Les mythes et les “mythos” sur la cryptomonnaie et la blockchain

les mythes des cryptomonnaies
les mythes des cryptomonnaies

Aujourdh’ui, nous allons parler des mythes sur les cryptomonnaies.

Vous pensez vous y connaitre suffisament en bitcoin? Cela n’empêche pas que vous entneidez ou lisiez ponctuellement des choses totalement erronées sur les cryptomonnaies?

On ne sait pas vraiment dire pourquoi les cryptomonnaies sont aussi attrayantes auprès de certaines personnes. On ne peut pas non expliquer ( quoique…) pourquoi certaines personnes se montrent entièrement réticentes aux cryptomonnaies.

En tous les cas, il y a autant de partisans que de détracteurs lorsqu’on parle de cryptomonnaie. Comme pour tout ou presque, il existe des mythes ou des mensonges véhiculés par ce qu’on appelle des rumeurs.

Voici, ici quelques uns des mythes autour des cryptomonnaies auxquels certains détenteurs de cryptos pensent être vrais.

Les transactions en bitcoin sont intraçables.

C’est l’un des mythes les plus répandus sur les transactions liées à la cryptomonnaie et à la blockchain en général. Ceci est lié l’époque où l’on a compris que le paiement en cryptomonnaies étaient une aubaine pour les criminels.

C’est à ce moment aussi qu’on a vu l’explosion de l’utilisation du bitcoin dans le darkweb notament. Eh oui, Silk Road pour ceux qui ne connaissent pas était l’une des premières place de marché où l’on pouvait tout vendre et tout acheter.

Quand je dis tout, je parle pas des barbies ou des cartes pokémon, mais bel et bien de drogues, d’arme à feu ou de carte bancaire volées. Ouai, pas très glamour, en effet.

Eh bien, les gens  payaient en Bitcoin parce qu’ils craignaient (à juste titre) que les transactions en espèces soient surveillées par le FBI. Ils ont souvent supposé, ou même conclus que le Bitcoin était intraçable.

C’est un mythe. Ce  n’est pas vrai -bien que cela prenne un temps considérable- car on peut retracer tout l’historique de la blokchain. D’ailleurs, la preuve en est que beaucoup de personnes qui opéraient sur Silk Road se sont quand même fait arrêté. De grands dealers de drogues sont tombés même en effectuant des transactions en bitcoin.

Les cryptomonnaies n’ont aucune valeur réelle.

C’est clairement le mythe le plus répandue me semble-t-il. C’est une idée préconçues qui je pense est partagé par de nombreux détracteurs des cryptomonnaies. Pour beaucoup de personnes ( mais ce groupe se réduit chaque jour qui passe), la blokchain est juste une technologie de science-fiction sans grand impact pour le monde réel. De fait, les cryptomonnaies sont pour eux, une sorte de monnaie virtuelle exclusivement adapté et faite pour le monde virtuelle.

Rien de plus qu’un billet de Monopoly virtuel. Pas d’attache ni de lien avec le monde de tous les jours.

C’est certainement le mythe le plus facile à contredire. Il suffit tout simplement de voir les cours des cryptomonnaies pour comprendre que les cryptomonnaies ont de la valeur. Et, même une plus grande valeur que les monnaies traditionnelles.

mythe cryptomonnaies

La blockchain est une technologie difficile à comprendre

Bien que cela ait pu être vrai dans le passé, une grande variété de services différents ont permis d’entrer dans la blockchain relativement facilement.

Je pense que beaucoup de personnes se braquent quand il s’agit de définir la blockhain alors que ça n’est plus compliqué que ce que l’on veut nous faire croire.

À un moment donné, c’était absolument vrai, car c’était nouveau. On avait franchement du mal à se représenter un système décentralisé. Mais, une fois que l’on explique bien le concept, cela devient tangible et compréhensible.

L’époque où la blockchain était destinée à une élite de geek, nerd ou autre mathélème est révolue.

En fait, vous pouvez même suivre des cours en ligne sur la cryptomonnaie qui vous permettront de maîtriser assez facilement les bases.

