On en sait plus sur Cred, la société de lending qui à fermé…

cred crypto

Nous avons publié un article sur les meilleurs sites de lending (prêt) mais nous devons aussi vous rappeler que même si cela reste une manière de générer des intérêts passivement, l’histoire de ce service n’a pas été toute rose.

En fait, les sociétés de lending ont vu le jour en 2017 avec des plateformes comme BlockFi qui a été la toute première. C’était tout nouveau à l’époque, rappelons-le que de pouvoir prêter ses cryptos et de générer des intérêts dessus.

Une société s’est vite distinguée, il s’agissait de la société Cred. Nous venons tout juste de connaitre l’avis de la justice qui a tranché sur cette affaire.

En fait, Cred avait dû déposé le bilan en novembre 2020 laissant les clients désemparés. La société à accusé un des membres fondateurs de la société qui aurait disparu avec plus de 800 BTC.

Les employés de la société ont été entendu par la justice et il s’avère qu’il y aurait eu une ligne de crédit octroyé sans collatéral de plus de 39 millions de dollars à un tiers, et ce à la demande exclusive du CEO Dan Schatt. Les employés sous-entendant par là que le CEO connaissait la personne à l’origine du prêt. Celui-ci à toujours réfuté cette accusation. Il a fondé depuis une autre entreprise Earnity à ce qu’on peut lire sur LinkedIn.

L’enquête à montré qu’il y a eut surtout une transaction frauduleuse dans laquelle Cred avait payé plus de 516 BTC un consultant et une baleine BTC en même temps : Winslow Carter Strong. Ce dernier devait leur recommander des clients à haute fortune.

Il faut savoir que depuis le dépôt de bilan, une quantité importante de crypto à été récupéré et reversé à certains créanciers, selon Coindesk. La partie de la défense ( le Cred Liquidation Trust) a affirmé également qu’elle continue ses efforts pour retracer les transactions.

Ce que l’affaire Cred nous à appris

Au final, la société Cred à fait beaucoup de mal à la réputation des sites de lending crypto sur la CeFi. Pourtant, ces derniers se sont avérés solides sur le long terme. En effet, mis à part Cred, les sociétés comme BlockFi, Youhodler ou encore Nexo affiche de belles performances. Et, pour cause, le business model est solide et le service du prêt et de l’emprunt est le service le plus courant parmi les crypto-détenteurs.

Cred avait été crée en 2018 sous le nom de LibraCredit et était basé à Singapour. Les co-fondateurs de Cred sont Dan Schatt et Lu Hua. Ce dernier possédait déjà une société de micro-prêt en Chine, MoKredit. Ils avaient réalisé une ICO en mai 2018 et avait levé des millions de dollars pour créer la société. C’est lorsque la société s’est installé aux USA que la société Libra à changé de nom pour Cred.

L’enquête nous à appris qu’il y a eut des transactions de ce type:

  • Les clients ont déposé de la crypto à Cred et devaient recevoir des intérêts dans la même crypto que ce qu’ils avaient déposé.
  • Cred à utilisé les dépôts des clients pour les prêter sur MoKredit ( la plateforme de micro prêt chinoise).
  • MoKredi à prêté ses fonds à ses propres clients ( avec des taux d’intérêts très élevés allant jusqu’à 35%)
  • Cred avait envoyé des fonds à MoKredit en stablecoins. Or, les clients sur Cred devaient recevoir en cryptos leurs intérêts. Cred n’aurait pas pu les rembourser vu la hausse des cryptos à ce moment là.

Apparemment et dans les grandes lignes, la faillite proviendrait de là, de cette opération bancale à souhait.

Ce que l’enquête nous à montré, c’est qu’il y a eut également un prêt pour achat d’une obligation d’une société défaillante et que malgré tout, le consulat aurait quand même été payé.

Au moment où nous écrivons ces lignes, l’enquête continue et elle se concentre sur le cas de Carter Strong, le consultant.

Les documents officiels de l’enquête sont disponibles ici mis en ligne par la société Donlin Recano & Company, Inc.

Mot final sur l’affaire Cred

Si vous vous inquiétez si vous avez des fonds sur des sites de lending crypto, dites-vous que le cas de Cred est très particulier. Il est important d’aller dans des sociétés de confiance qui sont implantés depuis longtemps et qui font leur travail correctement. Aujourd’hui, les règles sont beaucoup plus strictes.

Cred aurait pu être une affaire rentable comme les autres plateformes si les dirigeants n’avaient pas cherché à faire des manigances entre eux. Ils n’ont pas non plus pensé à la hausse des cryptos qui peut être exponentielle.

Aujourd’hui, des tas d’audit et des gestions de portefeuilles sont tout à fait différentes. Les directeurs n’ont pas le pouvoir de faire de tels transfert si ce n’st “légal”.

Des affaires d’escroquerie de ce type sont de plus en plus pointé du doigt et les clients comme la justice cherche à punir ces malfrats.

Restez toujours sur vos gardes, en tous les cas et choisissez des plateformes installés depuis longtemps comme celles que nous listons sur l’article des meilleurs sites de lending crypto.


—————–

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Plateforme complète de trading crypto)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares
0 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
lending

Le Top 5 des plateformes de prêt (Lending) pour gagner de l'argent ( Guide Ultime)

Article suivant
doxing signification

Les deux fondateurs de BAYC ont été "doxé", pourquoi un tel chahut?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :