bitcoin en afrique
Bitcoin en Afrique

L’écosystème blockchain et bitcoin en Afrique

Partagez à vos amis!

L’Afrique n’ait pas encore constaté un taux élevé d’adoption de la crypto-monnaie comme c’est le cas aux États-Unis, en Europe ou en Asie. Il existe néanmoins un écosystème de startup lié au bitcoin en Afrique.  De nombreuses start-ups, initiatives et personnes en Afrique construisent tous les jours un écosystème africain autour des bitcoins. Voici dans cet article, un aperçu de cet écosystème qui ne cesse de croitre en Afrique.

Rappelant qu’en exploitant la technologie de crypto-monnaie et de la blockchain, l’Afrique pourrait remédier à de nombreuses problématiques, telles que l’inclusions financière. C’est aussi pourquoi développer les crypto-monnaies en Afrique est en fait d’une très grande importance.

 

Table des matières

Les plateformes africaines basées sur la blockchain

 

En Afrique, plusieurs plateformes offrent aux Africains la possibilité d’acheter et de vendre des bitcoins et d’autres monnaies cryptées en monnaie locale. Luno, Ice3X, Golix et NairaEx sont les échanges les plus populaires et les plus établis du continent.

Depuis le début de 2017, plusieurs autres plateformes d’échanges ont été lancés pour servir la communauté africaine de bitcoins, notamment Remitano, Belfrics et CoinDirect.

Indépendamment du succès rencontré par les plateformes locales en Afrique, l’un des moyens les plus populaires d’acquérir des bitcoins en devise africaine locale reste toujours l’échange main à main. Oui, par exemple, LocalBitcoin reste la plateforme la plus utilisée par les africains.

Les Startups africaines liées au Bitcoin & Blockchain

Les principales économies africaines qui encourage l’utilisation du bitcoin restent les pays anglophones de l’Afrique. On peut citer parmi les pays les plus crypto-enthousiastes: le Ghana, le Kenya, le Nigeria et l’Afrique du Sud. On dit que ce sont des pays encourageant les crypto-monnaies pour plusieurs raisons. Le volumes de transactions en bitcoins, le nombre de startups situées dans la région ainsi que par les activités de la communauté. En effet, dans ces pays, on trouve de nombreux événements liés au bitcoin telles que les rencontres et les conférences.

 

En outre, de plus en plus de startups liées au crypto-monnaies émergent sur le continent et des communautés de bitcoins ont également bien émergé dans des pays tels que le Zimbabwe et le Botswana. Vous trouverez ci-dessous une liste de toutes les principales startups africaines du bitcoin et de la blockchain pour vous donner un aperçu de l’écosystème africain du bitcoin.

—-Le classement ici, se fait par pays.—

 

Le Ghana

Bitland : l’immobilier avec la blockchain

BitLand est une startup qui vise à permettre aux particuliers et aux organisations  d’enregistrer leurs actes de propriété sur la blockchain de BitShares. Alors que le projet pilote se déroule à Kumasi, au Ghana, l’équipe cherche à étendre leur portée plus loin sur le continent africain. Au fur et à mesure que l’entreprise grandit, elle cherche à mettre en place une infrastructure dans les pays en développement afin de libérer potentiellement des milliards de dollars en droits de propriété non exploités.

BTCGhana

Échange de Bitcoin en argent mobile

https://btcghana.comBTCGhana est une startup proposant aux Ghanéens la possibilité de recevoir des fonds en bitcoins directement sur leur compte d’argent mobile en cedis ghanéens ( la monnaie locale). Cela réduit considérablement le coût des envois de fonds en bitcoins, car le BTC peut facilement et à moindre coût être transformée en argent mobile local. Actuellement, la société prend en charge les comptes AirtelMoney, TigoCash et MTN Mobile Money.

Dream Bitcoin Foundation

Sensibilisation à but non lucratif Bitcoin

bitcoin ghana afriqueLa “Dream Foundation Bitcoin” a pour mission de faciliter l’utilisation et l’acceptation des crypto-monnaies en tant que forme de paiement alternative en fournissant une plate-forme d’échange de crypto-monnaie en ligne. Le site permet aussi aux commerçant d’accepter les paiements en bitcoin. La Fondation Dream Bitcoin va collecter des fonds pour des projets qui construiront un avenir prometteur pour le pays en rassemblant tous les entrepreneurs jeunes, ambitieux et autodéterminés, et en leur permettant de réaliser leurs rêves, sans l’aide du gouvernement.

 

PayPlux

Échange de crypto-monnaies africaines

PayPlux est une plateforme d’échange de crypto-monnaies et de bitcoin qui permet aux utilisateurs du Ghana d’acheter diverses devises numériques telles que le bitcoin, le litecoin et l’éther en utilisant diverses méthodes de paiement. PayPlux a pour vocation de devenir le leader du secteur des e-devises, des solutions de paiement et des services associés destinés aux entreprises et aux particuliers au Ghana et au Nigeria.

PmCedi

(Portefeuille électronique et paiements électroniques)

PmCedis Capital est une entreprise qui fournit un service de recharge et de retrait de porte-monnaie électronique en petites et moyennes quantités. Il s’engage à fournir un service professionnel stable, efficace et fiable aux clients internationaux et locaux. Étant donné que la société est officiellement l’agent autorisé pour les systèmes de paiement tels que PerfectMoney, Bitcoin, Litecoin et WebMoney, elle dispose d’une réserve stable qui peut répondre aux besoins de ses clients.

 

Token Media

(Marketing numérique pour les start-up Blockchain)

Token Media est une société de marketing de crypto-monnaie lancé par Elisha Owusu Akyaw en 2017. La startup dans le but d’aider les projets de blockchain nouveaux et existants à atteindre leur public cible grâce à des solutions de marketing conformes aux meilleures pratiques mondiales. Les clients de la société ont jusqu’à présent inclus des personnalités telles que PIVX, Komodo et SmartCash.

Kenya

BitHub Africa

(Accélérateur Blockchain & Conseils)

AfricaBitHub Africa est une société de conseil et d’accélérateur de blockchain basée à Nairobi qui a pour objectif de responsabiliser les startups kenyanes en matière de blockchain et de fintech. Il est dirigé par John Karanja, pionnier du bitcoin au Kenya, qui a fondé la société en décembre 2015. La société fournit des services d’analyse, de développement, de maintenance et de soutien aux organisations souhaitant déployer des chaînes de blocs.

 

BitPesa

(envois de fonds)

Vous avez déjà du en entendre parler. BitPesa est une plateforme de transfert d’argent B2B bitcoin bien financée pour les entreprises africaines. Son siège est à Nairobi, avec des bureaux à Lagos, à Londres et à San Francisco. L’objectif de BitPesa est de permettre aux entreprises d’envoyer des paiements vers et à partir du Kenya, du Nigéria, de l’Ouganda et de la Tanzanie à faible coût grâce au bitcoin et à la blockchain.

Bitsoko

(portefeuille mobile)

Bitsoko est un portefeuille mobile Android qui implémente la technologie de la blockchain dans le but de supprimer le coût du transfert d’argent entre deux personnes et d’accroître l’accès aux services de paiement. BitSoko a pour objectif d’intégrer la technologie de la blockchain aux plateformes d’argent mobile actuelles en Afrique et de permettre ainsi aux fonds envoyés par le monde développé via Bitcoin d’être reçus sous forme d’argent mobile.

ChamaPesa

(comptabilité basée sur la chaine de blocs pour les groupes d’épargne)

ChamaPesa est une start-up basée à Nairobi qui développe une plate-forme de comptabilité mobile basée sur le blockchain pour les groupes d’épargne locaux, appelée «chamas». L’application ChamaPesa assure la transparence des transactions financières du groupe d’épargne et simplifie le processus d’adhésion et de contribution à un chama.

Nigeria

Cryptogene

(éducation et solutions Blockchain)

Cryptogene est une start-up basée au Nigéria qui a été fondée en 2016 pour créer un pôle d’intégration de la technologie de la blockchain en Afrique par le biais de l’éducation et du développement d’outils de blockchain, tant pour les particuliers que pour les entreprises.

 

CDIN

Initiative de développement cryptographique du Nigeria

(Blockchain Advocacy Group)

La CDIN (Initiative de développement cryptographique au Nigéria) est une organisation non gouvernementale qui encourage l’apprentissage et la pratique de la cryptographie parmi les parties prenantes concernées des secteurs public et privé. Il est subdivisé en trois groupes: Crypto Nigeria, Blockchain Nigeria et Nigeria Blockchain Alliance (NBA). La CDIN a organisé la conférence de l’Alliance nigériane du blockchain en 2017 afin de réunir des experts en crypto-monnaie et des représentants du gouvernement afin de discuter des opportunités offertes par la crypto-monnaie et la technologie de blockchain au Nigeria.

NairaEx

(Bitcoin Exchange)

Naira Exchange est l’une des plus anciennes plateforme d’échanges de bitcoins du Nigéria et l’une des plateformes les plus populaires pour l’achat et la vente de devises numériques dans le pays. Sur NairaEx, les utilisateurs peuvent acheter des bitcoins avec naira à l’aide de virements bancaires ou de dépôts bancaires et utiliser le portefeuille de la bourse pour les virements, car ils peuvent également retirer facilement leur bitcoin dans la devise locale.

Kobocoin

(Paiements)

Kobocoin est un système de paiement et de paiement numérique basé à Londres similaire au bitcoin mais avec un héritage africain. Kobocoin a été lancé par le développeur et entrepreneur nigérian Felix Onyemechi Ugoji dans le but de faciliter les envois de fonds en Afrique en offrant un moyen rapide et peu coûteux de virer de l’argent dans le monde entier.

SureRemit

(envois de fonds)

bitcoin afriqueSureRemit fournit des jetons Remit (RMT) aux Africains de la diaspora pour payer leurs factures et acheter des bons d’achat pour leur famille et leurs amis chez eux, en Afrique. La start-up tire parti de son réseau de marchands au Kenya, au Rwanda et au Nigéria, ainsi que de partenaires internationaux, pour permettre aux Africains d’envoyer des bons électroniques échangeables contre des biens et des services chez des marchands pré-approuvés.

 

Afrique du Sud

Bankymoon

(solutions et services basés sur la blockchain)

Bankymoon est une start-up sud-africaine qui conçoit des solutions basées sur les chaînes de blocs et propose des services de conseil aux entreprises. En 2015, Bankymoon a créé la première solution de comptage intelligent blockchain au monde pour les réseaux d’alimentation et de services publics en Afrique du Sud, en permettant aux utilisateurs de recharger leurs compteurs de services publics avec des paiements en bitcoins.

Blockchain Academy

(Education Bitcoin et Blockchain)

La Blockchain Academy propose aux institutions financières, aux organisations, aux entreprises, aux développeurs, aux entrepreneurs, aux startups, aux écoles et aux pouvoirs publics une formation sur les monnaies numériques et la technologie de blockchain. La Blockchain Academy a été créée pour aider les particuliers à mieux comprendre comment cette technologie peut améliorer les organisations, les systèmes et les processus en place, de manière à pouvoir développer leurs propres applications à l’aide de cette technologie innovante et révolutionnaire.

Luno (anciennement BitX)

(Portefeuille et échange Bitcoin)

Luno est l’un des plus importantes plateforme de crypto-monnaie et de portefeuilles mobiles d’Afrique. Avec le portefeuille Bitcoin de Luno, vous pouvez stocker vos bitcoins en toute sécurité et y accéder à tout moment, n’importe où, avec votre smartphone. En outre, vous pouvez envoyer rapidement des bitcoins à n’importe qui, acheter et vendre des bitcoins dans des pays pris en charge en Afrique.

 

Custos Media Technologies

(prévention du piratage musical basé sur la chaîne de block)

CustosCustos Media Technologies est une société de technologie qui vise à lutter contre le piratage des médias en utilisant la technologie de la blockchain. Le processus consiste à incorporer un filigrane invisible et difficile à supprimer dans le contenu numérique. Le filigrane, dans ce cas, étant une clé privée Bitcoin. Si le contenu en filigrane fuit, il existe une petite récompense bitcoin qui peut être collectée par la première personne à le trouver.

Ice3x

(Bitcoin Exchange)

Ice3x est une bourse de crypto-monnaie sud-africaine permettant le commerce de bitcoins, de litecoins et d’éther dans le rand sud-africain et le naira nigérian. Il s’agit de l’un des échanges de crypto-monnaie africains les plus anciens et les mieux établis et son nombre d’utilisateurs n’a cessé de croître depuis son lancement en 2013.

PayFast

(Paiements en crypto-monnaie)

PayFast est un service de traitement de paiement destiné aux sites web sud-africains. Il permet un transfert d’argent facile, sécurisé et instantané entre les acheteurs et les vendeurs en ligne. La société propose le bitcoin comme moyen de paiement et le met à la disposition de ses 30 000 clients marchands. Il devient le premier processeur de paiement en Afrique du Sud, et l’un des premiers dans le monde, à offrir la crypto-monnaie en option.

