Comment reconnaitre un shitcoin à 10 km à la ronde?

shitcoin qu'est-ce que c est

Les Shitcoins? Littéralement, un token de merde.

Avec le succès du bitcoin, des milliers de crypto-monnaies ont fait leur apparition sur le marché. Et autant vous prévenir tout de suite, la valeur n’est pas toujours au rendez-vous. D’ailleurs, on a même inventé un terme pour regrouper tous ces coins et tokens sans aucune substance… 

En matière d’investissement dans les crypto-monnaies, le shitcoin est un peu l’équivalent de la pomme pourrie. Elle a fière allure sur l’étalage de votre maraîcher. Et ce dernier a l’air bien pressé de vous la refourguer à un prix dérisoire. Mais à peine arrivé.e chez vous, le vers sort du fruit et vous réalisez que vous vous êtes fait avoir. 

Alors comment repérer un shitcoin, dans un océan de crypto plus ou moins solides, et de projets trop beaux pour être vrai ? 

Vous vous en doutez, la plupart des crypto-monnaies auront au moins une des caractéristiques d’un shitcoin. Mais si elle coche plus de 2 des critères de notre checklist, la meilleure chose qu’il vous reste à faire est de passer votre tour. 

Qu’est-ce qu’un Shitcoin ?

Le terme shitcoin fait référence à une crypto-monnaie ayant peu ou aucune de valeur. C’est donc une manière péjorative de désigner les altcoins ou les crypto-monnaies qui ont été développées après que le bitcoin ait commencé à devenir mainstream. 

poocoin site pour trouver des shitcoins
Poocoin est un site sur lequel on trouve tous les nouveaux tokens nouvellement émis. On y trouve aussi beaucoup de shitcoin.

La faible valeur d’un shitcoin est souvent due à la perte d’intérêt des investisseurs, qui finissent par réaliser que le projet n’a aucune base ni objectif solides, et que son prix n’était basé que sur la spéculation. 

Sur le long terme, un shitcoin se révèlera donc toujours être un mauvais investissement. 

Comment fonctionnent les shitcoins ?

Pour repérer un shitcoin, il faut en savoir un peu plus sur son mode de fonctionnement. 

Après le succès du bitcoin, beaucoup d’entreprises qui cherchaient à tirer parti de la technologie blockchain ont lancé leurs propres altcoins. Le plus souvent, elles annoncent le nombre de coins final mis à disposition. 

La définition d’une limite d’offre crée une rareté. Plus de coins diluerait théoriquement la valeur de leurs avoirs, de la même manière qu’une nouvelle émission d’actions peut faire chuter sa valeur

Avec une offre fixe, la valeur d’un shitcoin devrait dépendre de la demande. Mais comme la plupart des crypto-monnaies ont une utilisation pratique limitée, leurs valeurs sont basées sur de la spéculation pure. Un shitcoin est  donc une crypto dont la valeur repose sur sa seule existence. 

Comment repérer un shitcoin ?

Les shitcoins sont faciles à identifier car ils suivent presque toujours le même schéma. Leur prix augmentera de façon exponentielle sur une courte période de temps, à mesure que les investisseurs commenceront à monter à bord. Mais cette hausse sera aussi rapidement suivie d’une chute abyssale. Une chute provoquée par le simple fait que ces mêmes investisseurs quittent le navire. Et revendent leurs coins pour capitaliser sur des gains à court terme.

Pour repérer un shitcoin, avant de vous retrouver tout seul sur le radeau de la méduse, soyez attentif aux signaux suivants. 

  1. Les développeurs aiment cultiver le mystère. Un projet solide est porté par des personnes connues pour leur expertise ou leur expérience. Si les développeurs se sont identifiés par vidéo sur Instagram ou Youtube par exemple, on plus besoin de les “doxxer“. Maintenant que tout le monde sait à quoi ils ressemblent, ils ont moins de chance de se tirer avec le jackpot. 
  2. Le projet tient de grandes promesses, mais n’a aucune fonctionnalité définie. Un projet NFT qui vous promet de reverser 1 millions de $ à ces membres? Un projet qui ne parle que de retour sur investissement? Des promesses….Tout le monde peut tenir de grands discours. Reste à partager la feuille de route qui montrera clairement comment les fondateurs comptent tenir leurs objectifs. Si un projet évite la question de ses fonctionnalités, il y a de fortes chances pour que ce soit un shitcoin. 
  3. Certains aspects du projet semblent copiés sur d’autres coins. Si le livre blanc ressemble étrangement à celui d’un autre projet populaire, il a certainement été copié-collé pour inciter les investisseurs à s’engager. Le problème n’est pas de copier, le problème est de ne rien ajouter d’autre. C’est le signe d’un foutage de gueule éhonté.
  4. Le pool de liquidité est trop faible.  Si le projet dans lequel vous investissez n’a pas un pool d’au moins 50 000 $, il s’agit probablement d’un shitcoin. Pire encore, si la TVL ne connait pas de croissance, c’est que l’engagement social est faible entres autres et que beaucoup ont repéré le shitcoin.
  5. La communauté autour du projet est inexistante. La plupart des crypto-monnaies avec un market cap de plusieurs millions auront des dizaines de milliers de followers et une communauté ultra active sur les réseaux. Si personne n’en parle, posez-vous les bonnes questions. 
  6. Tokens vs Coin : Il est assez facile de créer un token sur une blockchain compatible avec les contrats intelligents comme Ethereum ou Solana. Mais créer un coin de crypto-monnaie nécessite beaucoup plus d’argent et de temps. Ce type d’investissements augmentera la probabilité que la crypto en question ne soit pas un shitcoin. 

Le portrait robot d’un shitcoin typique 

Vous vous sentez mieux armé pour repérer un shitcoin ?

L’idée est de ne pas naviguer à vue, mais de vous poser les bonnes questions avant d’investir. Pour éviter les pommes pourries, le mieux est d’en faire un portrait robot. 

Retenez qu’un shitcoin typique : 

  • N’a pas de fonction ni d’utilité clairement définie ;
  • Est une (pâle) copie d’un projet existant, qui n’apporte rien de nouveau sur le marché ;
  • A pour conséquence typique d’un PUMP et DUMP. Un shitcoin  a une capitalisation boursière si faible que son prix peut être manipulé par les investisseurs (on parle d’augmentations et de diminutions de sa valeur de plusieurs centaines de pour cent).

Mot final sur les tokens inutiles

Un shitcoin à souvent l’apparence d’un token “normal”. Pour certains, c’est même très difficile de les détecter. Les développeurs font tout pour paraitre normal.

Dans quelques années, vous allez voir que beaucoup de cryptos et de NFT qui font la tendance aujourd’hui n’existeront plus…

De même, faites attention à ce que les influenceurs vous disent. Très souvent, ils ne son pas plus informés que vous. Pire, souvent, ils peuvent être payés pour en faire la promotion.

Une fois qu’ils auront poussé leur communauté à investir dans ce shitcoin, ils supprimeront la vidéo.

Ne faites confiance qu’à vous-même. DYOR encore une fois.

N’hésitez pas à lire notre article pour savoir comment faire une analyse fondamentale crypto…


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
ecosystème METIS crypto

5 protocoles à découvrir sur le réseau Metis

Article suivant
satoshi island

Satoshi Island : Une île paradisiaque pour les cryptos-enthousiastes 🏝️

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :