FMI trouve bitcoin top

Selon le FMI, le Bitcoin est un “outil financier nécessaire” aux pays émergents

Selon le FMI, les résidents des pays présentant des réglementations financières restrictives se tournent vers Bitcoin pour déplacer plus librement leurs capitaux au-delà des frontières.
20 avril 2024

Le FMI a publié une étudeA Primer on Bitcoin : Cross-Border Flows Measurement and Drivers” qui met en lumière les flux transfrontaliers des échanges en Bitcoin. Les auteurs montrent comment le bitcoin, grâce à sa nature décentralisée, est particulièrement utilisée pour contourner les systèmes bancaires traditionnels, dans les régions en proie à des instabilités monétaires ou à des contrôles stricts des capitaux.

Cette étude qui peut peut sembler anecdotique de prime abord indique néanmoins une nouvelle étape dans la compréhension du bitcoin de la part des des institutions financières internationales. Bien sûr, le rapport n’engage que les auteurs et il n’est pas représentatif dans l’absolu de la ligne de pensée du FMI dans son ensemble.

Cependant, cela montre que les économistes et les experts de la finance traditionnelle tendent à réaliser que le bitcoin est bel et bien un outil financier imparable pour de nombreuses populations dans le monde, et plus spécifiquement celles appartenant au “Sud Global”. Ce sont en effet, les populations des pays émergents qui connaissent une plus forte croissance et enregistrent plus de profits avec les cryptomonnaies.

Le Bitcoin : “Un outil financier nécessaire” pour préserver la richesse dans un contexte d’instabilité financière

La nouvelle acception du Bitcoin par le FMI est le résultat de plusieurs facteurs. Tout d’abord, le Bitcoin est devenu une réalité incontournable dans l’économie mondiale. La récente apparition des bitcoin ETF aux États-Unis en est un exemple frappant. Sa capitalisation boursière dépasse désormais celle de nombreuses grandes entreprises et institutions financières. Cette popularité croissante autant au niveau des individus que des institutions a conduit les auteurs de l’étude I à reconnaître l’importance et la légitimité du Bitcoin en tant que forme de monnaie.

De plus, le FMI reconnaît les avantages potentiels du Bitcoin en termes de réduction des coûts de transaction et d’inclusion financière. Les transactions effectuées avec des Bitcoins sont généralement moins chères et plus rapides que les transferts d’argent traditionnels. Plus encore, le Bitcoin peut aider à combler le fossé financier en permettant aux personnes non-bancarisées d’accéder à des services financiers qui jusque là leurs étaient inaccessibles.

On souligne également que l’étude du FMI est également motivée par des considérations géopolitiques. En permettant aux pays de diversifier leurs réserves de change et de réduire leur dépendance aux monnaies traditionnelles, les auteurs affirment que cela pourrait renforcer la stabilité financière mondiale et atténuer les risques liés aux crises économiques et politiques. C’est certainement le point le plus important de l’étude.

Un fort usage des échanges en bitcoin dans les pays émergents

Les auteurs de l’étude affirme “Les pays qui ont tendance à connaître des flux de capitaux relativement importants ont généralement des flux de Bitcoin plus faibles. (… )Ces derniers sont les plus importants dans les économies avancées dotées de marchés financiers sophistiqués, tandis que les flux de Bitcoin sont généralement plus importants dans les marchés émergents et en développement.”

Selon le FMI, les résidents des pays dotés de réglementations financières restrictives se tournent vers Bitcoin pour déplacer plus librement leurs capitaux à travers les frontières. L’étude rappelle alors les données issues des rapports établis par Chainalysis qui montrent que les volumes de transactions sont plus importants dans les pays comme l’Argentine, le Venezuela, la Moldavie ou encore le Nigeria où les citoyens sont confrontés à une hyperinflation et à des contrôles financiers stricts.

Dans ces régions, Bitcoin est devenu un outil financier nécessaire pour préserver la richesse et accéder aux marchés mondiaux et n’est pas considéré uniquement comme un un simple investissement spéculatif, comme c’est plutôt le cas dans les pays les plus développés.

L’impact du Bitcoin sur l’économie mondiale

L’étude du FMI souligne le fait que la légitimité et la reconnaissance du Bitcoin en tant que forme de monnaie devient toujours plus forte. De plus en plus de personnes et d’institutions adoptent le Bitcoin comme moyen de paiement et comme valeur refuge.

Cet état de fait pourrait conduire à une nouvelle répartition des richesses dans le monde et à remettre en question le monopole des monnaies traditionnelles émises par les banques centrales comme le dollar ou l’euro. L’utilisation des cryptomonnaies est en fait un “symptôme” des déséquilibres financiers plus qu’une cause, rappellent les auteurs.

Pour conclure, les auteurs mettent également en garde contre les risques potentiels associés à l’utilisation généralisée du Bitcoin pour les flux transfrontaliers, dans un contexte où les réglementations font défaut. Ils appellent à une coopération internationale et à des cadres réglementaires qui englobent les aspects uniques du bitcoin et des autres cryptomonnaies.

De telles mesures contribueraient à atténuer les risques tout en exploitant les avantages des monnaies numériques, notamment en tant qu’outils de liberté économique dans les pays aux environnements financiers restrictifs.

Vous pourriez être intéressé :

Total
0
Shares

Ines Aissani

Éditrice du journal ZoneBitcoin, tombée dans le terrier du Bitcoin et farouchement convaincue qu'il peut apporter une solution aux problématiques liée à l'inclusion financière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

cantillon effet bitcoin

Le Bitcoin peut-il résoudre l’effet Cantillon et réduire les inégalités financières?

Dans un monde où les inégalités financières sont de plus
Stock To flow appliqué à bitcoin

Selon le ratio Stock-to-Flow, le cours du Bitcoin sera à la hausse

Le modèle Stock to flow est un concept très ancien