Quelle est la différence entre une IPO, une ICO, une STO et un ETO?

c'est quoi une ICO, IPO, STO
c’est quoi une ICO, IPO, STO

IPO, une ICO, une STO et un ETO…Vous êtes perdus?

Pas de souci, on est là pour vous expliquer

Comme vous le savez, il existe de nouvelles manières de financer les entreprises aujourd’hui. Autrefois, les entreprises qui voulaient recourrir à des financements avaient le choix entre les prêts bancaires, des prêts entre particuliers et la vente d’actions sur le marché boursier. En gros, c’était ça les seules manières de lever des fonds pour les entreprises. Quand on y pense aujourdh’ui, on se rend compte que nous avons beaucoup avancer ces denrières années grâce à la blokchain!

Aujourdh’ui, nous vivons une véritable révolution des méthodes de financement des entreprises. C’est aussi pour cela que notre époque est merveilleuse je trouve.

En réalité, c’est la technologie de la blokchain qui a permis d’élargir le champs des possibles. Même une toute petite startup, encore débutante, peut lever des fonds ( mirobolants) grâce à la blockchain.

C’est donc l’objet de cet article que de vous introduire les différentes nouvelles manières de lever des fonds pour une entreprise.
Plus précisément, on parlera des IPOICO, des STO et des ETO et comment ils diffèrent les uns des autres en tant que modèles de collecte de fonds.

C’est quoi une Initial Public Offering (IPO)  ?

En d’autres termes, il s’agit d’une introduction en bourse. L’offre publique initiale (IPO) est l’une des méthodes de collecte de fonds les plus connues et les mieux établis. C’est aussi la plus ancienne des méthodes de levée de fonds. Une IPO consiste pour une société à vendre des actions ( des parts de l’entreprise) à des investisseurs. Ces mêmes actions seront par la suite échangé/ tradés sur un marché boursier.

L’IPO, bien qu’avantageuse en terme financier, est sujette à des règles très strictes et des réglementations solides, car ce sont des investisseurs extérieurs qui possèdent eux aussi une part dans l’entreprise. Les sociétés perdent ainsi une part de contrôle qu’elles avaient sur la société.

Lorsqu’une entreprise réalise une IPO, très clairement, cela signifie que so chiffre d’affaire et ses bénéfices sont solides.

C’est quoi une Initial Coin Offering (ICO)?

En français, ce serait l’Offre de pièces initiale (ICO). On peut dire que c’est l’équivalent d’une introduction en bourse, mais à la différence qu’ici, c’est dans le marché cryptographique que ça à lieu.  Les ICO impliquent la vente de jetons/ tokens à des investisseurs particuliers. Ces derniers achètent des tokens d’un projet via une cryptomonnaie telle que le bitcoin ou l’Ether.

Ces jetons peuvent appartenir à une blockchain appartement au projet ou bien  être distribués via un autre réseau, comme dans le cas des jetons ERC-20 qui utilise le réseau Ethereum, par exemple.
Les ICO diffèrent des IPO pour une autre raison très importante. Contrairement à une IPO, l’ICO ne donnent pas de pouvoir aux détenteurs de tokens. Ils sont simplement les investisseurs détachés, dirons-nous, du projet.

En effet, dans le contexte des ICO, les investisseurs n’obtiennent pas le droit spécifique ni la possibilité de participer aux projets futurs de la société. En revanche, dans une introductions en bourse, les investisseurs peuvent avoir leur mot à dire sur les projets de la société pour la simple et bonne raison, qu’ils diposent aussi d’un droit de vote.
Une fois que les investisseurs particuliers achètent un token d’une ICO, il faut savoir qu’ils n’en possèdent que les tokens. Ils ne peuvent pas participer aux décisions de la société.

En raison de sa nature encore non réglementée ( pour le moment) et relativement facile à mettre en place, le modèle des ICO peut aussi être lancés par des personnes peu honnêtes qui peuvent chercher à escroquer les investisseurs.  Par conséquent, les ICO sont des investissements considérés à  haut risque si l’on ne sait pas bien observer les vrais et solides projets. Je vous invite à lire l’article qui vous explique comment reconnaitre des ICO d’arnaques.

 

C’est quoi le Security Token Offering (STO) ?

L’Offre de jetons de sécurité (STO).

C’est précisément à cause de nombreux cas d’arnaques que les juridictions du monde entier se sont intéressés aux ICO. Il ffalait trouver un cadre légale pour freiner les possibles arnaques et escroqueries. En raison des nouvelles reglementations juridiques édités par les régulateurs financiers du monde entier, de nouveaux modèles de financement cryptographique ont fait leurs apparitions. Typiquement, le STO est un nouveau modèle tout aussi intéressant.

Les offres de jetons de sécurité fonctionnent de la même manière que les ICO, à la différence que les investisseurs achètent un titre financier réglementé sous forme de token. Les entreprises qui offrent des jetons dans le cadre des STO ne sont plus de simples tokens dont la valeur dépendra de l’offre et de la demande. Non, ici, ce sont des tokens adossés à de véritables actifs, comme des biens immobilers, des métaux précieux etc. Dans ce cas, l’achat de token offre les mêmes garanties que les oblibations d’entreprises, dans le cadre des STO.

Bien que détenir une STO soit beaucoup plus restreint que pour une ICO, les entreprises sont de plus en plus attirées par ce modèle de levée de fond car il fournit une base juridique solide pour les investisseurs.  De même, ces derniers se sentent plus en sécurité en investissant dans les projets de STO.

C’est quoi le Equity Token Offering (ETO)?

Offre de jetons d’actions (ETO).

Ceci est le dernier né des types de financements cryptographiques. Comme le nom l’indique, les ETO sont des offres de parts de la société. Ainsi, les ivestisseurs peuvent acheter des parts d’une entreprise ( equity en anglais) qui ont la forme de tokens là encoe.
Ce sont des participations symboliques qui représentent bien un droit de l’investisseur sur les actifs de la société. Là, il peut voter par exemple pour les décisions de la société.

Les avantages de ces nouveaux modèles de financements par la cryptomonnaie

Bien sûr, le secteur est encore très récent. C’est ce qui explique qu’au niveau de la loi, ce n’est pas encore optimal, ni complet.

Pourtant, on en voit déjà les incroyables avantages pour toutes les parties en réalité.

  • Tout le monde peut devenir investisseur et participer allagrement à des projets qu’il veut soutenir
  • Les entreprises ne sont plus coincés dans des formats de collecte de fonds restreinte.
  • Les jeunes entreprises peuvent lever des fonds sans même avoir à développer le produit ( c’est un avantage et un inconvénient, en réalité).
  • La procédure adminitrative et jurdique est entièrement simplifiée et digitalisé.
  • On peut imaginer que ce sera de nouveaux outils financiers plus facile à mettre en place.

À mesure que l’économie cryptographique évoluera, on peut même se demander si les introductions en bourse ne ne sont pas déjà entrain d’être remplacés par ces nouveaux types de financement des sociétés.

Des sociétés qui facilitent ces nouvelles collectes de fonds:

Pour notre plus grand bonheur, il existe de plus en plus de sociétés dédiés à la gestion de ces nouveaux types de financements cryptographiques:

Total
2
Shares
Total
0
Shares
2 Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous allez certainement adorer