loi de l'offre et de la demande

Comprendre la loi de l’offre et de la demande (en crypto)

C’est la loi ultime de l’économie. On ne peut y échapper. Avant de créer une entreprise et de libérer un produit sur le marché, les entreprises font des études poussés pour estimer la demande. S’il n’y a pas de demande, il n’y a besoin de créer une offre. On se fie toujours à cette loi de l’offre et de la demande.

Elle détermine à elle seule la création et la justification de nombreux marchés. Dans le monde des cryptomonnaies, on utilise aussi cette loi régulièrement pour justifier/déterminer le prix d’une crypto.

Nous vous avons préparer cet article pour vous en expliquer les rudiments. En effet, on ne va pas pousser le concept en parlant de Ricardo ou de Hayek. On va juste expliquer ce qu’il est important de savoir de cette fameuse loi.

Qu’est-ce que la loi de l’offre ?

En économie, l’offre est un concept qui décrit la quantité totale de marchandises, ou stock, disponible pour les consommateurs. L’offre dépend de la quantité de biens disponibles à un prix donné. De ce fait, l’offre est étroitement liée à la demande. Cela implique que lorsque la demande de biens augmente, l’offre augmente également. De surcroît, l’offre augmente également lorsque le prix augmente, car les fabricants souhaitent produire des biens qui les aident à maximiser leurs bénéfices.

Qu’est-ce qui détermine l’Offre?

‘offre est un concept qui se mesure à l’aide de nombreuses formules et qui est déterminé par différents facteurs. L’un de ces facteurs extrêmement importants est le prix d’un produit, car il joue un rôle crucial dans le processus d’offre. Nous observons souvent que l’offre augmente avec l’augmentation du prix. Outre le bien principal, les prix des matières premières et de la main-d’œuvre ont un impact également sur l’offre.

Les formules mathématiques de l’offre montrent une relation entre l’offre et les facteurs qui l’affectent, comme le prix du bien. Cela dit, les influences du marché, les règles gouvernementales et l’inflation peuvent être d’autres facteurs qui vont affecter l’offre.

L’exception à la loi de l’offre

La loi de l’offre et de la demande stipule que lorsque le coût d’un bien augmente/diminue, la quantité de bien fournie diminue/augmente respectivement. Il faut savoir que ces règles ne sont immuables. Voici quelques facteurs qui font exception:

  • La concurrence : Les sociétés peuvent réduire les prix de certains biens pour rester pertinents dans la concurrence du marché. Ainsi, elles vont attirer les acheteurs vers leurs biens. les Cela disqualifie la loi de l’offre.
  • Changement d’activité : Lorsqu’un propriétaire d’entreprise envisage de changer de métier, il y a de fortes chances qu’il vende son stock à un prix inférieur. Ainsi, le nouvel acheteur dispose de nouveaux stocks des prix beaucoup plus bas. Cela annule la loi de l’offre.
  • Contrôle du marché : En d’autres termes, un monopole peut conduire un vendeur à contrôler l’offre du marché malgré la hausse des prix. Ce n’est pas pour rien que les lois anti-trust existent. Cela perturbe toute la loi de l’offre et de la demande.
  • Les biens périssables : Certains biens dont la date d’expiration est imminentes peuvent être vendus à des prix inférieurs. Les vendeurs préfèrent vendre moins cher plutôt que de ne rien vendre tout. Ils ont bien raison, c’est logique, non?
  • Restriction autoritaire des quantités : Les réglementations gouvernementales ou les règles fixées par des décisionnaires peuvent interdire aux vendeurs de produire au-delà d’une quantité donnée. Ils peuvent également imposer des restrictions sur les prix de certains biens afin que les vendeurs ne vendent pas les biens au-delà des prix spécifiés.
  • Biens artistiques : Même s’il y a une flambée des prix, les biens artistiques ne peuvent pas être produits sur demande. Par conséquent, ces biens contre-carre la loi de l’offre. D’ailleurs, le génie est rare sur terre et l’offre est alors par définition tout aussi rare.
  • Biens alimentaires et agricoles : Étant donné qu’il s’agit d’un produit naturel, les produits agricoles ne peuvent pas être fournis au-delà d’une certaine limite. L’offre est toujours limité.

Qu’est-ce que la loi de la demande ?

Tout comme l’offre, la demande est un concept économique. L’empressement et le potentiel des consommateurs à acheter une quantité spécifique d’un bien ou d’un service à un moment précis ou sur une période donnée sont appelés la demande.

Facteurs affectant la demande

  • Les préférences des consommateurs entre différents biens. 
  • Les prix des autres biens de consommation qui sont des substituts ou des remplaçants. 
  • Les changements dans les conditions qui influencent les préférences des consommateurs, comme les changements saisonniers ou les effets des marketing sur tel ou tel produit. 
  • L’augmentation ou la diminution des revenus.

Exceptions à la loi de la demande

Il faut savoir et retenir qu’il y a aussi des exceptions à la loi de la demande. Par exemple, ce qu’on appelle les biens de “Giffen” et de “Veblen” sont les exceptions connues dans la micro-économie.. Les économistes estiment que, bien qu’il s’agisse d’événements rares et difficiles à prouver, il existe effectivement des cas où la loi de la demande est invalidée.

Rappelons le concept rapidement : Selon la loi de la demande, la quantité demandée augmente lorsque les prix baissent, ce qui indique une relation inverse entre le prix et la quantité.

  • Les biens de Giffen : Ce sont des biens généralement considérés comme des biens de qualité inférieure. En fait, les consommateurs consomment davantage de biens de qualité inférieure malgré la hausse des prix. Si le prix du paiement augmentent, les gens en achèteront quand même car cela reste du pain; soit un aliment de base essentielle pour de nombreux ménage. Cela contredit directement la loi de la demande et est donc considéré comme une exception.
  • Les Biens de Veblen : Thorstein Veblen a déclaré que les gens percevaient certains biens plus chers comme ayant une plus grande efficacité. Un exemple type de Veblen est le diamant. En raison de sa valeur perçue, les gens achèteront des diamants même si les prix ne cessent d’augmenter. Les biens de Veblen sont synonymes de statut et d’opulence et sont beaucoup plus visibles dans la société que les biens de Giffen. De nombreux biens de luxe entrent dans cette définition, que ce soit les vêtements de luxe ou les voitures de sport.

Qu’est-ce que la loi de l’offre et de la demande ?

Par définition, la loi de l’offre et de la demande décrit l’association entre les vendeurs et les acheteurs d’un bien particulier. Il s’agit d’une théorie qui décrit la relation entre le prix d’un bien ou d’un produit particulier et la volonté des gens de l’acheter ou de le vendre. En général, les gens ont tendance à offrir plus et à demander moins lorsque les prix augmentent, tandis que l’inverse est vrai si les prix baissent.

loi offre et de la demande

Avec l’augmentation de l’offre, le prix tend à diminuer en raison de la demande continue. Théoriquement, les marchés atteignent un point d’équilibre où l’offre est égale à la demande pour un certain prix. Cela signifie qu’il n’y a pas d’offre excédentaire ni de pénurie, ce qui garantit une utilité bénéfique pour les consommateurs et une maximisation des profits pour les fabricants. 

Le concept économique – loi de l’offre et de la demande – est également responsable de l’impact sur les prix des biens et des services. L’association entre l’offre et la demande finit par s’équilibrer. C’est ce que l’on appelle un prix d’équilibre selon la théorie de l’économie de marché.

Comprendre l’élasticité des prix 

Une augmentation des prix entraîne généralement une baisse de la demande, et une augmentation de la demande entraîne généralement une augmentation de l’offre. Tout cela est lié. Cela dit, l’offre de différents produits répond différemment à la demande, la demande de certains produits étant moins sensible aux prix que d’autres. Les économistes décrivent cette sensibilité comme l’élasticité de la demande par rapport au prix ; les produits dont la tarification est sensible à la demande sont dits élastiques par rapport au prix.

Une tarification inélastique indique une faible influence du prix sur la demande. La loi de la demande s’applique toujours, mais la tarification est moins forte et a donc un impact plus faible sur l’offre.

L’inélasticité des prix d’un produit peut être causée par la présence d’alternatives plus abordables sur le marché, ou peut signifier que le produit est considéré comme non essentiel par les consommateurs. Cela peut arriver pour certaines cryptos qui perdent leurs engouement par exemple auprès de leurs communauté. Là, une chute se produit drastiquement du prix.

Une augmentation des prix réduira la demande si les consommateurs sont en mesure de trouver des substituts, mais aura moins d’impact sur la demande lorsque les alternatives ne sont pas disponibles. Les services de soins de santé, par exemple, ont peu de substituts et la demande reste forte même lorsque les prix augmentent.

Voilà donc ce qu’il fallait savoir de la loi de l’offre et de la demande. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à voir les sources sur Wikipédia (ou autre) par exemple et faire vos recherches dans cette discipline merveilleuse qu’est l’Économie.

En comprenant mieux la loi de l’offre et de la demande, vous comprendrez mieux aussi les tokenomics des cryptomonnaies.

Total
0
Shares

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
monnaie-scam-scamily

Le tiktokeur qui vend des millions une cryptos Scam...

Article suivant
africa pay

Africa Pay, l'ambition projet d'une néo-banque crypto en Afrique

Les articles qui peuvent vous intéresser