Comment devenir un développeur blockchain ? Voici le guide ultime.

devenir développeur blockchain

La blockchain est déjà en train de révolutionner tous les secteurs d’activité, mais aussi tous les aspects de notre quotidien. Vous le savez déjà si vous avez investi dans les cryptomonnaies. Si vous cherchez à travailler dans le secteur de la blockchain, alors, le développement web est peut-être la voie royale pour y accéder.

En effet, le nombre d’emploi lié au web3 est en plein explosion. C’est pourquoi, aujourd’hui, être un développeur blockchain est une véritable opportunité professionnelle. Le chômage est loin pour les techniciens de cette nouvelle discipline. Les offres d’emplois explosent.

Les parcours universitaires pour devenir développeur blockchain sont presque inexistants (en tout cas en France). Si c’est quelque chose qui vous intéresse, vous vous demandez certainement par où commencer. 

Dans cet article, on va donc faire le point sur les différentes étapes pour devenir développeur blockchain (que vous soyez complètement novice en la matière, ou que vous ayez déjà des connaissances et de l’expérience en tant que codeur). 

Que fait un développeur blockchain ?

La réponse la plus courte à cette question est : développer des blockchains. Mais ça ne vous avance certainement pas. 

Concrètement, il y a plusieurs façons de devenir un développeur blockchain. Vous pouvez être un : 

  • Core blockchain developer  : c’est lui qui se charge de la sécurité et de l’architecture d’une blockchain. Il va donc créer les fondations sur lesquelles les autres développeurs pourront ensuite s’appuyer. 
  • ou un blockchain software developer, qui va donc utiliser l’architecture de base pour créer des applications, et en particulier des Dapps (applications décentralisées).  

Quelles sont les missions d’un développeur blockchain ?

Dans certains cas, les développeurs peuvent remplir les deux rôles (notamment pour les petits projets, où les équipes ont l’habitude de multiplier les casquettes). Mais quel que soit la spécialité que vous comptez choisir, vos responsabilités quotidiennes en tant que développeur Blockchain seront principalement de : 

  • Concevoir les protocoles Blockchain ; 
  • Développer l’architecture réseau qui permettra de centraliser ou décentraliser les données ; 
  • Développer le backend selon les protocoles Blockchain ; 
  • Designer le front-end en fonction des exigences de votre client ; 
  • Développer et surveiller tous les contrats intelligents

La responsabilité du développeur Blockchain est de développer des solutions innovantes répondant à des problèmes complexes. Il effectue également les analyses, la conception, le développement, les tests et le débogage de logiciels informatiques. C’est encore à lui que l’on confie le rôle de développer des logiciels, réaliser l’intégration de l’architecture d’exploitation et la sélection du système informatique. Enfin, il opère sur plusieurs systèmes et applique ses connaissances d’une ou plusieurs plates-formes et langages de programmation.

En plus de la variété des missions qui sont les siennes, devenir développeur blockchain suppose aussi d’être bien armé contre plusieurs obstacles. Comme par exemple le fait de travailler sur une infrastructure imposée (et composer avec ses limites), tout en répondant aux attentes inhérentes à un projet de développement Blockchain. 

En outre, il est difficile de comprendre la faisabilité technique de la mise en œuvre de systèmes cryptographiques décentralisés, ou de processus qui ne relèvent pas des compétences de développement informatique traditionnel. Cela signifie qu’un développeur Blockchain doit posséder des compétences hautement spécialisées. 

Comment se former devenir développeur blockchain ?

Si vous souhaitez devenir développeur blockchain, mais que vous êtes complètement nouveau dans l’univers de la programmation et du développement web, vous allez devoir commencer de zéro. 

Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, puisqu’il est parfois plus simple d’apprendre sans pré-notion aucune. Par contre, le chemin sera certainement un peu plus long, et nécessitera beaucoup de concentration et de dévouement. Mais avec les perspectives qu’offre la blockchain (en matière d’opportunités et de salaire) : le jeu en vaut la chandelle ! 

Pour commencer, vous allez devoir vous familiariser avec la blockchain en tant que discipline.

1. 👩‍💻 Apprendre les bases de la blockchain

Si vous souhaitez devenir développeur blockchain, vous allez devoir commencer par vous intéresser à l’histoire de cette technologie, et aux différentes applications qu’elle a connu par la suite. De l’histoire de la création du Bitcoin, en passant par la finance décentralisée, les NFT et plus récemment le Web3, l’objectif est de vous immerger pleinement dans ce nouveau monde et d’en comprendre les ressorts techniques, mais aussi la philosophie que sous-tend la blockchain !

Vous êtes d’ailleurs au bon endroit pour le faire, puisque ce blog regorge de ressources sur le monde de la blockchain, ses acteurs et ses développements les plus récents. 

2. 🧑‍🏫 Se former via des formations en ligne

Même si leur nom n’ont pas beaucoup de sérieux académiques, des cours en ligne comme CryptoZombies et Space Doggos peuvent vous permettre d’apprendre le Solidity Code, utilisé pour coder les contrats intelligents

C’est un bon point de départ pour maîtriser le développement de Blockchain, de façon amusante et beaucoup moins intimidante que les formations plus poussées.

