C’est quoi la “Proof-of-Reserve” et pourquoi votre exchange doit en avoir un!

proof of reserve c'est quoi

Vous avez certainement entendu le terme de “proof-of-reserve” depuis la chute spectaculaire de la plateforme FTX. Cela vient appuyer le fait que les utilisateurs se sentent de moins en moins en sécurité en déposant leurs fonds sur des plateformes centralisées. La faillite de la plateforme de lending Celsius ayant déjà marqué les esprits avec la gelée des fonds des clients.

Depuis lors, les utilisateurs demandent plus de transparence. Ainsi, de nombreuses plateformes d’échanges comme Binance ont décidé de publier leur “proof-of-reserve” pour rassurer leurs clients. On peut traduire en français le terme par “preuve de réserve”.

Le fondateur de Binance (appelé Cz) : “Toutes les plateformes d’échange devraient effectuer une proof of reserve avec l’arbre de Merkle. Les banques tournent sur un système de réserves fractionnaires. Les échanges cryptomonnaies ne devraient pas. Binance va commencer à réaliser sa proof of reserve très bientôt. Transparence complète. Source : https://twitter.com/cz_binance/status/1590055819416330240?

Les banques traditionnelles sont durement réglementées et sont obligées de déclarer le montant de leurs réserves, c’est-à-dire le montant de leurs actifs. C’est alors indiqué dans leurs rapports annuels et cela permet de s’assurer que les fonds des clients ne sont pas utilisés. Cependant, rappelons que malgré les différentes mesures d’assurance, les banques peuvent quand même faire faillite…Devons-nous vous rappeler la chute magistrale de Lehman Brothers en 2008?

En ce qui concerne les plateformes d’échanges centralisés, les régulations et les mesures de sécurité sont quasiment inexistantes. Il apparait alors que la “proof of reserve” pourrait être une mesure satisfaisante à prendre.

Voyons voir de quoi il s’agit précisément.

C’est quoi la “Proof of Reserve”?

Une proof of reserve est un audit indépendant qui est effectué par une société tiers. Cela permet de savoir si un dépositaire (une plateforme d’échange crypto par exemple) possède vraiment les actifs qu’il présente posséder.

La plupart des entreprises cryptos (plateformes crypto en général CeFi) conservent leurs données sur leurs propres bases de données privées. Ainsi, comme nous ne pouvons pas accéder aux fonds qu’ils possèdent et nous ne pouvons pas non plus accéder à leurs gestions privées.

Bien évidement, les entreprises vont alors affirmer que les fonds sont sécurité. Qui peut vérifier? Comme vous vous en doutez, un client lambda, faute d’avoir des preuves concrètes, va devoir se contenter de faire “confiance” à la plateforme.

Et l’histoire nous a appris que les entreprises ne sont pas toute honnêtes et que très souvent, elles “jouent” avec les dépôts de leurs clients.

C’est là que précisément la proof of reserve prend tout son sens. Le client n’a plus besoin de faire confiance, il a des preuves concrètes.

Encore une fois, on vous rappelle un adage suprême ” Don’t trust, verify”. (Ne faites pas confiance, vérifiez). Enfin, les utilisateurs de ces plateformes peuvent appliquer cette maxime.

Pourquoi devriez-vous choisir une plateforme d’échange qui a une preuve de réserve ?

Si vous voulez dormir sur vos deux oreilles, il vous faudra choisir une plateforme d’échange qui est sécurisé. En choisissant une plateforme qui à une preuve de réserve, vous serez assurez que les échanges n’utilisent pas vos fonds dans des opérations de trading dangereux. Cela a été notamment le cas avec FTX…

De même, cela est valable pour les autres types de plateformes comme les plateformes de lending ( Ah, RIP Celsius!). Par exemple, la preuve de réserve vous garantie que la société ne prête pas plus qu’argent que ce qu’il y a en collatéral. Ainsi, les prêteurs peuvent intégralement être remboursés.

Quelle sécurité nous confère la proof of reserve?

Pour résumer, voici ce que vous indique une proof of reserve:

–La société n’est pas insolvable et possède les actifs

–Les fonds des utilisateurs sont en sécurité et ne sont pas utilisé dans du trading. Ils sont disponible à tout moment pour réaliser des retraits.

Comment fonctionne la preuve de réserve Merkle Tree ?

Pour expliquer le fonctionnement technique de la proof of reserve, il faut vous parler de l'”arbre de Merkle”. C’est un concept qui sous-tend le fonctionnement de la blockchain Bitcoin ( et de la technologie de la blockchain, en général).

Un arbre Merkle fournir une méthode de vérification crypto sécurisée des actifs en réserve. Au moindre changement, la base de donnée est actualisé. Ainsi, de par son côté inviolable, on ne peut manipuler ou modifier les données. Ainsi, si une plateforme veut falsifier les données et indiquer qu’elle a plus de réserve par exemple, tout le hachage va être modifié.

Là encore, la proof of reserve Merkle Tree est réalisé par une société d’audit indépendant. Voici comment se déroule la procédure :

  1. La société auditrice note tous les soldes des utilisateurs détenus par une plateforme et l’organise structurellement dans un arbre Merkle.
  2. Un algorithme informatique va alors configurer tout l’ensemble des données et va créer une entité informatique nouvelle de 64 caractères.
  3. Les signatures numériques de la plateforme montrent alors le total des soldes et sont représentés dans l”arbre de Merkle. On peut donc voir que les fonds déposés par les utilisateurs sont détenus dans la réserve de la plateforme. C’est alors une preuve qu’il y a des actifs en reserve.
  4. Avec un identifiant unique, l’audit peut vérifier les données en comparant avec les donnés avec la racine Merkle. En fait, au moindre changement dans le solde d’actif ( même infime), cela entraînerait un changement complet qui remonterait tout l’arbre de Merkle et changerait par là sa valeur.

Comme vous pouvez le voir, en utilisant la fonctionnalité de l’arbre de Merkle, on a alors un moyen très précis pour s’assurer que l’intégralité de toutes les transactions est validée.

Comment s’assurer d’utiliser une plateforme d’échange est fiable et sécurisée?

Voici 3 éléments que vous devez prendre en compte avant de choisir votre plateforme d’échange :

✅ 1) Vérifier que la plateforme d’échange possède une “proof-of-reserve”.

Pour le moment, il faudra se contenter des plateformes qui sont actuellement en cours de le réaliser. Cependant, il faut choisir une plateforme qui s’est engagée à en faire une.

✅ 2) Il faut également s’assurer que votre plateforme utilise des systèmes de sécurité renforcée comme le fait de déposer les actifs dans des cold wallet. Des plateformes comme Youhodler le font par exemple depuis le début. Cela évite et réduit les risques de piratage.

✅ 3) Le top du top : Votre plateforme d’échange se concentre sur l’expérience de trading avec un listing soigné de tokens. Ce sont aussi des plateformes qui n’ont pas créer de tokens pour payer les frais de trading. Il y a très peu de plateformes de ce type mais nous pouvons citer OkCoin qui est une plateforme saine dans ce sens. De même, les frais générés sont utilisés en partie pour financier des développeurs du réseau bitcoin. C’est une plateforme alors particulièrement intéressante pour les bitcoiners..

Quelles sont les plateformes d’échanges qui possèdent des proof of reserve?

À l’heure actuelle, seule Kraken à effectivement publié une proof of reserve. C’est alors une plateforme d’échange hautement recommandée. C’est d’ailleurs pour le moment la seule à avoir effectuer une proof of reserve, avant même la chute de FTX…

Source : https://www.kraken.com

D’autres plateformes ont néanmoins indiqué qu’elles allaient publier leurs proof of reserve dont : Binance, Kucoin, CoinList, Okex, Phemex, ZenGo etc. Assurez-vous de bien suivre leurs publications et de vérifier sur les réseaux sociaux les communications à ce sujet.

Remarque : Nous préparons une mise à jour des plateformes d’échanges les plus sécurisées. Nous vous donnerons la liste des plateformes qui ont une proof of reserve.

Mot final sur la proof of reserve

La proof of reserve Merkle Tree nous donne une assurance rapide que la société est transparente. Ce qui est certain, c’est que la proof of reserve deviendra un (ou Le) critère ultime à prendre en compte avant de déposer des fonds dans une plateforme.

De même, nous ne sommes pas à l’abri d’un énième black swan…Nous ne saurions vous rappeler l’autre adage à graver dans votre mémoire ” Not Yours keys, not yours coins”. N’hésitez pas à obtenir un portefeuille hardware pour encore plus de sécurité.

Vous pouvez par exemple opter pour une clé Ledger avec le code de promotion de 10% suivant : NYKNYC ( Oui, c’est le sigle de l’adage cité plus haut):

ledger wallet

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
black swan c'est quoi

Qu'est-ce qu'un Black swan ( Cygne Noir) et en quoi c'est important de le savoir?

Article suivant
qui possède le plus de bitcoin?

Qui, dans l'écosystème crypto,  possède le plus de bitcoin(BTC)?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :