satoshivm est arnaque

Voici pourquoi “SatoshiVM” est une belle arnaque

19 janvier 2024

Lorsqu’on débute dans les cryptomonnaies, on peut vite tomber dans des pièges. Plus le temps avance, plus les arnaques sont sophistiquées. Si pour les profils les plus avancées, les arnaques se reconnaissent à des kilomètres, le débutant lui peut parfaitement penser être tombé sur une prétendue bonne affaire.

Il est alors toujours aussi important de rester vigilant. Aujourd’hui, à la demande de certains de nos lecteurs, nous vous montrons pourquoi nous pensons que SatoshiVM est une belle arnaque. C’est même typiquement le genre de projet où vous devez vous tenir le plus éloigné possible.

Présentation de Satoshi VM

SatoshiVM se prétend être une solution décentralisée de couche 2 ZK Rollup pour Bitcoin qui serait compatible avec l’Ethereum Virtual Machine (EVM). Le layer utiliserait le BTC natif pour les frais de transaction.

Ainsi, l’idée de SatoshiVM est de permettre une liaison entre l’écosystème EVM et Bitcoin, permettant à l’écosystème Bitcoin d’émettre des tokens et de développer des applications.

Le projet est quelque part (en théorie) relativement similaire à ce qu’on a pu voir avec le projet très ambitieux de BitMV qui avait soulevé de nombreux débats au sein de la communauté Bitcoin. Cependant, attention, même si les deux projets ont des objectifs relativement similaires, les procédés et le développement ne sont pas alignés sur la même échelle.

Comme nous allons le montrer plus bas, SatoshiVM a tout d’une arnaque qui n’hésite pas à utiliser un objectif “légitime” pour noyer les soupçons.

Comment le projet a été connu?

Il n’y a pas de dévelopeur bitcoin connu derrière ce projet contrairement à BitVM qui a été initié par le développeur Robin Linus, reconnu pour son travail remarquable sur  ZeroSync. En effet, le projet s’appuie sur la technologie que l’on appelle Zero Knowledge Proof (preuves à divulgation nulle de connaissance).

Sur le projet SatoshiVM, on ne trouve aucune mention ( sur le site, en tous les cas) d’un développeur travaillant sur Bitcoin. Or, un tel projet pourrait difficilement se passer des développeurs les plus brillants de Bitcoin Core. Ce ne serait pas impossible qu’un développeur lambda puisse créer ce type de projet mais ce serait techniquement -disons le mot- une prouesse.

Ainsi, et sans surprise, la promotion de ce projet a été faite principalement à travers les influenceurs sur différents réseaux sociaux. Sans les accuser de faire du shilling, on peut parfaitement imaginer que ces publicités masquées ont été payés par les équipes du projet SatoshiVM. On peut lire sur leur documentation que 5% des fonds sont réservés au marketing et à la publicité.

C’est ce qui expliquerait cet engouement soudain pour ce projet qui a surgit de nulle part. De nombreuses vidéos sont sortis -relativement au même moment- faisant la promotion de SatoshiVM.

vidéos promotion SatoshiVM

Bien entendu, vous pouvez douter et penser que ces youtubeurs ont simplement voulu partager un projet qu’il juge passionnant auprès de leurs communautés. C’est possible.

Vous avez le droit de le penser mais faites attention à la naïveté que vous pouvez avoir, sans même vous en rendre compte.

La réalité des Airdrops

Cela fait depuis quelques temps déjà que l’on a observé que la majorité des airdrops n’étaient plus que des hameçons pour pêcher du beau poisson. En effet, aujourd’hui, c’est une technique très prisée par les escrocs qui cherchent à attirer le chaland en lui promettant de lui “offrir” des tokens gratuitement.

L’appel du monde des bisounours semble bien fonctionner auprès des investisseurs les plus débutants. Ainsi, SatoshiVM a utilisé ce même procédé, sans surprise.

On pouvait voir sur le site de airdrop alert, effectivement, une invitation à rejoindre le testnet en se connectant à son wallet. Cela donnait la possibilité ainsi de recevoir des jetons lors du lancement officiel.

Recevoir des jetons sans même investir, donc. Cela se passe de commentaires…

Quels sont les éléments qui nous font douter quand à légitimité du projet?

Irruption du projet en quelques semaines

Le projet n’existe que depuis très peu de temps et en l’espace de quelques semaines, il affiche sur son compte Twitter plus de 100,000 abonnés. Pourtant, il y a très peu de post et très peu d’interactions. On ne sait pas qui est derrière le projet et même si l’anonymat n’est pas un problème en soi, pour ce type de projet, cela n’est pas un bon signe.

Très manifestement, l’équipe à payer des abonnés virtuels pour se donner une crédibilité. Vous savez, sur les réseaux, hélas, c’est le nombre d’abonnés qui définie votre notoriété. Cependant, un bon projet -en règle générale- profite d’une publicité gratuite.

Types de promotions suspectes

La promotion sur les réseaux sociaux en payant (semble-t-il) des influenceurs est une méthode utilisée par de nombreuses arnaques. Le fait de payer des abonnés virtuels. Le fait d’utiliser des spams et de la publicité sur internet font aussi partie des méthodes les moins légitimes pour faire connaitre un projet. Il n’ya pas non plus d’articles sur les médias et blogs reconnus traitant des cryptomonnaies.

Selon le site PCrisk qui analyse les arnaques sur le web, il est noté que les noms de domaines liés sont aussi suspects. De même, le site conclut sans hésiter que SatoshiVM est une arnaque.

satoshiVM est une belle escroquerie
Source

En quoi consiste l’arnaque Satoshi VM?

Tout d’abord, comme tout bonne arnaque, le projet propose un airdrop avec une liste limitée de place. Cela pousse les utilisateurs à se précipiter pour profiter de cette occasion en or (pensent-ils-) de gagner des satoshis. Les satoshis sont des fractions de bitcoin et c’est donc ce qui est promis aux futurs utilisateurs.

Pour savoir s’ils sont éligibles, rien de plus simple, peut-on lire sur le site. Une invitation à connecter son portefeuille suffira pour savoir si l’utilisateur pourra réclamer des bitcoins gratuitement.

L’arnaque peut être double selon les intentions de l’équipe derrière le projet. Ils peuvent tout simplement pousser à l’achat du token natif VASM tout simplement. L’arnaque est alors des plus simples : il s’agit simplement de recevoir les fonds des usagers qui ne serviront pas au développement du projet. Une arnaque des plus banales.

Quand est-il de la distribution?

Comme on peut le lire sur la page dédiée au tokenomics, le projet suit relativement les mêmes pourcentages que d’autres projets du même acabit. Les contributeurs s’octroient 15% des ressources et l’écosystème (?) un pourcentage de 36%…

Le projet n’est clairement par tourné vers la distribution des investisseurs particuliers qui sont pourtant très ciblés…

Bien entendu, chaque investisseur peut se faire une idée de la distribution et juger par lui-même.

Mot final : Satoshi VM, une arnaque?

Naturellement, nous n’avons pas science infuse chez ZoneBitcoin. Nous pouvons nous tromper. Cependant, l’expérience veut qu’à force, nous parvenons à savoir quand un projet est bidon et quand un projet est prometteur.

La frontière peut être flou parfois, et cela peut demander plus de recherches. Nous nous apercevons que beaucoup d’arnaques aujourd’hui se servent du bitcoin pour maquiller l’escroquerie, comme le projet farfelu de BTC20

Cependant, ici, SatoshiVM semble bien n’être rien d’autre qu’un projet bidon, à la frontière de l’arnaque. Avec des promesses alléchantes, les fonds des clients serviront simplement à enrichir les escrocs derrière. Ni plus ni moins.

Bien sûr, peut-être certaines personnes gagneront de l’argent avec ce token, surtout si réellement elles l’ont reçu gratuitement mais il n’y aura que peu d’élus. La plupart se feront plumer.

Pour finir, lorsque le token ira à zéro ( sa destiné?), personne ne pleurera vos fonds perdus. Ils vous diront que le projet n’a pas marché ( faute de marketing, du marché ou d’une autre raison quelconque). C’est pourquoi, ne faites confiance à personne, même pas à vous-même.

Sur ce, à bientôt pour le débunkage d’un autre scam.

Total
0
Shares

La Rédaction ZoneBitcoin

Passionnés par le Bitcoin, nos rédacteurs tentent de démocratiser leurs connaissances à travers des articles variés et touchant différents sujets.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

pays qui utilisent le plus les cryptos

Pourquoi les pays pauvres sont plus intéressés par les cryptomonnaies que les pays riches?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire -de prime abord- les
bon plan cobo pour staking de crypto

Cobo: Faites “grossir” vos cryptos avec le staking sans rien faire ( Revenu passif)🛌

L’application Cobo: Augmentez votre capital en crypto sans rien faire