procès

“Nous sommes tous Satoshi Nakamoto, sauf Craig Wright”

Le juge vient de trancher et a déclaré que malgré ses dires, Craig Wright n’est pas le véritable inventeur du Bitcoin, à savoir Satoshi Nakamoto. Un soulagement s’est fait sentir dans la communauté car une affirmation inverse aurait pu avoir des conséquences lourdes sur le futur du Bitcoin.

Depuis la création du Bitcoin en 2008, l’identité de son inventeur, Satoshi Nakamoto, est restée un mystère. De nombreuses personnes se sont réclamées être Nakamoto ( qu’on appelle des “faketoshi” dans le milieu) mais aucune preuve concluante n’a été présentée jusqu’à présent.

Dans cet article, nous explorerons les récentes affaires judiciaires impliquant Craig Wright avec la conclusion que Craig Wright n’est pas Satoshi Nakamoto tout en soulignant pourquoi connaitre l’identité de Satoshi Nakamoto est cohérente avec les principes fondamentaux du bitcoin.

L’affaire Craig Wright vs Crypto Open Patent Alliance

L’affaire en cours entre Craig Wright et la Crypto Open Patent Alliance (COPA) a attiré l’attention du monde entier. La COPA, un consortium à but non lucratif de sociétés de crypto et de technologie, conteste la prétention de Wright d’être Satoshi Nakamoto. Selon la COPA, les poursuites intentées par Wright pour revendiquer les droits de propriété intellectuelle sur le Bitcoin ont eu un “effet dissuasif” sur la communauté Bitcoin, en décourageant les développeurs de contribuer à son développement.

Les arguments de la COPA reposent sur le fait que Wright n’a pas pu fournir de preuves vérifiables de sa prétendue identité en tant que Nakamoto. Lors des débats d’ouverture, l’avocat de la COPA, Jonathan Hough, a qualifié la prétention de Wright d’être Nakamoto de “mensonge effronté”. Il a également accusé Wright d’avoir manipulé des preuves documentaires pour tenter de prouver sa prétendue identité.

D’autre part, l’équipe de défense de Wright a souligné les différences philosophiques entre Wright et la COPA. Selon Lord Anthony Grabiner, l’avocat de la défense, Wright refuse de divulguer publiquement des informations privées liées aux portefeuilles détenus par Nakamoto, car cela contredirait sa conviction en la préservation de la vie privée dans le monde des cryptomonnaies.

Les conséquences pour le développement futur de Bitcoin

L’issue de cette affaire aura des répercussions majeures sur l’avenir du Bitcoin. Si la COPA parvient à prouver que Wright n’est pas Nakamoto, cela pourrait limiter ses prétentions sur la propriété intellectuelle du Bitcoin et empêcher toute action future de sa part. Cependant, si Wright gagne le procès, il pourrait avoir le pouvoir de décider qui peut travailler sur le code source du Bitcoin et sous quelles conditions le système peut être utilisé.

La décision de la cour pourrait également influencer le respect des droits de propriété intellectuelle dans le domaine des cryptomonnaies. Si Wright est reconnu comme Nakamoto, cela pourrait ouvrir la voie à d’autres revendications similaires, ce qui pourrait entraîner une fragmentation et une confusion juridique dans l’industrie de la cryptomonnaie. Cela pourrait également briser la confiance que la communauté de Bitcoiner nourrit auprès du projet. L’anonymat de Satoshi Nakamoto garantissant justement celui des autres utilisateurs, indirectement.

Les preuves présentées lors du procès

Lors des débats d’ouverture, la COPA a mis en évidence les incohérences et les manipulations supposées des preuves documentaires présentées par Wright. Jonathan Hough a accusé Wright d’avoir modifié des horodatages, supprimé et altéré des fichiers sur un disque dur présenté comme preuve. Il a également affirmé que Wright avait tenté de fabriquer de nouvelles preuves après que des experts en analyse documentaire ont relevé des problèmes avec les documents existants.

La défense de Wright a soutenu que les accusations de la COPA étaient infondées et a souligné que des experts commissionnés par Wright et par la COPA avaient identifié des raisons de croire que les documents avaient été altérés. Lord Anthony Grabiner a déclaré que Wright avait des convictions philosophiques qui l’avaient amené à protéger sa vie privée et les informations liées à Nakamoto.

Les implications pour la communauté Bitcoin

Le procès a tranché et Wright n’est pas reconnu comme Nakamoto. Au final, cela ne peut que renforcer la confiance dans le Bitcoin en tant que système décentralisé et ouvert. Cela pourrait également encourager davantage de développeurs et d’investisseurs à participer à l’écosystème Bitcoin, en l’absence de la controverse entourant l’identité de son créateur.

De l’important de préserver l’anonymat de Nakamoto

Bien sûr, notre curiosité à tous est quelque peu titillé concernant l’identité de Satoshi Nakamoto. On se demande s’il est un homme seul ou un groupe ou s’il ne s’agit pas d’une femme. Cependant, rappelons qu’il est primordial de dépasser cette curiosité enfantine.

  1. Respect de la vie privée: Tout individu a le droit à la vie privée. Satoshi Nakamoto a choisi de garder son identité secrète, et cela doit être respecté.
  2. Focus sur le projet: En gardant son anonymat, Satoshi Nakamoto a permis à la communauté Bitcoin de se concentrer sur le projet lui-même plutôt que sur sa personne.
  3. Éviter les pressions extérieures: Si l’identité de Satoshi Nakamoto était révélée, cela pourrait entraîner des pressions, des poursuites judiciaires ou même des tentatives de manipulation de sa part, ce qui pourrait nuire à l’intégrité du projet Bitcoin.
  4. Décentralisation: Le fait que Bitcoin soit un projet décentralisé est fondamental pour sa crédibilité et sa résilience. La concentration de pouvoir autour d’une figure centrale pourrait compromettre cet aspect.

En tous les cas, maintenant on peut tous dire que nous sommes tous Satoshis Nakamoto sauf Craig Wright 😉

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

Elizabeth warren bitcoin

Elizabeth Warren et sa vision hostile envers les cryptomonnaies

Elizabeth Warren, sénatrice démocrate du Massachusetts, est au centre de
eth gate

Qu’est-ce que “ETH Gate” ? Les problèmes de décentralisation d’Ethereum

Lorsque l’on parle de la blockchain Ethereum, on ne peut