Au fait, connaissez-vous les différents acteurs de l’écosystème Bitcoin?

qui controle bitcoin

Qui contrôle Bitcoin? La question peut paraitre saugrenue au premier abord. En effet, on aurait l’impression que le Bitcoin existe par lui-même, de lui-même, et qu’il n’a besoin d’aucun agent pour le faire fonctionner.

En fait, c’est beaucoup plus complexe que cela. Laissez-moi vous expliquer tout cela avec simplicité 😉

Peut-être que vous ne vous êtes jamais posé la question? Peut-être que vous n’avez pas obtenu des réponses concrètes?

Si c’est le cas, cet article va vous aider à savoir qui contrôle et qui gère le Bitcoin. Vous comprendrez mieux l’écosystème.

Oui, cela peut vous dérouter dans un premier temps. En effet, vous avez toujours entendu dire que le bitcoin était décentralisé et qu’il n’y avait aucune instance qui le contrôlait.

Dans l’absolu, cela est vrai. En réalité, il y a des petites nuances. Il s’avère que Bitcoin ne tourne pas tout seul, comme vous le savez. Il y a tout un écosystème qui le fait « fonctionner ».

Nous allons voir dès maintenant les différents acteurs qui permettent au Bitcoin d’exister. 

Le Bitcoin évolue avec son écosystème

Au début, il n’y avait pas à proprement parler d’écosystème. Il y avait quelques cryptographes comme Hal Finney par exemple, des cypherpunks, des geeks et quelques anarchistes qui connaissaient le Bitcoin.

Depuis, et surtout depuis l’année 2020, l’écosystème à beaucoup évolué. Aujourd’hui, la grande majorité des personnes qui sont intéressés par le Bitcoin ne sont pas des dissidents. Loin de là même. Traders, investisseurs et banques sont entrés dans l’écosystème. L’environnement bitcoin est devenu très conventionnel avec toutes les banques et les institutions financières qui possèdent du Bitcoin. 

Les premiers « bitcoiners » ont souvent écrit dans les forums qu’ils ne se reconnaissait pas dans le mouvement Bitcoin actuel.

Certains mêmes pensent que Satoshi Nakamoto lui-même ( le créateur du bitcoin) serait étonné (voir déçu) de voir ce qu’est devenu le Bitcoin. 

Tout le monde a-t-il le même « rôle » dans l’écosystème? 

La première chose à bien comprendre, c’est que le Bitcoin est un logiciel libre. Ce qui détermine son fonctionnement interne, c’est son code mathématique et numérique. 

Il y a une formule mathématique ultime par exemple qui détermine qu’il n’y aura pas plus de 21 millions de bitcoins qui seront créés. Pas un de plus. Ce code n’est pas modifiable, par exemple.

Par ailleurs, chaque validation de bloc sur la blockchain se fait sur un réseau décentralisé. Or un réseau est un groupement de personnes. 

Ainsi, tout le contenu de la blockchain (toutes les transactions effectués depuis le genesis bloc) sont enregistrés et validés par l’ensemble des mineurs. Pas un individu en particulier, donc. 

Comprenez donc que le développement et le maintien de la blockchain Bitcoin est rendu possible par des milliers d’individus, partout dans le monde. 

La plupart des personnes qui ont travaillé sur Bitcoin sont restés anonymes. Le mouvement des cypherpunks place la liberté individuelle en étendard. 

En fait, l’anonymat est un élément essentiel, voulu et revendiquer par la technologie du Bitcoin.

Ainsi, cohérent avec lui-même, le créateur du BTC, Satoshi Nakamoto, n’a jamais révélé son identité. 

Beaucoup de sont réclamés être Satoshi Nakamoto, mais à chaque fois, cela s’est avéré être des imposteurs.

Les différents acteurs et rôles dans l’écosystème Bitcoin

Dans l’écosystème Bitcoin, il y a plusieurs acteurs différents avec des fonctions différentes. 

Il y a les développeurs blockchain qui sont les vrais bâtisseurs pour ainsi dire du logiciel Bitcoin. On peut dire qu’ils ont la place la plus importante car ce sont eux eux écrivent le code qui fait fonctionner le réseau dans son ensemble. 

Vous vous dites que Satoshi Nakamoto à déjà écrit le code et qu’il n’y a pas besoin de retoucher ce qu’il à fait?

En fait, le Bitcoin est un logiciel qui évolue. Même si on ne peut pas changer la structure informatique, on peut néanmoins modifier quelques éléments.

Ainsi, ce sont les développeurs qui le font. Ce sont eux aussi qui discutent des changements qui doivent et/ou peuvent être apportés. En fait, ils ont un énorme pouvoir décisionnel et pratique. Certes, ils expliquent comment, quand et pourquoi ils vont le faire dans un souci démocratique avec l’ensemble des acteurs du réseau. La communauté les surveille de près. Ils restent quand même les décisionnaires ultimes.

D’ailleurs, quand on parle de développeurs bitcoin, ce n’est pas une entité homogène. Il y a des débats, des disputes, des conflits d’intérêts et tout ce qu’on retrouve dans une entreprise classique. 

