food token

Token Food :La grande Mal Bouffe dans la DeFi?

Vous avez certainement remarqué que beaucoup de tokens de la DeFi ont des noms plutôt cocasses. Beaucoup d’entres eux portent des noms liés au domaine de la nourriture.

C’est cela qu’on appelle des food tokens et c’est la dernière grande tendance de la finance décentralisée. C’est aussi la suite logique à l’agriculture de rendement.

Est-ce que cela signifie que ce sont des tokens peu sérieuses?

Ne jugez pas trop vite. On pourrait expliquer cet engouement pour ces noms de steaks et de frites par le fait que c’est la jeunesse des crypto-détenteurs qui le permet et l’autorise. Les cryptomonnaies ont parmi ses partisans une grande partie de Millenialles, en effet, des jeunes des moins de 20 ans, ayant toujours connu avec internet et ses mèmes. Ainsi, les mèmes par exemple font partie de leurs univers et c’est donc naturellement qu’ils les utilisent et les transposent dans les cryptomonnaies.

Nous allons voir ici les plus connus des tokens qui portent des noms de plats salés. La table est mise et il est temps de vous régaler.

En effet, il y a des précautions à prendre avant d’en manger.

Certains projets DeFi connaissent, certes, de fortes hausses mais elles peuvent aussi connaitre des baisses alarmantes, comme ça a été le cas du token HotDog qui à perdu 99% de sa valeur en quelques minutes seulement.

C’est même avec cet accident que l’on a commencé à se poser des questions sur le rôle des médias et des communication parfois trop “enthousiastes” sur des projets qui n’ont d’intéressants que le noms…

Et, oui si cela nous a amené à penser qu’il s’agit plutôt de finance dégénérative, avec des expressions très connus comme «1500% APY» et juste le rendement «Perte de 90% ». Ça va vite et ça flambe aussi vite que cela brûle. C’est cela qui nous fait nous poser des questions.

Il faut donc faire preuve de vigilance, comme cela est recommandé pour toutes les cryptomonnaies et tous les nouveaux projets, aussi appétissants soit-ils…

Aussi, il semble que les cuisiniers n’ont pas finit de nous étonner et ils nous préparent des repas toujours plus surprenants ( et rentables) les uns que les autres.

On va donc voir, un petit aperçu du menu et voir si tous les tokens DeFi qui nous sont présentés ont de réels projets qui les soutient, s’ils ont des modèles financiers intéressants avec des structures solides.

C’est bon?

Vous avez l’eau à la bouche?

Alors on peut y aller.

L’histoire des chefs, des escroqueries en cuisine et des batailles de fourchette

Vous savez, on écrit chaque jour l’histoire de la DeFi, et c’est certainement ce qui la rend intéressante et croustillante…

Voyons donc comment tout à commencé et voyons les arrières-cuisine. Vous allez voir, on est pas loin de Cauchemar en cuisine parfois…

SushiSwap / SUSHI : Le sushi de la discord

On peut marquer l’origine avec Uniswap a été à l’origine d’une grande envolée de projets DeFi; Beaucoup de projets ne sont en fait que des copies plus ou moins améliorées.

Alors, on commence par le tout début et ça à commencé avec le projet Sushiwap. Aujourd’hui, c’est l’un des tokens les plus emblématiques et les plus connus et ce n’est pas pour rien. L’histoire est remplie de rebondissements…

Les fondateurs étaient deux chef Maki et Chef Nomi. Mais c’est surtout le Chef Nomi qui a été le porte parole du projet. Le chef Nomi nous a présenté le protocole comme une version améliorée et supérieure d’Uniswap. Il affirme en autres choses que les les bénéfices sur Sushiswap seraient réparties plus équitablement entre les membres de la communauté.

sushi swap

Le token SUSHI a connu immédiatement un succès retentissant. Le succès s’explique aussi par le fait que les frais de transactions étaient moindre et les rendements proposés plus généreux. Et les 10% des jetons SUSHI mintés ont été placés dans un fond de développer pour améliorer toujours plus le protocole.

Bien évidement le jeton SUSHI à explosé et à même triplé de prix en moins de 24 heure.

Seulement, il y a un hic. Les personnes recevaient des tokens SUSHI pour avoir déposé des UNI. Il y avait derrière ce mécanisme un processus de sifflage des fonds ( qu’on appelle attaque vampire) qui consistait à aspirer les liquidités d’Uniswap pour les transférer vers SushiSwap.

Quand Uniswap se rend compte, la valeur du SUSHI à chuté drastiquement en accusant le comportement trouble de Chef Nomi, considéré comme un escroc en tablier blanc.

Le Chef Nomi à commencé à partir avec les fonds destinés au développement de la plateforme. Ça représentait à l’époque quand même environ 13 millions de dollars ( 38 0000 ETH à l’époque). Sous la colère et la pression des investisseurs, il s’est ensuite excusé de son comportement et à même retourner une partie des fonds. Il s’en est voulu, à fait une lettre d’excuse public et à rendu les fonds. Mais le mal était fait, et un autre chef, le chef Maki l’a remplacé. Il a transféré la gestion du protocole au CEO de FTX, Sam Bankman-Fried qui a établie la migration de Sushiswap vers sa propre plateforme et ne plus être lié à Uniswap.

Cette histoire a été révélatrice des failles des protocoles et de la nécessité d’avoir des fondateurs sérieux. Maintenant que le Chef Nomi est parti et qu’il dépense tranquillement ses UNI , le protocole à trouvé une certain équilibre.

Même plus étonnant encore, au final c’est Uniswap qui a gagné au change car elle aurait acquis de nombreux nouveaux utilisateurs ( les déçus de SushiSwap qui mine de rien, avait réussi à attirer beaucoup d’utilisateurs).

Alors que le token UNI avoisine les 20 dollars aujourd’hui, le SUHI à repris du poil de tête la bête avec une valeur affichée à 13 dollars. Il y quand même des utilisateurs qui continuent de l’utiliser. Beaucoup de personnes néanmoins pensent qu’il faut radier le SUSHI une bonne fois pour toutes…

Bon, SUSHIswap n’a clairement pas été l’exemple de bonne conduite à suivre, ça c’est un fait. Pire encore, le protocole à vraiment donné une image négative de la DeFi. Pour autant, ce qu’on peut dire, c’est que malgré tout, cela à contribué indirectement à faire de la publicité pour ce type de protocole et à attirer toujours d’utilisateurs pour le Yield farming. Eh oui!

Et, surtout, cela à donné envie à pas mal d’autres chefs de cuisiner de meilleurs plats et ça, ça commence avec des bons ingrédients.

Cela à permis la création de nombreux plateformes de Yield Farming comme vous allez pouvoir le constater.

Yam Finance / YAM : La culture de la patate douce

YamFinance a été l’un des premiers protocoles DeFi avec le thème pure d’un ingrédient de fermier. Ça a été la ferme lancé comme expérimentation. Yam signifie patate douce ou igname selon les interprétations. On peut même dire qu’il à initié beaucoup d’autres projets par la suite.

Lorsque YamFinance à été lancé, cela a été vraiment bien reçu car c’était novateur. De même, la conception de son token Yam était très intéressante dans la mesure où il s’élargie et se rétracte selon les conditions du marché.

Seulement, dans la mesure où YamFinance était pionnier dans la matière, il à connu des bugs informatiques qui l’ont pénalisé par la suite.

Dans la première version, une faille à fait chuter le cours du Yam à zéro dollars, et ce, en quelques minutes. Des personnes notoires dans la cryptosphère comme le Eric Voorhees, le fondateur de ShapeShift ont alors qualifié le projet de simple “arnaque”.

Cela à bien évidement desservie et fait très mauvaise presse à YamFinance. Cela dit, les nouvelles versions se sont succédés et la plateforme semble aujourd’hui plus résistante et fiable. Mais bon, on est sûre de rien, hein ^.

Mais, là encore, sa réputation à été mis à mal et avec la concurrence, c’est dur de garder la première place et les patates douces ne semble pas si rentables que ça….

Les nouvelles cuisines sauvages prennent place:

En fait, très rapidement, après YAM, il y eut des cuisines qui ont pris le relais et on peut dire que c’est à partir de là que c’est un parti en cacahuètes (sans mauvais jeu de mots).


Le jeton de Spaghetti est $ Pasta. Lancé le 17 août, son volume a atteint son plus haut niveau à 181,76 M le 19 août, puis a chuté complètement, tout comme son prix symbolique. Tirant les leçons de l’accident du bogue Yam, Spaghetti a décidé de ne pas donner la gouvernance DAO car cela pourrait perdre beaucoup de temps pour la communauté à voter sur des décisions importantes sous la gouvernance DAO.

Quand la token food débarque sur Binance Smart Chain

BurgerSwap / Burger : La junk food débarque dans la blockchain.

Comme nous l’avons déjà évoqué, beaucoup de projets sont en fait des copies d’Uniswap.

Nous avons vu que SushiSwap est une plateforme qui permet de récompenser les fournisseurs de liquidités. Seulement on a vu les failles d’un point de vue de la gouvernance. Et, sur sushiswap, finalement, beaucoup de personnes critiquent son aspect anti-démocratique et d’un système avec des récompenses faibles. Les sushis sont en fait de la nourriture pour une certaine élite, celle qui possède un capital plus important.

C’est pour contrer cela que le protocole BurgerSwap a été mis en place. Là, le burger se veut plus démocratique et être le burger pour tous, la nourriture du peuple qui veut des food tokens.

Ainsi, dans BurgerSwap, tout le monde peut participer à la gouvernance du projet; Tous les utilisateurs peuvent voter pour modifier tel pu tel paramètres pour la plateforme. De même, à chaque fois qu’un utilisateur participe à un vote, eh bien, là, il est récompensé.

Cela à donc deux avantages : cela récompense les participants au vote et les encourage donc à le faire. De même, tout le monde à sa place pour donner son avis et voter.

BurgerSwap a été le premier du genre, et c’est sur la Binance Smart Chain ( BSC) qu’il a été développé. Il a aussi concouru à la popularité toujours plus grande de la BSC.

D’ailleurs, le lancement de burgerswap a été si bien fait ( plus de 30% en moins de 2 jours) que beaucoup se sont demandé sir le PDG de Binance, Changpend Zhao, ne soutenait pas ce projet directement….Ah les rumeurs…

BurgerSwap a été le premier protocole de ce type à être développé sur la Binance Smart Chain. Fait intéressant : Le lancement de BurgerSwap a participé à la hausse sans précédent du prix du BNB qui à grimpé de plus de 33% en moins de 48 heures!

Fort de leur succès, les fondateurs de BurgerSwap ont même lancé une “Fast food Alliance”. Cette alliance du fast food compte parmi ses membres épicés tels que Fry.World et 7up.finance. L’objectif de cette alliance du goût est d’oeuvrer pour améliorer l’écosystème de la Binance Smart Chain.

BakerySwap : la grande Boulangerie

Là, c’est au tour de la boulangerie pour nous fair des petits pains tout chaud. BakerySwap gagne toujours plus de popularité ces derniers mois.

Encore une fois, c’est un clone de la plateforme Uniswap mais plus complète. Les fournisseurs de liquidité sont récompensés par les jetons natifs de la plateformes : les Bake.

Ainsi, ils peuvent alors participer à la gouvernance du projet et gagnent également des commissions sur les frais de transactions.

PancakeSwap : Il est temps de faire des crêpes, mes amis

Nous vous avions déjà parler de PancakeSwap qui fait beaucoup de bruit en ce moment.

Vous pouvez lire l’article pour en savoir plus sur Pancakeswap.

HotdogSwap : Le HotDog qui à causé l’indigestion…

Hotdog.Swap est bien entendu un autre clone d’Uniswap qui a été lancé début septembre. Le jeton HOTDOG est très certainement celui qui nous à montré le caractère instable de ces tokens. Il a atteint pas moins de 5000 USD, puis est passé de 4000 USD à 1 USD en seulement cinq minutes. Oui 5 minutes.

Lorsqu’on vous dit d’investir avec précaution sur les food tokens, ce n’est franchement pas une blague.

PizzaFinance : Les pizzaiolo débarquent dans la DeFi

Pizza est réseau DeFi basé sur EOS, ce qui reste assez rare et permet aux utilisateurs de mettre leurs jetons EOS en garantie pour générer une pièce stable appelée USDE qui est indexée là, sur le dollar américain.

Kimchi Finance / KIMCHI

Kimchi Finance est un peu similaire à Pizza Finance même si la communauté attendait beaucoup de ce protocole. La popularité du jeton KIMCHI a explosé pour atteindre une valeur de 6 dollars en quelques heures seulement…

Les projets les plus délirants de la MalBouffe

Maintenant, voyons voir les projets les plus délirants des food tokens. Ceux qui ont été crée par audace sans cherchez à créer un projet rentable.

SaltSwap : SaltBae à son propre restaurant sur la blockchain

CafeSwap : une pause café

Comment gagner avec ces protocoles? ?

Alors, il faut être très prudent bien évidement avec les food token. L’expression DYOR ( Do your own research) n’a jamais été aussi valable que dans la DeFi, et particulièrement dans le Yield Farming d’ailleurs.

On a pas assez de recul pour le moment et c’est encore de l’expérimentation. C’est pas facile de bien trier même si certains projets bullshit sautent aux yeux de plus naïfs d’entres nous.

Alors, si on veut bien s’y prendre, il faut respecter les critères de bases usuels pour tout investissement :

  • Vérifier l’équipe, la roadmap et surtout les audits réalisés!
  • Comprendre l’histoire et l’enjeu
  • Voir l’implémentation du tokens sur d’autres protocoles ( est-il isolé ou au contraire, y a t-il beaucoup de partenariats établies)
  • Quelle sont les pourcentages de distribution et vérifier la correspondance.

Remarque:

Si certains projet et protocoles vous intéresse, n’oubliez pas que vous pouvez également investir de façon “douce” en achetant simplement les food tokens en question sur des échanges comme binance par exemple. Vous n’êtes pas obligé de devenir fournisseur de liquidité en effet.

Comment “trouver” et sélectionner les meilleurs fermes?

Dans l’idéal, il faut vérifier toutes ces informations et s’aider des sites incontournables comme StateOfDapps ou encore DappRadar.

Vous aurez accès alors au TVL ( Total Value Locked), au volume, etc des différentes plateformes DeFi.

En fait, vous aurez les informations directement et vous pourrez vous placer au bon moment et même être le premier servi. Car oui, dans la DeFi, comme dans un grand buffet généralisé donné sur une place public, la logique est simple : le premier arrivée, le premier servi. C’est particulièrement vrai pour les food tokens.

Faites néanmoins attention car il y a aussi des publicités et des protocoles mis en avant alors qu’ils n’ont pas de datas pertinentes.

Vous pourrez alors démasquer des fermes qui ne sont pas performantes comme par exemple :

food token, token food

Personnellement, nous vous conseillons également le site StateofDapps car vous pourrez y découvrir des protocoles nouveaux et très intéressants dans le concept. Vraiment, ça peut être une très bonne source pour découvrir de solides projets.

Quel est l’avenir des jetons sur le thème de la nourriture?

Bon, visiblement, on a atteint l’apogée avec les Kebab et merguez token…Cela a contribué à décrédibiliser la scène DeFi et à jeté le flou dans le Yield Farming.

Cela ressemble fort à ce qu’on a vu dans le domaine des ICO en 2017, une frénésie et beaucoup de shitcoin et ici de la junkfood servi à foison. Beaucoup de food token ne sont que des pâles copies de copies et n’ont pas d’avenir sur le long terme.

Les gens investissent de l’argent alors qu’ils ne vérifient pas les informations sur l’équipe ni même sur le projet! Ils ne regardent que les taux d’APY et c’est tout. Et lorsqu’ils voient que certaines personnes ont déjà investi ( il s’agit souvent des fondateurs eux-mêmes, hein), ils mettent leur argent dans ces fermes inutiles.

On arrive certainement vers la fin et aujourd’hui, et les meilleures fermes sortent du lot. Seul le temps nous dira où l’on va et si même le Yield Farming aura une certaine pérennité….

Voir la vidéo :


Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)
  • Sur BitPanda ( Plateforme simple et accessible pour les débutants)

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts sur vos cryptos chaque semaine)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés et recevez chaque mois vos gains) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  •  Le top pour les Paris sportifs avec de Gros Bonus : CloudBet

Total
0
Shares

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
c'est quoi decentraland

Comprendre Decentraland : Un monde virtuel sur Ethereum

Article suivant

Avis sur Maiar : l'application de paiement conçu par Elrond

Les articles qui peuvent vous intéresser