera ces districts physiques. À long terme, Afropolitan prévoit de construire un réseau plus vaste de partenariats avec d’autres villes à travers le monde.

Mot final

Les Afropolitains représentent une nouvelle génération africaine et des personnes d’origine africaine qui ont une vision mondiale et qui cherchent à avoir un impact positif sur le continent africain.

La construction d’une nation numérique pour les Africains et la diaspora est un projet ambitieux qui vise à offrir des opportunités et à favoriser le développement économique dans la région. Afropolitan propose une approche novatrice en utilisant le Bitcoin et les technologies de Web3 pour créer un réseau d’abondance et une communauté dynamique.

En permettant aux Africains de choisir leur appartenance nationale et de participer activement à la construction de cette nation numérique, Afropolitan ouvre la voie à de nouvelles possibilités et à un avenir meilleur pour tous.

–>Découvrir le projet Afropolitan


Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

Le Salvador lance un programme éducatif avec “Mi Primer Bitcoin”

Le ministère de l’Éducation du Salvador a annoncé qu’il mettra
lava pool san salvador

Au Salvador, le Lava Pool est le premier pool alimenté par l’énergie volcanique

Le Salvador vient d’annoncer que le pool de minage de