porto rico bitcoiners

Porto Rico: l’île caribéenne attire de plus en plus des bitcoiners

19 octobre 2022

De plus en plus des bitcoiners émigrent vers l’île de Porto Rico. Ce n’est pour ses beaux paysages que les fans de la création de Satoshi Nakamoto déménagent vers l’île caribéenne, mais bien pour sa politique crypto. Après l’annonce des Etats Unis de paiement de l‘impôt sur les gains cryptos, plusieurs investisseurs de l’écosystème crypto affluent au Porto Rico pour profiter de sa fiscalité bien trop clémente pour les entreprises cryptos

Le paiement de l‘impôt sur les gains crypto reste jusqu’à aujourd’hui l’un des sujets les plus controversés de l’écosystème. Aux Etats-Unis, les crypto-actifs sont considérés comme des propriétés. C’est à dire que les détenteurs des monnaies virtuelles sont aussi soumis à l’impôt comme les détenteurs d’actions. Bien que des nombreuses personnes dans la communauté désapprouvent cette politique, le non paiement de cette taxe cryptographique entraîne des poursuites.

Porto Rico, un paradis fiscal pour les investissements cryptos?

Tout le monde peut en dire ce qu’il pense mais en tout cas le territoire, bien qu’aux États-Unis, ne prélève pas d’impôt fédéral sur le revenu sur les gains cryptographiques. En effet, la loi locale Act 22, prevoit que les résidents de Porto Rico sont exonérés d’impôts sur les gains en capital, les intérêts et les dividendes. De ce fait, les habitants de l’île sont libres de garder tous leurs bénéfices pour eux au moins pendant six mois. 

Cette loi était restée longtemps méconnue du grand public jusqu’à ce que Frances Haugen,ingénieure américaine et ancienne employée de Facebook, laisse s’échapper le chat dans sa chatterie. Après Haugen, un magnat des médias, Logan Paul, a également déménagé sur l’île.  Logan Paul est une personnalité ( relativement subversive) des médias sociaux et fondateur de projets NFT comme Cryptozoo.  Il loue,sur l’île,  un manoir à 55 000 $ par mois. Paul a déclaré à Time Magazine que le statut d’exonération fiscale de l’île était une grande partie de l’appel.  « À Porto Rico, vous êtes motivé à faire plus et à gagner plus d’argent en raison des implications qui en découlent. »: disait-il.  C’était le début de l’afflux d’entrepreneurs sur l’île caribéenne. 

On peut également citer Dubai, comme ville d’accueil des crypto-millionnaires. Cependant, Dubai reste une ville onéreuse dans laquelle vivre. Le Porto Rico s’avère plus intéressant alors en terme de pouvoir d’achat.

Les entreprises de cryptomonnaie sur l’île caribéenne

Mise à part des acteurs individuels, certaines entreprises  ont quitté leur emplacement pour s’installer sur l’île. C’est l’exemple de Pantera Capital, un fonds spéculatif. Un autre magnat des fonds spéculatifs, John Paulson, vit maintenant à Porto Rico. SuperRare a également déménagé sur l’île. SuperRare est un marché NFT qui opérait auparavant dans la Silicon Valley. 

Le millionnaire David Johnston a également déménagé avec toute sa famille d’Austin pour aller vivre à Porto Rico en mars 2021.  Plongé dans l’espace crypto depuis 2012, le millionnaire qualifie cette décision de « choix évident ». Il fait  également savoir que bon nombre de ses amis avaient pris une décision similaire. « C’est là que tous mes amis habitent. Je n’ai plus d’amis à New York, et peut-être que la pandémie a accéléré cela, mais chacun d’entre eux a déménagé à Porto Rico », avait déclaré Johnston au journal CNBC.

En conséquence, la Blockchain Trade Association de l’île avait animé sa première semaine Blockchain en décembre 2021. L’initiative  vise à inciter davantage de personnes et d’entreprises à venir s’installer sur l’île. Avec l’afflux de tous ces entrepreneurs, il n’est pas surprenant que la croissance économique de Porto Rico franchisse un nouveau palier.

Concurrence entre Porto Rico et El Salvador

Le Salvador fait partie des pays ou les investissements cryptos sont exonérés d’impots. Ainsi, il existe une concurrence continue entre Porto Rico et le pays de Nayib Bukele.

—-> Lire l’article “Ne buvez pas les mensonges des élites” de Nayib Bukele.

A l’instar des nombreux pays en développement, le Salvador peine à sortir son peuple de la pauvreté. Et cela en dépit d’un niveau d’industrialisation élevé ou encore de l’adoption du dollar comme monnaie nationale depuis une vingtaine d’années. Avec un taux d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté évaluée à 30% selon TV5 Monde et du « Ratio de la population pauvre en fonction du seuil de pauvreté national » qui est de 26.2 selon les données  la Banque Mondiale; les statistiques ne font pas l’éloge de ce petit pays d’Amérique du Sud.

Face à cette situation, le nouveau et jeune président du pays élu le 3 février 2019 devrait agir au plus vite. L’une des alternatives choisies par Nayib Bukele est la légalisation du bitcoin(BTC), deux ans après son élection. À cela s’ajoutent des achats successifs de bitcoins qui lui ont valu des tonnes de critiques de partout dans le monde. En tout, le Salvador possède 2 301 bitcoins. Au moment d’écrire ces lignes, 16 Octobre 2022,  un bitcoin s’échange pour un peu moins de 19 150 dollars. Par conséquent, les réserves en bitcoin du pays représentent un équivalent d’un peu moins de 45 millions de dollars.

Des nouvelles lois du pays permettent  aux investisseurs en crypto de négocier sans payer d’impôt sur le revenu et d’impôt sur les plus-values ​​sur Bitcoin (BTC). Avec des vastes projets comme EL Zonte (“Bitcoin Beach”), le Salvador s’attire lui aussi de plus en plus de Bitcoiners.

Réflexions finales

Depuis que les cryptomonnaies gagnent en popularité, de nombreuses îles (cf Satoshi Island) et pays ( comme la Centrafrique et le sango coin) deviennent clémentes envers les investisseurs cryptos. En dehors de ces deux du Porto Rico et du Salvador, les investisseurs en crypto peuvent profiter de la même liberté dans des endroits comme les îles Caïmans, Malte, la Suisse, la Géorgie ou Nevis, où les mineurs et les commerçants ne paient pas d’impôt sur le revenu.

Certains crypto-détenteurs décident donc de s’installer dans ces pays favorables aux cryptos et certains vont encore plus loin en achetant un second passeport pour éviter les taxes dans leurs pays.

Cependant, d’autres acteurs de l’industrie cryptos ont été contraints de s’installer dans d’autres pays afin d’éviter de grosses dépenses et de poursuivre leurs activités. En effet, l’espace crypto connaît de nombreux exemples où la politiques est défavorable à l’égard des cryptomonnaies.

Ceci étant dit, la tendance globale indique que de plus en plus de pays décident de se montrer favorable à en juger selon les pays qui lancent leurs propres MNBC ( Monnaie nationale de Banque Centrale).

—–

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Lire d’autres articles liés :

—–

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Acheter des cryptomonnaies sur Bybit !

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

Guellord Mbusa

Cryptomonnaies et blockchain intriguent et fascinent. N'en déplaise aux crypto-septiques, elles représentent une alternative monétaire du future et une technologie indispensable dans ce monde menace des multiples crises financières et d'une autre plus violente, le changement climatique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

dare to dream story salvador voir film français

Le film “Dare to Dream” qui retrace l’histoire d’ El Zonte est en ligne

Dans la petite ville balnéaire d’El Zonte, au Salvador, une
silly fo satoshi greenpeace

La campagne de GreenPeace ne parvient pas à “diaboliser”Bitcoin

Récemment, une nouvelle polémique sur la consommation énergétique du bitcoin