L’histoire des premières plateformes d’échanges du Bitcoin

première plateforme d'échange

Aujourd’hui, nous sommes habitués à nous rendre sur des plateformes d’échange comme Binance. C’est là que nous effectuons nos achats de cryptomonnaies. Et, c’est très simple. Il suffit d’avoir une carte bancaire et d’acheter ce que nous voulons en quelques clics. Rien de plus facile que d’acheter des cryptomonnaies aujourd’hui.

Au départ, lorsque Satoshi Nakamoto à publié le livre blanc du Bitcoin en 2008, le bitcoin n’avait pas de valeur. Un bitcoin valait 0 euro en quelques sortes. Le bitcoin à pris de la valeur lorsque des personnes ont voulu en avoir et donc payer le “prix” pour.

Et, au début, il n’y avait pas de plateformes d’échanges à proprement parler. La toute première transaction de bitcoin a eu lieu exactement le 12 janvier 2009. C’était la première transaction entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney. Celui-ci est un informaticien et activiste crypto qui à été l’un des premiers à s’intéresser au Bitcoin). Satoshi avait envoyé des BTC à Hal pour tester et valider les opérations. Il n’y avait pas encore de valeur associé au bitcoin, à ce moment là.

De plus en plus de personnes se sont alors intéressés au Bitcoin au cours de cette année. Parmi les premières personnes intéressées, on retrouve des mathématiciens, des cryptographes et généralement des membres du mouvement cypherpunk.

Les premières transactions en bitcoin

À ce moment là, la première plateforme d’échange fait son apparition. Nous sommes le 5 octobre 2009 et la plateforme s’appelle “New Liberty Standard“. Certains disent que cette plateforme a été crée par Satoshi Nakamoto lui-même. Le prix affiché pour 1$ égal à 1309,03 BTC. À ce moment, la demande pour le bitcoin est faible. Cependant, la valeur a été établie à partir des coûts du minage (de l’électricité) pour extraire des bitcoins.

C’est là que tout commença.

Une première transaction a été enregistré le 12 Octobre 2009 où New Liberty Standard à acheté un total de 5050 BTC à Sirus ( Martti Malmi) pour un montant de 5,02 $ exactement.

Le développeur Bitcoin Martti Malmi (@marttimalmi) de 2009 à 2011 a rappelé cette transaction sur un tweet publié le 15 janvier 2014.

La toute première fois qu’une personne a payé en bitcoin, c’était Laszlo Haynek. Celui-ci a acheter deux pizzas pour 10 000 BTC. Il voulait lui aussi tester le Bitcoin. Sans trop le savoir, il a donné le coup de feu vert pour les prochains paiements.

Le paiement en bitcoin est né officiellement

En février 2010, un utilisateur de Bitcointalk qui s’appelle “dwdollar” a créé une plateforme appelé Bitcoin market. Comme le nom l’indique, on pouvait acheter des bitcoins en peer-to-peer. On pouvait acheter du bitcoin via Paypal.

Au départ, d’ailleurs, on pouvait principalement acheter du bitcoin en envoyant à une personne la somme demandée sur Paypal.

Cependant, très rapidement, Paypal à refusé les transactions liées au Bitcoin. Cela est tout à fait compréhensible- avec le recul- car finalement, Bitcoin est un concurrent suprême à Paypal en tant que plateforme de paiement.

Cela dit, en 2011, Paypal n’acceptait plus les transactions liées de près ou de loin au bitcoin en raison des fraudes et des arnaques. De nombreux utilisateurs se plaignaient en effet auprès de Paypal dans les cas où le vendeur par exemple n’envoyait pas les bitcoins même après avoir reçu l’argent sur Paypal….

L’avénement de la première plateforme d’échange Mt Gox

Vous connaissez peut-être ce nom ou le scandale qui est lié à Mt Gox? Si ce n’est pas le cas, vous allez vite savoir pourquoi MtGox est entré dans les mémoires des premiers utilisateurs de bitcoin.

Le 18 juillet 2010, sur le réseau Bitcointalk, on entend la première fois parler de la plateforme MtGox. On pouvait y voir les prix du bitcoin affiché comme cela l’était sur les plateformes boursières par exemple.

C’est Jed McCaled qui a créer la plateforme d’échange. Il l’a vendu à un jeune informaticien français du nom de Mark Karpeles le 6 mars 2011. Il s’installe au Japon et devient la personne la plus en vue du milieu des bitcoiners.

C’est devenu très rapidement la plateforme d’échange numéro 1 en terme de volume d’échange.

Cependant, MtGox à connu des revers sans précédent suite à un hack important. Le gouvernement japonais à a finalement accusé Mark Karpeles d’avoir falsifié les données des comptes de sa société. En 2015, il est mis en examen au Japon pour détournement de fonds. Il est soupçonné d’avoir détourné 2,3 millions d’euros de dépôts en bitcoin. Mt Gox à fait faillite avec l’une des pertes les plus importantes avec 850 000 BTC perdus…

Cependant, il a gardé une “mauvaise réputation” avec cette perte de 850 000 BTC perdus. Rappelons que certains des utilisateurs ont ont été remboursés….

L’affaire Mark Karpeles est franchement très compliqué à suivre tant il y a eut des retournements importants.

Un documentaire retrace l’histoire de Mt Gox que vous pouvez voir ici.

Note : Mark Karpeles aurait ouvert en 2022, une agence de notation pour les projets cryptos. Vous pouvez en savoir plus en suivant les annonces sur son Twitter.

De nouvelles plateformes d’échanges font leurs apparitions

Avec le succès que connait MtGox, de nouvelles plateformes voient le jour. La grande innovation de ces plateformes est que les utilisateurs pouvaient acheter des bitcoins en échange de dollars directement.

On peut citer le Britcoin, crée le 27 mars 2011. Les utilisateurs pouvaient échanger des bitcoins contre des livres sterling ( GBP). Rapidement, devant la demande de la population brésilienne, l’échange s’ouvre au Real brésiliens ( BRL).

On peut citer également la plateforme BitMarket.eu, crée le 5 avril 2011 où on pouvait pour la première fois échanger des bitcoins contre des Euros.

À ce moment, les plateformes en peer-to-peer sont celles qui sont les plus utilisées. En effet, les gouvernements du monde ne sont pas favorables à ce moment pour légiférer sur le bitcoin, un actif qu’ils ne comprennent pas encore et auquel ils se méfient.

En 2012, la plateforme LocalBitcoin est crée et jusqu’à aujourd’hui, c’est une plateforme de référence pour acheter du bitcoin en peer-to-peer.

—> Lire notre article “Acheter du bitcoin avec PayPal sur LocalBitcoin (Tutoriel)“.

Les premiers problèmes de sécurité et de hack…

MtGox est le leader en terme d’achat et de revente de bitcoin à cette époque. Seulement, le 19 juin 2011, une première attaque est effectuée sur la plateforme exploitant une faille de sécurité. Des milliers de bitcoins sont “volés”.

Une autre plateforme “Bitomat” qui était à la 3ème place en terme de volume subit une attaque et perd 17 000 BTC. Ce n’était qu’un début. D’autres hacks toujours plus importants ont suivi…D’autres plateformes comme MyBitcoin se font hackés ( perte de 120 000 BTC) ou encore TradeHill qui perd des milliers de BTC également, en 2012.

À ce moment là, le Bitcoin gagne en popularité mais c’est aussi là qu’il commence à avoir la réputation d’être un actif sujet à des hacks de sécurité.

On parle plus dans les médias des hack et des pertes subites sur les plateformes d’échanges que des avancées technologiques du Bitcoin.

La situation aujourd’hui des plateformes d’échanges bitcoin

Aujourd’hui, il y a des milliers de plateformes d’échanges. Il y a des milliers de cryptomonnaies également. Les plateformes sont devenues plus sécurisées et offrent des services toujours plus diverses. Il y aurait aujourd’hui plus de 13,000 plateformes d’échanges répertoriées.

De nouvelles plateformes sont crées chaque jour, par ailleurs.

Parmi les plateformes d’échanges les plus connus aujourd’hui, voici une petite liste non-exhaustive:

  • 2011: Kraken est basée à San Francisco. Kraken a été la première plateforme d’échange crées aux USA, par Jesse Powell.
  • 2012 : Coinbase est aussi basée à San Francisco et a été crée par Brian Armstrong. Aujourd’hui, c’est une société côté en bourse qui est peut-être la plus connue des plateformes.
  • 2012 : Bitfinex : Société basée à Hong Kong, fondé par Raphael Nicolle et Giancarlo Devasini. Pendant longtemps, Bitfinex a été le deuxième en volume de transactions Bitcoin.
  • 2013: Okex : Basé à Pékin, en Chine est l’une des plateformes d’échanges les plus importantes aujourd’hui. D’ailleurs, la plateforme s’est ouverte à la DeFi et s’appelle désormais Okx.
  • 2017 : Binance : Crée en 2017 par Chanpeng Zhao (connu sous le nom de CZ), Binance était originellement basée à Shanghai, en Chine. Aujourd’hui, la plateforme est devenu numéro 1. C’est celui avec le plus grand volume de Bitcoin aujourd’hui. De même, Binance innove constamment en proposant différents services comme le launchpool etc.

À présent, vous pouvez lire les meilleures plateformes d’exchange pour acheter des cryptomonnaies.


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

👋 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

✌️Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

👌Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

🤌 Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
5
Shares
5 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
carte crypto nURI

Nuri : La carte crypto qui vous rapporte 3% par an sur vos bitcoins

Article suivant
cypherpunk

Mais qui sont les CypherPunk et comment ont-ils influencé la création du Bitcoin?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
5
Share
%d blogueurs aiment cette page :