Machankura: Envoyer des bitcoins par SMS avec un téléphone sans internet?

machankura afrique

Machankura est un nouveau service opérable dans 6 pays africains qui permet d’envoyer et de recevoir du Bitcoin sur un téléphone cellulaire simple.

Cela fait plus de deux décennies que les dernières innovations en terme de technologie financière explosent en Afrique. On peut penser à M-Pesa qui a ouvert la voie au paiement mobile, par exemple.

De même, parmi les populations qui utilisent le plus de bitcoin, on retrouve en première position le Nigeria. D’autres pays africains sont dans la liste et cela s’explique pour plusieurs raisons : monnaies instables et sujettes à l’inflation ( Zimbabwe…), politiques macro-économiques complexes ( Franc CFA), situations politiques et militaires tendues ( Mali, Soudan, etc). Les raisons qui poussent les africains à utiliser et posséder du bitcoin sont nombreuses.

Cela n’a donc pas été étonnant pour ceux qui connaissent les subtilités financières du continent de voir que la première monnaie étatiques à été lancé en République Centrafrique avec le sangocoin.

Le smartphone n’est pas (encore) accessible à tout le monde de même que l’accès à internet…

Cependant, quand le problème peut se poser quand aux téléphones utilisés parmi la population. La plupart des personnes possèdent un téléphone (sans l’accès à internet). Le smartphone étant encore réservé à une partie de la population qui possède le plus de moyen.

Ainsi, on pourrait penser que l’accès au bitcoin pourrait être limité à cette frange de la population. C’est en effet le cas et c’est l’un des plus grands obstacles à l’adoption de masse du bitcoin dans les pays africains.

Ajoutons que de nombreuses personnes ne voient pas l’intérêt de posséder un smartphone car elles n’ont pas accès à internet. Des régions rurales n’ont simplement pas la couverture internet et les habitants de ces zones n’ont pas d’intérêts concrets à posséder un smartphone.

Cela rend l’usage des cryptomonnaies et du bitcoin encore plus difficile.

Or, un nouveau concept original vient de voir le jour pour aider les populations les plus démunis à envoyer et recevoir du bitcoin uniquement avec un téléphone basique.

Le concept peut être une véritable révolution pour les personnes non-bancarisées d’une part et celles étant exclu également de l’accès à internet.

Machankura : Envoyer des bitcoins sur un téléphone cellulaire simple

Machankura, c’est comme cela que s’appelle ce nouveau service qui s’exécute sur tous les téléphones de première génération.

L’idée est de pouvoir envoyer et recevoir du bitcoin aussi simplement que d’envoyer un SMS. C’est certainement l’un des concepts les plus novateurs en terme de paiement bitcoin que l’on ait pu voir ces dernières années.

On est typiquement dans le cas -encore une fois – face à une innovation très utile qui permet de contourner le problème des smartphones.

Voici une courte vidéo sur le fonctionnement de Machankura :

Pour ce faire, le service Machankura utilise la technologie de l’USSD. Bien qu’en Europe, ce soit une technologie peu utilisée, en Afrique, elle s’avère particulièrement pertinente. L’USSD (Unstructured Supplementary Service Data) est un protocole sur lequel on peut déclencher un service en envoyant un simple SMS.

Par exemple, vous utilisez probablement l’USSD lorsque vous envoyer un SMS de type *123# à votre opérateur. Vous aurez alors accès au répondeur, à la recharge de votre solde, etc.

Il faut savoir qu’en Afrique, l’USSD est utilisée par de nombreuses entreprises pour délivrer des services dans des secteurs très différents (l’accès à la météo pour les agriculteurs, services de soins, etc).

Les usages sont multiples et infinis avec cette technologie et cela permet -surtout- de contourner le problème du manque d’accès à internet.

—> Pour en savoir plus sur la technologie de l’USSD, voici un article très bien documenté : https://www.monisnap.com/fr/blog/article/ussd-en-afrique/

Alors, comment ça marche concrètement ?

Il suffit simplement d’envoyer un numéro de téléphone selon son pays d’accès. Pour le moment, seulement 6 pays peuvent profiter du service de Machankura. Il s’agit :

  • Ghana
  • Ouganda
  • Malawi
  • Nigeria
  • Afrique du Sud
  • Kenya
machankura bitcoin envoyer

Ainsi, les utilisateurs des pays suivant ont simplement besoin d’envoyer un SMS au numéro indiqué. Ensuite, sera affiché sur le téléphone une suite d’action qu’il est possible de faire.

Techniquement, il sera possible d’envoyer du bitcoin ou d’en recevoir.

De même, on peut aussi se rendre sur le site Machankura 8833.mobi directement pour envoyer du bitcoin au numéro de téléphone en question.

Mot final sur le service Machankura :

Machankura résous les principaux obstacles qui peuvent empêcher l’adoption de masse du bitcoin dans le continent. Ne pas avoir accès à internet et ne pas avoir de smartphones sont les deux grandes problématiques à surmonter. C’est précisément ce que fait Machankura avec brio.

Nous ne pouvons que saluer les fondateurs de ce projet qui ont su innover malgré les difficultés.

Il y a maintenant une alternative à acheter du bitcoin avec du franc CFA grâce à Machankura. Cependant, si vous souhaitez le faire sur des plateformes en ligne, lisez l’article pour savoir comment acheter des cryptomonnaies en étant en Afrique.

Les liens utiles de Machankura:

Le sujet de l’Afrique vous intéresse? Voici quelques articles susceptibles de vous plaire :

Si vous résidez sur le continent, sachez que Binance en Afrique organise de nombreuses rencontres en Afrique.

—–

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Ines Aissani
Me suivre
Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

L'Iran lance le feu vert pour généraliser l'utilisation des cryptomonnaies dans le pays.

Article suivant
testnet et mainnet

Testnet et Mainnet : Comprendre la différence

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :