Qui est Nick Szabo : l’homme qui a inventé les “smarts contracts”?

Nick Szabo

Nous vivons aujourd’hui une période particulière dans l’histoire du monde. Les nouvelles technologies ont radicalement changé la condition humaine, et à plusieurs niveaux. Le développement du numérique notamment a particulièrement changé notre façon de communiquer, ainsi que notre façon de nous informer.

Et cette fièvre touche tous les domaines, notamment celui de l’économie. La création de la première monnaie numérique , bitcoin en 2009, par Satoshi Nakamoto a bouleversé l’ordre économique mondial. Cette monnaie numérique en train de modifier notre rapport à la monnaie et indirectement à l’économie.

À l’origine de ces prouesses technologiques, se trouvent des technologies spécifiques, développées par des personnes brillantes et parfois des génies. Depuis 2009, plusieurs crypto-entrepreneurs ont apporté leur pierre à l’édifice de la crypto-monnaie. Certains ont laissé des empreintes plus importantes et importantes que d’autres. Nick Szabo fait partie de ceux là.

Et malgré le peu d’informations dont nous disposons à son sujet, nous pouvons affirmer qu’il est un élément central dans l’histoire de la monnaie virtuelle. Certains pensent que lui, avec Wei Dai et Hal Finney, deux cryptographes renommés, se cacheraient derrière l’identité Satoshi Nakamoto. En effet rappelons que 14 ans après la création du bitcoin, nous ne connaissons toujours pas l’identité de l’inventeur du bitcoin. Nous ne connaissons que son “pseudonyme”.

Voyons donc de plus près le parcours de Nick Szabo.

Un cypherpunk de la première heure

Nous avons très peu d’informations sur la vie de Nick Szabo. C’est l’un des crypto-entrepreneur au sujet duquel nous avons le moins d’informations personnelles. Nick Szabo semble vouloir préserver sa vie privée à tout prix. Cela est très cohérent avec la philosophie des Cypherpunk dont il se réclame.

Nous savons qu’il est d’origine hongroise par son père, et que sa famille arrivera, suite à un exil, aux Etats-Unis à la fin des années 1950. Après avoir intégré l’insurrection hongroise contre l’invasion de l’Union Soviétique en 1956, son père quitte en effet la Hongrie pour les Etats-Unis. Nick Szabo naîtra donc aux USA dans les années 1960, probablement en 1964, selon certaines sources.

Il étudiera les sciences informations à l’Université de Washington et obtiendra son diplôme en 1989. Il obtiendra un autre diplôme de Droit à l’Université de Georges Washington en 2006, après avoir repris ses études suite à sa découverte des “smarts contracts”. C’est là sa plus grande découverte.

Jeune, il s’initie également à la programmation sur Apple II, et travaillera pour des entreprises technologiques, telles que IBM, JPL ou encore Cuesta Technology. Il occupera par ailleurs un poste de consultant pour Digicash, une entreprise fondée par David Chaum, l’un des pionniers dans la création de ce qu’on appelle aujourd’hui les “ancêtres du bitcoin”. Ainsi, la société DigiCash a développé le système de la monnaie numérique “eCash”. C’est là que Nick Szabo qu’il se familiarise avec les difficultés et les problématiques posées par les monnaies numériques. 

Les inspirations libertaires de Nick Szabo 

L’histoire de son père et de son exil aux Etats-Unis semble être une élément fondamental dans la construction de la personnalité de Nick. L’invasion de l’armée communiste en Hongrie, accompagnée des dommages collatéraux, dont l’exil de sa famille aux Etats-unis a vraisemblablement forgé la personnalité de Sabzo. L’agressivité des interventions communistes, les purges, les tortures, les enlèvements et enfermements, ont façonné l’environnement dans lequel il grandira.

Faire le lien entre l’histoire familiale de Nick Sabzo et son intérêt pour le bitcoin peut paraître exagéré. Seulement, c’est dans une profonde méfiance vis à vis du pouvoir centralisé des gouvernement et à leurs abus que Nick Sabzo inscrit ses travaux, depuis les années 1990. La création d’une monnaie virtuelle, qui n’appartient à aucun leader, totalement décentralisée et sans frontière, entre dans cet esprit libertaire qui caractérise la pensée Nick.

Effacer la mainmise des gouvernements et des banques sur le contrôle de la monnaie, et permettre à chaque contributeur de contrôler son argent, et donc sa vie, est l’un des principes de base du développement des monnaies virtuelles. Nick Szabo est d’ailleurs connu pour son scepticisme vis à vis du système financier actuel, qui confère la centralisation du pouvoir économique aux mains des banquiers.

Szabo, pour ses écrits, s’est ainsi beaucoup inspiré du fonctionnement de notre système financier actuel, et a observé comment les crises économiques, les inflations, ou encore des politiques inadaptées ont démuni des millions de personnes. Parmi ces personnes, on retrouve l’histoire de sa famille…

A ce titre, Bitcoin est né en 2009, un an après le crash financier de 2008. Ce crash a révélé les incohérences du système économico-financier. Les banques responsables du crash ont toutes été soutenues par les différents gouvernements du monde, tandis que les contribuables ont dû assumer les frais de toutes leurs pertes.

Le Bitcoin naîtra donc de cette conjoncture, mêlant progrès social et économique, idéologie et expérimentation. 

Les travaux de recherche 

Passionné par le Droit ainsi que par le développement des sociétés humaines, c’est à travers ses écrits et ses travaux de recherche que nous pouvons décrypter la personnalité de ce génie de la cryptographie.

