Que cherche Elon Musk, au fond, en rachetant Twitter?

elon musk twitter

Sur Twitter, on ne parle que de ça. D’ailleurs, les médias aussi en font les gros titres. Vous n’avez pas pu vous échapper, à moins de vivre dans une grotte. 

L’espace de quelques jours, Elon Musk a été le principal actionnaire de Twitter. Depuis, son conseil d’administration s’est arrangé pour lui tenir la bride. Il n’en reste pas moins que le fondateur de Tesla devrait avoir une énorme influence sur le réseau social. Son investissement entrainera forcément de gros changements sur la plateforme. Il ne s’en pas caché. C’est ce qui explique qu’il a voulu être l’actionnaire principal.

Sans vouloir faire trop de projections dans le futur, nous allons ici explorer les différentes annonces qu’a faites Musk sur l’avenir de Twitter.

On va surtout se demander en quoi cela impacterait le monde des cryptomonnaies en général.

Elon Musk et Twitter… une histoire d’amour “vache”

Pour remettre les choses dans leur contexte, il nous faut remonter un peu plus loin que le 4 avril dernier. C’est en effet la date à laquelle le serial entrepreneur Elon Musk (et accessoirement l’un des hommes le plus riche au monde) a réalisé un investissement substantiel dans Twitter. 

Pour être plus précis, Musk s’est emparé d’environ 9,2 % des actions Twitter alors en circulation, devenant brièvement son actionnaire principal. Une OPA qui n’a pas été très appréciée par son conseil d’administration. Ce dernier a en effet implémenté ce que l’on appelle une “poison pill”. Soit un dispositif empêchant Musk d’aller au-dessus de la barre des 15 % d’actionnariat. 

Connaissant le personnage, il fallait s’attendre à ce que cette annonce ait l’effet inverse. Musk a en effet surenchérit en déclarant sa volonté d’acheter TOUTES les actions de Twitter. Et même de privatiser l’entreprise. 

Au-delà de son investissement, Elon Musk a toujours eu une relation particulière avec Twitter. Sur la plateforme, on parle même de “Musk Effect”, ou effet Musk. Ses tweets faisant la promotion de crypto-monnaies comme le Dogecoin, mais aussi le Bitcoin, ont en effet eu un impact considérable sur leur valeur.

Autre coup d’esclandre emblématique du shockvertising typique d’Elon Musk : son tweet dans lequel il envisage de  privatiser Tesla à 420 $. Ce dernier a tout de même conduit à une accusation de fraude et une amende de 40 millions de dollars de la part la SEC. 

Un historique qui pousse à la réflexion sur l’influence sur les réseaux sociaux, et les contours de la liberté d’expression à l’ère digitale.

Comment Elon Musk compte-t-il transformer Twitter ?

Quelques heures après avoir tweeté son offre à la SEC (Securities and Exchange Commission), Musk a donné une interview TED Talk. L’occasion pour le nouvel actionnaire de Twitter de partager les motivations derrière son offre d’achat. Mais aussi ses projets pour la plateforme. 

Elon Musk a par exemple déclaré qu’il considérait Twitter comme la place principale du monde numérique. Rappelant sa relation passionnelle avec le réseau social, il a également affirmé que son investissement n’avait pas de motivation financière. Mais qu’il souhaitait plutôt améliorer la plateforme, et notamment son algorithme et modèle commercial. 

L’ambition d’Elon Musk est à la hauteur de son passif d’entrepreneur… Faire de Twitter le leader mondial des conversations numériques ! Et pour parvenir à ses fins, il aura plusieurs gros chantiers sur lesquels plancher…

➡️ Assouplir les règles de contenu pour favoriser la liberté d’expression

Il n’a échappé à personne qu’Elon Musk est un grand aficionado de la liberté d’expression. Il se décrit d’ailleurs volontiers comme un absolutiste en la matière. Et il ne s’est pas privé de critiquer à plusieurs reprises ce qu’il estime être une modération excessive du contenu sur les réseaux sociaux. 

Rappelant que la liberté d’expression est le fondement d’une démocratie qui fonctionne, Musk souhaite faire de Twitter une agora où seront débattues les questions vitales pour l’avenir de l’humanité. 

Il a donc expliqué vouloir interdire la suppression de commentaires qui, bien qu’offensants, n’en restent pas moins légaux. Dans son interview, il déclare ainsi que “S’il est dans une zone grise, le tweet a le droit d’exister.”

Les premières critiques n’ont évidemment pas tardé à se manifester. Beaucoup estiment que cet assouplissement des règles serait la porte ouverte aux trolls et autres raids de cyberharcèlement. Les mesures souhaitées par Musk pourraient également favoriser la diffusion de fake news. 

➡️ Créer une option d’édition pour permettre la modification d’ancien tweets 

Musk compte également répondre à une demande très populaire auprès des utilisateurs de Twitter. A savoir la création d’un bouton d’édition qui permettrait de modifier le contenu après sa publication. Même si cette option existe déjà sur d’autres réseaux sociaux (comme Facebook ou Instagram), cette proposition a elle aussi déclenché un débat houleux. Elle pourrait, selon certains, être utilisée à mauvais escient. Et permettre à certains utilisateurs de dissimuler leurs abus ou de manipuler leur audience. 

Imaginez une seconde…Toutes les personnes pourraient changer leurs propos selon les situations…

➡️ Rendre l’algorithme et le code de Twitter plus transparent

Musk a également déclaré vouloir rendre l’algorithme de Twitter plus ouvert. Il serait ainsi potentiellement disponible sur Github. Cela permettrait aux influenceurs de mieux comprendre son fonctionnement et de cracker le Twitter Juice. 

Là encore, les projets d’Elon Musk pour Twitter sont loin de faire l’unanimité. Si beaucoup ont salué ces efforts de transparence, d’autres estiment que partager un algorithme aussi dense et complexe avec le grand public n’aurait que très peu d’impact. Sans les données utilisateur sous-jacentes, qui elles ne seraient pas rendues publiques, l’algorithme ne fournirait que trop peu d’indices sur le fonctionnement de Twitter. Et les facteurs de viralité resteraient aussi obscurs pour le commun des mortels qu’ils ne le sont aujourd’hui. 

Mis entre les mauvaises mains, cette information pourrait également se retourner contre les utilisateurs du réseau social. Les spammeurs en tout genre pourraient en effet exploiter le système pour manipuler leur audience. 

➡️ S’attaquer aux bot armies

Elon Musk a également prévu de s’attaquer à la prolifération des bots sur Twitter. Il veut s’attaquer aux faux comptes programmés pour répondre ou retweeter les publications sur certains sujets. Une annonce qui ne manque pas de culot. L’empire de Musk s’est en partie construit sur l’utilisation de ces bots, notamment pour contrer les attaques à l’encontre de Tesla

S’il n’est pas aller jusqu’à annoncer vouloir supprimer ce genre de bots, il a suggéré une répression contre les bots frauduleux. Et notamment ceux faisant la promotion de la culture “Hustle” dans la cryptosphère. 

➡️ Les publicités sur Twitter seraient abandonnés

A ce jour, près de 90 % des revenus de Twitter proviennent de la publicité. Le réseau social peine néanmoins à attirer les annonceurs. Ces derniers craignent que leur campagne ne se transforme en véritable bourbier numérique. 

Si Elon Musk parvient à privatiser l’entreprise, il est clair qu’elle n’aurait pas le même genre de pression. Il a en effet annoncé vouloir passer à un modèle d’abonnement. En gros, dans ce cas, Twitter deviendrait payant. Pour beaucoup de personnes, c’est inconcevable.

Sachant que Twitter a déjà avancé dans cette direction en introduisant l’année dernière son service premium : Twitter Blue. Accessible pour 2,99 dollars par mois, ce dernier offre aux utilisateurs des fonctionnalités supplémentaires. Et notamment un bouton d’annulation qui permet de supprimer ses tweets avant qu’ils ne soient publiés. 

Twitter, l’effet Musk et la cryptographie

Si l’entrée de Musk dans le conseil d’administration de Twitter n’a laissé personne indifférent. C’est surtout au sein de la crypto sphère que l’annonce a fait le plus de bruit. En effet, Twitter fait partie des plateformes de prédilection (avec Reddit et Discord) des crypto-enthousiastes. On sait aussi que l’entrepreneur a une relation particulière avec la crypto-monnaie. Et que ses prises de paroles sur le sujet ont souvent un impact considérable sur la valeur des actifs. 

Des chercheurs du se sont ainsi amusés à analyser les 67 tweets publiés par Elon Musk en lien avec la blockchain. Les actifs mentionnés par le nouveau actionnaire de Twitter incluent ainsi le Dogecoin (66 %), le Bitcoin (30 %) ou encore Ethereum (1,5%). Chaque mention a eu un impact considérable sur leurs performances.

Les résultats montrent une augmentation des prix suite aux tweets d’Elon Musk. Le plus souvent, cela dure 45 minutes en moyenne après la publication avant de se stabiliser.

Musk pourrait-il profiter de sa position d’insider pour manipuler le marché des crypto-monnaies ? 

En raison précisément de cet “effet Musk” avéré sur le marché de la crypto-monnaie, certains craignent son influence. Le nouvel investisseur de Twitter pourrait s’amuser à manipuler le marché de la crypto. Une hypothèse dont on est en droit de douter au regard du fonctionnement des marchés cryptographiques. 

Il faut quand même rappeler qu’il à fait littéralement exploser le cours du dogecoin alors que c’était une cryptomonnaie qui n’avait jamais été prise au sérieux avant lui! Il a quand même réussit un exploit avec cette histoire…Such Wao, n’est-ce pas?

Si les marchés traditionnels sont vulnérables à la manipulation et les cours des actions peuvent augmenter en raison de facteurs extérieurs. Ses paramètres sécurisés par la technologie même de la blockchain devraient empêcher (ou du moins pénaliser) dans une large mesure l’action de “mauvais acteurs” sur le réseau. 

Toujours selon le Blockchain Research Lab, les tweets de Musk présentent “un conflit entre les idéaux de la liberté d’expression, de la morale et de la protection des investisseurs“. Néanmoins, l’effet Musk a été relativisé, au regard du contexte particulier dans lequel ces tweets ont été partagés. On remarque par exemple que Musk tweete généralement sur le Bitcoin lorsque les marchés sont à la baisse

De plus, s’il venait à tweeter plus fréquemment sur les crypto-monnaies, il y a fort à parier pour que ses prises de position aient beaucoup moins d’impact. Passé l’effet surprise, ou la shock value de ses déclarations, les investisseurs devraient être beaucoup moins réactifs aux positions de Musk.  

Alors, doit-on se réjouir ou s’inquiéter de cette mainmise sur Twitter?

Une autre mesure importante que Musk pourrait prendre dans les prochains mois est de pousser Twitter à acheter du Bitcoin en tant qu’actif de trésorerie. Ce qu’il a déjà fait chez Tesla et SpaceX. Compte tenu de la visibilité de Twitter dans la politique et la culture américaines, l’acquisition de Bitcoin par la société pourrait poser problème, et notamment avoir un énorme impact sur sa valeur. 

D’autres observateurs estiment également fortement probable que Musk intègre d’une manière ou d’une autre les paiements cryptographiques sur Twitter. À la fin de l’année dernière, Twitter a dévoilé une fonction de pourboire permettant aux utilisateurs d’envoyer des Bitcoins aux créateurs. De son côté, Tesla a commencé à accepter les dogecoins pour les achats sur son site Web. Les détenteurs de Dogecoin espèrent certainement que le Twitter de Musk suive le même exemple. 

Plus largement, la communauté crypto observe attentivement comment Twitter, sous l’influence de Musk, pourrait jouer un rôle dans une généralisation de la décentralisation. Les regards se tournent en particulier vers Bluesky, un projet interne qui se concentre sur la création d’une norme décentralisée pour les réseaux sociaux. Le cofondateur et ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey, un autre défenseur de la cryptographie, siège d’ailleurs à son conseil d’administration.

En général, la communauté crypto est assez optimiste de l’arrivée de Musk au board de Twitter. Pour eux, cela poussera à une adoption plus large du Bitcoin, des crypto-monnaies ainsi que de la DeFi en général. De son côté, Elon Musk a tout à gagner à ce que la cryptographie devienne mainstream. Rappelons qu’en mars dernier, il déclarait posséder du Bitcoin, de l’Ether et du Dogecoin. Et surtout qu’il n’envisageait pas de vendre…

Mine de rien, il fait figure de gourou pour beaucoup de crypto-enthousiastes…Ses tweets et ses actions ont un impact énorme sur l’engagement social d’une crypto

Bref, on ne peut pas négliger sa puissance. À savoir comment il va l’utiliser, ça, c’est un autre débat…En effet, Musk est riche, certes, ce qui lui donne déjà beaucoup de pouvoir en soi. Si on y ajoute le soft power ( que représente les médias et les réseaux sociaux), alors cela peut être explosif…

Affaire à suivre

—————

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

👋 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

✌️Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

👌Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

🤌 Pour se divertir et jouer 

Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
illuvium jeux crypto ethereum

Illuvium : Comment gagner des tokens en jouant?

Article suivant
learn near developpeur

Apprenez à développer des projets sur Near Protocol et recevez 500$

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :