Comprendre la différence entre APR et APY dans le farming

farming c'est quoi

Les fermiers recherchent les APY et sont au moindre affût concernant les derniers protocoles qui rapportent le plus.

Les fermiers les plus dégénérées ne choisissent les fermes que par ce critère. Plus l’APY est élevé, plus ils y vont, tête et fourche baissée…

D’autres, à l’inverse, dès qu’ils voient un APY élevés déclarent que c’est de l’arnaque comme avec les 80,000 % de Wonderland

En fait, ce n’est pas aussi simple et tranché que ça.

On va voir déjà la différence entre APR et APY pour mieux commencer cette série d’article sur le Yield Farming…

Quelles différences entre APR et APY?

Déjà un peu de vocabulaire.

  • APR : Annual Percentage Rate. Le taux effectif des intérêts perçus après une année.
  • APY pour Annual Percentage Yield, renvoie au montant des intérêts gagnés sur votre épargne. L’APY comprend les intérêts composés.

Même s’ils ont l’air similaire de prime abord, les deux peuvent avoir des résultats très différent dans le temps.

En fait, l’APR est calculé comme le pourcentage que vous aurez sur votre dépôt initial exactement après une année entière.

Par exemple, si vous déposer 1000 € avec un APR à 5%, vous allez recevoir 50 € au bout d’une année. Comme le taux d’APR est basée sur une année de 365 jours, on peut même calculer à l’année ce que cela nous rapporterait.

Si on garde l’exemple, cela nous fait pour un APR à 5% (soit 5%365)% soit 0,013% par jour de rendement. Si ça vous chante vous pouvez même calculer ce que vous gagnez à l’heure par exemple.

En fait, calculer l’APR est très simple.

Alors que pour l’APY ça se complique fortement….

Comme nous vous l’avions dit, l’APY comprend les intérêts composés.

Cela veut dire qu’il faut calculer ce qu’on va recevoir pendant une période donnée, puis redeposer ce montant puis refaire le calcul pour ce nouveau montant. Il faut alors prendre en compte à chaque fois les intérêts ajoutés sur le capital acquis.

Il faut savoir que selon les plateformes les APY sont versés selon des fréquences différentes. Certaines fois, c’est chaque mois et d’autres, par semaine, etc.

Donc calculer l’APY est quelque peu plus complexe. En tous les cas, il faut impérativement connaitre l’APR pour le faire.

Cela donne : APY = [(1 + APR/(100n))^n-1]100
avec n qui représente le nombre de fois où les intérêts ont été “composés” (utilisés) dans l’année.

Les éléments à prendre en compte quand on veut farmer:

C’est peut-être l’élément sur lequel on insiste pas assez. Il ne fait pas oublier que dans le Yield Farming, la plupart du temps, on reçoit le token non pas de la paire que nous avons déposé mais le jeton natif du protocole.

  • Ces jetons n’ayant aucune “utilité” pour la plupart, reste donc des actifs fictifs volatiles as hell comme on dit. Pas de réelle utilité n’est rien d’autre qu’une expression pour dire sans valeur.
  • Si les fermiers se lassent du protocole, ils iront vers un autre, ce qui rend les protocoles sujets aux effets de mode. Du jour au lendemain, un protocole peut perdre toute sa raison d’être.

Mais il y a surtout un autre élément à prendre en compte :

Les taux d’APR/APY évolue constamment:

Les taux d’APR/APY change constamment. Il y a plusieurs raisons qui explique cette variation. Parfois, ça change même à la minute! En fait, cela dépend de deux facteurs principaux : le prix du token et le nombre de participants. En fait, lorsque la valeur du jeton natif évolue, alors l’APR/APY évolue également.

  • L’APY/APR peut chuter brutalement si le prix du jeton chute. C’est un phénomène qui se produit très souvent hélas. Et pourquoi ce token chuterait-il? Cela arrive fréquemment car lorsque les fermiers reçoivent leurs tokens, ils les vendent immédiatement ( car ils savent qu’en général ça ne tient pas). Donc, naturellement, la vente massive cause la baisse du prix du token.

De même, un autre événement peut affecter le cours de l’APR/APY.


C’est le nombre de participants affichés entre autre par la TVL. Plus elle augmente, moins le rendement sera important.

Lorsque vous déposez vos tokens dans une ferme, les tokens de récompenses émiss sont partagés entre tous les fournisseurs de liquidités à part équitables. On vous montre d’ailleurs toujours le nombre de “shares” (parts) que vous avez. C’est comme un gateau donc. Plus il y a de personnes et moins les parts sont grandes. Car tout le monde reçoit sa part égal. Ainsi, plus il y a de monde, moins la part du gâteau est grande.

Ainsi, à mesure que le protocole attire des utilisateurs, le rendement diminue fatalement.

De même, parmi les autres facteurs qui influe sur le taux d’APY/APR, il y a aussi le market cap qui peut faire augmenter le taux.

Mot final sur le farming

Voilà le farming c’est bien mais très sincèrement il y a peu de ressources honnêtes sur le sujet. Beaucoup de tutoriels provenant des développeurs eux mêmes ou de youtubeurs payés pour en dire du bien.

Il y a comme dans toutes choses des protocoles pour faire du yield farming de façon sérieuse et rentable. De l’autre côté, il y a beaucoup de farming de dégénérés. Cela signifie que pour réussir, il faut se montrer aussi dégénérés que possible sinon, les loups vous tonderont les poils sans scrupules.

N’oubliez jamais que la DeFi est en fait un laboratoire d’expérimentation. 😜 Ne soyez pas le cobaye fou. Parfois les protocoles à faible APY sont tout aussi intéressants ( et moins stressants).

Et si le farming n’est pas fait pour vous et que vous voulez quand même gagner de l’argent, n’hésitez pas à faire du staking ou du lending par exemple.

Des sites comme Youhodler offre des APY à 12%, certes ce n’est pas énorme en comparaison des protocoles de degens mais au moins, c’est stable 😉

  • Ouvrir dès maintenant un compte sur Youhodler et générer des intérêts passifs

Astuce : vous pouvez générer des revenus passifs avec Youhodler et utiliser vos bénéfices pour investir dans des protocoles plus risqués par exemple. Cela permet de réduire vos risques en quelque sortes et de dépenser uniquement vos bénéfices.

Lire d’autres articles sur le Yield Farming :

——

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Plateforme complète de trading crypto)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
BITHOTEL CRYPTO c'est quoi

BitHotel : Un jeu NFT pour faire de la gestion hôtelière

Article suivant
OHM token

Le token OHM est déjà mort et l'expérience nous montre son échec?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :