bitcoin-is-the-answer

À Barcelone, StreetCy₿er décore la ville avec des graffitis liés à Bitcoin

22 janvier 2024

À Barcelone, un collectif d’artistes connu sous le nom de “Street Cy₿er” commence à gagner en popularité auprès d’autres villes dans le monde. À l’origine, il s’agissait de deux graffeurs de Barcelone qui, peu à peu, ont ouvert la porte à d’autres amateurs de street art et de Bitcoin. Aujourd’hui, le collectif compte plus d’une centaines d’artistes de rues et de passionnés de Bitcoin, et parmi eux, on retrouve des musiciens, des activistes et des journalistes également. L’objectif du collectif consiste à décorer le béton des grandes villes à l’effigie du Bitcoin.

Le fondateur du projet (qui souhaite rester anonyme) nous a précisé que le collectif était ouvert à tout le monde en précisant qu’ils accueillent toutes les personnes qui partagent leurs valeurs et leur vision d’un avenir plus équitable, quel que soit son parcours ou son expérience artistique.” Il a ajouté que “notre mouvement n’est pas élitiste ou exclusif : il s’agit d’action collective d’une communauté d’individus autonomes et passionnés par l’utilisation de l’art et de la technologie qui s’associent pour créer un changement positif”.

Rappeler au monde que le bitcoin est une alternative

bitcoin is free street cyber
Graffiti de Street Cy₿er. Source: Street Cy₿er

Ainsi, les murs grisâtres de métro, des gares ou des arrêts de bus reprennent de la couleur (orange) grâce au collectif Street Cy₿er. L’objectif étant alors d’allier l’utile à l’agréable tout en diffusant des messages forts sur le Bitcoin.

“J’ai commencé mon projet d’art et d’activisme sous le nom de Street Cyber ​​​​en 2022, animé par une passion profondément enracinée pour la justice sociale et une forte croyance dans le pouvoir transformateur de l’art. Mon inspiration est née d’une prise de conscience croissante des limites et des injustices inhérentes aux systèmes financiers traditionnels, en particulier du contrôle centralisé et de l’exploitation des individus par les gouvernements et les institutions financières”.

Street Cyber

“Change the money, Change the world”

Ce qu’il y a d’intéressant avec les oeuvres signées par Street Cy₿er, ce sont les messages qui sont diffusés. De nombreux “slogans” ou expressions propre à l’univers du Bitcoin sont ainsi relayés afin d’éveiller la curiosité des passants.

street cyber
Graffiti de Street Cy₿er. Source: Street Cy₿er

Le fondateur de StreetCyber nous a affirmé que le “Bitcoin a le potentiel de révolutionner le paysage financier et de permettre aux individus de reprendre le contrôle de leurs finances. Mon art met souvent en évidence la nature résistante à la censure, sans frontières et décentralisée du Bitcoin, symbolisant sa capacité à se libérer des contraintes des systèmes financiers traditionnels.

« Achetez du Bitcoin, Ne financez pas l’État »

Par exemple ” Buy Bitcoin, defund the state ” qu’on peut traduire par “Achetez du bitcoin, ne financez pas l’État” veut pousser les personnes à réfléchir sur la façon dont le Bitcoin peut réduire le rôle de l’État dans la vie des gens.

Il y a certes une certaine dimension politique du collectif. Il est relativement aisé de comprendre le message cypherpunk de construire une société qui s’épanouit grâce à la liberté individuelle des individus qui coopèrent volontairement ensemble. On peut par exemple lire également des slogans liés au fait que le Bitcoin pourrait limiter le financement des guerres.

Print Books, Not Money

Ainsi, à travers l’Art de rue, le collectif cherchez aussi à montrer que les partisans du Bitcoin cherchent à construire un meilleure monde, plus juste et plus équitable. Une certaine idée du Bitcoin peut éveiller l’oeil des passants et les faire réfléchir.

vallacarca print books
Graffiti de Street Cy₿er. Source: Street Cy₿er

StreetCyber estime que l’éducation est le fondement d’une prise de décision éclairée et permet aux individus de remettre en question le statu quo et de créer une société plus juste. Il est convaincu également que les gouvernements ont la responsabilité de donner la priorité à l’éducation et d’investir dans des programmes qui favorisent la pensée critique, la culture financière et l’engagement civique.

“En dotant les individus de connaissances, nous pouvons créer des citoyens plus informés et plus engagés, capables de demander des comptes aux gouvernements et de façonner un avenir plus équitable”, selon les propos recueillis par ZoneBitcoin.

Le fondateur de StreetCyber nous a rappelé que le collectif était ouvert à toutes les participations. Il n’est pas nécessaire non plus de posséder un talent artistique pour les rejoindre. Il a rappelé que ” bien que l’expression artistique soit une composante cruciale de notre travail, nous pensons que la créativité et la passion sont bien plus importantes que les compétences techniques. Notre mouvement est ouvert à toute personne désireuse d’apprendre, de contribuer et de collaborer”.

Une initiative devenue mondiale

art de rue
Graffiti de Street Cy₿er. Source: Street Cy₿er

Le collectif Street Cy₿er a pris de l’ampleur depuis les commencements dans la ville de Barcelone. On peut aujourd’hui voir des collages ou des graffitis dans d’autres villes européennes dont Berlin, Londres, Madrid, Tallin, Riga ou encore Prague.

“Bien que notre objectif principal soit Barcelone et d’autres villes européennes, nous élargissons activement notre portée et nous engageons auprès des individus et des communautés du monde entier. Nous pensons que le message d’autonomisation financière et de justice sociale est universel, et nous nous engageons à utiliser l’art pour entrer en contact avec des personnes de tous horizons et les inciter à rejoindre notre mouvement”.

Bien entendu, plus le collectif sera grand, plus il y aura d’oeuvres d’art à l’effigie du Bitcoin dans les rues, et plus celui-ci sera rendue plus “visible”.

Les tableaux de Street Cyber

Il est aussi possible de se procurer des tableaux acryliques de StreetCyber sur sa boutique. Les tableaux sont -sans surprise- liés à Bitcoin, avec différents formats et styles. Sur la boutique, on peut également trouver des stickers ou des posters.

boutique street cyber barcelone graffiti art

Nous avons demandé à StreetCyber comment faire pour les soutenir. Il nous a répondu qu’il existe différentes façons de contribuer au mouvements. La principale façon de soutenir le collectif et de partager ce qu’ils font.

  • Partager sur les réseaux sociaux les oeuvres et les messages qui sont liés. Le collectif possède une page sur Twitter ainsi qu’une compte sur Instragram.
  • Vous pouvez également en parler oralement à vos connaissances, et prendre en photo éventuellement les oeuvres quand vous les rencontrez 😉

Il est aussi possible de soutenir financièrement (en bitcoin, par exemple) en vous procurant des oeuvres sur la boutique ou en participant au collecte de fond qui peuvent être organisés.

Vous pouvez aussi rejoindre le mouvement, participer aux discussions sur les prochains projets et donner vos idées également. Le collectif organise également des événements et des ateliers de sensibilisation pour lesquels des bénévoles sont requis.

Pour reprendre les paroles de StreeCyber, “chaque contribution, aussi petite soit-elle, fait une différence. Ensemble, nous pouvons créer un monde plus équitable et plus autonome”.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

oussama ammar escroc crypto

Oussama Ammar se lance dans les cryptos…Une nouvelle conversion?

Ah…La nouvelle est tombée il y a quelques jours  :
Nick Szabo

Qui est Nick Szabo : l’homme qui a inventé les “smarts contracts”?

Nous vivons aujourd’hui une période particulière dans l’histoire du monde.