Aussi, n’est pas développeur bitcoin qui veut. Il faut une connaissance très poussée de la programmation et de la cryptographie d’autre part.

De plus, il est difficile de trouver une place libre. En général, les développeurs bitcoin gardent leurs positions avec ferveur. 

Et, c’est aussi une position que l’on peut perdre vite car la communauté peut être intransigeante. 

Les développeurs sont très utiles à l’évolution de Bitcoin Core

Gavin Andresen est peut-être le développeur bitcoin le plus connu. Il a été démis de ses fonctions de « Bitcoin Lead Developper » car il avait voulu imposer un changement sans avoir l’accord totale de la communauté. 

On peut aussi citer Adam Back, le CEO de Blockstream. C’est une société et un fond d’investissement qui travaille activement sur le logiciel bitcoin Core.

Le réseau Lightning, les sidechains et d’autres avancées ont  par exemple été proposé par Blockstream. 

Les développeurs permettent de faire évoluer, d’améliorer et de renforcer Bitcoin.

Cependant, ce ne sont pas les seuls acteurs dans cet ecosystem. Voyons voir l’autre acteur essentiel à considérer.

Les mineurs, les poumons du réseau

Si les développeurs sont le coeur du réseau, on peut dire que les mineurs représentent les poumons. S’il n’y a pas de mineur, le réseau ne peut pas fonctionner. 

Il faut savoir que la seule attaque possible pour mettre en péril le Bitcoin est la fameuse « attaque de 51% ». En fait, cela signifie que si les mineurs s’associent et constitue plus de la moitié (51% donc) du réseau, alors, ils pourraient modifier le réseau et les transactions enregistrées sur la blockchain.

C’est en fait le pire scénario imaginable pour Bitcoin. C’est la seule véritable vulnérabilité qu’il possède. 

Heureusement, il y a tellement de mineurs et de fermes de minage qu’il est improbable, aujourd’hui d’avoir un regroupement de personnes qui représenterait 51%.  

Fort heureusement, le réseau est décentralisé et les mineurs travaillent partout dans le monde. Il serai extrêmement difficile pour eux de se coordonner et d’être d’accord pour une telle décision. 

Ainsi, les mineurs ont un énorme pouvoir dans le sens où ils peuvent éteindre Bitcoin s’ils le voulaient.

La théorie des jeux et l’équilibre de Nash sont des théories qui nous montre que ce serait un scénario improbable. Pourquoi? Les mineurs doivent investir énormément d’argent et de capitaux pour faire du minage de Bitcoin. Pourquoi ils s’associeraient pour détruire quelque chose qui leurs rapportent de l’argent?

Par ailleurs, quand la communauté Bitcoin veut faire des changements qui ne vont pas dans les intérêts des mineurs, ceux-ci refusent. C’est déjà arrivé plusieurs fois. C’est vous dire à quel point ils ont un pouvoir important. 

Quels poids ont les les entreprises qui travaillent sur la blockchain ? 

Maintenant, passons aux acteurs commerciaux de l’écosystème Bitcoin. Ce ne sont pas des acteurs indispensable au fonctionnement technique du Bitcoin. Cependant, ils participent grandement à l’accessibilité du bitcoin. 

Les premières plateformes d’achat du bitcoin pour acheter et vendre ont permis la percée de bitcoin. Son cours s’est envolée avec l’arrivée de telles sites. Les sites de peer-to-peer comme le fameux Local Bitcoin ont été les pionniers. Aujourd’hui encore, pour acheter du bitcoin en Afrique, par exemple, ce sont des sites très utilisés.

En fait, l’adoption du Bitcoin a été rendue possible en grande partie par ce type de plateformes d’achat. C’est indéniable. 

Certaines entreprises se sont intéressés au Bitcoin uniquement pour le profit. C’est un fait, là aussi.

On peut citer par exemple blockstream même si c’est délicat de ranger l’entreprise dans l’une ou l’autre case. L’entreprise, avec ses développeurs Bitcoin investi beaucoup dans la recherche et l’amélioration du logiciel. 

Cependant, la société est aussi connue pour avoir breveter des innovations importantes pour le Bitcoin. Or, cela va contre l’idée même de ce logiciel, qui rappelons-le est libre et accessible en open-source!

Créer des brevets payants va tout bonnement à l’encontre de la philosophie de la blockchain. 

Quelle est la place des plateformes d’échanges ?

Les exchanges (les plateformes d’échanges en français) sont les derniers arrivés de l’écosystème. Ils ont un pouvoir commercial énorme. En fait, ils peuvent avoir un impact très fort sur le cours d’une cryptomonnaie.

En 5 années seulement d’existence, la plateforme Binance est devenue leader mondial. Le token BNB a connu une belle hausse car la plateforme « pousse » pour ne pas dire force les utilisateurs à acheter du BNB pour réduire les frais de la plateforme.

binance avis

D’ailleurs, quasiment toutes les plateformes d’échanges procèdent de cette manière. 

Il suffit qu’une plateforme déliste/ retire de sa liste un token pour que celui-ci perde sa valeur. 

Ainsi, les plateformes et les brokers peuvent par plusieurs manières manipuler les prix. 

Les baleines, les acteurs derrière le cours du Bitcoin

Les baleines (whales en anglais) sont les personnes qui possèdent de large montant d’une crypto donnée.

Elles peuvent provoquer de véritable cataclysme sur les marchés. Vous pouvez lire notre article : Comment les baleines cryptos peuvent influencer le prix des cryptos.

Les baleines bitcoin sont très souvent les personnes/mineurs qui sont entrés dans le bitcoin au début. Au moins pendant les 5 premières années. Maintenant, hormis les Fons d’investissements et les banques, il est très difficile de devenir un baleine bitcoin.

Très souvent, les baleines des autres cryptos sont les fondateurs de projets. 

Les médias et les influenceurs ont le pouvoir de créer de la hype

Les médias ont un rôle très important dans l’écosystème crypto. En fait, la plupart des médias qui parlaient du bitcoin étaient des blogs d’informations à la base. Il s’agissait de sites gratuits où l’on pouvait faire des dons. Le but était d’informer.

Un nombre inqualifiable de personnes ont appris les bases de la technologie grâce à des articles écrits par des passionnés.

Des explications concrètes, des tutoriels, un partage de connaissance ont été les pièces maitresses pour l’adoption de masse.

Sans les médias et sans les blogs, le bitcoin aurait pu rester un grand inconnu du grand public. Il aurait pu même être complètement détesté. La presse mainstream n’a pas toujours été tendre avec le bitcoin, ne serait-ce que pour sa pollution ( exagérée). Puis, des centaines de fois, la presse à affirmé que le bitcoin était mort. Une erreur. Bref, cela aurait pu être une technologie qui se serait perdue sans l’engouement du public.

Les médias et les journalistes cryptos ont participé à son adoption de masse. 

Les influenceurs cryptos

Récemment, des nouveaux acteurs sont apparus. Généralement, ils reprennent le contenu écrit sur des blogs justement. 

Les influenceurs cryptos ont un rôle de plus en plus important dans l’écosystème. Les réseaux sociaux abondent d’influenceurs en tout genre et l’année 2020 a été le plein essor de ces nouveaux métiers.

Il y a plusieurs profils. Certains sont purement des évangélistes cryptos. Ils vulgarisent la blockchain par passion et en étant désintéressé des profits. 

Ce sont les profils les plus rares aujourd’hui. Autrefois, quand la YouTube Money n’était pas aussi attrayante, il y avait une majorité de ce type de vulgarisateur. On retrouve par exemple le cas d’Antonio populous, par exemple. L’un des premiers youtubeur à parler de bitcoin.

Il y aussi ceux qui ont déjà une audience et une influence qui peuvent impacter le cours des cryptos. Typiquement on peut penser à Elon Musk qui avec un simple tweet à rendu populaire le dogecoin.

( Vous pouvez lire l’histoire incroyable du Dogecoin.)

Il y aussi les influenceurs crypto qui créent leurs propres produits. Des formations, des livres ou des services cryptos. Ils vulgarisent les cryptomonnaies, et tentent en même temps de vendre leur service à leur communauté.

L’influence crypto peut être une bonne chose pour l’écosystème car elle participe à faire connaitre la cryptomonnaie au plus grand nombre, de façon simple. 

Le défaut tient en la faible qualité des recommandations. Beaucoup donnent de la visibilité à des shitcoins ou des projets sans aucun intérêt. 

Cela à tendance à salir l’écosystème et à faire fuir les meilleurs esprits. 

La communauté, vous et moi

Ensuite, il y a toutes les personnes qui sont intéressés par la cryptographie. C’est alors une communauté disparate qui fait grandir la popularité du Bitcoin.

La communauté est internationale et elle a comme socle commun, l’approbation de cette technologie. 

En fait, sans communauté, le marché n’existerait pas. Elle a la puissance de faire exister une cryptomonnaie au sens propre. 

En fait, s’il n’y a pas d’utilisateurs du bitcoin, ni de communauté, alors, le bitcoin cesserait d’exister. Le logiciel pourrait fonctionner mais il n’aurait alors aucun sens, aucun attrait. 

La communauté, c’est le sang qui coule dans les veines. Oui, nous voulions réutiliser la métaphore du corps humain 😉

Finalement, qui contrôle le Bitcoin?

Eh bien, vous avez la réponse maintenant. Personne et tout le monde à la fois. C’est précisément cette équilibre entre les différentes forces des acteurs qui rendent le bitcoin aussi controlé et incontrôlable à la fois.

Tout le monde à un rôle à jouer. Tout le monde peut contribuer à faire grandir et vivre Bitcoin.

Une des plus belles invention de l’humanité, c’est certain.

Tout avait été pensé à l’origine par les cypherpunks, les cryptographies et l’incroyable Satoshi Nakamoto…


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Acheter des cryptomonnaies sur Bybit !

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
6
Shares

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
carte plutus

Avis sur Plutus (PLU) : Une carte pour les initiés à l'Ethereum?

Article suivant
rabbit hole crypto

RabbitHole : Gagnez des tokens en testant les applications décentralisées

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
6
Share
%d blogueurs aiment cette page :