retirer vos bitcoins

Voici 6 bonnes raisons de retirer vos bitcoins des plateformes d’échanges

1 novembre 2023

Il est indéniable que les plateformes d’échange ont joué un rôle essentiel dans l’écosystème du Bitcoin en popularisant l’achat et la vente du bitcoin. Cependant, au fil du temps, on peut s’étonner du poids démesuré que ces plateformes ont pris dans l’univers du bitcoin. Bien qu’elles puissent être “utiles” pour l’achat de bitcoin, elles ne sont pas du tout recommandés pour les conserver dessus. Les faillites multiples des plateformes d’échanges sont un rappel constant et brutal de la nécessité de ne pas laisser ses bitcoins sur ce type de plateforme.

Plus encore qu’une simple pratique, il est essentiel de rappeler que Bitcoin est une monnaie numérique pair-à-pair, conçue précisément pour se passer d’intermédiaire. C’est même là l’essence même du Bitcoin que l’accès à l’autonomie financière pour tous et c’est en cela qu’il représente une alternative à la finance traditionnelle.

Autrement dit, le grand avantage à utiliser Bitcoin est que l’on peut avoir un contrôle absolu sur nos fonds, être libre de les dépenser comme bon vous semble, sans restrictions imposées par des tiers ou des intermédiaires.

Retirer ses bitcoins des plateformes d’échanges et aussi un acte qui vous permet de sauvegarder votre liberté et votre autonomie financière.

Si vous n’êtes pas encore convaincu, voici 6 bonnes raisons de retirer vos bitcoins des plateformes centralisées.

1/ Vous aurez besoin de l’autorisation de la plateforme

Si vous laissez vos bitcoins dans une plateforme d’échange, quelle qu’elle soit d’ailleurs, vous devrez demander l’autorisation de la plateforme pour les retirer. Certaines plateformes peuvent même vous demander (et cela arrive bien plus souvent que ce que l’on croit) des preuves d’origines des fonds, ce qui peut être une procédure pénible et fastidieuse.

La plateforme peut même décider de ne pas vous autoriser à les retirer si elle pense que vos activités ont des origines douteuses. Certaines personnes vivant dans des régions difficiles (liées à des conflits politiques par exemple) ont gelé les fonds de certaines personnes, simplement en raison de leurs passeports. Les plateformes d’échange ajoute également des frais de retrait (en plus des frais de minage) sans compter le fait que des limites quotidiennes peuvent être imposées. Si vous être dans l’urgence ou que vous devez/voulez retirer une somme importante de bitcoin, cela peut être sérieusement problématique.

Si vos bitcoins sont sur une plateforme d’échange, vous perdez votre autonomie car vous devez respecter les règles imposées par la plateforme.

2/ Vous prenez le risque que la plateforme ferme ses portes

Là, c’est vraiment la raison ultime, celle qui a traumatisé plus d’un bitcoiner depuis l’existence des premières bourses d’échange. On ne compte plus le nombre de plateformes d’échange qui ont fermé leurs portes de façon soudaine. On se souvient tous de la fermeture dramatique de MtGox, de QuadrigaCX et plus récemment celle tout aussi douloureuse de FTX.

Ce sont des faillites monumentales qui nous rappelle à quel point l’adage originellement prononcé par Andrea Antonopolous qui dit “Not yours Keys, not yours coins” est à graver dans nos esprits, à jamais.

Si vous laissez vos bitcoins sur une plateforme d’échange, vous prenez le risque que cette plateforme ferme un jour ses portes, sans que vous ayez la moindre chance de récupérer vos fonds. Ne pensez pas qu’une plateforme est suffisamment solide ou importante pour ne pas tomber. Toutes les plateformes sont susceptibles de faire faillite ou de se faire pirater sauvagement.

Toutes.

Ne l’oubliez jamais.

3/ Vos bitcoins ne vous appartiennent plus

Dès lors que vous acheté ou que vous stockez vos bitcoin sur une plateforme d’échange, prenez bien conscience d’une chose : ils ne sont plus à vous.

Lorsque vous voyez votre solde sur une plateforme, vous pouvez penser que vous avez vos bitcoins bien à vous, bien au chaud. Certes, c’est oublier qu’il s’agit simplement d’une écriture numérique avec un solde affiché à l’écran. Les bitcoins existent seulement sur la blockchain et vos bitcoins sont alors la propriété de la personne ou du groupe qui possède la clé privée de l’adresse où se trouvent les bitcoins. Si vous n’avez pas cette clé privé (ce que vous n’avez pas sur une plateforme d’échange), alors ces bitcoins ne vous appartiennent pas. Ils appartiennent à la plateforme qui possède naturellement la clé privée et qui peut déplacer vos bitcoins selon ses envies. C’est par exemple ce qu’il s’est passé avec la plateforme FTX qui a confondu les bitcoins de ses clients avec ses propres bitcoins.

Il suffit que la plateforme se fasse pirater, que le PDG se prenne pour un philanthrope au grand coeur (😝 coucou Sam Bankman Fried) pour vous dépouiller ou que le gouvernement décide de fermer la plateforme pour que vous perdiez tout, en un claquement de doigt.

3/ Les gouvernements pourraient interdire de posséder du bitcoin

Même si cela peut paraître incongru, nous ne sommes pas à l’abri que les gouvernements décident d’interdire bitcoin. Bien que cette interdiction ne puisse néanmoins arrêter le fonctionnement de bitcoin, cela pourrait se traduire par la fermeture des plateformes d’échange. Les bitcoins qui sont sur les plateformes d’échanges pourront alors être gelé, complètement.

Alors, certes, le scénario semble très improbable et sans vouloir créer en vous une paranoïa, sachez que les gouvernements peuvent décider d’interdire les retraits en bitcoin sur des portefeuilles externes. En théorie, c’est parfaitement possible et il faut vous rappeler qu’en 1933, le président Roosevelt avait décidé de confisquer tout l’or que possédaient les citoyens américains. Rien n’empêche qu’une telle confiscation ait lieu dans des temps futurs orwélien.

Cependant, les États et les gouvernements, aussi puissants soit-ils, ne pourront pas geler les bitcoins qui sont sur la blockchain et qui sont stockés par des personnes qui possèdent les clés privées pour les déplacer. Il faut bien vous rendre compte de ce point important. Les bitcoins qui sont stockés sur les plateformes d’échanges peuvent être gelés à tout moment.

Avant de pleurer sur vos bitcoins perdus, retirez-les des plateformes centralisées.

4/ Vous ne pourrez pas utiliser le Lightning Network

Le Bitcoin et ses usages évoluent constamment et aujourd’hui, grâce à l’implémentation du Lightning Network, les paiements en bitcoin explosent. Autrement dit, de plus en plus de personnes utilisent le bitcoin pour effectuer des paiements.

Cela s’avère en effet très pratique ( plus cher et plus rapide) de payer en utilisant le réseau Lightning. Vous pouvez le faire simplement via un portefeuille compatible LN, en scannant un QR-Code pour que votre paiement soit effectué.

Or, si vous avez vos bitcoins sur une plateforme d’échange, vous ne pourrez pas utiliser le réseau Lightning. Peu de plateformes ont implémenté cette fonctionnalité et cela reste moins pratique de le faire sur des plateformes centralisés, même via leurs applications mobiles.

Des portefeuilles mobiles comme BlueWallet, Phoenix ou encore Walletofsatoshi ( pour les grands débutants) sont infiniment plus pratique que les portefeuilles des plateformes centralisées qui possèdent bien trop de fonctionnalité pour rendre le paiement pratique.

5/ Vous limitez le pouvoir au marché et aux traders

Lorsque les bitcoins sont sur des plateformes d’échange, ils peuvent être utilisées allègrement par les plateformes et par les traders expérimentés travaillant pour de grands groupes et fonds d’investissement. Ces derniers n’ont pas tous compris la philosophie du Bitcoin et ils le voient uniquement comme un actif spéculatif. De fait, les traders peuvent vendre à découvert et pousser le prix du bitcoin à la baisse, par exemple.

D’une part, la société peut utiliser la réserve fractionnelle pour prêter des bitcoins à d’autres clients et donner l’illusion aux clients que les fonds sont encore sur la plateforme. En cas de panique bancaire, la société peut se retrouver en faillite imminente car elles ne pourraient pas redonner les avoirs aux déposants.

Il est important de retirer les bitcoins des plateformes d’échanges et de réduire l’offre de bitcoin disponible sur les plateformes d’échange pour éviter leurs mainmise par des groupes financiers qui peuvent manipuler le prix.

6/ On vous demandera votre identité

Oui, on achève cet article par la raison la plus évidente mais qui est curieusement de plus en plus négligée : votre vie privée ! Lorsque vous achetez mais (surtout) lorsque vous voulez retirer vos bitcoin, on vous demandera des documents d’identité dans la majorité des plateformes d’échanges. Celles-ci pourront alors lier votre vos bitcoins avec votre identité. C’est une forme d’intrusion de votre vie privée qui n’est franchement pas nécessaire. Bitcoin est une alternative aux banques et au système financier traditionnelle dans le sens où précisément il est ouvert et accessible à tout le monde, sans restriction. Vous n’avez pas besoin de soumettre votre identité pour utiliser Bitcoin.

Si le Bitcoin a été conçu, c’était pour éviter d’avoir besoin d’un intermédiaire de confiance pour qu’une monnaie fonctionne. Aussi, le fait qu’il n’y ait pas d’intermédiaire nous retire immédiatement l’obligation de fournir des documents d’identité.

Profitez de cette liberté immense et sans précédent que nous offre Bitcoin pour retrouver votre vie privée.

Mot final

Nous savons bien que selon votre niveau de connaissance et de familiarité avec Bitcoin, cet article vous sera plus ou moins utile. Il est vrai qu’il savoir ce qu’est le bitcoin et comment s’en servir avec sécurité pour pouvoir librement se passer des plateformes d’échanges.

En fait, nous voulons simplement vous rappeler que vous pouvez utiliser les plateformes d’échange pour acheter du bitcoin, si vous n’êtes pas à l’aise (encore) avec les plateformes peer-to-peer comme PeachBitcoin ( que nous recommandons), mais n’oubliez pas de les retirer le plus rapidement possible vers un portefeuille externe. Là encore, choisissez un portefeuille non-custodial comme BlueWallet où vous possédez vos propres clés privés, sinon, cela revient à les laisser sur une plateforme d’échange…

Si vous n’allez pas utiliser vos bitcoin et que vous voulez les “Holder” sur du long terme, alors dans ce cas, il vous sera recommandé d’opter pour un portefeuille matériel open source de type Trezor par exemple.


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur ce blog. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

bitcoin est écologique

Le Bitcoin est une solution “contre-intuitive” qui sert la cause écologique

Alors que la polémique autour du minage de Bitcoin ne
bitcoin defi

Le Bitcoin dans la DeFi : Comment faire fructifier ses BTC? ( Le Guide Ultime)

Ah, le bitcoin dans la DeFi? Ça peut en surprendre