la conquête du bitcoin en Afrique

Le Bitcoin continue de conquérir le continent Africain

11 janvier 2024

Le continent africain qui possède l’une des populations les plus jeunes du monde, avec une croissance rapide dans certaines région, présente un énorme potentiel d’adoption du Bitcoin. De nombreux pays, à l’instar du Nigeria, font partie des pays où la population est la plus active en terme de cryptomonnaies. C’est en effet, là, un moyen d’améliorer la structure financière défaillante sur le continent.

Après le Nigeria, on retrouve l’Afrique du Sud, le Ghana et le Kenya qui affichent un engouement toujours plus fort pour le Bitcoin. Bien que certaines réglementations empêchent une adoption plus profonde dans les pays cités, les populations se montrent toujours plus attirées par les cryptomonnaies. À l’échelle du continent, de nombreuses initiatives émergent de façon continue, créant un écosystème Bitcoin toujours plus important.

Le Nigéria : Le pays leader de l’adoption

Pendant longtemps ( depuis 2018), le gouvernement nigérian a mis en place une réglementation hostile envers l’usage des cryptomonnaies dans le pays. Pourtant, en 2021, le Nigeria fait partie des leaders mondiaux en terme d’adoption des cryptomonnaies. Il se place après l’Inde, avec une population jeune et férue de technologies. Les cryptomonnaies (dont le bitcoin) sont utilisés pour se protéger de l’inflation que connait la monnaie nationale, pour effectuer des paiements et pour les envois de fonds à l’étranger par la diaspora.

Bien que le taux de pénétration d’Internet atteigne seulement 40%, les perpectives d’évolutions sont alors énormes.

En 2023, le Nigeria a opéré un véritable tournant dans sa politique crypto, admettant que la demande croissante pour les cryptomonnaies par la population semble inexorable. Ainsi, la Banque Centrale du Nigeria vient d’autoriser les paiements en cryptomonnaies pour certains opérateurs. De même, un nouveau stablecoin (cGNG) a été officialisé afin de dynamiser l’économie numérique du pays.

Afrique du Sud : Le pays avec le plus de startup et fintech

Tout comme le Nigeria, l’Afrique du Sud possède une population avide de nouvelles technologies financières. C’est un pays qui comprend de nombreuses fintech et de startup opérant dans le secteur financier et de l’open banking notamment. C’est alors un terreau fertile pour l’utilisation des cryptomonnaies et de la blockchain, semble-t-il. La réglementation en Afrique du Sud est relativement tolérante avec la possibilité pour les opérateurs de s’inscrire sur le registre nationale légale pour opérer. En 2018, le gouvernement a mis en place une loi des finance permettant la taxation des cryptomonnaies, impliquant alors une reconnaissance légale des actifs numériques.

La “Financial Sector Conduct Authority” du pays, à récemment annoncé que tous les échanges cryptographiques pourraient demander une licence officielle pour opérer dans le cadre légal.

Pick N pay, accepte bitcoin Afrtique du Sud
Cape Town, South Africa – December 10, 2020: Express Service home delivery bikes parked outside local Pick n Pay grocery store

Alors que dans les autres pays sur le continent africain, les commerces acceptant le bitcoin sont plutôt des petites et moyennes entreprises, en Afrique du Sud, on peut trouver des grandes entreprises. Ainsi, le supermarché Pick n Pay accepte le paiement en bitcoin dans près de 1700 magasins, disposés dans l’ensemble du pays.

D’autres sociétés majeures ont annoncé vouloir accepter le paiement en bitcoin, dans les mois à venir.

En 2023, le gouvernement kenyan s’est montré très ouvert à la création de nouvelles opportunités liées aux cryptomonnaies et à la blockchain. Ce dernier à signé un accord de partenariat avec la société Venom Foundation, basée à Abu Dhabi pour créer un hub blockchain et Web 3 au Kenya.

Les législateurs au Kenya se penchent sérieusement sur la réglementation crypto dans le pays. Des commissions et des panels de consultants travaillent actuellement avec la “Blockchain Association of Kenya” (BAK) pour établir un cadre légal crypto-friendly.

Ainsi, il ne serait pas surprenant de voir dans quelques temps, une nouvelle loi sur les cryptomonnaies pour faciliter la création de nouvelles entreprises dans ce secteur.

C”est aussi un pays dans lequel on trouve des entreprises de minage dont la société Gridless qui exploite des énergies renouvelables du pays pour ses centres de minages.

La République centrafricaine : Le pays le plus audacieux

En 2022, après le Salvador, la République centrafricaine est devenu le deuxième pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale. Ce fut dès lors le premier pays africain à établir une telle loi, malgré des fortes réticences provenant de la Cour Constitutionnelle du pays. En réalité, et selon les circonstances même du pays dont la monnaie nationale dépend aussi de la Cemac, regroupant 6 pays. Ainsi, le gouvernement de Faustin Touadéra n’a pas toutes les capacités légales de légiférer sur le bitcoin comme il aurait voulu le faire.

Ainsi, cette décision fût écourtée après son annonce, même si juridiquement, le bitcoin est encore légal dans le pays. Par ailleurs, le gouvernement a lancé son propre jeton “SangoCoin“, quelques jours après la promulgation de la loi Bitcoin. L’initiative “SangoCoin” représente de manière plus générale, un programme complet de numérisation du pays. Le projet est actuellement en cours de développement.

Le Maroc : Une population toujours plus intéressée par les cryptomonnaies

Le Maroc connait une situation étonnante car la population fait partie de celles qui sont les plus actives dans l’usage des cryptomonnaies, alors que le gouvernement a décrété l’interdiction d’en posséder. L’agence Triple-A estime que plus de 2,4% de la population possède des cryptomonnaies, soit environ 0,1 million de personnes.

Les détenteurs de cryptomonnaies risquent pourtant des amendes et des peines de prisons si le gouvernement découvre qu’ils en possèdent. Cependant, cela ne semble pas arrêter l’engouement grandissent pour les cryptomonnaies dans le pays.

La réglementation au Maroc pourrait prendre une tournure plus positive dans les mois à venir. En début d’année, la banque centrale marocaine a indiqué qu’un projet de loi crypto définirait légalement la crypto et son usage dans le pays. Pour le moment, il n’y a pas eu de suite quand au projet de loi…

Le Ghana : Un futur pays avec une forte adoption

Le Ghana devient un pays toujours plus important dans l’adoption du Bitcoin en Afrique. Ainsi, la conférence Africa Bitcoin Conférence a lieu précisément à Accra et regroupe de nombreux bitcoiners de la région.

Récemment le gouvernement du Ghana a adopté un nouveau cadre réglementaire plutôt tolérant envers les cryptomonnaies. Le Ghana pourrait rejoindre les taux d’adoption du bitcoin des pays voisins comme le Nigeria ou encore le Kenya.


Remarque : Il n’y a aucun conseil financier dans cet article ni dans tout autre article sur ce site. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Acheter des cryptomonnaies sur Bybit !

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

Adriàn Julian

Cédrick Aimé Guelang Ofalaben
Après des études de droit et une spécialisation en en droit financier, je suis actuellement en doctorat en droit international humanitaire. Je suis passionné de crypto-monnaies et j'aime partager mes connaissances au sujet du trading en particulier. Je suis par ailleurs juriste conseil et facilitateur en droit de la propriété intellectuelle.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

africa pay

Africa Pay, l’ambition projet d’une néo-banque crypto en Afrique

Nous avons pu interviewer Thomas Clausi, le fondateur d’un projet
bitcoin en afrique

Les 5 meilleurs sites pour acheter du bitcoin en Afrique

Vous voulez acheter du bitcoin en Afrique? Cela vous parait