➡️ La plateforme BitDegree

La plateforme BitDegree est formidable pour les apprenants indépendants. Les cours sont très peu chers et accessibles selon les niveaux. De nombreux cours sont en français même si la majorité sont en anglais…

développeur blockchain bitdegree

➡️ L’école Alyra

C’est la référence en France pour ceux qui veulent devenir développeur blockchain. Les formations sont solides et complètes. Il est d’ailleurs aussi possible de suivre une formation de consultant blockchain.

formation devenir développeur blockchain

Avec l’école Alyra, les formations sont éligibles CPF. Cela ouvre les formations à davantage de personnes selon les situations. Nous vous recommandons l’école Alyra si vous voulez vous former.

Les meilleurs formations en ligne pour apprendre la blockchain

Le seul bémol concernant les formations en ligne, c’est certainement le fait que la grande majorité sont en anglais. Cela dit, cela reste indispensable de maitriser l’anglais de manière générale, pour cette discipline.

Parmi les autres ressources de codage à destination des débutants, on peut citer : 

  • La formation blockchain IBM : des ressources d’apprentissage gratuites conçues par l’une des plus grandes entreprises technologiques au monde
  • CodeAcademy : pour apprendre la blockchain avec Python
  • edX : des cours en ligne gratuits par des universités de renommée mondiale
  • Blockchain Council : qui délivre des certifications blockchain

Sans compter les centaines de tutoriels et de formations plus ou moins poussées que vous pouvez trouver grâce à une simple recherche sur Google ou YouTube !

banner image

3. Maîtriser les différents langages de programmation blockchain

Pour devenir développeur Blockchain, vous devez également être à l’aise avec plusieurs  langages de programmation. L’idée n’est pas de tous les connaître sur le bout des doigts, mais plutôt ceux qui sont les plus utilisés dans la blockchain ainsi que leurs fonctions/applications spécifiques. 

Vous devrez par exemple vous familiariser avec : 

  • Solidity, le langage original de développement de contrats intelligents (et de dApps) développé par le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin
  • C++ : un langage de programmation plutôt généraliste qui est utilisé pour de nombreux projets de blockchain, comme le Bitcoin. La blockchain EOS a également été codée en C++.
  • Java : l’un des principaux langages de programmation web. Il est connu pour être extrêmement portable (c’est à dire accessible et exploitable presque partout dans le monde). Java est également un langage de programmation polyvalent, et de nombreux projets de blockchain ont été codés en Java, notamment Ethereum, NEO, IOTA et Hyperledger Fabric)
  • Python : le deuxième langage de programmation le plus répandu au monde. Il est particulièrement répandu dans le monde de l’IoT, du développement d’applications et de la blockchain.
  • Simplicity : un nouveau langage spécialement conçu pour développer des contrats intelligents. Simplicity a été créé pour devenir le langage blockchain de haut niveau pour développer et lire des contrats intelligents (smart contracts).

4. Les compétences parallèles à acquérir pour devenir un bon développeur blockchain 

Pensez aussi à vous intéresser à la cryptographie. Même si vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière pour devenir développeur blockchain, il est important que vous compreniez ses principes et algorithmes de base. A commencer par les chiffrements par blocs et les fonctions de hachage. On vous conseille aussi d’apprendre les algorithmes Rivest-Shamir-Adleman et Elliptic Curve Digital Signature.

Vous n’aurez donc certainement plus à apprendre les bases de la programmation, mais une petite spécialisation accélérée en Solidity et Simplicity se révèlera nécessaire. Idem pour les bases de la blockchain, et les connaissances connexes à ce nouvel univers que l’on a déjà mentionné dans la première partie de cet article. 

Au-delà des compétences purement techniques de programmation, devenir développeur blockchain suppose aussi de comprendre les mécanismes socio-économiques des crypto-monnaies. Ces connaissances vous permettront de comprendre les motivations derrière leur développement, et en quoi elles diffèrent des devises traditionnelles. 

Vous devrez également vous familiariser avec les spécificités des applications décentralisées (dApp). Ou encore creuser la théorie des jeux, l’évaluation des devises et la politique monétaire sur différents réseaux cryptographiques.

Comment faire sa conversion professionnelle dans la blockchain ?

Si vous avez déjà un background de développeur, mais que vous souhaitez vous spécialiser pour devenir développeur blockchain, votre parcours ne sera évidemment pas le même. Vous pouvez d’ailleurs évoquer votre projet avec votre employeur actuel, de plus en plus d’entreprises ayant conscience de l’importance croissance de cette technologie, et de l’asset que cela peut représenter pour elles. 

Afin de vous préparer au mieux à votre future carrière de développeur blockchain, il peut aussi être pertinent de renforcer vos compétences dans les domaines qui vous poseront des défis particuliers. Et notamment : 

  • La sécurité : le code blockchain est ouvert, ce qui le rend plus vulnérable.  
  • La gestion des ressources : vous devez répondre aux demandes de tous les utilisateurs distants et locaux de votre blockchain, qui plus est en temps réel.
  • Les performances : le langage de codage doit être polyvalent, car certaines fonctions du code peuvent être exécutées en parallèle, et d’autres non. Certains langages conviennent au traitement parallèle, d’autres non.
  • L’isolation : chaque transaction, quelles que soient les circonstances, doit donner le même résultat, ce qui signifie qu’elle doit être déterministe. Idem pour les contrats intelligents, ce qui suppose que vous devrez isoler les transactions et les contrats intelligents des éléments non déterministes.

Devenir développeur blockchain en lançant son premier projet

La théorie, c’est bien, mais rien ne vaut la pratique. Une fois que vous maîtriserez les fondamentaux, vous allez pouvoir vous lancer dans la création de votre premier projet blockchain. Commencez par vous fixer un objectif, et codez seul. N’ayez pas peur de viser haut : c’est comme ça que vous pourrez vous confronter à des problèmes plus complexes, et que vous progresserez dans votre maîtrise de la technologie blockchain. 

Pour agrandir votre réseau, et donner de la visibilité à votre projet (et à votre profil), pensez à partager votre code sur GitHub

Pour ceux qui voudraient travailler sur des projets open source et recevoir des mini-formations, il y a le projet Gitcoin (GTC). Celui-ci est particulièrement intéressant pour les développeurs et codeurs.

Décrocher son premier poste en tant que développeur blockchain 

Une carrière en tant que développeur blockchain, même en France, peut se révéler rapidement très lucratif. Le salaire moyen français est d’environ 55.000 euros par an, soit plus de 4.500 euros par mois ! Pour un débutant, il avoisine plutôt les 44.000 euros par an, tandis que pour un développeur blockchain expérimenté, il se situera plutôt autour des  65.000 euros par an.

L’autre raison qui peut vous motiver à devenir développeur blockchain (au-delà de vos motivations perso, et de l’amour de l’art, bien sûr), c’est que l’offre est largement en-dessous de la demande. Vous n’aurez donc normalement aucun mal à trouver des offres d’emploi et à décrocher votre premier poste. 

S’il est évidemment possible d’en trouver sur les sites de jobbing généralistes, on vous conseille quand même de faire un tour sur les plateformes spécialisées, comme Cryptocurrency Jobs ou encore Crypto Jobs List. Vous pouvez aussi décrocher vos premières missions en tant que développeur blockchain freelance sur des sites comme Malt, Upwork, ou Fiverr, par exemple.

D’ailleurs, il existe de nombreuses plateformes pour être payé en bitcoin quand on est free-lance.

😎 Lire l’article : Comment être payé en bitcoin? Les 6 sites à connaitre pour les freelancers

Mais si l’on peut vous donner un bon conseil pour lancer votre carrière dans la blockchain, c’est d’emprunter le chemin le moins fréquenté. Ou en tout cas le moins fréquenté par vos concurrents. Les nouveaux projets dans la blockchain sont presque systématiquement ultra présents, et hyperactifs sur les réseaux (comme Twitter, Reddit ou Discord).

N’hésitez pas à partager vos propres créations sur ces plateformes, et à interagir avec les équipes des projets qui vous inspirent ou que vous aimeriez rejoindre. C’est un bon moyen de vous faire connaître, de prouver votre motivation, et donc de vous faire recruter sans que votre CV ne soit noyé dans une pile d’autres candidatures !

—> N’hésitez pas à lire l’article sur “les 5 façons de travailler dans la blockchain“.

Qu’attendez-vous pour devenir développeur blockchain ?

Le développement de la blockchain fait partie des carrières les plus passionnantes et les plus rentables dans laquelle vous lancer en 2022. Si les perspectives d’avenir y sont vraiment intéressantes, elles nécessitent de développer des compétences spécifiques, et surtout d’avoir une bonne compréhension et une réelle appétence pour la technologie en elle-même, et toutes les applications ainsi que la philosophie qu’elle abrite. 

En plus de vous former à la programmation, dédiez une bonne partie de votre temps à comprendre l’histoire et l’évolution de la blockchain, à vous familiariser (et à suivre sur les réseaux) ses principaux acteurs. Continuez à vous former progressivement (en vous abonnant à notre newsletter, par exemple). 

On espère sincèrement que cet article vous aura motivé et donné les bonnes armes pour devenir développeur blockchain ! Bon courage dans vos projets, et en espérant pouvoir en parler très prochainement sur ZoneBitcoin !

—————

Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

👋 Pour acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)
  • Faire du Trading à effet de levier : PrimeXBT.

✌️Pour générer des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)
  • Sur BlockFI ( Générez des intérêts cumulés) 

👌Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

🤌 Pour se divertir et jouer 

ZoneBitcoin
Suivez-moi
Total
1
Shares
1 Partager
0 Tweeter
0 Pinterest
0 Partager
0 Partager

Partagez votre avis ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
sommet des cryptos

Le 1er sommet des cryptomonnaies du 22 au 24 avril est ouvert

Article suivant
move to earn crypto

Le "move-to-earn" : Les applications qui vous payent à vous bouger le corps

Les articles qui peuvent vous intéresser
Total
1
Share
%d blogueurs aiment cette page :