Quels impacts d’Ethereum 2.0 sur les solutions de layer 2?

impact d'ethereum 2.0 sur les layers 2

Ah, la question fatidique est posée! Qui ne sait pas poser la question de savoir ce qu’il allait se passer une fois qu’Ethereum 2.0 sortirait? Je veux dire, plus précisément que se passerait-il avec les solutions mises en place pour améliorer Ethereum 1.0?

On est en droit de se poser la question car après tout, on s’avance vers la mise à jour d’Ethereum et les solutions de layer 2 comme Optimism ou Polygon par exemple, explosent aussi.

On se demande alors, s’il faut continuer à investir en masse sur ces tokens dans le futur? Est-ce que finalement ces solutions ne sont que “temporaires”?

Si vous aviez des angoisses en pensant à l’après Ethereum 2.0, alors, comment vous dire que cet article est écrit pour vous?

On se remet dans le contexte

Comme vous le savez, il y a eut plusieurs solutions qui sont apparus pour palier aux nombreux problèmes (évolutivité, frais) du réseau Ethereum. On peut citer les solutions de layer 2 connues comme Polygon ou Optimism par exemple.

En effet, en “débouchant” la couche principale du réseau, les transactions sont alors plus rapides et aussi moins chères. C’est Ethereum qui en bénéficie le premier avec des utilisateurs satisfaits.

Ainsi, sans surprise, de nombreuses applications se sont empressés d’utiliser ces solutions. Rappelons que Polygon à connu une hausse exceptionnel en raison de la “migration” sur son protocole.

Jusque là, c’est ok, on a tous compris l’utilité et l’usage des solutions de ce type.

Et, c’est là que notre question initiale prend une dimension dramatique. Maintenant que le London hard fork d’ethereum à eut lieu et qu’on avance vers la mise à jour eth2, que va-t-il se passer pour ces solutions?

Les solutions de layer 2 expliquées rapidement

Il y a différents types de layer 2. Les plus connus et les plus utilisés sont certainement celles qu’on appelle les “rollups” et les “sidechains”. Les rollups sont une couche supérieure qui va traiter de façon collective des transactions et les soumettre en une seule au réseau principale. Il y a différents types de rollups comme les plasma, validium et cumuls ZK par exemple. L’idée de “rollup” est le fait que cette chaine va “enrouler”, “envelopper” différentes opérations et n’envoyer qu’une seule opération à traiter pour la chaine principale.

Les sidechains sont plus faciles à comprendre, en théorie, car elles sont en fait des sortes de clones de la chaine principale. Ainsi, on peut y traiter les opérations en libérant un peu la place dans la couche principale.

Ce n’est pas le sujet dans cet article, mais il faut savoir que les layer 2 ont aussi leur problème de sécurité. Les rollups exploitent la sécurité du réseau Ethereum alors que les sidechains autonomes ont leurs propres méthodes de sécurité.

La réponse à la question : Que va-t-il se passer pour les solutions de layer 2 après Ethereum 2.0

Le problème de ces solutions viennent non pas de leurs infrastructure mais de leur nature. Je m’explique, il semblerait qu’elles soient au final temporaire. Au moins autant temporaire que ne le sont les problèmes d’Ethereum.

De même, il faut en parler ici, la mise à jour d’Ether va s’appuyer sur une solution tout autre qui s’appelle le Sharding.

Pour vous expliquer le sharing, dites vous que c’est une solution de scalabilité qui va diviser la blockchain en une multitude de morceaux différents. Cela permet au réseau de pouvoir diviser le travail à effectuer. Un morceau va alors valider une catégorie d’opérations tandis qu’un autre morceau va valider d’autres opérations….Ainsi, le réseau pourra gérer différentes opérations en même temps et s’avérer être utile pour les transactions on-chain par exemple, très demandés dans les jeux.

Ethereum affirme que le sharding pourrait à lui seul faire passer le niveau de 15 transactions par seconde (TPS) à 3000 transactions! En fait, avec les solutions de layer 2 + sharding, ce serait pas 3000 transactions mais plus de 100,000 voire plus!

Est-ce que le sharding sur Ethereum sera suffisant et autonome? Pas nécessairement, il est aussi dit qu’Ethereum 2.0 se servira certes du sharding mais également des solutions de layer 2 existantes. Les deux méthodes ne sont pas incompatibles.

Alors, on a répondu à votre question ou pas?

—–

Disclaimer : Cet article est fourni à titre informatif uniquement. Ce n’est pas un conseil financier, ni juridique, ni fiscal, ni un conseil en investissement. Faites toujours vos propres recherches avant d’investir dans une crypto. 

Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Plateforme complète de trading crypto)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour se divertir et jouer 

  • Le top pour l’Esport et le Paris sportifs : CloudBet
ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
0
Shares

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
c'est quoi un APE en crypto

Serions-nous tous devenus des singes traders (les "APE")?

Article suivant
C'est quoi optimistic ethereum réduire les frais

Tutoriel : Comment utiliser Optimism sur Ethereum (et réduire les frais)

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
0
Share
%d blogueurs aiment cette page :