En 1994, il théorise notamment le concept des “contrats intelligents” (Smart Contracts), qui sont de nouvelle façon d’envisager des relations, notamment économiques, de manière automatisées et numérisées. Il décrira ses idées dans son article « Smart Contracts : Building Blocks for Digital Markets ». On peut traduire par : “Contrats intelligents : éléments constitutifs des marchés financiers » .

Ils ont une facette importante de la technologie blockchain, et sont aujourd’hui utilisés dans les blockchain Bitcoin et Ethereum. Les smart contracts s’exécutent automatiquement et de manière sécurisée. Ils permettent d’effectuer des transactions ou des accords entre utilisateurs de manière décentralisée. Aucun service de régulation n’est nécessaire. 

Il écrira également des articles sur l’histoire de la monnaie ou encore sur le moyen de protéger sa vie privée en ligne. Son blog, toujours en ligne, est un condensé d’articles sur différents sujets et notamment sur l’histoire de la monnaie, la protection de la vie privée, etc.

Source : http://unenumerated.blogspot.com

Toutes ses pensées ont largement été influencées par son intégration dans la Extropy Institute, une organisation fondée en 1990, qui regroupe des spécialités de tout horizon et ayant pour objectif de “penser le futur de l’humain”. Il a également fait partie des Cypherpunk, une communauté d’activistes numérique, proche du mouvement anarchiste, qui utilise la cryptographie dans le but de protéger la vie privée des individus, en sécurisant notamment leurs informations.  

😳 Déjà dans les années 1990, les cypherpunks désiraient créer une monnaie numérique, totalement décentralisée. En 1998, Wei Dai crée alors b-money, “ un nouveau protocole d’échange monétaire et d’exécution des contrats pour les pseudonymes”. La même année, Nick Szabo conceptualise le système Bit Gold.

Bit Gold, l’ancêtre du Bitcoin

Le “Bit Gold”, crée 1998 par Nick Szabo  est en réalité la version la plus proche du bitcoin que nous connaissons. A sa création, ce réseau de paiement sécurisé et décentralisé devait permettre de gérer la création, les échanges et le stockage de ressources virtuelles avec structure cryptographique, permettant d’attribuer la propriété d’actifs à des personnes. C’était l’invention de la première unité électronique pouvant obtenir de la valeur, sans aucun support. L’objectif était ainsi de créer une réserve de valeur indépendante de toute autorité centrale.

Et si Bit Gold était différent de celui de bitcoin, il a de fortes similitudes. Par exemple, la datation des transactions – les timestamping- n’avait pas été mise en place à cette époque.

Bit gold n’a jamais été implémenté, mais reste malgré tout une découverte pertinente au regard de l’histoire des monnaies virtuelles. 

Est-ce que Nick Szabo est Satoshi Nakamoto?

Même s’il le dément, il existe de fortes raisons qui nous poussent à croire que Nick Szabo se cache derrière Satoshi Nakamoto. Les similitudes étant nombreuses…Ils auraient aussi le même style d’écriture et les mêmes connaissances sur la monnaie et la cryptographie. Les deux ont les mêmes initiales, par exemple. Nick Szabo donne NS tout comme Nakamoto Satoshi.( Au Japon, on place le prénom avant le nom.). Nick se serait montré moins prolifique sur son blog après la création de bitcoin en 2009. Il aurait même changé les dates de publications de certains de ses travaux pour les rendre postérieurs à Bitcoin. Satoshi Nakamoto aurait cité plus de travaux de cryptographes moins connus que ceux de Nick Szabo comme pour mieux le protéger…

Un article sur TechCrunch interview Skye Grey, un chercheur qui aurait fait des recherches prouvant que Nick Szabo est bien l’inventeur du bitcoin. En voici une capture d’écran et le lien vers l’article ici.

Source : https://techcrunch.com/2013/12/05/who-is-the-real-satoshi-nakamoto-one-researcher-may-have-found-the-answer

Cependant, d’autres chercheurs et d’autres articles comme celui de CoinGeek montre qu’il n’est pas Satoshi Nakamoto. Lire l’article : L’homme qui n’est pas Satoshi Nakamoto.

Le mystère Szabo toujours actuel

La statue de Satoshi Nakamoto se trouve à Budapest, en Hongrie et a été inauguré le 16 septembre 2021. Voir le site de la statue de Satoshi Nakamoto. Certains disent que son emplacement en Hongrie a été choisi en raison des origines hongroises de Nick Szabo…

Considérant le peu d’information dont nous disposons sur cette personnalité, le mystère Nick Szabo demeure toujours aussi fort. Certains pensent qu’il s’agit bien de Satoshi Nakamoto tandis que d’autres réfutent cette hypothèse. À vous de vous faire votre avis…

Au-delà de son identité, l’impact des travaux de Nick Szabo monde de la cryptomonnaie est indéniable. Plus d’une dizaine d’années avant l’avènement de la première monnaie virtuelle, Nick Szabo a posé le socle politique et économique de ce que serait le Bitcoin…Ses écrits sur son blog sont des recherches poussées concernant le système politique actuelle et de la création de monnaie en particulier…En fait, ses pensées et ses écrits dépassent par ailleurs le monde de crypto et nourrissent les réflexions liées au développement des sociétés humaines, aux droits fondamentaux, à l’économie, etc.

Cet esprit universel ainsi que ses aspirations libertaires sont connues, et constituent les véritables fondements de l’existence de Bitcoin.

Lire d’autres articles :


Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)

Générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer :

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
Avis ByBit trading

Avis ByBit : Ce qu'il faut savoir pour utiliser la plateforme

Article suivant
personnalités influentes

Voici les 10 personnes qui font avancer l'usage du Bitcoin en Afrique

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :