solutions innovantes écologiques bitcoin

Voici les différentes innovations écologiques utilisées par les mineurs de bitcoin

C’est certainement le reproche le plus important qui est fait à Bitcoin, à savoir sa consommation énergétique. Celle-ci est élevée en raison du processus de minage, appelé “Preuve de Travail”, qui est réalisé par des ordinateurs spécifiques qui consomment de l’électricité. Ainsi, ce qui est reproché au réseau Bitcoin, ce n’est pas tant le fait de “polluer” que d’être gourmand en énergie.

Il y a plusieurs études consacrées à la consommation énergétique du Bitcoin dont la plus connue est certainement celle du Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index (CBECI). L’indice montre que le Bitcoin consommerait autant qu’un pays comme l’Argentine ou le Pakistan, avec 139,2 TWh consommé par an. C’est sur cette étude que se base notamment la dernière campagne lancée par GreenPeace USA, qui condamne la consommation du bitcoin et exhorte la communauté à “changer le code”.

Cependant, l’étude est très souvent controversée par les experts de l’industrie du minage de bitcoin qui reproche à l’étude de ne pas prendre les sources d’énergies renouvelables utilisées ni de prendre en compte les innovations écologiques réalisées dans le secteur du minage. Selon les données du Bitcoin Mining Council, l’utilisation des énergies renouvelables est à hauteur de 60%, en 2022 et cette tendance au “Minage Vert” est à la hausse. Plus encore, certaines sociétés de minage contribuent à réduire l’empreinte carbone de certaines industries.

Aujourd’hui, les mineurs de bitcoin, toujours plus conscients de la problématique environnementale du Bitcoin- sont de plus en plus nombreux à mettre en place ces solutions écologiques. C’est d’ailleurs pourquoi, de nombreux experts écologistes s’accordent à dire que le Bitcoin est une solution contre-intuitive qui fait partie d’une solution et non pas d’un problème pour lutter contre le réchauffement climatique.

Nous avons répertorié ici, quelques unes de ces innovations mises en place par les mineurs de bitcoin, dans une tendance qui ne cesse de se confirmer.

Réduire les excédents de gaz des sociétés pétrolières

Lorsque les sociétés pétrolières et gazières exploitent de nouveaux puits, il n’y a pas toujours de pipelines qui sont raccordés au sein de l’infrastructure. Ainsi, le gaz naturel libéré dans l’air est brûlé par les compagnies pétrolières. C’est ce qu’on appelle le procédé du “torchage” qui consiste à brûler les rejets de gaz naturel associés à l’extraction de pétrole.

Bien que cela ne nécessite pas d’énergie supplémentaire pour brûler le gaz, le torchage reste fondamentale un gaspillage d’une source d’énergie potentiellement utile. De même, ce gaz relâché dans l’air contribue aux émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, des sociétés comme “Crusoe Energy Systems“, apportent l’aide nécessaire aux sociétés pétrolières et gazières en installant des fermes de minage qui vont utiliser l’énergie du gaz naturel converti en électricité pour miner du bitcoin.

Source : https://www.crusoeenergy.com/digital-flare-mitigation

La société s’est déjà installée au Moyen-Orient, notamment à Oman, pour lancer des opérations pilotes, pour un développement futur dans cette région, qui regroupe les principales sociétés pétrolières du monde.

Cela permet la décarbonation du secteur pétrolier et gazier, et selon un rapport de la Banque Mondial, “la fin du torchage sur les sites de production pétrolière répond à un double enjeu : réduire les émissions de gaz à effet de serre et utiliser les gaz récupérés à des fins productives — par exemple pour produire de l’électricité au profit des populations pauvres qui dépendent de combustibles plus polluants pour satisfaire leurs besoins énergétiques.”

Miner du Bitcoin pour chauffer une ville

Les fermes de minage sont composés de multiples ordinateurs qui consomment de l’électricité et qui produisent de la chaleur. C’est ce qui explique d’ailleurs que de nombreuses fermes de minage se trouvent dans des pays à climat froid, comme l’Islande, par exemple. Le pays est depuis longtemps une terre d’accueil pour les mineurs de bitcoin car l’énergie est majoritairement issues des énergies renouvelables ( éolienne, hydraulique et géothermique). Cela permet de réduire l’empreinte carbone du minage de bitcoin mais également de pouvoir utiliser la chaleur créée de façon optimale.

Source : https://mintgreen.co

Des sociétés comme MintGreen, installée au Canada captent la chaleur générée par les fermes pour produire l’eau chaude qui sera ensuite acheminé vers le réseau national et le service public. Cette eau est destinée aux entreprises ou aux particuliers selon les besoins ressentis. Ainsi, plus de 96% de l’électricité consommée par le minage de bitcoin est récupérée et distribué au service public. Aujourd’hui, près de 100 immeubles bénéficient de ce système dans la ville de Vancouver.

Le minage de bitcoin pour servir l’industrie forestière

KryptoVault est une société norvégienne de data center et de minage de bitcoin où les installations sont alimentés par des sources d’énergie norvégiennes vertes provenant de turbines hydrauliques et éoliennes. La société optimise également la chaleur produite par ses fermes et a mis en place dernièrement une solution pour réduire l’impact carbone de l’industrie forestière, un secteur de taille en Norvège.

Celle-ci utilise généralement la méthode du séchage au soleil qui dure entre 1 et 3 mois selon la saison et le type de bois à sécher. En installant une ferme de minage, la chaleur produite par les ASICs est alors utilisée pour sécher plus rapidement les bûches de bois. Ainsi, la chaleur produite par le minage de bitcoin permet d’optimiser les coûts de l’industrie forestière tout en participant à sécuriser le réseau.

Des solutions sont actuellement en cours d’élaboration, concernant le séchage d’autres produits comme les algues, par exemple.

Valoriser les déchets organiques et la méthanisation des éleveurs bovins

Les éleveurs bovins utilisent le procédé de la méthanisation pour traiter les déchets organiques produits par les animaux tels que les excréments en vue de produire de l’énergie. La matière organique va être transformé en biogaz (principalement du méthane) qui peut par la suite être utilisé pour produire de l’électricité utilisée pour miner du bitcoin.

Ainsi, la méthanisation permet aux éleveurs de bovins de valoriser leurs déchets en produisant de l’énergie et en générant des revenus supplémentaires grâce au minage de bitcoin. De plus, la méthanisation peut contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, car elle permet de capter et de valoriser le méthane produit par les déchets organiques, qui sinon serait libéré dans l’atmosphère.

Il existe un documentaire “The Bitcoin Farmer” qui filme le fermier irlandais, Tom Campbell, devenu depuis une référence dans l’utilisation du minage de bitcoin au sein des fermes d’élevages.

bitcoin-farmer-v
Lien vers le documentaire : https://www.youtube.com/watch?v=xkVOJAWP688

Réduire les énergies gaspillées et optimiser les mini-réseaux

Les mini-grids ou mini-réseaux en français sont des systèmes de production d’électricité autonomes qui fournissent de l’électricité à une petite communauté. En règle générale, les mini-grids sont souvent installées dans des zones rurales ou éloignées qui ne sont pas connectées au réseau électronique national. Très souvent également, les mini-grids sont constitués d’énergie d’une source d’énergie renouvelable tel que l’énergie solaire ou hydraulique.

Cependant, les factures électriques des mini-grids peuvent être considérées trop importantes pour la communauté environnante, et l’électricité produite est alors inutilisée.

gridless minage de bitcoin en afrique
Source : https://gridlesscompute.com/2022/09/28/21st-century-villages/

La société Gridless, exploite l’électricité hydraulique de certaines régions reculées du Kenya, ce qui permet alors de financier le réseau électrique, rendant le coût de l’électricité moins chère pour les habitants. C’est ici, un cas d’externalité positive du minage de bitcoin qui permet d’exploiter et de financier l’électricité produite en excédent, qui serait autrement gaspillée.

Ainsi, les habitants vivants à proximité ont accès à une électricité moins chère qui contribue alors au développement local économique du village.

Le minage de bitcoin pour chauffer des serres

La société Bitcoin Bloem est une société de minage de bitcoin basée au Pays-bas et exploite la chaleur produite pour chauffer des serres de fleurs. Bloem a noué un partenariat avec un agriculteur du pays qui disposait de serres consommatrices d’électricité.

Source : https://www.bitcoinbloem.com

Le partenariat est ainsi gagnant-gagnant dans la mesure où la société Bitcoin Bloem paye la facture d’électricité de l’agriculteur utilisée pour le minage et la chaleur produite est alors exploitée par l’agriculteur pour faire pousser ses fleurs.

Utiliser l’énergie solaire et éolienne

La société Blockstream – qui finance de nombreux projets de l’écosystème Bitcoin- s’est associé avec la société Square pour créer une ferme de minage fonctionnant à l’énergie solaire. Cela fait partie de l’incitative “Bitcoin Clean Energy”, portée notamment par le Bitcoin Mining Council (BMC).

D’autres sociétés de minage de bitcoin sont actives dans les énergies éoliennes et solaires comme c’est le cas de HoldRanch, basée au Texas, qui cherche à exploiter les énergies renouvelables pour le minage de bitcoin. Cela participera à accélérer la transition énergétique aux USA.

Conclusion

Toutes ces innovations écologiques sont encore minoritaires au regard de l’industrie du minage de bitcoin dans le monde. Cependant, celles-ci participent à réduire toujours plus l’empreinte environnementale du réseau Bitcoin tout en favorisant un système financier plus inclusif auprès de la population mondiale.

On peut espérer que dans quelques années les résultats seront encore plus important et on peut aussi penser qu’un jour, le minage de bitcoin sera 100% produit par des énergies renouvelable et sera neutre en carbone.

Comme de nombreux militants écologistes l’affirme, avec en tête Daniel Batten, le minage de bitcoin doit être considéré “une solution et non pas comme un problème concernant la transition écologique” qui nous concerne tous.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

mystère satoshi

Pourquoi Satoshi Nakamoto n’a jamais voulu révéler son identité?

S’il y a bien une chose qui peut étonner une
néfaste pour bitcoin

En quoi la création des Bitcoin ETF pourrait être néfaste pour le Bitcoin?

Le monde des cryptomonnaies est en constante évolution, et avec