21 millions de bitcoin

Que se passera-t-il quand les 21 millions de bitcoin seront minés?

6 janvier 2023

Comme pour l’or, la matière première qui servait jadis d’étalon monétaire, le bitcoin (BTC) est rare et sa quantité est limitée. En tout, il n’existera que 21 millions de jetons BTC et pas un bitcoin de plus. Certainement que vous le savez, des nouveaux bitcoins sont créés par le processus qu’on appelle le minage. Ainsi la question du nombre total des bitcoins entraîne celle de l’avenir de l’industrie du mining. Le tout dernier bitcoin sera mené d’ici l’année 2140. Vous ne serez certainement plus vivant et moi non plus.

Alors, qu’adviendra-t-il au réseau et aux mineurs après que le tout dernier bitcoin aura été extrait? 

Le bitcoin est “rare” et c’est volontaire

Il y a 14 ans maintenant, le whitepaper ou livre blanc du bitcoin a été publié le 31 Octobre 2008. C’est un document dans lequel, le célèbre anonyme et créateur du bitcoin Satoshi Nakamoto explique les détails techniques de son invention. Il s’agit d’un rapport complet sur le fondement et le fonctionnement de celle qui est devenue aujourd’hui la première des cryptomonnaies.

livre officiel bitcoin satoshi nakamoto
Source : https://bitcoin.org/bitcoin.pdf

Dans ce document, le créateur du bitcoin indiquait tout sur la première monnaie numérique notamment le nombre limite de bitcoins qui devront être minés et l’importance que revêt cette rareté. 

En effet, afin de créer une véritable monnaie numérique, Nakamoto a dû s’appuyer sur différents fondements du système monétaire classique, dont la rareté.

C’est ainsi que l’algorithme de bitcoin a été programmé pour émettre dans le circuit économique 21 millions de jetons BTC et pas une de plus.

Bien plus que l’or, cette limite de pièces connue d’avance, rend le bitcoin particulièrement attractif aux yeux des investisseurs. A la différence de l’offre totale de l’or qui peut grimper si une nouvelle mine d’or est découverte, tout le monde a conscience de l’offre fixe et stable de cette monnaie numérique. En plus de cette offre limitée, au fur et à mesure que le temps passe les jetons bitcoins se font de plus en plus rares. C’est cela qui fait de bitcoin une monnaie fondamentalement déflationniste.

—> Lire l’article : La différence entres les cryptos inflationnistes et déflationnistes

La difficulté de minage et la récompense des mineurs de bitcoins

La sécurité du réseau et la création des nouveaux jetons bitcoins sont effectués par le processus de « minage ». L’algorithme du bitcoin a été fait de tel sorte que pour chaque bloc ajouté dans la blockchain de Bitcoin, le nœud validateur est récompensé par un nombre défini des nouveaux bitcoins. 

Pratiquement, lorsqu’un utilisateur investit dans du matériel spécifique de minages (des ASICs et des cartes graphiques) et met à contribution sa puissance de calcul pour valider les transactions. Il devient celui qu’on appelle un « mineur ». Ainsi pour chaque bloc que ce mineur aura à ajouter sur la blockchain, il sera récompensé en Bitcoin (BTC). C’est le mécanisme de validation par preuve de travail (proof-of-work ou PoW). C’est ainsi que les mineurs émettent régulièrement  de nouveaux Bitcoins sur le marché. C’est comme cela que les bitcoins sont crées.

C’est quoi le hahsrate?

Cependant, au fur et à mesure que le temps passe, il s’opère sur la blockchain de Bitcoin ce que nous appelons la « difficulté de minage ». On parle de la hausse du “hashrate” (ou taux de hachage) qui mesure la puissance de minage d’un ordinateur, par seconde. C’est alors la vitesse du minage exprimée en hash/ par seconde et le hashrate indique le nombre de calculs par seconde qui peuvent être effectués. Celle-ci se traduit par une dépense en électricité et par le prix de plus en plus cher des matériels de minage. En même temps, la récompense des mineurs devient de plus en plus petite. Cela s’explique aussi en partie par ce qu’on appelle le “halving”.

—> Lire : Comment le hashrate influence le prix du bitcoin?

Le Halving ou la diminution des récompenses pour les mineurs

Dans l’industrie du bitcoin mining, le « halving » désigne la division par deux de la récompense que reçoit un mineur pour chaque bloc qu’il valide. Celui-ci a lieu chaque 4 ans soit après validation de 210 000 blocs. Depuis sa création, le Bitcoin en a connu 3 dont le dernier remonte à mai 2020. Le prochain aura lieu en 2024.

Au trois janvier 2009, lors de la validation du « bloc genesis » du bitcoin ou premier bloc du bitcoin, la récompense par bloc ajouté était de 50 bitcoins. Celui-ci est passé à 25 bitcoins lors du premier halving en 2012, puis en 12,5 bitcoins en 2016 et en 6,25 bitcoins en 2020. On estime le prochain halving en mars 2024. C’est grâce à cette cadence, et sachant le nombre maximal des bitcoins qu’il y aura à miner, que nous savons quand sera extrait le tout dernier bitcoin(le BTC numéro 21 millions).  

Quel avenir pour le mining du bitcoin après les 21 millions de jetons?

Comme nous l’avons bien mentionné à l’introduction de cet article, il n’y aura au total que 21 millions de bitcoins.  Alors que plus de 19,253 millions de bitcoins ont déjà été menés à ce jour, les 1,746 et quelques restants seront de plus en plus difficiles à extraire.  D’ailleurs, cela explique en partie pourquoi le cours du bitcoin ne cesse d’augmenter au cours du temps: il coûte de plus en plus cher à “créer”.

En dépit du halving et de la difficulté de minage, on estime que le tout dernier bitcoin sera miné à l’horizon 2140. Que se passera-t-il quand le nombre maximal des 21 millions de pièces sera atteint? De nombreuses personnes se posent cette question. La question en suspend est celle de savoir si les mineurs n’arrêteront pas l’activité une fois que la récompense sera nulle. 

Rappelons que dans l’écosystème bitcoin, les mineurs sont ceux qui font “tourner” le logiciel. Sans eux, le réseau ne peut exister. Ils ont un rôle crucial dans la sécurisation du réseau.

Après 21 millions de jetons, le minage de bitcoins restera-t-il rentable?

Avant de savoir pourquoi, soyez déjà sûre que l’activité du mining ne s’arrêtera pas en 2140. En effet, l’entièreté du réseau Bitcoin dépend du minage. Mais, bien qu’après que soit extrait le tout dernier bitcoin, les mineurs continueront à être rémunérés mais uniquement  grâce aux frais des transactions validées sur le réseau. C’est pourquoi, même après que le dernier bitcoin sera extrait, il est vraisemblable qu’un nombre important des mineurs continuent d’exploiter le réseau.

D’un autre côté, le réseau bitcoin n’en est qu’à ses débuts.  Il est possible qu’il connaisse des évolutions et quelques innovations. En effet, depuis le Genesis Block miné en 2009, Bitcoin a subit de nombreuses évoluions. Cela s’explique par le fait que c’est un logiciel open-source décentralisé et “ouvert” aux modifications. D’ailleurs, il existe des “Bitcoin Improvement Proposal (BIP)” qui permettent la communauté de soumettre des propositions pour “améliorer” le réseau. C’est à la suite d’un BIP que le lightning network a été mis en place par exemple.

Ainsi dans les 118 prochaines années, il peut se produire énormément d’événements qui pourraient complètement changer le rôle du mining du bitcoin.

Peut-être par exemple, le minage coûtera moins cher et sera moins consommateur d’électricité? Peut-être même que le matériel de minage plus accessible? C’est tout à fait possible.

Mot final sur le futur du minage de bitcoin

Le tout dernier bitcoin sera miné en 2140. Après cette date, les mineurs continueront de miner du bitcoin pour assurer la sécurité du réseau et assurer la validation des blocs. Alors, non Bitcoin ne pas s’éteindre et on ne pas annoncer sa mort une énième fois… Même si la récompense de mineurs sera désormais nulle, ils continueront à percevoir les frais de transaction.

Bien avant de mettre un point final à cet article, il est important de souligner que l’activité de minage du bitcoin n’est pas simplement une question de profit. Bien plus, l’avenir de l’industrie du mining de bitcoins dépend des mineurs dit “maximalistes”. Ce sont généralement des mineurs qui accordent plus d’importance à l’ajout de blocs sur la blockchain qu’à la quantité de BTC qu’ils gagnent en récompense. Ils le font davantage pour la préservation et la continuité de bitcoin, plus que par recherche de profit égoïste…

Quoi qu’il en soit, après l’extraction du 21 millionième BTC, l’industrie du minage sur la blockchain de Bitcoin ne s’arrêtera pas car elle dépend de l’engagement qu’auront les acteurs de l’industrie à soutenir cette révolution monétaire.


Remarque : Aucun conseil financier n’est donné dans cet article ni dans tout autre article sur zonebitcoin. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

  • Sur Binance ( Obtenez 10% de réduction)

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

Guellord Mbusa

Cryptomonnaies et blockchain intriguent et fascinent. N'en déplaise aux crypto-septiques, elles représentent une alternative monétaire du future et une technologie indispensable dans ce monde menace des multiples crises financières et d'une autre plus violente, le changement climatique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

halving 2024

Bitcoin Halving 2024 : Tout ce que vous devez savoir

Le halving de Bitcoin est l’un des événements les plus
erreur bitcoin

Les 10 erreurs à ne pas faire si vous comptez obtenir vos premiers bitcoins !

Investir dans le bitcoin…C’est certes ce qui vous intéresse si