Quels sont les pays qui ont lancé leurs MNBC et ceux qui travaillent dessus?

les MNBC dans le monde-2

Les cryptomonnaies et la blockchain ont envahi de nombreux secteurs d’activité. Aujourd’hui, les cryptomonnaies sont tellement présentes dans notre vie quotidienne, que penser faire une marche arrière s’avère impossible. C’ est en tous les cas ce qu’a décrété la S.E.C en septembre 2022.

De plus en plus de pays légifèrent sur les cryptomonnaies et d’autres en font une monnaie légale au même titre que la monnaie d’État. C’est notamment le cas du Salvador. Récemment, la République centrafricaine est allée encore plus loin en créant la première monnaie numérique : le sango coin.

Quelle est la situation actuelle des pays? Qui sont ceux qui travaillent actuellement sur l’élaboration de leurs propres MNBC? Quels sont les pays qui travaillent actuellement dessus?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Que sont les monnaies digitales des banques centrales (MNBC)?

Même si le terme est moins utilisé en français, on peut employer l’acronyme MNBC pour “Monnaie Digitale de Banque Centrale”. Très souvent, le terme préféré est l’équivalent anglais, l’acronyme CBDC qui signifie ” Central Bank Digital Currency”. On parle donc MNBC pour parler des monnaies crées numériquement par les banques centrales des pays.

Contrairement aux monnaies fiduciaires que l’on connait aujourd’hui, les MNBC sont des monnaies entièrement numériques, crées de manière informatique.

Pourquoi les pays veulent posséder des monnaies digitales?

L’idée de créer des MNBC a été imputé par les cryptomonnaies comme le Bitcoin. Cependant, avec les MNBC, on va retirer deux éléments fondamentaux du Bitcoin à savoir sa non réglementation et sa décentralisation. Ainsi, les MNBC sont des cryptomonnaies en terme technique mais restent fondamentalement des monnaies étatiques. Elles sont alors “centralisées” et controlées par les banques centrales.

La monnaie a toujours évolué au cours du temps. Les hommes en société ont utilisé des coquillages, du sel, des pierres avant d’utiliser les pièces et billets que nous utilisons actuellement. Seulement, ces dernières années, les monnaies ont été rendus électronique avec l’usage de l’informatique. Nos sociétés éliminent progressivement le cash en raison d’un usage toujours plus numérique de la monnaie.

Pour des raisons pratiques, les cryptomonnaies ont une forme idéal pour la société digitalisée que nous connaissons. Elle convient parfaitement à nos usages et elle a été conçu pour et par l’informatique. C’est donc tout à fait cohérent que nos billets et nos pièces deviennent entièrement digitalisés dans un futur ( proche).

Les pays où les CBDC ont été lancées :

La république Centrafricaine : sango coin

La République centrafricaine à fait du bitcoin une monnaie légale au même titre que le Franc CFA. Cependant, en avril 2022, le pays à annoncé la sortie de sa propre monnaie digitale : la crypto sango. Cela à fait couler énormément d’encre -vu la situation politique du pays actuellement- et le projet suscite autant d’enthousiasme que de détracteurs. La République Centrafricaine a comme ambition de numériser toute l’infrastructure du pays, que ce soit dans le service de la finance, de la justice ou de l’administration.

Les Bahamas

La banque Centrale des Bahamas à lancé sa propre monnaie en octobre 2020. Cela a été le premier pays au monde à lancé une MNBC au monde. Au Bahamas, environ 20% de la population n’a pas accès aux services bancaires. C’est alors l’occasion d’améliorer l’inclusion financière du pays.

Le Nigeria : e-Naira

Le Nigéria fait partie du top 3 des pays qui utilisent le plus les cryptomonnaies dans le monde. Il faut aussi partie des pays avec le plus grand pourcentage de population à posséder des cryptomonnaies. Malgré une population très ouverte et intéressé par le bitcoin et les cryptomonnaies, le gouvernement ne partage pas exactement le même enthousiasme. Le pays redoute en effet une fuite des capitaux toujours plus grande.

Pour autant, le Nigéria à lancé sa CBDC en octobre 2021. Il s’agit de l’e-Naira. Les nigérians peuvent alors payer dans les boutiques et payer les services étatiques avec cette monnaie. Pour 219 millions d’habitants, seul 1 millions de téléchargement du portefeuille ont été réalisé. Cela reste faible mais cela s’explique également du fait que le projet est encore très récent ( à peine un an). De même, tout le monde ne possède pas de smartphone, élément indispensable pour utiliser l’eNaira.

–> 💡 Il existe désormais un service pour envoyer et recevoir du bitcoin avec un téléphone cellulaire : Machankura.

L’Union monétaire des Caraïbes orientales

L’Union des Caraïbes Orientales concernent sept pays : Antigua-et-Barbuda, la Dominique, la Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les Grenadines.

L’Union à lancé sa propre MNBC pour accélérer l’inclusion financière également. Soulignons que l’île Antiguilla a été le seul pays de l’Union à s’être retiré. Ainsi, au sein de l’union, la monnaie DCash est la monnaie officielle.

Le point intéressant est que les utilisateurs peuvent l’utiliser sans avoir besoin de compte bancaire. Ils n’ont besoin que d’un smartphone et de l’application liée.

Quels sont les pays qui testent les MNBC dans des projets pilotes ?

Suède : e-krona

La Suède a peut-être été l’un des premiers pays à avoir déclaré qu’elle songeait à créer sa propre MNBC. Le pays travaille depuis quelques années sur le projet de l’e-krona. Cependant, le pays craint que les personnes les plus âgés éprouvent des difficultés dans une société sans espèces.

La Chine et l’e-CNY ( Yuan numérique)

La Chine a été le premier grand pays à avoir travaillé activement sur sa monnaie digitale, et ce, depuis avril 2020. La création du Yuan numérique fait partie d’une stratégie plus globale de la Chine de réduire l’usage des autres cryptomonnaies.

La Jamaïque

En 2022, le premier ministre jamaïcain Andrew Holness à déclaré que la Jamaïque lancerait sa MNBC suite à un test pilote réussi. Là encore, la MNBC viendra faciliter les transactions au sein du pays. Cela réduirait le coût des opérations bancaires qui s’avèrent très élevés pour la population jamaïcaine.

Quels sont les pays où les MNBC sont en cours de développement?

Les Etats Unis

Les États-Unis sont clairement le pays avec le plus d’avancées en terme de projets cryptographiques. En effet, c’est l’un des plus grands pays en terme de personnes qui détiennent des cryptomonnaies. Plus encore, de nombreuses sociétés crypto à forte capitalisation boursière sont enregistrés aux USA. De nombreux sites et plateformes sont en effet basés aux USA, faisant de ce pays, un véritable hub crypto.

👀 On peut citer les initiatives tels que CityCoin qui est actuellement opérationnelle à Miami avec le miami coin. C’est un projet à l’échelle locale où les cryptomonnaies sont utilisés par les citoyens et la municipalité.

Le pays pense à créer sa propre MNBC également mais certains experts pensent que sont développement devrait prendre quelques années. Ce qui semble intéresser davantage les USA pour créer sa propre cryptomonnaie tient dans la raison fiscale. Cela empêcherait des fuites de capitaux et une perte des taxations liées.

L’Inde et la roupie numérique

La population indienne est très investie dans les cryptomonnaies et possèdent de nombreux ingénieurs et développeurs blockchain.

La route numérique devrait faire son apparition d’ici l’année 2023 selon les annonces du gouvernement. La MNBC sera soutenue par la Réserve Bank of India et permettra de digitalisé l’infrastructure financière du pays. Pour le pays qui effectue de nombreux échanges avec des devises étrangères, ce serait alors une opportunité de réduire les coûts. C’est également dans cette optique que l‘Iran a décidé d’utiliser les cryptomonnaies pour ses transactions commerciales.

L’Union européenne via la Banque Centrale Européenne ( BCE)

La BCE à annoncé à plusieurs reprises qu’elle envisageait de créer une version numérique de l’Euro. Christine Lagarde, alors présidente de la BCE avait annoncé que cela pourrait être bénéfique pour l’ensemble des citoyens européens. Toutefois, il y a des réticences concernant l’envolée des cryptomonnaies.

Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte qui ne sont pas évidents. Par exemple, il existe des pays dans l’Union européenne qui n’utilise pas l’euro. Cela risque de compliquer alors sa mise en place que de trouver un commun accord.

Un projet de loi sera discuté par la commission européenne dès l’année 2023.

Mot final sur les Monnaies Digitales dans le monde et leur progression

Nous nous sommes appuyés sur les données de l’Atlantic Council qui met à jour régulièrement l’état des MNBC dans le monde. Actuellement, plus de 105 pays explorent les monnaies numériques. Réunis ensemble, cela représente 95% du PIB Mondial. C’est dire l’impact que cela pourra avoir sur l’économie et l’infrastructure financière mondiale.

Cela peut s’avérer être un formidable tremplin pour de nombreux pays pauvres et émergents. Ce sont d’ailleurs ces mêmes pays qui en retireraient le plus d’avantages. Il a en effet différents usages des cryptomonnaies selon l’état financier du pays en question. Pour de nombreux analystes, la cryptomonnaie pourrait améliorer l’inclusion financière. Les cryptomonnaies offrent en effet un accès aux services financiers à des populations qui en étaient privé jusque là.

Lire à ce sujet notre article sur la différence d’utilisation des cryptos dans les pays riches et les pays “pauvres”. Par exemple, les argentins vont davantage utiliser le bitcoin pour se protéger de l’inflation. En Europe, cela reste davantage un actif spéculatif. C’est ce qui explique par exemple que des villages reculés du Salvador comme le village El Zonte utilise le bitcoin comme monnaie d’échange principale.

( Vous pouvez consulter le rapport sur Global Finance qui répertorie les pays les plus sous-bancarisés du monde).


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur ce blog. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

—————

Nos liens affiliés :

 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
top 10 des meilleurs livres cryptomonaies

Le top 10 des livres sur les cryptomonnaies que vous devez lire !

Article suivant
plan b passeport

Plan B Passeport : Avoir un deuxième passeport pour échapper aux taxes cryptos?

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :