bitcoin est écologique

Le Bitcoin est une solution “contre-intuitive” qui sert la cause écologique

Alors que la polémique autour du minage de Bitcoin ne cesse de s’enflammer, notamment lors de la dernière campagne de Greenpeace USA, la question de la consommation énergétique du bitcoin est un sujet toujours plus brûlant. Le secteur de l’industrie du minage évolue constamment et malgré les avancées du bitcoin en terme d’utilisation d’énergies renouvelables, il semble qu’il y ait un plafond de verre que les détracteurs du bitcoin ne veulent pas franchir.

Bien que de plus en plus de militants écologistes à l’instar de Daniel Batten défendent Bitcoin, il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour clarifier le débat.

Pour l’auteur anonyme “Level39“, cela s’explique par le fait que le bitcoin est une solution contre-intuitive. Il explique dans une suite de 36 tweets pourquoi il est encore difficile de concevoir que le Bitcoin pourrait être une solution et non pas un problème pour l’environnement.

Parfois, certains tweets ont le mérite d’être plus clairs qu’un long exposé ou qu’un article fastidieux. C’est ce que l’on a pensé du récent tweet de l’auteur @Level39, qui contribue régulièrement à The Bitcoin Magazine, le premier journal entièrement consacré à Bitcoin.

Voici la traduction de son thread ici dont la version originale est disponible ici.

Le bitcoin est une solution contre-intuitive pour la cause écologique

1/ Pourquoi les militants écologistes et les défenseurs de la politique climatique changent-ils d’avis sur #Bitcoin ? La réponse est que Bitcoin est ce qu’on appelle une “solution contre-intuitive”. Découvrons pourquoi.

“J’ai travaillé sur la politique du climat au Canada pendant 10 ans. J’ai vu que les investissements pour les objectifs de CO2 étaient insuffisants. Je sais maintenant que les incitations pour miner du bitcoin sont là pour accélérer l’usage des énergies renouvelables, utiliser les déchets et apporter une solution au CH4 (ndlr: méthane)”.
Je suis un vétéran activiste pour la justice sociale et environnementale. J’ai fais ma première manifestation à l’âge de 12 ans pour combattre l’apartheid. Plusieurs directions dans ce sens depuis. Je pensais comme vous avant jusqu’à ce qu’on lance notre fond d’investissement climatetech, où j’ai réalisé que le minage de bitcoin était une partie de la solution et non le problème.

2) Les solutions contre-intuitives sont perçues comme un net négatif pour l’humanité, mais sont en réalité un net positif. Ils vont à l’encontre des idées reçues et demandent humilité et l’ouverture d’esprit pour les reconnaître. Par exemple, les transfusions sanguines ont été interdites à la fin du XVIIe siècle.

le vaccin variole

3) En 1774, le producteur laitier Benjamin Jesty a intentionnellement infecté sa famille avec du “cowpox” (NDLR : Éruption sur le pis des vaches de pustules varioliques utilisées pour préparer le vaccin antivariolique) dans une tentative contre-intuitive de les protéger du virus mortel de la variole. Il a été vilipendé. Après qu’Edwin Jenner ait perfectionné un vaccin, les satiristes ont décrit les vaccinés comme ayant des excroissances des parties de la vache.

les premiers vaccins

4) Au 18e siècle, Humphry Davy a découvert que l’inhalation de protoxyde d’azote pouvait soulager la douleur lors d’interventions chirurgicales. Davy a été ridiculisé pour avoir contesté les croyances dominantes des médecins qui croyaient que la douleur était bonne pour les patients et accélérait le rétablissement.

5) Au début du XXe siècle, le scientifique russe Elie Metchnikoff a émis l’hypothèse qu’il y avait des bactéries bénéfiques qui pouvaient créer un équilibre sain dans les micro-organismes de l’intestin. C’était contre-intuitif pour la sagesse conventionnelle qui pensaient que toutes les bactéries étaient nocives. Metchnikoff a été largement critiqué.

6) Au 20e siècle, les chercheurs ont découvert que les incendies de forêt périodiques préservaient la santé et la biodiversité en éliminant le bois mort et les sous-bois, permettant une nouvelle croissance et favorisant la diversité des espèces. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, les incendies peuvent être bénéfiques pour les écosystèmes.

7) L’investisseur dans les technologies climatiques, Daniel Batten (@DSBatten) qui est aussi auteur, analyste et militant écologiste depuis 30 ans, pense que #Bitcoin est une autre solution contre-intuitive. Il pense que Bitcoin est essentiel pour atteindre les objectifs climatiques internationaux.

8) Le “Panel Intergouvernemental sur le changement climatique” (@IPCCT) envisage un « monde coopératif » (SSP1 et SSP2), qui n’est toujours pas d’actualité. Puisque nous vivons dans un monde SSP3 non coopératif/compétitif, on pense que l’application et la conformité politiques est la seule solution pour atteindre les objectifs climatiques.

9) Bitcoin est un outil qui peut être un net-positif dans un monde SSP3. Non pas parce que les mineurs de bitcoin sont nécessairement altruistes, mais parce qu’il est économiquement plus logique d’utiliser les déchets pour le minage de bitcoin.

10) Bien que cela puisse ne pas sembler évident au premier abord, la combustion du méthane en CO₂, qui autrement devrait être rejeté, est positive pour l’environnement. Pourquoi? Le méthane (CH₄) a plus de 84 fois le pouvoir de réchauffement du CO₂ au cours de ses 20 premières années. Les niveaux de CH₄ augmentent plus rapidement que jamais.

consommation énergétique bitcoin

11) Au cours des dernières années, il a été découvert que les émissions de méthane provenant de l’agriculture, des décharges et de l’industrie pétrolière/gazière avaient été gravement sous-estimées et la réduction de ces émissions est désormais considérée comme essentielle pour atteindre les objectifs climatiques internationaux.

Le militant Daniel Batten l’explique dans une vidéo : https://twitter.com/i/status/1640569544769978369

12 ) Il est préférable de brûler le méthane plutôt que de le laisser pénétrer dans l’atmosphère. L’industrie pétrolière et gazière le brûle souvent, mais le torchage du gaz laisse tout de même échapper 8 % du méthane. Avec l’imagerie thermique, on constate que le torchage est inefficace, surtout lorsqu’il y a des vents puissants.

13) Parce que le torchage est inefficace et que souvent les torchères s’éteignent complètement alors qu’il y a peu d’incitation à les rallumer, une meilleure façon de brûler le méthane est de le canaliser dans un générateur et de vendre l’énergie, qui brûlera efficacement 99,9% du méthane.

14) Le problème est que l’énergie de ces générateurs alimentés au méthane ne peut pas être utilisée à des fins plus productives. Vous avez besoin d’un acheteur mobile, qui peut s’allumer et s’éteindre à tout moment, et peut être situé dans des endroits éloignés ou indésirables. Vous avez donc besoin de mineurs de Bitcoin.

15) Les mineurs de Bitcoin sont les acheteurs les mieux adaptés pour brûler ces sources de méthane bloquées. Et les fonds axés sur la technologie climatique commencent à s’en apercevoir, comme l’explique ici un investisseur en technologie climatique et un militant écologiste Daniel Batten.

16) C’est pour ces raisons que beaucoup de ceux qui pensaient autrefois que Bitcoin était un net négatif pour l’environnement, croient maintenant qu’il s’agit d’un outil essentiel pour atteindre les objectifs climatiques internationaux, éliminant un maximum théorique de 23% des émissions de méthane selon Daniel Batten.
.
17) Les données d’émissions utilisés dans les médias pour affirmer que #Bitcoin est une catastrophe environnementale, ont une limite flagrante. Ils utilisent les adresses IP des mineurs pour estimer le mix énergétique du réseau afin d’établir un profil d’émissions. C’est problématique.

bitcoin et le méthane


18) Les mineurs hors réseau (off grid) réduisent les émissions de méthane qui causeraient autrement 84 fois le pouvoir de réchauffement du CO₂. Cela signifie que ces mineurs ont des émissions de CO₂e négatives qui ne sont pas incluses dans les mesures utilisées par les médias qui sèment la panique sur le minage de bitcoin.

méthane bitcoin

19) Lorsque les mineurs hors réseau sont inclus dans les mesures d’émissions, une image très différente émerge. La majorité des mineurs de Bitcoin ne sont pas seulement durables, ils représentent un nouvel outil de technologie climatique résolvant de réels problèmes.

—>Lire l’article pour connaitre les détails : https://bitcoinmagazine.com/business/bitcoin-uses-mostly-sustainable-energy (La majorité de l’exploitation minière de Bitcoin est alimentée par une énergie durable) ainsi que le rapport du Bitcoin Mining Council qui afflue que plus de 60% des énergies utilisées par les mineurs est “renouvelable”.

20) Le réseau #Bitcoin a tendance à devenir négatif en CO₂ à mesure que les mineurs passent aux énergies renouvelables et qu’ils participent à réduire le méthane.

21) Les puits abandonnés sont bien connus pour se désintégrer et laisser échapper du méthane. L’extraction du gaz méthane de ces puits soulage la pression accumulée. Les mineurs remplacent les pièces en décomposition pour leur propre sécurité, ce qui empêche le futur méthane de se déverser dans l’environnement.

satoshi action fund


22) Bitcoin peut également équilibrer les réseaux énergétiques, agissant comme réponse à la demande et charges flexibles lorsque ces réseaux sont saturés d’énergie renouvelable intermittente.

23) #Bitcoin se révèle être une technologie qui favorise des usines pilotes durables, pour traverser ce que l’on appelle la “Innovation Valley of Death” et surmonter les économies d’échelle qui entravent souvent ces projets.

écologie bitcoin



24) Bitcoin est essentiel pour encourager des formes innovantes dans la production d’énergie qui, autrement, ne pourraient pas trouver d’acheteurs d’énergie pour évoluer. Ces technologies pourraient apporter une énergie renouvelable propre à 1 milliard de personnes dans les tropiques.

—>Lire l’article : https://bitcoinmagazine.com/business/bitcoin-unlocks-ocean-energy


25) Bitcoin encourage et monétise la capture d’énergie à partir du méthane des gaz d’enfouissement – développant cette technologie afin qu’elle puisse un jour contribuer au réseau.


26) Cela permet à des entreprises comme Prti (@PrtiInc) de pouvoir transformer des pneus usagés ou invendables en carburant, qui est ensuite utilisé pour miner du Bitcoin, et capturer les émissions pour les empêcher de pénétrer dans l’atmosphère.

Source : https://www.prtitech.com



27) Les agriculteurs irlandais de la société Scilling Digital Mining (@ScilingMining) utilisent des digesteurs anaérobies pour miner du Bitcoin. Les déchets sont transformés en électricité pour le réseau et tout ce dont le réseau n’a pas besoin est utilisé pour le minage de bitcoin , créant des revenus supplémentaires pour les exploitations agricoles.

28) Le Parc national des Virunga (@gorillacd) situé dans l’est du Congo exploite du Bitcoin pour financer la conservation des espèces menacées et préserver les ressources naturelles de la biodiversité, et en étire des bénéfices doubles pour le parc et les habitants.

—>Lire l’article : https://www.technologyreview.com/2023/01/13/1066820/cryptocurrency-bitcoin-mining-congo-virunga-national-park/


29) En tant que jeu à somme nulle, investir dans des mineurs durables de #Bitcoin peut donner à ces mineurs un avantage de survie dans une compétition par ailleurs impitoyable, poussant ainsi le réseau vers une plus grande durabilité.

—>Lien vers le site : https://www.resistance.money/green/


30) Les critiques affirment que les sources d’énergie bloquées pourraient être utilisées à des fins plus productives. Il s’agit d’une erreur logique connue sous le nom de “faux dilemme” et ignore le fait qu’aucune autre industrie n’a utilisé ces ressources de manière cohérente.

31) De plus, Bitcoin agit comme une espèce pionnière qui peut évoluer et débloquer de nouvelles sources d’énergie lorsque d’autres charges semblent surenchérir. Ceci est similaire à la façon dont le lichen libère les ressources des paysages arides pour que les forêts luxuriantes évoluent.

Source : Bitcoin est une espèce pionnière par Brandon Quittem (https://brandonquittem.com/bitcoin-is-a-pioneer-species/)

32) Des groupes environnementaux comme @greenpeaceusa ont été lents à reconnaître que leurs attaques contre #Bitcoin représentent un déni contre une solution contre-intuitive aux problèmes qui les intéressent. Ce faisant, ils ternissent leur réputation.

33) La science indésirable, provenant de sources éthiquement conflictuelles, est souvent utilisée pour monter des attaques mal informées sur des solutions contre-intuitives. Les partisans des CBDC utilisent les mêmes tactiques contre #Bitcoin.

34) Alors que Bitcoin peut être une solution contre-intuitive nette positive pour les causes environnementales, son objectif principal est de promouvoir la prospérité et des canaux de paiement ouverts et neutres pour toute l’humanité.

35) Qu’il s’agisse de vaccinations, d’incendies de forêt prescrits ou d’un certain nombre de solutions contre-intuitives qui se présentent à l’humanité, cela peut prendre des années aux penseurs traditionnels pour voir leur valeur. Ceux qui sont ouverts d’esprit et humbles sont récompensés pour avoir eu une pensée qui allait à contre-courant.

36) Merci à Daniel Batten @DSBatten pour son travail acharné. Les clips vidéos présentés dans ce thread twitter sont disponibles dans leur intégralité ici:

Le rôle de Bitcoin dans le changement climatique : https://www.youtube.com/watch?v=eGXqkUcYLa8&feature=youtu.be

–> Pour suivre l’auteur Level39 sur Twitter : https://twitter.com/level39

Voir aussi :




Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

4 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

bitcoin irremplaçable

Le Bitcoin est irremplaçable et voici pourquoi

Dans une compréhension naïve de la chose, Bitcoin est souvent
bitcoin en haiti

Bitcoin en Haïti : État des lieux 🇭🇹

Haïti est le seul pays francophone indépendant des Caraïbes, mais