bitcoin au senegal dakar

Malgré les obstacles, le Bitcoin prend de l’ampleur au Sénégal 🇸🇳

L’adoption du bitcoin en Afrique est importante et particulièrement dans les pays anglophones avec le Nigeria en tête du classement des pays africains qui possèdent le plus de cryptomonnaies. Cependant, en Afrique francophone aussi, le Bitcoin attire toujours plus de personnes et notamment au Sénégal où l’écosystème Bitcoin prend toujours plus d’ampleur.

Dans cet article, nous allons faire un état des lieux de l’adoption croissante du Bitcoin au Sénégal. Nous verrons les opportunités et des défis qui se présentent pour le pays. Enfin, nous présenterons une cartographie de l’écosystème Bitcoin avec les principaux acteurs qui le constitue.

Pourquoi les sénégalais s’intéressent au Bitcoin?

Si les sénégalais s’intéressent au bitcoin, c’est vraisemblablement pour les mêmes raisons qui poussent les africains à se tourner vers Bitcoin. Rappelons, en effet, que le continent africain est l’un des continents qui connait une adoption des plus fortes dans le monde.

Cela s’explique pour de nombreuses raisons dont une faiblesse de l’infrastructure financière dans le pays qui poussent les sénégalais à considérer Bitcoin. Cela leur apporte une autonomie qui leur permet d’envoyer et de recevoir des bitcoins, de façon simple, en disposant simplement d’un téléphone et d’une connexion internet.

L’autre avantage pour les sénégalais est la rapidité et la facilité des transferts frontaliers, notamment par la diaspora sénégalaise. Contrairement aux sociétés spécialisées dans l’envoi de fond à l’étranger (remittances) comme Western Union, qui impliquent des frais importantes, l’envoi avec bitcoin s’avère plus facile, plus rapide et moins cher.

De même, la hausse du bitcoin au cours des années poussent les investisseurs du monde entier à le considérer comme une protection contre l’inflation et comme un investissement pouvant générer une plus-value sur le long terme.

Quels sont les défis et obstacles de l’adoption du Bitcoin au Sénégal?

Il existe de nombreux obstacles à l’adoption du bitcoin au Sénégal et qui sont relativement les mêmes dans l’ensemble de la région. On peut noter la position floue des autorités sénégalaises qui n’ont pas encore statué sur les réglementations spécifiques au bitcoin. Cette incertitude juridiques ne favorise pas l’implantation d’entreprises cryptographiques et empêchent les individus de s’investir sérieusement sur les cryptomonnaies, de peur d’être dans l’illégalité.

Un autre défi tient aux différents projets frauduleux qui ont sévit dans le pays ayant fait perdre des millions de dollars aux investisseur particuliers. Les risques de fraude et de blanchiment d’argent empêchent les gouvernements sénégalais de nourrir une confiance envers les cryptomonnaies. Cela a des répercussions sur les investisseurs individuels.

Enfin, il y a certaine carence en terme de d’éducation et sensibilisation bien qu’il existe toujours plus de sites d’informations à destination des africains. Rappelons qu’une meilleure compréhension du Bitcoin est nécessaire pour une réglementation adéquate et pour aider les utilisateurs à s’intéresser à la cryptomonnaie.

Quelles sont les entreprises blockchain basées au Sénégal?

Malgré les difficultés réglementaires, il y a de plus entreprises qui se concentrent sur la technologie de la blockchain et développent des solutions innovantes dans ce domaine.

Voici quelques exemples d’entreprises blockchain basées au Sénégal :

  1. Baobab Network : Il s’agit d’un fond d’investissement et d’un incubateur axé sur les startups technologiques en Afrique, y compris celles qui travaillent sur la blockchain. Ils offrent des programmes d’incubation, de mentorat et un soutien financier pour aider les entrepreneurs à développer leurs projets en Afrique, y compris au Sénégal.
  2. L’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) a annoncé vouloir lancer un espace dédié à la technologie de la blockchain et à l’innovation au Sénégal. Ils travaillent sur la sensibilisation, la recherche et le développement de projets liés à la blockchain.
  3. AkonCity : Akon City est un projet ambitieux de développement urbain en cours au Sénégal, initié par l’artiste et entrepreneur Akon. Plus encore qu’un village bitcoin, Akon city vise à créer une véritable ville futuriste et durable, alimentée par des énergies renouvelables et basée sur la technologie de la blockchain, qui est située à Mbodiène, à 90 km ville de Dakar. Cependant, certain dénoncent un “rêve démesuré” pour le pays car on regretter que le projet prenne beaucoup du retard et que depuis 2020, les travaux n’ayant toujours commencé
  4. Il existe également une iniative de créer un village bitcoin au Sénégal, appelé “Bitcoin Teranga” qui commence à se mettre en place, progressivement.

Il convient de noter que la liste ci-dessus n’est pas exhaustive et qu’il peut exister d’autres entreprises, initiatives et collectifs basés au Sénégal.

Quels sont les événements bitcoin au Sénégal?

La première édition des “Bitcoin Days” organisé par le collectif “Bitcoin Senegal “s’est tenue à Dakar en décembre 2022 qui a été l’une des premières rencontres réunissant des experts et des acteurs de l’écosystème bitcoin au Sénégal. La deuxième édition se teindra le 2 et 3 décembre 2023 avec des conférenciers et des ateliers prévus pour sensibiliser au Bitcoin. En savoir plus sur le programme ici.

Site des Bitcoin Days à Dakar.

Où se former à la blockchain au Sénégal ?

  1. Le podcast “L’Afrique parle Bitcoin” est une source d’informations pour tous les débutants ou profils plus expérimentés qui veulent en apprendre plus sur Bitcoin et son fonctionnement.
  2. Digital Sénégal : Digital Sénégal est une plateforme en ligne qui permet de trouver les différentes formations dans le secteur de latechnologie, y compris les cryptomonnaies et la blockchain. Digital Sénégal accompagnent également les entrepreneurs qui ont des projets dans la Tech.
  3. Il existe une chaine YouTube “Bitcoin Senegal” qui traite de la finance, de la blockchain et du bitcoin et qui est diffusée en Wolof.
  4. Moussa Kayre, est le fondateur de Concoursn.com et de African Digital Academy , investisseur en Crypto et Ambassadeur du projet Akoin au Sénégal. Il propose des formations à Dakar et des ateliers pour apprendre à utiliser les cryptomonnaies. En savoir plus ici.

Il est important de noter que les sources d’informations peuvent varier et il est recommandé de toujours faire ses propres recherches avant de prendre des décisions financières. La connaissance sur le Bitcoin n’a pas de frontière géographique et il est possible d’apprendre à travers différentes sources et différentes langues également.

📹 Si vous voulez découvrir comment les sénégalais utilisent bitcoin, il existe un reportage sur le Bitcoin au Sénégal, publié par CoinTelegraph qui pourrait vous intéresser, ici.

Quels sont les endroits qui acceptent le bitcoin?

Pour le moment, l’écosystème bitcoin au Sénégal est encore relativement petit mais il ne cesse de s’agrandir et très certainement, nous n’avons pas toutes les données à jour. Cependant, parmi les endroits qui acceptent le paiement en bitcoin au Sénégal, nous retrouvons le restaurant “Le Xalam” ainsi que l’école de surf “Go Surf Senegal“.

Vous pouvez retrouver les endroits qui acceptent bitcoin dans votre région sur la carte CoinMap.org et vous pouvez aussi ajouter les adresses que vous connaissez.

Quels sont les personnalités et influenceurs Bitcoin dans le pays?

Au Sénégal, l’adoption des cryptomonnaies et l’intérêt pour le domaine de la finance numérique ont également donné lieu à l’émergence de certains influenceurs crypto qui partagent des informations et des analyses sur les cryptomonnaies et la blockchain. Voici quelques influenceurs crypto connus au Sénégal :

  • Mamadou Diagne est un consultant dans le domaine numérique. Il est également conférencier et ambassadeur du projet “Open Knowledge Fondation” du Sénégal qui est une initiative locale ayant pour our objectifs explicites de promouvoir l’ouverture de toutes formes de connaissances.
  • ₿ineta NGOM, connue aussi sous le pseudo de “Mama Bitcoin” a été l’une des pionnière à parler du bitcoin au Sénégal. Elle travaille sur un site (bleu comme la mer) qui permet la vente de produits de la mer directement auprès des consommateurs. Les produits peuvent être achetés directement en payant en bitcoin.
  • Babar Lô est un développeur et conférencier qui anime des ateliers dédiés à l’apprentissage de la blockchain et du Bitcoin.
  • Fode Diop est un développeur blockchain, spécialisé dans le Lightning network. ll est convaincu que Bitcoin est un outil qui peut aider l’Afrique à s’affranchir économiquement (https://reason.com/video/2021/09/15/bitcoin-a-weapon-for-us-to-fight-oppression/).
  • Mouhamadou Kouta est analyste financier dans le domaine bancaire et c’est aussi le fondateur de Yité Technologies au Sénégal qui développe des logiciels open source dans le domaine de Bitcoin et de la blockchain. Il donne également des conférences et il publie régulièrement du contenu sur le Bitcoin et son impact en Afrique.

Où acheter du bitcoin au Sénégal?

Pour acheter du bitcoin au Sénégal, vous avez plusieurs options. Vous pouvez utiliser des plateformes peer-to-peer tels que Paxful, Noones ou encore la plateforme P2P développée par Binance.

Sachez qu’il existe aussi des sociétés basées en Afrique, comme Ejara ou encore YellowCard qui vous permettent d’acheter facilement du bitcoin avec du Franc CFA, via Mobile Money ou transfert bancaire.

ejara senegal

—> Vous pouvez consulter nos articles et tutoriel pour savoir comment acheter du bitcoin en Afrique.

Mot final sur l’adoption du bitcoin au Sénégal

L’adoption croissante du Bitcoin au Sénégal témoigne de l’intérêt croissant pour les monnaies numériques et les technologies financières qui peuvent améliorer le quotidien de la population.

Le Bitcoin offre des avantages en termes de transferts de fonds et d’accès aux services financiers pour les sénégalais et pour l’ensemble des citoyens dans le monde.

Cependant, les défis réglementaires, tels que l’absence de réglementation spécifique et les préoccupations liées à la fraude et au blanchiment d’argent, doivent être abordés pour garantir un environnement favorable et sécurisé pour l’utilisation du Bitcoin au Sénégal. Le pays, comme d’autres pays africains souffrant de ce que la région de l’UEMOA n’a pas défini (pour le moment) de réglementation claire sur les cryptomonnaies. Cela empêche un élargissement de l’écosystème local, et par là, cela réduit les opportunités commerciales que peut générer l’industrie des crypto-actifs.

Il nous semble important et même urgent que les autorités sénégalaises et africaines continuent à considérer la question et à collaborer avec les acteurs du secteur pour trouver des solutions adaptées qui favorisent l’innovation tout en assurant la protection des utilisateurs.

Voir d’autres états des lieux :

Remarque : Ceci ne constitue pas un conseil en investissement. Il est important de poursuivre vos propres recherches avant de prendre une décision.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

bitcoin initiaitve suisse

Quand un groupe de Bitcoiner Suisse pousse la Banque à intégrer le bitcoin

Un groupe de bitcoiners basé en Suisse fait aujourd’hui une
russie minage bitcoin

La Russie prévoit d’installer un centre de minage de Bitcoin à Addis-Abeba

La Russie fait partie des pays où se trouvent le