bitcoin mining council ecolo

Bitcoin Mining Council (BMC) : 58% des mineurs utilisent de l’énergie renouvelable

5 février 2023

Le mining du bitcoin (BTC) devient de plus en plus respectueux de l’environnement. Bien que cela ne soit pas partagé par tout le monde, mais c’est ce que rapporte le dernier rapport du Bitcoin Mining Council. Longtemps accusée d’être une catastrophe écologique, l’industrie du minage fait désormais ses preuves en matière de développement durable.

La récente enquête du Q4 du BMC confirme les améliorations d’année en année du mix énergétique durable et de l’efficacité technologique de la cryptomonnaie. À en croire le même rapport, le réseau est aujourd’hui alimenté à plus de 58,9% avec de l’énergie renouvelable.

Qu’est-ce que le Bitcoin Mining Council (BMC) ?

Le Bitcoin Mining Council (BMC) est un forum mondial volontaire des sociétés de minage du bitcoin(BTC) et d’autres sociétés de l’industrie crypto.

bitcoin mining council vert

C’est le plus grand forum au monde qui regroupe la majorité des mineurs de l’industrie Bitcoin. Depuis quelques années, le forum se donne à un exercice de transparence en ce qui concerne la consommation en énergie du mining de bitcoin(BTC). Au mois de janvier dernier, le forum a annoncé les résultats de son enquête du quatrième trimestre 2022 («T4») axée sur trois métriques : consommation d’électricité, efficacité technologique et mix énergétique durable.

Comment est mené le rapport du BMC ? 

Le BMC a collecté des données de plus de la moitié, 48,4% pour être plus précis, du réseau Bitcoin mondial. Les données de ses 45 sociétés de mining représentaient 107,7 exahash (EH) du secteur. Les résultats de cette enquête montrent que les sociétés de minage membres du BMC et d’autres sociétés participant à l’enquête utilisent actuellement l’électricité avec un mix énergétique durable de 63,8 %.

Sur la base de ces données, on estime que le mix électrique durable de l’industrie mondiale de l’extraction de bitcoins est désormais de 58,9 %. Ce qui revient à dire qu’il a augmenté d’environ 5% d’une année sur l’autre. Plus précisément du deuxième trimestre 2021 au quatrième trimestre 2022. Des performances qui font d’elle l’une des industries les plus durables au monde. 

De plus, d’une année sur l’autre, on estime que l’efficacité technologique du réseau mondial Bitcoin a augmenté de 16 %, passant de 19,3 EH par gigawatt (GW) au T2 2021 à 22,4 EH par GW au T2 2022. Ce gain d’efficacité réaffirme le fait que, comme le réseau Bitcoin continue de croître, il deviendra encore plus efficace au fil du temps. 

Plus encore, la publication de ces données représente la septième publication trimestrielle du BMC depuis sa création en mai 2021 avec le soutien de certaines grandes sociétés minières Bitcoin ainsi que celui de MicroStrategy et de son PDG, Michael Saylor. 

Plus de 59% de l’électricité utilisée provient de l’énergie renouvelable

En effet, le récent rapport du BMC souligne que l’industrie du mining de bitcoin(BTC) « utilise une quantité insignifiante de l’énergie mondiale, à peu près 0,16 % ». Sa part dans les émissions mondiales de CO2 est encore plus négligeable, environ 0,10 %. Le mining du bitcoin(BTC) n’est donc pas la catastrophe écologique que l’on veut nous présenter. La simple raison étant que l’électricité utilisée par les mineurs de BTC provient à près de 59,5% d’énergie renouvelable. La puissance de calcul allouée à la sécurisation du réseau Bitcoin s’est envolée de 73 % d’une année sur l’autre. Par contre, sa consommation d’énergie n’a augmenté que de 41 %.

Cet écart s’explique par une augmentation de 23 % de l’efficience énergétique du matériel de minage. La « loi » de Moore prédit en effet que la densité de transistors dans les microprocesseurs double tous les deux ans grâce aux progrès technologiques.

En effet, les machines de minage utilisent aujourd’hui des puces en 5 nm et, d’ici à 2027, des puces en 1.4 nm si l’on en croit le leader mondial TSMC :

Au deuxième trimestre 2022, le hashrate et la sécurité associée du réseau Bitcoin se sont améliorés de 137 % d’une année sur l’autre, tandis que la consommation d’énergie n’a augmenté que de 63 %. Nous avons observé une augmentation de 46 % de l’efficacité d’une année sur l’autre en raison des progrès de la technologie des semi-conducteurs, de l’expansion rapide de l’exploitation minière nord-américaine, de l’exode chinois et de l’adoption mondiale d’énergie durable et de techniques modernes d’extraction de bitcoins. » dit M. Saylor. 

En date du 19 juillet dernier, Bitcoin Mining Council (BMC) avait organisé une présentation pour discuter de ces résultats. Pour en savoir plus sur la présentation, la vidéo est disponible ici

Quels sont les membres du BMC ?

Le Bitcoin Mining Council est un forum volontaire et ouvert de sociétés minières Bitcoin et d’autres sociétés de l’industrie Bitcoin engagées, comme les pools de minage par exemple. Il promeut la transparence, partage les meilleures pratiques et éduque le public sur les avantages du Bitcoin et du minage de Bitcoin Tous les acteurs de l’écosystème bitcoin sont représentés.

On retrouve parmi les membres Argo Blockchain , Arkon Energy , Atlas Mining , atNorth , Bit5ive LLC etc.

Le Bitcoin Mining Council a été crée dans le but de communiquer de façon transparente sur les données de l’industrie du minage et de favoriser la tendance à l’utilisation d’énergies vertes.

Mot final

De ce qui précède, le débat sur le mining du bitcoin (BTC) et son impact sur l’environnement est toujours d’actualité. Récemment, la campagne menée par GreenPeace USA “Change the Code” cherche à convaincre la communauté des bitcoiners de modifier le code pour le rendre moins énergivore. La campagne de GreenPeace a eu un retentissement minime car les chiffres avancés par le Bitcoin Mining Council ont été revendiqué par les défenseurs du bitcoin.

Alors que certains médias prévoyaient une issue sinistre pour la planète à cause du minage du bitcoin, l’industrie est en train de se révéler bien plus respectueuse de l’environnement.

Avec une alimentation a plus de 59,5% d’énergie propre, l’industrie du mining du bitcoin devient de loin la plus écologique à l’échelle mondiale.  À l’allure où vont les choses, il y a à espérer que le mining progresse vers le 100% renouvelable.

Mieux encore, on voit aussi qu’au-delà d’une bonne pratique environnemental, les fermes de minages peuvent aussi avoir des externalités positives en dynamisant les régions où elles sont installées. C’est notamment le cas de la société de minage Gridless, qui parvient à utiliser l’énergie produite en excédent tout en permettant aux villages avoisinant de profiter d’une électricité à moindre coût. C’est aussi le cas des fermiers qui parviennent à réduire le méthane grâce au minage de bitcoin.

Voir aussi :

Pour plus d’informations, veuillez visiter https:/bitcoinminingcouncil.com/

Total
0
Shares

Guellord Mbusa

Cryptomonnaies et blockchain intriguent et fascinent. N'en déplaise aux crypto-septiques, elles représentent une alternative monétaire du future et une technologie indispensable dans ce monde menace des multiples crises financières et d'une autre plus violente, le changement climatique.

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

pétrole torchage bitcoin

Les sociétés pétrolières réduisent leur impact environnemental grâce au Bitcoin

Le Bitcoin est souvent critiqué pour sa consommation énergétique élevée.
gridless minage afrique

La société de minage Gridless améliore l’économie des villages africains

En règle général, lorsque l’on parle du minage de bitcoin,