gary gensler sec

Pour Gary Gensler, l’industrie Crypto est un “Far West” qu’il faut réguler

29 mai 2023

Gary Gensler est le chef de la Securities and Exchange Commission (SEC) depuis 2021, soit le “gendarme financier” des USA. Plus précisément, la SEC est l’organisme fédéral chargé de protéger les acheteurs de produits boursiers et de faire respecter les réglementations contre les manipulations de marché.

Depuis son entrée en fonction, Gary Gensler a donné la priorité à l’application de la réglementation dans le secteur des cryptomonnaies. Ainsi, sous sa direction, la SEC a élargi la division chargée de superviser les actifs numériques. 

Gensler a également imposé des amendes à un certain nombre d’entreprises de cryptomonnaies (certaines jusqu’à 100 millions de dollars ) et lancé des enquêtes sur les opérations des échanges de crypto-monnaies américaines. Actuellement, deux grandes entreprises sont la cible des accusations de la SEC dont Coinbase et Ripple pour ne citer que les sociétés cryptographiques les plus notoires.

De fait, Gensler est considéré comme la “bête noire” par certains membres de l’industrie crypto qui voit en lui un régulateur radical qui cherche à réduire le développement du secteur des cryptomonnaies.

Découvrez qui est Gary Gensler et pourquoi ses positions sont pour le moins controversés par la communauté crypto.

Formation et carrière professionnelle de Gensler

Gensler est né en 1957 à Baltimore, dans le Maryland. Il a fréquenté la Wharton School de l’université de Pennsylvanie, où il a obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA) et une licence en économie.

Après ses études, il a commencé à travailler pour la banque d’investissement Goldman Sachs en 1978. Puis, à l’âge de 30 ans, il est devenu un associé de la société. Ce fût le plus jeune associé que la société a connu, ce qui montre par là, un certain aplomb dans sa carrière professionnel. Son dernier poste chez Goldman Sachs était celui de co-responsable des finances, où il supervisait la trésorerie internationale et les initiatives de contrôle des fonds.

Suite à son départ chez Sachs, M. Gensler a occupé plusieurs fonctions dans le secteur des finances publiques. Il a occupé des postes importants tel que celui de conseiller principal du président de la commission bancaire du Sénat de 2001 à 2003.

Avant cette ascension, il avait déjà été sous-secrétaire au Trésor pour les finances intérieures de 1999 à 2001. Un poste qui lui a été confié après ses performances en tant que sous-secrétaire au Trésor pour les marchés financiers de 1997 à 1999.

Débuts de Gray Gensler au sein du gouvernement

M. Gensler a été nommé par le président Bill Clinton comme secrétaire adjoint du Trésor américain après avoir travaillé pendant 18 ans pour Goldman Sachs. Sa carrière dans la politique et le service public a commencé après cette nomination.

Deux ans après avoir fait ses preuves au Trésor, le magnat des finances sera pourvu au poste de sous-secrétaire aux finances intérieures. À ce poste, Gensler a assumé de lourdes responsabilités. Il était chargé d’élaborer la législation et la politique dans des domaines cruciaux tels que les affaires fiscales, la gestion de la dette publique et les marchés de capitaux.

Gary Gensler , SEC
FILE PHOTO: U.S. Securities and Exchange

Après l’élection de M. Obama, il fut promu à la tête de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Gensler a aussi participé à redresser les États-Unis de la crise financière mondiale. Une performance qui lui a valu le respect et l’admiration de ses condisciples, qui voyaient en lui un grand réformateur.

Nomination à la présidence de la SEC

C’est en mars 2021 que le président Joe Biden a choisi Gary Gensler pour présider la SEC. Suite à cette nomination, les leaders du secteur des cryptomonnaies étaient optimistes quant au mandat de celui-ci. Ils avaient confiance en son expertise en matière de blockchain et de cryptomonnaies, étant donné qu’il fut enseignant au MIT dans ce domaine.

Aussi, M. Gensler avait laissé entendre à plusieurs reprises que “les cryptomonnaies ont le potentiel de changer et de transformer l’industrie financière“.

"Je reste intrigué par le potentiel d'innovation de Satoshi pour stimuler le changement, directement ou indirectement en tant que catalyseur. Le potentiel de réduction des coûts de vérification et de mise en réseau mérite d'être poursuivi, en particulier pour réduire les loyers économiques et les coûts de confidentialité des données, et promouvoir l'inclusion économique... les crypto-monnaies et la blockchain ont déjà provoqué de réels changements et peuvent continuer à le faire. 
Source : Coindesk

Cependant, un tournant s’est effectué après les nombreuses faillites et scandales qui ont secoué l’industrie cryptographique en 2022. Avec la chute en série de différents grandes sociétés dont BlockFi et la plateforme FTX entraînant avec eux, une perte abyssale de milliards de dollars, le gouvernement américain a cherché à réglementer davantage cet espace.

Selon toutes vraisemblances, c’est à la suite de l’explosion d’un nombre important d’arnaques, de sociétés construites sur des schémas de Ponzi et de détournement de fonds, que les propos de Gensler ont été considérées comme “anti-crypto”.

Rapidement, en effet, Gensler a durcit ses positions, déclarant qu’aucun secteur n’était aussi « irrespectueux des lois » que celui des cryptomonnaies. La nécessité d’imposer un cadre réglementaire et stricte s’est alors imposée.

Selon Gensler, ce n’est pas tant pour lutter et détruire l’industrie cryptographique considérée comme un “far west” que pour “assainir” un espace et le rendre plus efficient.

Gary Gensler et son combat pour réguler l’espace crypto

À en croire les prétentions de Gensler, la majorité des cryptomonnaies sont des valeurs mobilières. Par conséquent, il souhaite leur applique la même réglementation fédérale pour les actifs financiers traditionnelles tels que les actions et les obligations. 

C’est en réalité ici, un vieux débat que celui de déterminer le type d’actif que sont les cryptomonnaies. Il y a différentes types de cryptomonnaies et leur nature est quelque peu différentes des actions traditionnelles. Cependant, pour la SEC, bien qu’il y ait des distinctions à prendre en compte, les cryptomonnaies sont des “securities”, des titres au sens juridiques du terme.

Le gendarme de la bourse voudrait également que toutes les bourses de cryptomonnaies soient agréées par la SEC. En outre, les développeurs blockchains et les sociétés du Web3 sont aussi visés par Gary. Ce dernier leur demande notamment de s’enregistrer auprès du gouvernement américain et de divulguer leur projet avec précision avant tout déploiement sur le marché.

Cependant, il convient de noter que le bitcoin ne fait pas réellement partie des cibles de Gensler. En effet, le patron de la SEC considère que Bitcoin se distingue des autres cryptomonnaies en ce qu’il n’est pas un titre, ni une valeur mobilière. Pour cause, l’actif n’est pas régi par une entité ou une personne unique. Le bitcoin apparait alors davantage comme à une marchandise, tout comme l’or.

Gensler a fait comprendre que ce n’est pas le cas de la majorité des cryptomonnaies natives de la couche 1 (comme Ethereum et Solana). Dans sa ligne de mire, entrent aussi les nombreux tokens pour les applications décentralisées (dapps) créés sur les blockchains de la couche 1 (comme les tokens ERC-20 d’Ethereum). Selon Gary, tous ces actifs peuvent être considérés comme des valeurs mobilières et relever de la réglementation de la SEC.

Mot final

La mission de Gary Gensler au sein de la SEC est bien claire : Il veut améliorer la transparence et la réglementation du marché des valeurs mobilières, lutter contre la fraude sur internet et travailler à l’application de la loi. Parmi ses priorités figurent également la réglementation des sociétés cotées en bourse et la régulation du marché cryptographique.

En tant que président de la SEC, Gensler a déjà proposé de nouvelles directives qui pourraient avoir un impact important sur les consommateurs, les entreprises et le marché dans son ensemble. Il est d’ailleurs suivi par d’autres politiciens comme Elizabeth Warren qui veut aussi légiférer plus durement l’industrie. Néanmoins, il sera intéressant de voir comment il abordera les problèmes à venir et comment les gens réagiront à ses idées.

C’est, par ailleurs, une position que partage l’Union européenne qui vient d’achever la réglementation MiCA pour mieux encadrer l’industrie cryptographique. Cela permet notamment une plus grande clarté en terme de fiscalité et les impôts sur les cryptos bien qu’il reste encore des zones floues…

Pour aller plus loin, lire l’article : Pourquoi l’industrie crypto panique devant la décision de la SEC de qualifier les cryptomonnaies comme des titres?

——

Remarque : Ceci n’est pas un conseil en investissement. N’investissez que des sommes que vous êtes prêt à perdre. 

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)

Générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
Total
0
Shares

Moctar Bouraima

Je suis passionné par ce que peut apporter le Bitcoin en terme d'émancipation financière et c'est avec une grande joie que je partage mes articles sur le sujet ; Qu'il s'agisse de la blockchain, du web 3, de la DeFi, car je sais que cela participe d'une manière ou d'une autre à faire avancer l'écosystème.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

MiCA loi europe bitcoin

La régulation MiCA et ce qui change pour les détenteurs de cryptos

Depuis peu, l’écosystème des crypto-actifs brille sous les feux d’une
waltio avis et tutoriel

Waltio: Votre déclaration d’impôts crypto en quelques clics (Tutoriel)

De nos jours, investir dans les cryptomonnaies implique de remplir