The Sun Exchange

(marché de l’énergie solaire peer-to-peer)

The Sun Exchange est un marché peer-to-peer qui relie les personnes souhaitant investir dans l’énergie solaire à celles qui souhaitent y accéder. Sa plate-forme promet de transformer la monnaie numérique en énergie solaire grâce à une répartition transparente des revenus internationaux, générant ainsi un rendement annuel supérieur à 10%. sun exchange bitcoin afriqueIl héberge des projets solaires dans le monde entier pour que les investisseurs intéressés puissent choisir un portefeuille. Tout ce dont l’investisseur a besoin, c’est d’un compte bancaire ou d’un portefeuille bitcoin.

À ZoneBitcoin, nous aimons particulièrement cette initiative.

GeoPay

(envois de fonds peer-to-peer)

GeoPay est une plate-forme de transfert en bloc de peer-to-peer permettant aux personnes vivant dans la diaspora de transférer de l’argent instantanément à travers les frontières. Le service fourni est bon marché et rapide sans aucune connaissance de bitcoin nécessaire. Cela se fait par l’intermédiaire des agents de réseau installés dans les quartiers informels, principalement pour les populations non bancarisées d’Afrique. GeoPay facture un coût minimum de moins de 3% par transaction, permettant aux utilisateurs de faire des microtransactions pour la population financièrement exclue entre pays pour les articles d’épicerie, l’éducation, la santé et l’assainissement.

Botswana

Satoshicentre

(Bitcoin Hub & Marketplace)

The Satoshi Center a été fondé en 2014 dans le but de «proposer des innovations innovantes dans le seul but de changer la façon dont nous menons nos activités quotidiennes avec facilité grâce à Blockchain». Le centre est situé à Gaborone, capitale du Botswana. Elle sert de centre local d’innovation en matière de crypto-monnaie et de blockchain, ainsi que de centre de liaison pour la communauté locale de bitcoins du Botswana.

Plaas

(Gestion de la production agricole basée sur la blockchain)

PlaasPlaas est une startup basée à Gaborone qui travaille avec divers experts de la blockchain dans le monde, dont BitcoinTracker et Bitsoko, pour développer une application mobile qui permet aux agriculteurs et aux coopératives agricoles de gérer leurs productions agricoles quotidiennes et leurs stocks dans la blockchain.

Zimbabwe

BitMari

(portefeuille mobile et solutions financières)

Bitmari propose un portefeuille mobile Bitcoin, des envois de fonds basés sur Bitcoin et des solutions financières au Zimbabwe. Outre les services d’envoi de fonds, Bitmari explore le financement de la réforme agraire pour les agriculteurs. Bitmari a choisi de s’implanter au Zimbabwe en raison de sa forte pénétration du téléphone cellulaire, de son taux d’alphabétisation élevé, de son utilisation intensive des services bancaires mobile. De même, les personnes semblent vouloir adopter les crypto-monnaies. En 2017, BitMari s’est associé à la Banque commerciale africaine pour aider l’agriculture au Zimbabwe.

Golix

(Cryptocurrency Exchange)

GolixGolix, anciennement connu sous le nom de BitcoinFundi, est une start-up africaine spécialisée dans le bitcoin basée au Zimbabwe. La société permet aux utilisateurs d’acheter et de vendre des bitcoins à l’aide de leur compte bancaire ou de l’argent mobile via son échange de bitcoins. Golix est née en novembre 2014 sous le nom d’origine BitFinance et la vision initiale était non seulement d’introduire le bitcoin. La startup voulait aussi rendre plus facile son utilisation au quotidien. L’échange est au cœur de ses activités. Il a ajouté plusieurs altcoins que les Zimbabwéens peuvent désormais acheter en dollars américains.

Voici la liste complète ( pour l’instant) des startups qui ont vu le jour en Afrique et qui sont basés sur la blockchain.

Nous ne saurions répéter comme ces initiatives sont à encourager et nous espérons que de plus en plus de projets de la sorte voient le jour!

Aussi, si vous êtes basé en Afrique et que vous voulez connaitre les 5 meilleures plateformes pour acheter du bitcoin; Consulter notre article.

Si vous connaissez d’autres startups ouvrant dans la blockhain et les crypto-monnaies, n’hésitez pas à nous en faire part.

 

Partagez à vos amis!

Nesrine Aissa

Consultante dans les problématiques liées aux fintech et à l'inclusion financière. Je suis franchement convaincue de l'utilité de la blokchain et des cryptomonnaies et de leurs impacts positifs sur l'économie et le dévelopement du continent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.