pétrole torchage bitcoin

Les sociétés pétrolières réduisent leur impact environnemental grâce au Bitcoin

6 juillet 2023

Le Bitcoin est souvent critiqué pour sa consommation énergétique élevée. La récente campagne de GreenPeace qui exhorte la communauté Bitcoin à cesser le minage de Bitcoin témoigne bien de la pensée ambiante sur le sujet. Le minage de Bitcoin consomme de l’énergie en effet. C’est un fait que la communauté ne nient pas. Au contraire, cela a été un moteur pour transformer l’industrie et chercher des initiatives vertes pour réduire sa consommation énergétique.

Une de ces initiatives consiste à utiliser le gaz naturel brûlé pour alimenter les fermes de minage de Bitcoin. Cette approche vise à réduire les émissions de méthane, un gaz à effet de serre potentiellement plus dommageable que le dioxyde de carbone.

Ainsi, certaines compagnies pétrolières commencent à voir cette activité comme une opportunité de réduire leur empreinte carbone et de générer des revenus supplémentaires. Si le mariage entre les fermes de minage et les sociétés pétrolières ne semblent pas évident à première vue, les expérimentations réalisées sont plus que prometteuses.

Dans cet article, nous explorerons comment l’exploitation minière de Bitcoin peut aider les compagnies pétrolières à résoudre leurs problèmes de gaz excédentaire et à améliorer leur rentabilité.

La problématique de la consommation énergétique du Bitcoin

Selon le “Bitcoin Electricity Consumption Index” de l’Université de Cambridge, le réseau Bitcoin consomme autant d’énergie que certains pays comme l’Argentine ou la Suède. Cette consommation découle du processus de minage, qui nécessite des ordinateurs puissants (ASICs) et gourmands en électricité.

Pour réduire leur empreinte carbone, de plus en plus de mineurs de Bitcoin utilisent des sources d’énergie renouvelable pour alimenter leurs centres de minage. Selon le Bitcoin Mining Council, environ 60 % de l’énergie utilisée dans le minage de Bitcoin provient de sources renouvelables ( éolien, hydraulique, géothermique, etc) depuis 2021. Cela signifie qu’aujourd’hui et après la fermeture des fermes de minage en Chine, la tendance au “minage vert” contribue à réduire l’empreinte carbone du Bitcoin.

Différentes solutions écologiques sont aujourd’hui mises en oeuvre comme l’utilisation d‘une centrale hydraulique dans des villages isolés en Afrique, l’exploitation d’électricité verte disponible en surplus (BBGS) ou encore l’utilisation de biogaz dans des fermes d’élevage, comme on a ou le voir en Irlande. Les mineurs rivalisent d’idées pour tenter de réduire leurs empreinte carbone tout en cherchant à optimiser leurs coûts en électricité.

Une nouvelle alternative plus étonnante consiste à réduire le gaz à effet de serre produite par les compagnies pétrolières. C’est là une nouvelle approche qui pourrait selon l’analyse en critère ESG, Daniel Batten, contribuer à réduire les émissions de méthane jusqu’à 8,5 % d’ici 2030 et pourrait réduire le réchauffement de près de 0,15 ° C d’ici 2045.

Utiliser le gaz excédentaire des sociétés pétrolières

Lorsque les compagnies pétrolières extraient du pétrole, elles produisent également du gaz naturel dans le processus d’extraction. Ce gaz, principalement du méthane, est souvent brûlé (“torchage” ou “flaring” en anglais) par défaut car il n’est pas économiquement viable de le stocker ou de l’acheminer pour d’autres utilisations. Il faudrait en effet une toute nouvelle infrastructure logistique pour optimiser le circuit de ce gaz. Or, en pratiquant le torchage contribuent à gaspiller une ressource naturelle précieuse et participe aux émissions de gaz à effet de serre. Rappelons que le méthane est un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le dioxyde de carbone, ce qui en fait un problème environnemental majeur.

C’est ici que le minage de Bitcoin entre en jeu. Les nouvelles solutions consistent à valoriser ces gaz naturels en les utilisant pour alimenter les fermes de minage de Bitcoin. Ces initiatives sont indépendantes des sociétés pétrolières elles-mêmes. En utilisant les ressources excédentaires de gaz naturel, elles peuvent générer de l’électricité pour alimenter les installations de minage, évitant ainsi le torchage et valorisant ces ressources qui sont autrement gaspillées.

Source : CrusoeEnergy

Un projet pilote a été mis en oeuvre en 2021 avec la société pétrolière ExxonMobil qui a permis d’alimenter les fermes de minage de Bitcoin de la société de minage Crusoe Energy. Plutôt que de simplement brûler ce gaz et de contribuer aux émissions de gaz à effet de serre, Crusoe l’utilise pour produire de l’électricité nécessaire au fonctionnement de sa ferme de minage. Selon une étude de la société Crusoe, cette méthode permet de réduire les émissions de CO2 de 63 % par rapport au procédé du torchage.

Le gaz méthane est 28 fois plus dommageable pour l’atmosphère terrestre que le dioxyde de carbone et plus de 20 % du réchauffement de la planète peut être attribué au gaz méthane (Borunda 2019).


Non seulement cette approche est plus respectueuse de l’environnement, mais elle permet également à la compagnie de générer des revenus supplémentaires grâce à l’exploitation du minage de Bitcoin.

L’alliance de l’industrie pétrolière et celle du minage de Bitcoin semble alors devenir une nouvelle solution qui permettent de répondre aux exigences du réchauffement climatique. Ainsi, Crusoe Energy a récemment annoncé un nouveau partenariat dans la région du Moyen-Orient pour collaborer avec des sociétés pétrolières de la région. La région MENA serait à l’origine de plus de 38% du torchage mondial en 2020, et fait partie des pays qui pratiquent le plus le torchage dans le monde. Cela représente alors un marché considérable pour les sociétés de minage.

“L’objectif de Crusoe est de réduire le torchage de routine du gaz naturel.
Crusoe fournit aux sociétés pétrolières et gazières une solution rapide, peu coûteuse et simple au torchage du gaz naturel. Alors que l’industrie de l’énergie s’efforce de résoudre les contraintes d’infrastructure et de renforcer les normes environnementales en matière de torchage et d’émissions, Crusoe est là pour vous aider”, source Crusoeenergy.

Lire : Oman inaugure un second centre de minage dans le pays.

Les avantages pour les compagnies pétrolières

Les sociétés pétrolières peuvent bénéficier de plusieurs avantages en s’impliquant dans le minage de Bitcoin ou en utilisant des initiatives liées aux cryptomonnaies. Voici quelques-uns de ces avantages :

  • Diversification des revenus : Le minage de Bitcoin offre aux sociétés pétrolières une opportunité de diversifier leurs sources de revenus. Cela peut réduire leur dépendance exclusive vis-à-vis du secteur pétrolier et atténuer les risques associés aux fluctuations des prix du pétrole. Avoir une activité supplémentaire de minage de Bitcoin peut fournir une source de revenus alternative non négligeable.

  • Valorisation des ressources excédentaires : Les sociétés pétrolières peuvent utiliser les ressources excédentaires qu’elles produisent, comme le gaz naturel associé, pour alimenter les fermes de minage de Bitcoin. Au lieu de gaspiller ces ressources en les brûlant ou en les torchant, elles peuvent les utiliser de manière productive pour générer de l’électricité nécessaire au minage de Bitcoin. Cela permet de maximiser l’utilisation des ressources énergétiques et de créer de la valeur supplémentaire à partir de ces ressources autrement gaspillées.

  • Image de marque et responsabilité environnementale : Participer au minage de Bitcoin peut aider les sociétés pétrolières à améliorer leur image de marque en démontrant leur engagement envers les technologies propres et l’innovation. En utilisant des ressources excédentaires pour alimenter les opérations minières, elles peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre associées au torchage. Cela peut être perçu comme un pas vers une plus responsabilité environnementale plus forte.

Bien entendu, les avantages mentionnés ci-dessus peuvent varier en fonction des circonstances spécifiques de chaque entreprise et des conditions du marché.

Les controverses suscitées

Bien que le minage de Bitcoin à partir de gaz excédentaire peut présenter des avantages environnementaux et économiques, des voix se sont élevés pour dénoncer cette pratique. Certains auteurs comme Paasha Mahdavi, co-auteur d’un article sur les mesures de réduction du méthane affirme que “les projets conçus pour capturer du gaz autrement brûlé ou ventilé ont entraîné une augmentation globale de la production de gaz”. Ainsi, certains redoutent que cette initiative incite les compagnies pétrolières à augmenter leur production de pétrole et contribuent à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Selon The Guardian, ce procédé es une “fausse solution ” car cela revient à “placer un pansement sur une plaie béante”. Il est stipulé que ” le simple fait de trouver d’autres utilisations pour les «gaz résiduaires» ne répond pas au besoin urgent de réduire la consommation de combustibles fossiles”.

L’économiste Alex de Vries, souligne le fait que malgré les efforts fournis par les mineurs de bitcoin, la question des déchets électroniques n’est pas résolue, augmentant drastiquement avec les opérations de minage.

Enfin, les auteurs de l’étude “Approaches to Utilizing Flare Gases at Oil and Gas Fields ” estiment que la pratique peut être avantageuse à plusieurs égards mais elle nécessite une analyse pluri-sectorielle plus approfondie pour pouvoir conclure.

Réflexions finales

Le minage de Bitcoin peut offrir une solution intéressante pour les compagnies pétrolières en leur permettant d’utiliser le gaz excédentaire pour produire de l’électricité et générer des revenus supplémentaires. En réduisant les émissions de méthane, un gaz à effet de serre potentiellement plus nocif que le dioxyde de carbone, cette approche pourrait contribuer à rendre l’industrie pétrolière plus durable et plus respectueuse de l’environnement.

Dans cette perspective, Daniel Batten soutient que le minage du bitcoin est une solution contre-intuitive et qu’il peut être bénéfique pour l’environnement. L’alliance de l’industrie du minage et du bitcoin témoigne aussi des efforts mis en oeuvre pour contribuer à faire du bitcoin une activité plus verte.

Cependant, il est important de trouver un équilibre entre les avantages économiques et environnementaux du minage de Bitcoin afin de garantir une transition durable vers une économie plus verte. Il semblerait que le travail des écologistes mis en commun avec des experts de différentes industries pourraient aboutir à la création de solutions toujours plus innovantes pour faire du minage du bitcoin une activité qui contribue aussi à la lutte contre le changement climatique.

Voir aussi :

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

lava pool san salvador

Au Salvador, le Lava Pool est le premier pool alimenté par l’énergie volcanique

Le Salvador vient d’annoncer que le pool de minage de
bitcoin-farmer-v

L’histoire du fermier Irlandais qui mine du bitcoin grâce à ses vaches

Bien que le titre puisse être considéré comme “racoleur”, il