Les soulbound token sbt

Pourquoi l’idée des Soulbound tokens (SBT) est géniale?

2 janvier 2023

Les soulbound tokens (SBT) traduit en français « jetons liés à l’âme » sont un nouveau type d’actifs cryptographiques non transférables. Ainsi, les soul bound tokens représentent l’identité numérique d’une personne. Ces tokens sont alors uniques et non transférables.

À l’inverse des tokens non fongibles (NFT), ils ne peuvent pas être utilisé ou appartenir à d’autres personnes. C’est même tout l’enjeu des SBT que d’être uniques et renvoyant à une entité unique ( personne, objet, diplômes, etc).

Avant même d’imaginer les défis auxquels une telle technologie pourrait se heurter, il est clair que sa réussite pourrait augmenter le niveau de décentralisation de nos sociétés.

Cet article est rédigé dans le but de vous expliquer ce que sont les soulbound token et comment fonctionne-t-ils? 

C’est quoi un Soulbound token (SBT) ? 

Les soulbounds sont liés à une adresse « Soul »,  qui agit comme un portefeuille dédié aux Soulbound tokens (SBT). Les utilisateurs pourront donc posséder des Souls qui stockent les SBTs qu’ils détiennent.

En fait, tout ce qui ne peut se transférer peut être considéré comme un soul bound token. Par exemple, votre identité, votre diplôme, votre passeport santé sont des objets uniques. Ils ne peuvent être transférer.

Les Soulbound tokens (SBT) sont un type de tokens non fongibles (NFT) et non transférables qui permettent de tracer la provenance sociale d’une personne de manière décentralisée. Encore la un cas d’usage de la blockchain qui pourrait servir nos services d’immigrations bien mieux que nos passeports souvent falsifiés. Ce n’est là qu’un exemple concret de ce à quoi pourrait servir les soulbounds tokens.

—>Lire : Les royalties NFT : Des commissions à vie sur la vente de vos oeuvres

Comment World of Warcraft à fait émerger l’idée des SoulBound tokens?

Le concept de soulbound tokens (SBT) est apparu durant l’année 2022. Ils sont le fruit de l’imagination de trois grosses figures de l’écosystème crypto dont le plus connu est  Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum.

Ainsi, l’idée est que les personnes pourrait posséder des portefeuilles ( des souls) avec des éléments qui reprennent plusieurs éléments de leurs vies. Cela peut être les dossiers médicaux, les diplômes, les compétences professionnelles, etc.

L’idée provient du jeu en ligne World Of Warcraft. Les joueurs n’ont pas la possibilité de vendre ni même de transférer des objets liés à l’âme d’un joueur. Les objets ramassés par les joueurs sont liés à jamais à l’âme du joueur.

C’est comme cela que l’idée de soul bound token est né dans l’esprit de Vitalik Buterin. Cependant, il faut savoir qu’en réalité, la question de l’identité numérique et même celle de Tokens nn transférables à souvent été débattu dans l’écosystème et parmi des chercheurs cryptographiques.

À quoi peuvent servir concrètement les Soulbound tokens?

Les cas d’utilisation sont nombreux et voici quelques exemples concrets:

–> Les diplômes : Les certificats et les diplômes seront très probablement les formes les plus connus et utilisés de Soulbound tokens. Les SBT stockerait alors toutes les informations de l’étudiant et une preuve irrévocable que le diplôme et valide et légitime. Combien de personnes usent de faux diplômes? Avec les SBT, le problème des faux diplômes sera résolu.

–> Les dossiers de santé : Là encore, c’est un cas pratique que les dossiers médicaux. Nous avons tous un dossier médical unique avec des antécédents uniques propre à notre personne. Ainsi, un dossier de santé pourrait au final soigner la vie de millions de personnes par le côté pratique de cette technologie. À l’étranger par exemple, tous les hôpitaux pourraient avoir accès en quelques clics aux antécédents de santé d’un patient. Ce serait ainsi plus simple de suivre le traitement d’une personne.

Ce ne sont là que deux exemples mais les cas pratiques sont bien plus nombreux. De même, c’est aussi sur le web 3 que les soulbound tokens pourraient trouver une utilisation majeure et bien utile.

Les SBT, un cas pratique pour le Web3?

Vitalik Buterin affirme y voir le futur de l’identité numérique et un tremplin unique pour le développement du Web3, en général. 

En effet, comme on a pu le voir avec la nécessité du doxing ( révélation de l’identité ) de certains développeurs est parfois essentiel sinon indispensable. Par exemple, on pourrait avoir la “confiance” nécessaire pour certains protocoles. L’industrie crypto à bien trop souffert de rug pull, de rekt et d’autres arnaques facilitées par l’anonymat. Les SBT pourraient alors assainir l’industrie crypto grâce à des vérifications d’identité facilitée.

Le Web3, cette nouvelle génération de technologie internet, qui repose sur une infrastructure décentralisée a beau forgé un système financier alternatif au système traditionnel, mais il reste (encore) dépendant du Web2. En effet, la finance décentralisée (DeFi) n’offre pas encore de solutions abouties comme des prêts sans garantie. Par exemple, dans ce cas précis du prêt crypto, les SBT pourraient fournir des informations sur le score de solvabilité des personnes. On pourrait suivre l’historique des emprunts, etc afin de fournir des services financiers plus pertinents.

La plupart des développeurs et artistes qui créent des NFTs dépendent encore de plateformes comme OpenSea et Twitter. Les DAOs (organisations autonomes décentralisées) sont encore dépendant des entités centralisées comme Discord. Pour Vitalik, les SBT sont là pour résoudre l’ensemble de ces problématiques.

Quels sont les SBT que l’on peut utiliser aujourd’hui?

Si vous cherchez un SBT que vous pouvez utiliser maintenant, sachez que Binance a été la première plateforme à lancer son propre SBT. Cela s’appelle le Binance Account Bound (BAB). C’est le premier jeton SBT lancé sur la chaine BNB. Ce token sert à l’identification numérique sur le Web3. Par exemple, les utilisateurs qui ont achevé le processus de KYC peuvent alors utiliser des SBT pour une vérification sur d’autres services de façon plus simple.

Quelle est la différence entre les SBT et les NFT?

Les jetons non fongibles ( NFT) sont utilisés aujourd’hui principalement comme des certificats de propriété. Ainsi, par essence, les NFT sont transférables et c’est même cela qui les rend aussi utiles et pertinent pour le monde de l’art. Les certificats de propriété doivent être transférables. Ce n’est pas le cas de l’identité par exemple ou du diplôme. Cela ne se transfert pas et c’est pourquoi les soulbound tokens sont aussi utiles. Un SBT n’a pas de valeur monétaire et ne peut être trader contrairement à un NFT.

Une fois qu’il est émis sur un portefeuille, un SBT ne peut plus être déplacé.

Remarque : Il n’y a aucun conseil financier dans cet article ni dans tout autre article sur ce site. Il s’agit d’information dont vous êtes le seul juge et maitre. Soyez responsable de vos investissements et n’investissez qu’une somme dont vous êtes prêt à perdre.

Nos liens affiliés :

 Acheter des cryptomonnaies ( de façon simple):

Générez des intérêts sur vos cryptomonnaies:

  • Sur Youhodler ( Gagnez jusqu’à 12% d’intérêts)

Sécurisez vos cryptomonnaies:

 Pour se divertir et jouer 

Total
0
Shares

Guellord Mbusa

Cryptomonnaies et blockchain intriguent et fascinent. N'en déplaise aux crypto-septiques, elles représentent une alternative monétaire du future et une technologie indispensable dans ce monde menace des multiples crises financières et d'une autre plus violente, le changement climatique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share

En savoir plus sur ZoneBitcoin

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Échangez des cryptos sur Changelly

changelly

Tracker de crypto

coinstats app

Sur Google

googlenews

Ne ratez pas :

shiba-inu-crypto

Le shiba Inu : Le token qui fait saliver les dégénérés de la finance

Vous avez certainement déjà entendu parler du Shiba Inu, non?
monero xrm

Le Monero (XRM) : la cryptomonnaie vraiment anonyme ?

Les cryptographes et les défenseurs du droit à la vie