Les cryptomonnaies changeront notre manière d’utiliser l’argent

Eh bien, ce n’est que partiellement un mythe. La Blockchain peut et va rendre beaucoup de transactions monétaires plus sûres, plus rapides et plus sécurisées. Cela peut aussi changer notre façon de payer, c’est évident. Dans un avenir lointain, cela pourrait également devenir le premier mode de paiement. C’est à dire que lorsqu’on voudra payer un service ou un objet, on aura peut-être tendance à le faire spontanément en cryptomonnaies.

Cependant, cela ne changera pas tout sur notre manière d’utiliser notre argent. Les gens auront toujours des portefeuilles, utiliseront des cartes de crédit et se débrouilleront comme ils le font maintenant avec la monnaie traditionnelle. Cela changera beaucoup de choses, mais pas tout.

Les crypto-monnaies sont réservées aux criminels.

J’avoue, c’est très proche de l’un des premiers mythes sur les cryptomonnaies. Celui-ci, cela dit, va un peu plus loin.
C’est un mythe très répandue car en fait, il contient un petit grain de vérité. Le bitcoin et les autres cryptomonnaies ont connu leurs meilleurs débuts sur des sites du dark web tels que Silk Road, come indiqué plus haut,  qui proposaient principalement des produits illégaux à la vente.

Cependant, les temps ont changé et le bitcoin s’est popularisé. Il temps à devenir de plus en plus mainstream comme en témoigne le projet de créer une cryptomonnaie par Facebook. De plus en plus de personnes “morales” qui respectent toutes les lois utilisent aujourd’hui les cryptomonnaies. Ce n’est plus seulement “la nouvelle monnaie criminelle” idéale pour le blanchiment d’argent, c’est devenu un actif financier à part entière.  Microsoft, de grandes banques et les grands investisseurs utilisent tous maintenant des cryptomonnaies dans leurs portefeuilles d’investissement.

Alors, il est temps de se débarrasser de ce mythe là, vous ne pensez pas?

Les bitcoins et autres cryptos sont trop volatiles pour pouvoir vraiment en profiter.

Si vous avez investi dans le bitcoin à son apogée (lorsqu’il atteignait les 20,000 dollars),je peux parfaitement  comprendre pourquoi vous pourriez être déçu. À l’heure ou j’écris ce merveilleux article,  le cours du bitcoin à chuté. Quoique là, aux alentours des 10,000 dollars ( nous sommes le 11 aout 2019) les cours du bitcoins et des autres cryptomonnaies sont plutôt en hausse.

Mais, le fait que ces mêmes cours soeint extrêmement volatiles, cela donne l’idée -et donc, le mythe- que ce sont des investissements les plus risquées qui soient.

N’oublions pas qu’avec un risque élevé, les gains sont tout aussi élevées. Ceux qui ont capitalisé et misé sur la volatilité du bitcoin en sont sortis gagnés. C’est pourquoi il y a tant de millionnaires et de milliardaires en bitcoin.

De tous les mythes sur les cryptomonnaies, c’est cependant celui qui ouvre le plus de débat.

Les magasins n’accepteront jamais les crypto-monnaies, alors pourquoi en avoir

Pas vrai. Tout simplement faux. Heuresement, c’est l’un des mythes sur les cryptomonnaies qui tend à s’amenuiser.

Tout d’abord, il y a les cartes bancaires prépayées qui fonctionnent avec des comptes multiples. On peut avoir dans sa carte de crédit bancaire tels que celle de CryptoPay, des bitcoins, d’autre scyrptomonnaies et même des euros ou des dollars ( des monnaies fiat). C’est déjà un pas de géant pour payer dans les boutiques en ligne et les boutiques physiques.

De même, de plus en plus de boutiques acceptent les paiements en bitcoin.  Des boutiques renommées tels que Etsy ou Amazon acceptent le bitcoin. On peut même voyager entièrement en payant en bitcoin. Expedia et Shopify les acceptent également.

Et, ça ce n’est qu’un début.

Les cryptomonnaies sont fondamentalement différentes de la monnaie classique.

À bien des égards, cela aurait été vrai il y a environ 60 ans. Aujourd’hui, depuis la numérisation de nos monnais, c’est franchement moins le cas. C’est un mythe sur les cryptomonnaies qui auraient pu être vrai.

Mais, encore une fois, il s’agit un mythe dépassé. Depuis les années 40 (en 1944 pour être exacte) avec les accords de “Bretton Woods”, tout le système financier à  connu un changement de paradigme et l’or n’a plus soutenu le dollar. Après cela, d’autres pays ont emboîté le pas.

À présent, la seule garantie réelle de valeur est la garantie fédérale. En d’autres termes, la valeur de la monnaie fiduciaire est aussi arbitraire que la valeur des monnaies numériques. De plus, des pièces physiques avec des codes bitcoin existent également ( je vous en parlerais dans un prochain article). Je ne parle pas ici de pièces bitcoins de décoration, hein.

Donc, il y a maintenant aussi un type de pièce physique et des sortes de cartes contenant des bitcoins. Et là, je vous le demande : y a-t-il vraiment une différence maintenant?

 

Vous n’avez pas à payer d’impôt et l’État ne vosu taxe pas sur vos cryptomonnaies.

Alors là, c’est un mythe qui était vrai autrefois. Les gouvernements et beaucoup d’État dans le monde ont légiféré sur le bitcoin.

Pour la plupart des pays, le bitcoin et les cryptomonnaies sont des investissements à part entière tout comme l’investissement dans des oeuvres d’art par exemple.

Ainsi,  si vous  voulez vous débarrez de certains mythes sur les cryptomonnaies, c’est peut-être le premier à détruire, surtout si vous cherchez à investir dans le bitcoin.

Si vous investissez beaucoup, assurez-vous de connaître vos lois fiscales. Un petit conseil bien utile, je pense.

Les cryptomonnaies peuvent être interdites par le gouvernement.

Ne nous demandez pas comment et pourquoi certains mythes sur les cryptomonnaies et la blockchain ont commencé. Honnêtement, nous ne savons pas comment certaines personnes pensent que cela fonctionne mais au début, cela à fait peur à beaucoup de monde. Plus encore que les personnes, c’était surtout les gouvernements qui ont pris peur.

Les premiers concernés et terrifiés à l’idée foncièrement anarchiste du bitcoin étaient bien entendu les banques. Or, les banques sont les alliés et les pilliers des gouvernements.

Donc, ce mythe à vraiment une partie de vérité, à bien le considérer.

Ce qui est faux néanmoins, c’est de penser que les États peuvent vraiment avoir main mise sur les cryptomonnaies. En fait, c’est impossible techniquement. Empêcher le bitcoin – surtout au stade où il est arrivée aujourd’hui est franchement impossible à imaginer.

Les États n’ont absolument aucune emprise sur le bitcoin et c’est précisément pourquoi ils cherchent aujourd’hui par tous les moyens à légiférer sur son usage. Tout simplement pour ne pas perdre le contrôle sur quelque chose qui est par définition ” hors de contrôle”.

Donc, mêmes si les États interdisent le bitcoin ou les cryptomonnaies, cela ne changera rien. Ce sera purement verbal en queqlues sortes. Les résidents de cet État pourront quand même l’utiliser personnellement.

En fait, le seul moyen de fermer ou d’interdire le bitcoin serait d’interdire ou de couper toutes connexion à internet. Vous pensez vraiment que c’est possible?

Conclusion  : la fin des mythes sur les cryptmonnaies est-elle déjà annoncée?

Voilà donc pour les mythes sur les cryptomonnaies qu’il faut tenter de rectifier. Certains sont très ancrés dans l’imaginaire collectif.

Certains sont déjà entrain de s’auto-détruire, et ça, c’est déjà une bonne chose.

Et, vous, quel est le mythe sur les cryptomonnaies que vous rencontrez le plus? Que vos amis ou cercle proche vous disent lorsque vous parlez de cryptomonnaie?

Le crédit photo de la photo de cet article : https://unsplash.com/photos/-r4n8oBR_-Y

https://unsplash.com/photos/-r4n8oBR_-Y

Total
4
Shares
Total
0
Shares
5 Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous allez certainement adorer