CityCoins : Comment les villes peuvent devenir économiquement stable ?

citycoins crypto

Le nouveau maire de New York Eric Adams à fait couler beaucoup d’encre avec son idée de créer le New York coin (NYCCOIN).

On est entré dans une nouvelle ère, celle où le politique se montre partisan de la cryptomonnaie. Finalement, rien que sur ce point, on peut voir que les mentalités ont beaucoup évolué et que l’adoption de masse ne semble plus être un idéal non atteignable.

Il faut savoir que ce n’est pas nouveau car la ville de Miami avec l’impulsion de son maire Francis Suarez a été la précurseuse à ce niveau en créant son propre coin elle aussi à destination de sa population.

Depuis, les “CityCoins” se multiplient et beaucoup de villes y songent.

On va parler dans cet article du projet crypto derrière qui s’avère bien plus ambitieux que ce que l’on pourrait croire.

Et surtout on va se demander si cela est possible pour d’autres villes.

Présentation de CityCoin

Les cityCoins comme le nom l’indique sont des cryptos émises pour des villes. Cela a commencé avec Miami avec le MiamiCoin.

L’idée, c’est que les habitants de la ville peuvent alors posséder, investir (et même miner) des tokens propres à leur ville. Ainsi, la ville peut récupérer tous les bénéfiques du token et les habitants de la ville également.

Par exemple, depuis la création et le lancement du MiamiCoin (Août 2021) , le token à généré plus de 20 millions de dollars, considérés alors des revenus supplémentaire pour la municipalité de la ville de Miami. Le maire à prévu de construire plus d’infrastructure sociale par exemple, montrant par là les bénéfices réels du Citycoin pour la ville.

Les habitants de Miami perçoivent donc des dividendes BTC en plus du token MIA.

Cela a été rendue possible avec le réseau open source Stacks (STX) qui à mis en place les Citycoins que chaque ville peut créer. Stacks est en fait un layer 2 de la blockchain Bitcoin qui permet l’utilisation des smart contracts et le développement des applications décentralisées donc.

Pour gagner des tokens, les habitants doivent alors stacker des tokens STX dans le protocole dédié au token de leur ville. Ils sont alors récompensés avec des tokens de la ville comme le MiamiCoin . Ils peuvent même faire du staking du token MiamiCoin pour récupérer 70% des revenus générés ( tandis que 30% sont reversés au portefeuille de la ville).

On arrive à une formule merveilleuse vous en conviendrez, non? La ville gagne et les habitants à titre individuel également.

D’ailleurs, les cryptos récoltés et les dApp crées peuvent être très concrètes. Par exemple, pour Miami, ils ont mis en place un espace de co-working où les indépendants peuvent louer des espaces de travail en payant en Miamicoin , par exemple.

Ce type de projet n’est qu’un exemple et on peut imaginer des possibilités infinies. On peut voir un exemple sur cette page des idées d’applications à créer ou qui sont en cours de développement.

Comment utiliser concrètement CityCoin?

Sérieusement, c’est l’un des plus beaux projets qui a été crée dans la blockchain. On peut en débattre, certes, mais dans la lignée des monnaies complémentaires, il faut avouer qu’on vient d’aboutir à un système gagnant-gagnant des plus épatants. (Nous développerons ce point dans d’autres articles, bien entendu).

Nous rappelons qu’en terme écologique, CityCoins obtient l’utilité de Bitcoin sans coûts énergétiques supplémentaires. Vous pouvez en savoir plus ici.

Le projet CityCoin gagne à être connu et visible et on peut vite imaginer les répercussions positives pour d’autres villes ( et notamment des villes à faible inclusion financière). En quelques sortes, cela peut être révolutionnaire…

De même et c’est le grand avantage de Citycoin, cela reste concrètement accessible et ouvert à toutes les villes. De plus en plus de villes s’ouvrent d’ailleurs à ce projet partout dans le monde comme Lagos, leCaire ou encore Berlin. On peut voter sur le site d’ailleurs.

Aussi, il faut savoir que techniquement, le projet est relativement simple à mettre en place. D’ailleurs, c’est sur la plateforme d’échange OkCoin qu’on peut tout faire et qui est très simple à utiliser.

La plateforme OkCoin gagne beaucoup en popularité pour sa simplicité et ses taux APY très intéressants.

Pour ce qui est du minage et du stacking, sachez qu’il y a aussi le portefeuille propre à Stack, du nom de Hiro ( l’équivalent de Metamask, en quelques sortes), sur lequel vous pourrez faire travailler vos STX, après les avoir acheté sur OkCoin, par exemple.

En fait, cela reste un portefeuille sur lequel on peut faire du staking d’autres cryptos et gagner du BTC et d’autres cryptos. Très simple à utiliser, c’est clairement une très bonne plateforme.

Les questions fréquentes sur CityCoin :

Nous avons traduit la FAQ du site CityCoin pour ceux qui veulent en savoir plus et que vous pouvez retrouver ici sur le site officiel donc.

  • Que sont les CityCoins ?

Les CityCoins offrent aux gens un moyen de soutenir leur ville et de développer sa trésorerie crypto tout en gagnant du Bitcoin BTC et des Stacks STX. Chaque ville a son propre token, tout comme le MiamiCoin (MIA).

  • Que puis-je faire avec CityCoins ?

Avec n’importe quel CityCoin, vous pouvez l’utiliser, le conserver, le stacker pour gagner du STX, l’emprunter, le prêter ou même l’utiliser pour des cas pratiques sur des applications décentralisées. Construit sur un logiciel open source, CityCoins est une nouvelle façon pour les développeurs de créer des applications et d’expérimenter des cas d’utilisation innovants.

Les communautés CityCoins créeront des applications qui utilisent des jetons pour les récompenses, les avantages locaux, le contrôle d’accès (aux espaces numériques ou physiques), le commerce, les prêts, l’exécution de contrats intelligents, etc. À titre d’exemple simple, les entreprises locales peuvent offrir des remises ou des avantages aux personnes qui montrent qu’elles « stockent pour leur ville » en stockant leurs CityCoins.

  • Comment fonctionnent les CityCoins ?

Les CityCoins ont deux fonctions initiales au lancement : le minage et le staking.:

  1. 👨‍💻 Le minage : Les CityCoins sont extraits en transférant STX (le jeton Stacks) au contrat intelligent CityCoins sur le protocole Stacks. Le mineur gagnant peut réclamer ses CityCoins en récompeness à partir de son adresse Stacks à tout moment. De plus, 30% des STX que les mineurs transmettent au protocole Stacks sont envoyés directement à un portefeuille réservé à chaque ville faisant partie de l’écosystème CityCoins. Le maire d’une ville peut choisir à tout moment d’utiliser le portefeuille réservé pour accéder au trésor à l’usage de la ville. Tout le monde peut observer les opérations du compte;
  2. 💰 Le staking : Les CityCoins gagnent pour les détenteurs de STX et BTC grâce à une fonction du protocole Stacks appelée Stacking. Les 70 % restants du STX que les mineurs transmettent au protocole Stacks sont distribués aux détenteurs de CityCoins qui choisissent d’empiler leurs jetons. L’empilement oblige les détenteurs à verrouiller leurs CityCoins pour des « cycles de récompense » déterminés. Le staking CityCoins permet de gagner des récompenses STX. Les récompenses STX peuvent en outre être empilées sur des piles pour gagner des récompenses BTC.
  • Que sont les Tokenomics de CityCoins ?

La demande de CityCoins est motivée par leurs capacités de gain en plus de leur utilité croissante, rendue possible par le fait qu’ils sont programmables. Les CityCoins continueront de croître au fil du temps, au gré des villes et de leurs citoyens, conférant une réputation, une identité, une propriété, un contrôle d’accès et un utilitaire programmable en plus de leur fonctionnalité économique fondamentale. En savoir plus sur CityCoins Tokenomics.

  • Pourquoi les CityCoins sont-ils construits sur Stacks ?

Stacks permet des contrats intelligents et des applications sur Bitcoin. Il active une fonction appelée « Stacking », qui gagne du BTC lorsque vous verrouillez/stacker du STX dans le protocole. Les CityCoins tirent parti d’une fonction de staking similaire pour permettre aux détenteurs de CityCoin de stacker leurs jetons pour gagner du STX, qui peut être encore stacké pour gagner du BTC.

  • Comment miner des CityCoins ?

Lorsqu’un nouveau CityCoin est lancé, tout le monde peut en miner. Les mineurs se font concurrence en transférant STX dans le protocole Stacks. Une fois par bloc, un mineur gagnant est sélectionné au hasard par une fonction aléatoire vérifiable (VRF), pondérée par le STX total dépensé. 30% des STX dépensés par les mineurs sont transférés dans un portefeuille sécurisé, qui est réservé à chaque ville si elle choisit de l’accepter. Les 70% restants de STX sont distribués aux Stackers en récompense.

Les CityCoins sont open source et peuvent être intégrés à divers échanges centralisés et décentralisés. On peut échanger, vendre et acheter du CityCoin sur des plateformes d’échanges.

  • Comment stacker des CityCoins ?

Les CityCoins peuvent être stacké sur le protocole Stacks pendant une période volontaire (« cycle de récompense »), ce qui permet de gagner du STX en récompense. Le STX récompensé provient des 70 % de STX transmis par les mineurs de CityCoin. Le STX gagné peut être encore empilé pour gagner des récompenses BTC. On peut en stacker sur le portefeuille OkCoin.

  • Qu’est-ce que le portefeuille de la ville, comment est-il financé et comment est-il utilisé ?

Chaque ville respective a un portefeuille spécial qui leur est réservé et peut être réclamé à tout moment. Il est financé par le protocole CityCoins, qui lui transfère automatiquement 30% des STX transférés par les mineurs directement. Les portefeuilles de la ville peuvent être utilisés à toutes les fins que la ville juge appropriées. Au fur et à mesure que les CityCoins sont extraits, les trésors de la ville accumuleront continuellement des STX. Avant que les villes puissent utiliser les fonds à l’intérieur, le maire de chaque ville doit réclamer leur portefeuille de garde.

  • Qui a construit CityCoins et MiamiCoin ?

L’idée, la conception, le développement et le lancement du projet CityCoins ont été gérés par CityCoins Inc, avec le soutien et la contribution de Syvita Guild, Z1, DoubleUp, Freehold et la communauté Stacks.

  • Peut-on lancer CityCoin dès maintenant ?

Après le déploiement, chaque CityCoin doit être activé par 20 portefeuilles indépendants avant que le minage puisse commencer. Visitez minecitycoins.com pour voir le statut et plus d’informations sur les différents CityCoins et sur le processus à suivre.


  • Voir la vidéo sur CityCoin sur Youtube


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Plateforme complète de trading crypto)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
harmony one crypto

Comprendre Harmony et faire du staking de ONE ( Tutoriel)

Article suivant
IreneDAO crypto

IreneDao et ses NFT : Pourquoi ça fait (autant) jacasser?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :