Les 7 manières de protéger et sécuriser vos cryptomonnaies

protéger cryptomonnaies

Investir dans les cryptomonnaies, c’est bien mais les protéger, c’est encore mieux. Il existe de nombreux risques de perdre vos cryptomonnaies. Les mettre en sécurité est alors essentiel. De plus, avec la chute de FTX, qui était l’une des plateformes d’échanges leader du secteur, la confiance est alors mise à mal.

En effet, le marché est encore peu régulé et il est important alors d’avoir de bonnes pratiques en terme de sécurité. Entre les arnaques, les escrocs et impostures, il est plus que jamais temps d’apprendre les bons gestes.

Voici donc, sans plus tarder, les 7 manières de sécuriser vos cryptomonnaies, même

1/ Choisir des plateformes sécurisées

On ne le dira jamais assez. Même les plateformes régulées qui semblent sûre ne le sont pas. Vous avez bien vu avec FTX et Celsius que mêmes les plateformes les plus réputées ne sont pas à l’abri de faire faillite. Ainsi, aujourd’hui, l’idéal serait de choisir une plateforme qui affiche une proof of reserve. C’est un audit qui deviendra certainement un pré-requis dans les mois semaines/ mois à venir.

Exiger de votre plateforme une transparence absolue sur l’origine des fonds. Par exemple, Kraken s’est toujours montré transparente sur les fonds dont elle dispose. Choisissez une plateforme aussi “irréprochable” que Kraken.

D’autres plateformes se sont montrés clean et secure comme Binance, Kucoin ou Okex. Il faut néanmoins suivre les actualités ces temps-ci pour voir leurs véritables proof of reserve ( pas simplement les annonces).

kraken

2/ Diversifiez vos fonds sur plusieurs plateformes

C’est la règle bien connue en finance personnelle que vous devez également suivre pour vos cryptomonnaies. Diversifiez vos stratégies mais aussi les portefeuilles que vous avez. Par exemple, si vous avez un portefeuille Metamask, n’hésitez pas à en créer un second. Cela vous permettra par exemple d’utiliser telle portefeuille pour un type d’activité et l’autre comme coffre de sécurité.

C’est la même chose pour les plateformes centralisées, ayez plusieurs choix. Ainsi, dans le cas accidentel d’une énième banqueroute d’une plateforme, vous aurez toujours une autre plateforme avec vos fonds en “sécurité”.

3/ Choisir un portefeuille non-custodial

Un portefeuille non-custodial (un portefeuille non dépositaire) est l’idéal si vous voulez protéger vos cryptomonnaies. Vous aurez alors le contrôle totale de vos clés privés et vous devenez en quelques sortes votre propre banque.

C’est aussi avec un portefeuille non-custodial que vous utiliserez pleinement la décentralisation. Pas de contrôle d’identité de type KYC, vous n’avez pas besoin de divulguez vos informations privées. En fait, le risque de violation de données est beaucoup plus faible que sur les autres types de portefeuilles.

Mieux encore que le fait de protéger vos cryptomonnaies, vous aurez aussi la possibilité de participer à différentes dAPPs de la finance décentralisée.

Il existe de nombreux portefeuilles non-custodial très réputé comme Trust Wallet par exemple. Vous devrez noter vos mots dans l’ordre en tout sécurité ( sans le divulguer) pour créer un compte. C’est aussi une formidable application pour interagir avec la finance décentralisée directement depuis l’interface.

Trust wallet est l’un des plus anciens et des plus populaires wallet non custodial du marché.

4/ Stockez vos cryptos dans un cold wallet si vous le pouvez

Pour ceux qui pratiquent le hodl, stocker ses cryptomonnaies dans un cold wallet s’avère être une option idéale. Ce qu’on appelle les portefeuilles cold wallet sont opposés aux hot wallet. On appelle cela des portefeuilles “froid” dans le sens où ils ne sont pas connecté perpétuellement à internet. Parmi eux, on retrouve les portefeuilles hardware ( matériels).

Il est admis pour plusieurs raisons que les hardwares wallets soient supérieures en terme de sécurité. Ils ne sont pas accessibles via Internet et cela réduit alors drastiquement les attaques en matière de cybersécurité.

Par exemple, si vous voulez garder sur le long terme une certaine cryptomonnaie, il est alors recommandé de les stocker sur un cold wallet.

Il existe plusieurs cold wallet sur le marché. Toutes sont plus ou moins équivalentes et très souvent, cela va être votre préférence personnelle qui va jouer sur votre choix. On peut vous recommander la safepal ou la Ledger qui sont les cold wallet les plus connus et les plus utilisés.

ledger wallet

Lire : Les meilleurs hardware wallet pour stocker vos cryptomonnaies pour en savoir plus sur les cold wallet.

5/ Utiliser des mots de passes complexes et activer l’authentification à 2 facteurs

La première des choses est d’utiliser des mots de passes différents et surtout difficile. Cela comporte donc des caractères alpha-numériques et des symboles pour complexifier la chose. Il est aussi bon de les modifier régulièrement.

Mieux encore, il faut activer l’authentification à 2 deux facteurs. Cette méthode vient compléter la sécurité de vos mots de passe. Aussi, n’oubliez pas de noter le code de sauvegarde si vous changez de téléphone ou si vous le perdez.

6/ Vérifier la sécurité de votre internet

Cela doit être la base de votre navigation sur internet, même si vous n’utilisez pas de cryptomonnaies d’ailleurs. Ne vous connectez pas sur vos plateformes cryptos si vous utilisez un réseau WIFI publique par exemple. Si vous utilisez le réseau Wifi d’un aéroport, par exemple, ce ne sera pas le moment de vous connecter sur vos portefeuilles. Même si vous pensez qu’il ne se passera rien, vous n’êtes pas à l’abri d’attraper un virus…

Ne naviguez pas sur des sites louches et vérifiez toujours que vous avez un logiciel anti-malware installé sur votre ordinateur, mis à jour.

Pour une sécurité maximal, n’hésitez pas non utiliser un VPN. Ce n’est certes pas obligatoire mais cela vous permettra d’encrypter vos communications aux intrus tout en cachant vos activités crypto à votre fournisseur d’accès à internet.

Il existe de nombreux fournisseurs et peut-être que vous connaissez NordVPN. Il en existe d’autres et cela pourra vous servir pour d’autres activités sur internet.

7/ Méfiez-vous des arnaques de toutes sortes

Les arnaques les plus courantes en crypto sont certainement les attaques de Phishing. Cela consiste à copier intégralement un site de sorte que vous ne pouvez pas faire la différence avec l’original. En confiance, vous allez vous enregistrer et donc entrez vos informations ( mot de passe etc). Là, le criminel derrière cette attaque va pouvoir siffler votre compte sur le site original.

Vérifiez toujours l’adresse du site sur lequel vous allez. Parfois, il ajoute simplement une lettre à l’adresse url originale. Faites attention.

Les escrocs sont très malins pour trouver toujours de nouvelles méthodes pour arnaquer. Il y a eut par exemple le Pig Butchering dernièrement qui consiste à utiliser des personnes séduisantes sur les réseaux pour attirer des victimes dans un investissement bidon. ( Cf “Faites attention à la nouvelle arnaque du “Pig Butchering” ). Il y a également des vidéos qui circulent avec des titres aguicheurs de type “Comment gagner 1000 euros sur Youtube“. Ce sont des arnaques bien élaborées qui vont siphonner vos comptes en moins de deux minutes…

Bref, les techniques évoluent toujours. De même, parfois il y a des projets qui ne sont pas forcément des arnaques mais qui sont tout simplement voués à l’échec. Il y en a beaucoup plus que ce que vous croyez…Ils n’ont que l’apparence et tout le reste est vide de sens. C’est pourquoi il est important de savoir faire une analyse fondamentale et de faire du DYOR pour chaque projet. Même si votre influenceur de coeur vous a parlé d’un projet, méfiez-vous, systématiquement.

Mot final sur comment protéger votre crypto-monnaie

Alors oui, certaines tâches peuvent sembler laborieuse. Cependant, rien n’est plus confortable psychologiquement de savoir que vos cryptomonnaies sont bien protégés.

Bien sûr, le risque zéro n’existe pas. Vous pouvez toujours être la cible d’un cybercriminels ou tomber sur un protocole d’escroc. Cependant, en diversifiant vos fonds, vous aurez alors un portefeuille qui ne sera pas touché.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

D’autres articles liés:

> Les 5 types de portefeuilles de cryptomonnaies : ce qu’il faut savoir

—> Comment se protéger contre les hacks de NFT?

—> Comment révoquer les contrats sur votre portefeuille?

—-

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
17
Shares
17 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
Brics bitcoin

La nouvelle monnaie des pays BRICS pourrait bénéficier au Bitcoin

Article suivant
PRÉSIDENT ACHÈTE UN BITCOIN PAR JOUR

Voici pourquoi le président du Salvador veut acheter un Bitcoin chaque jour :

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
17
Share
%d blogueurs aiment cette page :