Mais pourquoi les prix du gaz sur Ethereum ont autant grimpé?

Je vous entend déjà et j’entends les complaintes des personnes qui veulent investir et participer à différents protocoles sur Ethereum mais qui sont rebutés par les prix excessifs du gaz…

Pour les plus anciens d’entres nous, on peut se remémorer la belle époque où les frais de gaz se comptaient en centimes d’euros. Oui, oui et ce n’était pas il y a si longtemps que ça en plus…

Cette hausse des prix du gaz est relativement récente et cela fait seulement quelques mois, que les frais dépassent allègrement le montant même des transactions.

Alors pour mieux comprendre cette hausse du gaz, revenons à la base.

C’est quoi le gaz sur Ethereum

Pour rappeler rapidement ce que sont que les frais de gaz, dites-vous que ce sont les frais payés en ETH pour exécuter une transaction sur le réseau.

Ainsi, les frais de gaz servent à payer la puissance de calcul demandé pour exécuter une transaction, l’enregistrer et la valider sur la blockchain. C’est comme cela que sont rémunérés par ailleurs les mineurs d’ethereum, au cas où vous vous demandiez 😉

Cela dit, cela n’est qu’une partie de l’utilisation du gaz.On peut aussi s’en servir pour lancer des Dapps et pour stocker des donnés sur la blockchain entres autres.

Il faut aussi savoir que lorsqu’on nous parlons de gaz, nous parlons d’ETH. C’est simplement le nom de la devise choisit pour mieux exprimer la corrélation en terme d’unité de mesure. Et pour être plus précis, le gaz sur ethereum s’appelle “gwei”.

Cela était nécessaire de procéder ainsi car à l’origine les frais devait être minime et pour ne pas à avoir à écrire de nombreux zéro sur le chiffre, il à fallut procéder par fraction d’Ether.

De la même manière d’ailleurs que 0,001 BTC = 1 mBTC ( micro-bitcoin qui sont très utilisés d’ailleurs dans les plateformes de jeux en lignes par exemple).

Bref, pour le gaz, c’est la même chose. Un gwei = 0,00000000001 ETH.

Aussi, il faut savoir que le gaz contient deux éléments distincts :

  • Une limite de gaz : c’est la qualité maximum de gaz que l’utilisateur est prêt à payer pour payer une transaction.
  • Le prix du gaz : là encore, c’est l’utilisateur qui définit le montant de Gwei qu’il est prêt à dépenser pour chaque unité de gaz.

Ce sont les utilisateurs qui peuvent définir la limite de gaz qu’ils peuvent “supporter” pour payer une transaction. Plus la transaction est complexe, plus elle demandera des frais de gaz importants.

Ce qu’il faut comprendre par là, c’est que certes c’est l’utilisateur qui définit les limites et le prix de gwei qu’il est prêt à donner pour exécuter sa transaction mais si ces limites sont trop faibles, alors sa transaction ne sera pas prioritaire. En gros, cela prendra plus de temps pour qu’elle soit exécutée.

Pire encore, les mineurs d’ethereum peuvent refuser la transaction si les prix du gaz ne sont pas jugés rentables pour eux…

Alors, pourquoi les frais augmentent ?

Maintenant qu’on a vu rapidement comment les frais de gaz fonctionnent, il est temps d’aller droit au but.

En fait, la première réponse qu’on peut apporter c’est que plus il y a de transactions sur le réseau, plus les prix de gaz augmentent. Et, lorsqu’il y a une congestion du réseau, c’est là que les prix s’envolent.

Et, avec les frénésies qu’on a vu ces derniers temps notamment avec le Yield farming, les food tokens et surtout les NFT, vous pensez bien que le réseau à connu un pic mémorable.

On pourrait même aller plus loin et mentionner le confinement mondiale qui à certainement poussé les investisseurs à davantage s’intéresser et à investir dans les cryptomonnaies. Le confinement allié au fait que la DeFi s’est montré très novatrice avec des taux de rendements affichés très attractifs. Tout cela à certainement contribué à l’engouement toujours plus grand pour les cryptomonnaies.

Enfin, les astres étaient bien alignés pour les cryptomonnaies, comme on a pu le constater.

Et, même si Binance Smart Chain est arrivé comme une chouette alternative ( en tous les cas, moins chères), Ethereum reste le réseau dominant dans la DeFi.

L’autre explication quand à la flambée des prix de gaz s’explique aussi par le modèle même de fonctionnement d’Ethereum actuellement.

En effet, le modèle d’Ethereum veut qu’il y ait une enchère pour les prix de gaz. C’est celui qui peut payer le plus qui va déterminer en quelques sortes le prix accepté. Dans les périodes de congestion, les mineurs choisissent de traiter les transactions avec des frais de gaz plus importants. Et, les personnes pour effectuer leurs transactions vont alors accepter de payer plus cher. Et les prix flambent ainsi de façon quasiment perpétuelle…

Est-ce que cela va s’apaiser ou la situation est-elle inévitable?

En fait, Ethereum est grès conscient de ce problème. Les frais de gaz élevés ne sont pas une bonne chose dans l’absolu surtout si l’on veut démocratiser et rendre accessible les services financiers.

À l’heure actuelle, échanger le moindre token contre un autre token peut vous couter plus cher que la transaction elle-même. En gros, si vous voulez échanger 20€ d’ETH contre du OMG par exemple, eh bien, cela pourra vous coûter 23 euros!

Ainsi, c’est pourquoi Ethereum veut passer d’une consensus de Proof of work à un consensus de Proof of stake. C’est bien moins coûteux et cela ne demande pas de puissance de calcul que seuls des équipements adaptés peuvent permettre.


Alors qu’est-ce qu’il faut faire en attendant?

Sachez que vous pouvez réduire les frais de gaz en effectuant des transactions au moment où il y a moins de monde sur le réseau. Par exemple, la nuit ou durant la semaine, les frais sont moins élevés.

De même, vous pouvez aussi vous tourner vers Binance Smart Chain par exemple ou sur d’autres blockchain qui offrent des frais de réseaux moindres par exemple.

Ou alors, vous pouvez garder précieusement vos ETH et attendre que la nouvelle version puisse réduire les frais.

————-

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Platforme complète de trading crypto)
  • Sur BitPanda ( Plateforme simple et accessible pour les débutants)

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts sur vos cryptos chaque semaine)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés et recevez chaque mois vos gains) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares
2 commentaires
  1. Article très bien écrit ! J’ai enfin compris ce que veut dire Gaz. Sinon je crois qu’il y a une petite erreur. Dans ce paragraphe

    “c’est pourquoi Ethereum veut passer d’une consensus de Proof of stake à un consensus de Proof of stake.”

    Vous voulez plutôt dire : “… de Proof of work à un consensus de Proof of stake.” ?

    1. Hey, vous êtes un bon lecteur attentif! merci en effet, je corrige ça tout de suite!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Avis sur Maiar : l'application de paiement conçu par Elrond

Article suivant

Voici pourquoi la saison Altcoin 2021 à commencé

Les articles qui peuvent vous intéresser
%d blogueurs aiment cette page :