Luna coin : Comprendre Terra Blockchain et son écosystème

Si vous ne connaissez pas la blockchain Terra, vous connaissez peut-être ses tokens natifs que sont Luna Coin et le jeton TerraUSD (UST), un stablecoin comme il est facile de le deviner.

Les deux jetons de Terra blockchain ont pris de l’importance via des applications et protocoles réussies développée sur cette blockchain. On peut citer par exemple le protocole Mirror et également le protocole Anchor. Cela à contribué grandement à faire connaitre Terra Blockchain et ses solutions.

Terra à développer une solution de paiement innovante dans la mesure où elle est conviviale et simple à utiliser pour les entreprises. Ainsi, celles-ci et les commerces pourront accepter les paiements Terra par exemple, sans avoir à mettre en place un logistique compliquée.

Alors quelle est la particularité de Terra Blockchain? Qu’apporte-t-elle de novateur et quels sont les enjeux et le rôle des tokens LUNA et TerraUSD?

C’est ce que nous allons voir ici dans cet article.

Histoire de la société derrière Terra Blockchain

C’est la société sud coréenne Terraform Labs qui à été à l’origine de la création de la blockchain Terra, en 2018. D’ailleurs, la société Terraform Labs a été incubé au sein de Terra Alliance, un regroupement de 15 sociétés de commerces en ligne de l’ Asie de l’est. Cela est dit pour vous indiquer que cette société s’intéresse fortement au commerce et au paiement en ligne, en particulier. De plus, Daniel Shin, le co-fondateur de Terraform à un passé entreuprenarial charge; il a monté une application de paiement en ligne (Chai).

Au départ, Terraform Labs à lancé en 2019, le jeton TerraKRW ( KRWT), qui est une stablecoin indexé sur la devise nationale coréenne, le Won.

Ainsi, les sociétés coréennes étaient les premières cibles de cette blockchain, les sociétés qui étaient désireuses d’accepter les paiements en cryptos tout en évitant les fluctualités des cours.

Naturellement, la société s’est ouverte à d’autres marchés et elle est aujourd’hui pleinement internationale.

Ainsi, plus de 32 millions de dollars ont été dépenser pour acquérir des tokens LUNA lors de la première levée de fond.

Le token LUNA a été rapidement listé sur Binance et Huobi par exemple, les plus grandes plateformes d’échanges asiatiques, notamment.

Quelle est la particularité de la blockchain Terra?

Il faut savoir que Terra blockchain a été créer à partir du logiciel de Cosmos et utilise alors le consensus de Proof-of-stake de Tendermint. Logiquement, avec la montée de l’exposition de Terra, c’est aussi indirectement Cosmos qui en a profité allégement. Cosmos permet de créer et de lancer des applications blockchain solides, rapides et interopérable : Terra Blockchain en est un bel exemple.

Le grand avantage de Terra est donc que les contrats intelligent demandent des frais de gaz très largement inférieures à ce qu’on voit sur Ethereum. De fait, beaucoup d’applications se montrent intéressés pour se développer sur cette architecture. Cela reste une bonne alternatives pour les développeurs qui cherchent une blockchain accessible et moins chères donc.

Certains critiquent le fait que Terra soit trop “centralisée” par rapport à d’autres blockchain dans la mesure om le maximum de validateurs est plafonné à 100…

Autrement, la plupart des utilisateurs et développeurs montrent leur enthousiasme pour cette blockchain. La hausse des jetons natifs de Terra en est un parfait témoignage par exemple.

Voyons donc de plus près de quoi il s’agit.

D’emblée ce qu’il faut savoir, c’est que les deux tokens sont étroitement liés et l’un ne fonctionne pas sans l’autre.

D’ailleurs observez bien le nom des tokens : terra et Luna. L’équipe fondatrice voulaient nous annoncer et nous rappeler que ces deux tokens agissent exactement comme la Terre et la Lune. Les deux astres dépendent l’un de l’autre et cette relation complexe et harmonieuse permet alors la stabilité et la rotation des deux astres. C’est la même chose pour le token Luna et Terra.

C’est aussi cet aspect qui fait que la blockchain Terra peut être “complexe” à comprendre et c’est aussi en cela qu’elle se distingue des autres blockchain dans son fonctionnement.

Le jeton Terra LUNA (LUNA)

C’est le jeton incontournable du réseau Terra dans son ensemble. Aussi, le token LUNA est aussi un token de gouvernance avec lequel les détenteurs peuvent voter pour certaines décisions du réseau. Les tokens Luna sont régulièrement “brûlés” et c’est ce qui aide à stabiliser tout l’écosystème Terra.

Le jeton TerraUSD (UST)

S’il y a deux tokens sur Terra, ce n’est pas un hasard et cela à un vrai sens et un fonctionnement cohérent quand on comprend bien.

Le jeton TerraUSD (UST) est donc un stablecoin qui a été crée en septembre 2020. La création de l’UST est garantie par la création du token LUNA.

Quand le prix de l’UST dépasse le dollars , alors les personnes qui possèdent des token LUNA peuvent alors vendre leur LUNA contre de l’UST. Quand cela arrive, alors de nouveaux jetons UST peuvent être crée pour que le market cap diminue. Cela se fait jusqu’à ce que l’UST retrouve son prix de 1 dollars.

Cette mécanique fait que plus il y a d’UST, plus le prix pour les tokens LUNA va augmenter. En effet, si le prix de l”UST se trouve sous l’objectif d’1 dollars, alors on peut le vendre pour des LUNA et réaliser par là un profit. En fait, quand cela arrive, une certaine quantité de LUNA subit un “burn”. On va la “brûler” pour réduire l’offre et la rendre par là, plus chère.

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que le token LUNA et UST fonctionnent en parallèle. Même si cela peut paraitre compliqué de prime abord, il faut saisir l’idée qu’il y a des arbitrages possibles entre les deux. Les traders peuvent trouver une manière de générer des profits en faisant de l’arbitrage avec les deux tokens.

Découvrir les protocoles développés sur la blockchain Terra

Si on parle de plus en plus de Terra blockchain, c’est surtout en raison des protocoles qui ont étés bâtis dessus et qui ce sont avérés très intéressants et très attractifs. Voyons voir les plus emblématiques de ces protocoles.

Mirror Protocole

C’est clairement le plus connu des protocoles de Terra. Le protocole permet de créer des actifs “synthétiques” fongibles qui suivent les prix des actifs financiers de la vie réelle. On peut alors trader des actions synthétiques sans réellement détenir les actions à proprement parler. C’est pourquoi l’on parle de “miroir”. C’est le premier protocole qui à permis de placer dans la blockchain des actions de grandes groupes et de startups reconnus. En fait, l’utilisateur va “minter” les actifs qu’on appelle des “mAsset”. Pour ce faire, les utilisaterus doivent alors bloquer 150% de la valeur du mAssat avec du TerraUSD comme garantie.

Si la valeur de l’actif dépasse le seuil de garantie, alors celle-ci est liquidée.

Mirror Protocol a été crée en jonction à la fois sur Terra blockchain et sur CosmWasm, tout en utilisant TerraUSD comme l’actif de base.

Les utilisateurs peuvent également échanger les actifs via l’échange décentralisée Terraswap. Le protocole utilise le jeton MIR natif. C’est également un jeton de gouvernance.

Nous reviendrons sur ce protocole dans un article dédié, ne vous en faites pas. En effet, c’est un protocole vraiment intéressant que nous nous devons de mieux expliquer.

Voyons l’autre protocole déployée sur Terra Blockchain qui fait aussi beaucoup parler de lui.

Protocole Anchor

Le protocole Anchor est relativement récent car il a été lancé seulement en mars 2021. Anchor Protocol propose une vaste gamme de produits accessibles avec des récompenses attractives. La particularité d’Anchor protocole est la possibilité de retirer ses gains et son capital instantanément sans avoir une période verrouillage exigé.

Les rendements offert par Anchor sont générés principalement par des services de proof-of-staking. Plus précisément, Anchor prête des sommes aux emprunteurs qui déposent en garantie des actifs en staking effectués sur les blockchains principales. Ainsi, les utilisateurs paiement générer des revenus passifs stables sur Anchor.

Voilà pour les deux protocoles les plus connues de Terra Blockchain.

Mot final sur la blockchain Terra et sur son écosystème

Voilà pour un petit résumé sur Terra Blockchain. Il est vrai que cela peut encore paraitre compliqué à comprendre mais on peut au moins saluer leur originalité. C ‘est en effet un modèle innovant et efficace que de mètre en places deux tokens pour assurer la stabilité du réseau.

Terra blockchain à de grandes ambitions et créer des partenariats régulièrement avec des grands noms de la cryptosphère; Ainsi, Terra a annoncé vouloir créer des passerelle avec Ethereum et Solana, par exemple.

Nous avions entendu parler d’un nouveau projet au nom d’Alice Finance …mais pour le moment nous n’avons trouvé aucune information même si certaines rumeurs disent que ce serait une sorte de protocole hybrider entre Mirror et Anchor…Bref, encore plus novateur.

Nous suivons de près les actualités de Terra Blockchain et nous pensons qu’elle va contribuer à apporter des innovations majeures et des protocoles majeurs dans la DeFi.


Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

Quitter la version mobile