coinjoin bitcoin

CoinJoin : Avoir plus de confidentialité sur vos transactions bitcoin

Lors de son apparition en 2009, le principe de confidentialité de Bitcoin a suscité beaucoup d’enthousiasme chez les premiers cryptonaute. Selon la majorité de ces derniers, on pouvait effectuer des transactions tout à fait anonymes avec cette innovation.  

Toutefois, il n’a pas fallu longtemps avant que le monde entier ne se rende compte que le Bitcoin n’offre pas l’anonymat. En réalité, il est pseudo-anonyme et par conséquent, tout l’historique de ses transactions peut être rendu public

Après ce retour brutal à la réalité, la communauté blockchain a déployé beaucoup d’efforts pour développer des stratégies innovantes visant à renforcer la confidentialité des utilisateurs. C’est ce qui a donné naissance à CoinJoin, un protocole qui permet de d’effectuer des transactions plus sûres et sécurisées. 

Qu’est-ce que Coinjoin ?

CoinJoin est un système qui apporte une nouvelle couche de confidentialité aux transactions Bitcoin. Le concept est apparu pour la première fois en 2013, lorsque  Gregory Maxwell, un ingénieur informatique connaisseur de Bitcoin, a utilisé l’expression sur le forum Bitcointalk. Gregory Maxwell fait partie des personnes qui ont largement contribué à développer Bitcoin.

En utilisant Coinjoin, les utilisateurs peuvent traiter des transactions par lots avec d’autres utilisateurs de Bitcoin. Aujourd’hui, il s’agit de la première génération de protections de Bitcoin basées sur la confidentialité.  Afin de mieux expliquer l’idée, prenons l’exemple d’un utilisateur qui souhaite intégrer CoinJoin dans une transaction Bitcoin. Pour effectuer l’opération, il devra trouver un autre utilisateur avec qui il pourra combiner ses pièces. 

Ensemble, ils vont initier la transaction à partir d’une entrée qui est l’adresse depuis laquelle un bitcoin est envoyé. Ainsi, tous les utilisateurs enverront leur argent à l’adresse d’entrée, et la sortie combine les différents UTXO de telle sorte que le propriétaire initial ne peut être déterminé à partir de la sortie.

Comprendre le fonctionnement de CoinJoin

Un CoinJoin est une transaction bitcoin importante qui accepte les entrées de divers utilisateurs et produit de nombreuses sorties de taille identique. Il faut du temps à un observateur pour identifier quelles sorties appartiennent à quels participants.

En contournant l’heuristique employée par les organismes d’analyse de la blockchain, le service CoinJoin confère aux propriétaires de bitcoins un anonymat supplémentaire

Grâce à la dissimulation des adresses, les transactions CoinJoin aident à cacher la propriété des pièces de bitcoin (UTXO ou Unspent Transaction Output).

CoinJoins se distingue des autres services de mixage par le fait que tout se déroule On-Chain. Aussi, les opérateurs de CoinJoin ne prennent jamais possession de l’argent. Par conséquent, les utilisateurs restent toujours propriétaires de leurs bitcoins. En résumé, une transaction CoinJoin est créée par des personnes coopérant à une transaction, qui reçoivent ensuite leurs montants identiques à la sortie.

Pour mieux illustrer ce concept, supposons que cinq utilisateurs envoient chacune 1, 2, 3, 4 et 5 BTC à une adresse CoinJoin. Les cinq entrées totaliseront ainsi 15 BTC qui entreront dans le Coinjoin. De là, 15 sorties de 1 BTC chacune seront ensuite transférées à chaque utilisateur selon sa participation.

En conséquence, vu que chacun a reçu la même quantité de BTC à l’entrée et à la sortie, il sera difficile de distinguer avec exactitude quel utilisateur possède telle ou telle sortie de 1 BTC.

En quoi CoinJoin est essentiel dans les transactions bitcoins confidentielles ?

Bitcoin est un système décentralisé et indépendant qui assure un certain niveau de confidentialité des transactions. Comme il n’utilise que des adresses, qui agissent comme une sorte de compte bancaire où vous pouvez recevoir de l’argent sans aucun risque. 

En revanche, il ne demande pas d’informations personnelles comme le font les systèmes traditionnels. Cependant, le bitcoin est également un système transparent et vérifiable. Vous pouvez donc facilement consulter les transactions effectuées dans ce système depuis sa naissance en 2009 jusqu’à aujourd’hui à l’aide d’un explorateur de blockchain, comme ici.

Par conséquent, même si les informations personnelles sont gardées confidentielles, toute entité extérieure peut y avoir accès. Autrement dit, elle peut suivre des adresses spécifiques pour voir comment l’argent y est transféré ou géré. De cette manière, un pirate peut aisément découvrir les activités transactionnelles d’un utilisateur sur l’ensemble du réseau.

Le principe pseudo-anonyme de bitcoin

On a tendance à penser qu’en faisant de transactions sur Bitcoin, nous restons anonymes. C’est en partie vrai.

Bien que Bitcoin n’utilise pas les informations personnelles d’un utilisateur, on peut néanmoins tracer ce dernier. En effet, il est toujours possible de relier une adresse spécifique à une personne ou à une entreprise. C’est notamment le cas si le propriétaire d’une adresse spécifique a fait savoir publiquement qu’il la possédait. 

De même, on peut tracer une transaction si l’adresse IP à partir de laquelle elle fut effectuée est suivie et contrôlée. C’est pour cette raison que le bitcoin est considéré comme un « système pseudo-anonyme ». Cela signifie qu’il accorde aux utilisateurs un certain degré d’anonymat, mais ne les protège pas totalement.

Comment utiliser Coinjoin?

Il existe des portefeuilles qui vous permettent d’utiliser la fonction Coinjoin de façon simple. C’est notamment le cas du Wallet Wasabi, un portefeuille open source téléchargeable sur Deskop, non-custodial et parmi les plus réputés qui existe en terme de sécurité et de confidentialité.

Si vous désirez réaliser des opérations les plus anonymes possibles, certainement Wasabi Wallet est un portefeuille de premier choix.

Si vous préférez les portefeuilles mobiles, le portefeuille BlueWallet dispose également de cette option et vous permet lorsque vous réaliser des paiements de cliquer sur la fonction ” Coinjoin”.

CoinJoin : Les principaux avantages

Le principal avantage de CoinJoin est la diminution des frais pour chaque utilisateur impliqué dans la transaction. Avec cette approche, les utilisateurs effectuent une seule transaction et paient par conséquent une seule commission. Or, s’il devrait effectuer les transactions chacun de leur côté, la même commission aurait été payée plusieurs fois.

Quant au second avantage, qui n’est sans doute pas anodin, c’est la confidentialité renforcée. En fait, lorsque N utilisateurs veulent transmettre le même montant à N destinataires, ils peuvent le faire grâce à une transaction CoinJoin. Ainsi fait, il sera  très difficile de déterminer quel utilisateur a envoyé quoi à qui.

Ainsi, vous pouvez facilement faire des dons anonymes et participer à des campagnes de quadratic funding tout en dissimulant votre identité.

Les Inconvénients

Les transactions utilisant CoinJoin peuvent être comparées à des sites de mixages. Ce s’explique par le fait que l’objectif des deux est de faire en sorte qu’il soit impossible de savoir qui est connecté à qui. En général, les sites de mixages sont plutôt recherchés par les criminels pour cacher leurs activités. Cependant, il ne faut pas faire de généralité. L’anonymat est aussi recherché par des personnes qui ne font rien d’illégal.

En fait, CoinJoin présente deux faiblesses importantes à savoir :

  • Les montants des transactions ne sont que partiellement cachés : Bien qu’il soit difficile de relier l’expéditeur et le destinataire, les montants échangés sont toujours accessibles à tous ;
  • L’absence d’adresse unique compromet la confidentialité : Comme aucune adresse unique n’est utilisée, n’importe qui peut consulter l’historique des transactions d’une adresse. Une telle faille ne garantit pas aux utilisateurs le plus haut niveau de confidentialité.

En outre, malgré ses limites, la méthode CoinJoin constitue une avancée significative pour Bitcoin. L’idée a également été adoptée et modifiée par d’autres cryptos, comme Dash (DASH), dont le PrivateSend est une version modifiée de CoinJoin. Wasabi Wallet, Samourai Wallet et SharedCoins ne sont que quelques-unes des autres plateformes et portefeuilles qui utilisent aussi cette solution.

Conclusion

Les utilisateurs de Bitcoin se tournent de plus en plus vers le système CoinJoin pour améliorer l’anonymat de leurs transactions. Grâce à cette technique, ils peuvent désormais accroître leur niveau de confidentialité tout en réduisant le risque de piratage ou de vol. 

Cependant, pour éviter tous risques de se faire arnaquer, il est essentiel que chaque utilisateur évalue la situation de manière indépendante. Chacun doit s’informer suffisamment et adapter son utilisation de la méthode CoinJoin à ses propres exigences et habitudes.

Voir aussi:


Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

4 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

Histoire du Bitcoin

L’Histoire du Bitcoin : Contexte et origine de la monnaie numérique

En 2023, le bitcoin a fêté ses 15 ans d’existence.…C’est
histoire de l'or et bitcoin

Histoire de l’Or : De métal précieux à monnaie de réserve mondiale

histoire de l'or : comment on est passé du métal